Vincent Cuvellier

Vincent Cuvellier est un auteur plutôt prolifique, il a écrit son premier roman à 17 ans, et depuis il a écrit plus de 50 livres (traduit dans plusieurs langues, il a reçu de nombreux prix)… Vous avez bien dû en lire un ou deux, non ? J’étais d’ailleurs persuadée vous avoir déjà présenté son album (joliment illustré par Camilla Engman) « La fille verte« , mais pas moyen de remettre la main sur l’article…

Émile
Vincent Cuvellier & Ronan Badel
Coll. Giboulées
Gallimard Jeunesse (2012-2015)

Emile EmileEtLesAutres EmileInviteUneCopine

Émile est un petit garçon qui a des idées bien à lui sur les choses. L’invisibilité par exemple. Un jour Émile décide qu’il est invisible et donc, il l’est ! (et heureusement qu’il l’est, vu la fin de l’histoire…)

Une autre fois, dans Émile et les autres, Émile doit aller jouer avec ses copains. Mais quels copains ? Émile n’a pas de copains. Sa maman arrivera à le soudoyer, avec la promesse de la présence de Julie sa chérie (menteuse !!) et d’un sandwich au pain.

Dans un autre album, Émile invite une copine. Une copine du parc. On imagine sans mal la tête de la mère d’Émile quand elle voit la copine…(je vous conseille de lire dans cet ordre, d’abord Émile et les autres et ensuite Émile invite une copine…)

Je ne vous en dis pas plus, pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte. J’ai lu ces 3 là, mais il y en a encore d’autres, une dizaine en tout…

Je ne vous le cache pas, j’ai bien rigolé. Je pense que les enfants doivent adorer Émile ! Les histoires sont pleines d’humour, d’imagination et parfois même un peu loufoques. les dessins sont simples et très drôle également. Le tout va très bien ensemble !!

Ah. Un dernier petit truc qui m’a plu ? Émile est un petit garçon (quand on a lu Émile est invisible on ne peut pas en douter !) et pourtant, il porte une chemise rose … Comme quoi, on peut bien faire ce qu’on veut !

Pour écouter « Émile est invisible » raconté par des enfants et mis en musique, c’est ici ! (Un atelier de la Médiathèque de Redon)

¥¥¥

LaPremièreFoisQueJeSuisNéeLa première fois que je suis née

Vincent Cuvellier & Charles Dutertre

Gallimard Jeunesse Giboulées (2007)

Le premier bain, les premiers petits pois, la première bagarre, le premier baiser…
C’est ainsi qu’on entre dans la ronde de la vie.
C’est un texte touchant, plein d’amour et de tendresse, de poésie… et d’humour ! On sent bien l’humour dans la lecture qu’en font Vincent Cuvellier ou encore Donatienne Michel-Dansac (voir liens ci-dessous).
Un texte qui parlera à tout le monde (tout le monde a eu des premières fois…) et qui lancera peut-être de grandes discussions entre parents et enfants sur les premières fois des uns et des autres !! C’est qu’elles sont importantes ces premières fois… Je me souviens de ma belle-fille, vexée parce que son père ne se souvenait pas d’une de ses fameuses premières fois (son premier mot ou l’âge à laquelle elle avait fait sa 1ère dent, je ne sais plus non plus…)
***
Si vous voulez écouter Vincent Cuvellier raconter son histoire à des enfants (on les entends rire en fond !!) c’est ici
Et la version musicale est ici (Ce n’est pas courant un album chanté à la manière d’un opéra !) 
***
LaPremièreFoisCD
Prix des Incorruptibles 2009 pour la catégorie CP
***
Il existe une version avec un CD audio : lu et chanté par Donatienne Michel-Dansac (Soprano) sur une musique de Marc-Olivier Dupin, avec l’Orchestre national d’Île-de-France, dirigé par Jean-François Verdier. Et c’est le coup de cœur de l’académie Charles Cros 2012  (Grand prix catégorie disques jeune public).
***
Un gros coup de ♥ pour Laurette, si vous avez loupé sa présentation, c’est ici
Vincent Cuvellier a 2 sites : l’un ici, l’autre .
Si vous voulez en savoir plus, un dossier complet ici.
 SignatureNat

Le loup Part 5

Le loup, une dernière fois ?

ÒÓ ÒÓ

Tout d'un loup

Tout d’un LOUP

Géraldine Elschner & Antoine Guillopé

Coll. Les Albums

Éditions L’élan vert (2013)

J’avais les oreilles droites, des crocs blancs et pointus, l’échine un peu courbée sous mon poil argenté.
«  Tout d’un loup ! » disaient les gens. Personne ne m’approchait. Personne n’aurait osé. Mais un jour…
∈∋  ∈∋  ∈∋
La première chose qui m’a plu dans cet album, c’est la couverture. Ce découpage en noir & blanc, je trouve ça superbe.
A l’intérieur, les illustrations sont faites de la même façon le noir et le blanc se recoupant, ombres blanches se découpant sur le fond noir et inversement.
Quelques rares tâches de couleur (bordeaux, gris, du bleu pour les yeux et un peu de vert à la fin…) Des illustrations parfois inquiétantes…
Ensuite, en lisant le texte, comment ne pas être touché par cet animal solitaire qui se meurt d’ennui et voudrait avoir un ami (il est tellement humain !). Il hurle son chagrin à la lune, mais les gens ont peur de lui, personne ne le comprend. Alors, d’enfermé dans une cour, il se retrouve dans une cage. Un jour pourtant…
Mais la suite est là, dans l’album, et je ne vais pas laisser mes mots dénaturer, ceux, très beaux, de l’auteure !
Un très bel album
∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋
  Jeu de loup Couverture
Jeu de loup
Philippe Jalbert
Éditions Thierry Magnier (2012)
∈∋  ∈∋  ∈∋
Voilà une histoire qui doit être très amusante à raconter à haute voix devant un public de petits…
On a un loup qui court. On ne sait pas depuis quand il court. On ne sait pas vers où. Mais il court. Vite. Le plus vite possible…
Cette succession de phrases courtes (une par page) fait délicieusement monter la tension ! Avec le loup, on se hâte (de tourner les pages) pour savoir, enfin, vers quoi il court…
Et je vous assure qu’on n’est pas déçu par la fin !!
Que, comme d’ab’, je m’abstiendrais de vous révéler…
La faim
 Les illustrations sont assez surprenantes, comme « gribouillées » par moments, avec les traces de crayons bien visibles. Et la violence qui submerge certaines pages ROUGES (voir ci-dessus. Devinez-vous de quoi il s’agit ?) m’a fait penser aux dessins de « Grosse colère » (dans le sens d’une chose énorme et incontrôlable !)
Il faisait partie de la sélection des Incorruptibles (2013/2014)
 ∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋
La bonne humeur de Loup grisLA BONNE HUMEUR DE LOUP GRIS
Gilles Bizouerne & Ronan Badel
Didier Jeunesse (2013)
 ∈∋  ∈∋  ∈∋
 
Loup gris s’est levé de très bonne humeur ce matin. Il trottine le nez en l’air, cherchant quelque chose à manger car il a très faim. Manque de chance, il tombe sur des proies qui ne veulent pas l’être et que ce soit le bélier, la truie ou le cheval, personne ne veut se laisser manger !!
Quand aux lapins, ils se cachent dans toutes les pages ou presque, cherchez bien.
L’effet comique de l’histoire est également accentué par une phrase qui revient toutes les deux pages (et bien sûr, légèrement augmentée à chaque « tuile » !) « Ooh ! Ce matin, je me suis réveillé de bonne humeur. Et me voici avec le front BOSSELÉ et le ventre toujours AFFAMÉ !« 
Je me suis bien marrée en cherchant les lapins dans les illustrations (j’ai vu le premier un peu par hasard, ensuite j’ai regardé s’il y en avait d’autres ! Il y a aussi des oiseaux qui regarde Loup gris d’un air un peu surpris…)
Bref, encore un « pauvre » loup à qui il arrive beaucoup de mésaventures… Les petits seront sûrement ravis de tous ces rebondissements !
Cet album fait partie de la sélection Ricochet et a été lauréat du 26ème prix des Incorruptibles (2014/2015)
  ∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋
Retrouvez ici nos autres articles sur les loups :
Partie 1Partie 2Partie 3Partie 4

Les extraordinaires aventures de tous les jours

Les extraordinaires aventures de tous les jours

 LesExtraodinairesAventures

Claude Gutman

Ronan Badel (ill.)

Castor Poche Benjamin

Flammarion (2015)

L’auteur : Claude Gutman fut d’abord professeur de lettres. Il se consacre maintenant (et cela depuis quelques années) à l’écriture et à l’édition (il dirige des collections jeunesse chez Syros, Gallimard et le Seuil). Il a écrit plus de 40 ouvrages dont certains sont devenus des références en littérature jeunesse (cherchez bien, vous en connaissez sûrement un ou deux !!)

L’illustrateur : Ronan Badel est né et vit dans le Morbihan (comme moi !!). Il a suivi les cours de l’Ecole des Arts décoratifs de Strasbourg. Il a illustré de nombreux albums.

L’histoire : Bastien est en CE2. Il vit avec ses parents et sa grande sœur Julie. Pour ce garçon de 8 ans, chaque jour apporte son lot de découvertes et d’expériences, grâce auxquelles Bastien apprend à devenir grand. Depuis la question du mensonge à la première soirée seul chez lui, en passant par le désir d’un animal de compagnie, la peur de faire pipi dans les cabinets de l’école, celle de se perdre dans un parc d’attractions, ou encore la question des croyances religieuses, ces 6 courtes histoires permettent de répondre avec humour et justesse aux interrogations que se posent les enfants.

Six petites histoires pleines d’humour !

Dans « le mensonge« , tout le monde se vante de savoir faire des trucs pas possible et Bastien, lui, se vante de savoir faire du vélo sans les mains. Bien sûr, tout le monde demande à voir… Aïe ! Je ne vous raconte pas la chute… de l’histoire.

Dans « Tout seul, le soir » Bastien est trop petit pour sortir avec ses parents, mais assez grand pour rester tout seul. Les premières minutes sont extraordinaires (je peux faire ce que je veux !) mais avec un peu d’imagination, il peut être difficile de s’endormir tout seul dans la maison…

Dans « Mon animal » (Grrr… elle m’a rappelé des souvenirs cette histoire-là !! Ils étaient 3 à nous tanner régulièrement pour avoir un chien !!! Non, non et non ! Je suis assez fière de ce coup-là, je n’ai pas cédé – je savais trop qui allait hériter de la bête, une fois l’attrait de la nouveauté passé) Bref, c’est exactement ça, la bagarre entre les parents (qui n’en veulent pas, pas fous !) et les enfants (qui en veulent un à tout prix !)

Dans « Perdu« , Bastien se retrouve… perdu à Disneyland © ! et comme on lui a toujours dit de ne pas parler aux étrangers, il ne veut rien dire à personne ! Tout finira par s’arranger, mais la peur est beaucoup moins amusante quand elle est réelle (que sur les manèges !)

Dans « La discussion« , la question est de savoir si le Père Noël existe ou non…

Et dans « Une folle envie » on suit le calvaire de Bastien qui aimerait tant réussir à se retenir quand il a envie de faire pipi !

Ces petites histoires m’ont fait un peu penser aux histoires du petit Nicolas… C’est frais, léger et amusant. Facile à lire, les histoires sont courtes (6 à 8 pages), l’âge indiqué est à partir de 8 ans (soit le CE2) mais je pense qu’un bon lecteur arrivera à les lire dès le CE1.

SignatureNat

Le carnet secret de Timothey Fusée

Album – Petit roman

Le carnet secret de Timothey Fusée

Trouvé par Amanda Sthers

et illustré par Ronan Badel

Nathan, 2013
9782092545966, 14,90€

Timothey Fusée est un jeune héros dans la droite ligne de Lili Lampion. Dans ce volume, c’est donc lui le narrateur, qui va nous présenter sa famille, ses pouvoirs secrets, et son amie à l’école, Lili !

L’humour est au rendez-vous à chaque page, notamment quand il décrit sa famille ou son école. Sa rencontre avec Lili permet de faire un joli lien avec le premier album, mais c’est ensuite une histoire plus touchante que l’on suit, celle de la fugue de sa sœur. Il a beau la détester, il va tout faire pour la retrouver ! L’occasion pour lui de grandir !

Cependant, si les illustrations sont très belles, elles correspondent moins à l’image qu’on se fait d’un carnet secret qu’à de réelles illustrations d’un album.

Un livre entre album et petit roman, pour une histoire à la fois terriblement drôle et touchante, qui permet d’appréhender l’histoire de Lili sous un autre angle.

+ Les avis de Gabriel, et Pépita