Une (irrésistible) envie de dire oui – Meg Cabot

Roman pour adolescents / adultes
Chick Litt et policier

Irrésistible

de Meg Cabot

intégrale des 3 tomes

Tome 3 Une (irrésistible) envie de dire oui

Traduit par  Florence Schneider

Albin Michel Jeunesse, 2013
1120 pages – 22,90€

Une intégrale de plus de 1000 pages, cela mérite bien trois articles, un pour chacun des tomes !
Mon article sur Une irrésistible envie de sucré ! et celui sur Une irrésistible envie d’aimer

/!\ Légers spoilers dans cet article !

Comme le titre de ce troisième tome le laisse supposer il est encore et toujours question d’amour ! La vie d’Heather Wells a bien changé, elle s’essaye même au jogging et à la nourriture végétarienne, tout ça par amour, pourtant ses pensées sont toujours les même.

Il faut cependant croire que la malchance la poursuit car c’est cette fois son chef qu’on retrouve mort dans son bureau, à la résidence universitaire. Nouvelle enquête avec ses fausses pistes et ses suspects mais ce tome est légèrement différent. Non seulement on a guère de mal à trouver le meurtrier et l’action bien que présente passe au second plan dans notre intérêt tant c’est l’évolution d’Heather qui nous tient en haleine.

Un troisième tome que j’ai moins aimé dans l’action et la partie « policière » donc mais qui nous permet une fois de plus de retrouver nos personnages secondaires, dont Cooper et Gavin que j’apprécie toujours autant. Pourtant à trop vouloir finir l’histoire dans ce troisième tome Meg Cabot ne nous offre que des scènes un peu faciles en conclusion, notamment pour tous ces personnages secondaires. Ça en devient du coup un peu niais et c’est dommage car l’humour des deux premiers tomes tombent alors un peu à plat. L’arrivée du père d’Heather dans le deuxième tome avait déjà amorcé ce changement mais ce troisième tome se base vraiment trop sur Heather, et même si on l’aime bien, les trois tomes à la suite ce n’est finalement pas conseillé. Mieux vaut je crois laisser passer un peu de temps entre les tomes pour ne pas arrivée lassée des répétitions comme moi dans ce troisième tome.

A lire en prenant son temps, par exemple cet été à la plage, car si le poids du livre peut faire peur sachez qu’il est aussi disponible en numérique et qu’il plaira autant aux adolescentes qu’à leur maman!

Challenge YA#2Challenge ThrillerChallenge New York 2013

+ L’avis de Sharon

Une (irrésistible) envie d’aimer – Meg Cabot

Roman pour adolescents / adultes
Chick Litt et policier

Irrésistible

de Meg Cabot

intégrale des 3 tomes

Tome 2 Une (irrésistible) envie d’aimer

Traduit par  Florence Schneider

Albin Michel Jeunesse, 2013
1120 pages – 22,90€

Une intégrale de plus de 1000 pages, cela mérite bien trois articles, un pour chacun des tomes !
Mon article sur Une irrésistible envie de sucré !

Dans une irrésistible envie d’aimer, on prend les mêmes personnages et on recommence !

Heather Wells, toujours un peu grosse, amoureuse et directrice de résidence universitaire se retrouve à nouveau au milieu d’une histoire policière quand la tête d’une pompom girl est retrouvée à la cafétéria.

On retrouve nos personnages secondaires aussi, notamment Gavin, un jeune étudiant qui prend une place plus importante dans l’intrigue dans ce deuxième tome et apporte un peu de fraicheur.

Ce tome est un peu plus tourné vers les chansons d’Heather, son avenir, sa propre histoire mais aussi ses sentiments amoureux, mais l’action est toujours au rendez-vous avec l’enquête. Pourtant il y a moins d’indices et de suspense dans ce tome même si au final les surprises sont au  rendez-vous elles sont un peu en décalées de ce que l’on attendait.

Un deuxième toujours aussi sympathique, bourré d’humour grâce au caractère d’Heather et aux situations cocasses avec Cooper et son Jordan!

Rendez-vous jeudi pour le 3ème et dernier tome de la série, Une irrésistible envie de dire oui!

+ Challenge YA#2, Challenge Thriller, Challenge New York 2013

+ L’avis de Sharon

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Une Irrésistible… envie de sucré – Meg Cabot

Roman pour adolescents / adultes
Chick Litt et policier

Irrésistible

de Meg Cabot

intégrale des 3 tomes

Tome 1 Une irrésistible envie de sucré

Traduit par  Florence Schneider

Albin Michel Jeunesse, 2013
1120 pages – 22,90€

Une intégrale de plus de 1000 pages, cela mérite bien trois articles, un pour chacun des tomes !

Ce premier tome nous permet de découvrir le personnage d’Heather Wells. Une jeune femme qui porte du 46 « comme la moyenne des femmes américaines » et travaille comme directrice adjointe dans une résidence universitaire. Rien de bien glamour ou excitant sauf que : Heather Wells est une ex ado star de la chanson, qu’elle vit chez Cooper, le grand frère de son ex (ex lui aussi star de la chanson) et qu’une étudiante meurt dans la résidence universitaire où elle travaille.

Et là forcément ça devient à la fois une comédie romantique, un roman de chick-litt non dénué d’humour et un roman policier qui ne manque ni de suspence ni d’action.

On dévore les pages, souriant des petits travers d’Heather et de son amour pour Cooper, on cherche nous aussi le coupable, en vain, et surtout on découvre tous les personnages secondaires qui créent une galerie savoureuse… et déjantée! Martha, Sarah, Pete, Jordan…

On peut reprocher à Meg Cabot de trop écrire et de s’essayer à tous les genres (elle a notamment essayé les vampires – et c’est une catastrophe -) mais la chick litt lui va terriblement bien et l’enquête policière est bien vue, même si plus digne d’un épisode de série télévisé que d’un thriller.

Bien qu’il y ait trois tomes ce sont les personnages qui reviennent et non l’histoire puisque l’enquête se termine bien dans ce premier tome!

Un roman Rose et Noir idéal pour un moment de détente!

Rendez-vous demain pour le tome 2, puisque j’ai dévoré les 3 tomes en deux jours…

 + Challenge YA#2Challenge ThrillerChallenge New York 2013

+ les avis de

#Touloulou
#NiThOuxx
#Gaby
#Jacobinette

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Missing de Meg Cabot

Roman pour adolescents

Missing

tome 1 : coup de foudre

de Meg Cabot

Le livre de Poche jeunesse

Jessica, lycéenne américaine, mène une vie assez normale bien qu’un peu agitée. Pas très grande, mais entrainée depuis son plus jeune âge à se battre, elle n’hésite pas a boxer les garçons de son lycée qui ose s’en prendre à sa famille ou sa meilleure amie. Ces bagarres régulières lui valent de connaitre par coeur le bureau du CPE, et de passer tous ses après midi en colle, au milieu d’une bande de délingants, motards, mais très gentils… surtout un… Bref vu le titre Coup de Foudre, on pourrait s’attendre à un roman d’amour, surtout quand on connait Meg Cabot et son « Journal d’une Princesse« … Et bien non le coup de foudre n’est pas fictif! Une après midi  orageuse, en rentrant chez elle, Jessica se réfugie sous les gradins du stade… mais reste appuyé au poteau… et prend la foudre!

Elle pourrait mourrir, l’histoire serait fini et voila… Sauf que tout ça ce n’est que le premier chapitre de la déclaration de Jessica. Déclaration à qui? Pourquoi? tout cela on ne le saura que dans le dernier chapitre. Ce que je peux quand même vous dire sans dévoiler toute l’histoire, c’est que Jessica suite à ce coup de foudre va développer un pouvoir étrange : elle peut retrouver les personnes disparues… Ce pouvoir la conduira dans les locaux du FBI, mais aussi pour de folle poursuites en moto… Difficile de mener une vie normale, entre les harcélements de la presse, et ceux du FBI…

Le récit est bien fourni, avec quelques rebondissements agréables. Ce que j’ai aimé : une histoire facile à lire, assez drole, avec des références sympatiques (culturelles). Ce qui m’a géné : déjà que l’histoire en elle même est assez tirée par les cheveux, l’auteur en rajoute parfois un peu trop (un groupe de motard lycéen, bon pourquoi pas… mais qu’ils fassent exploser un hélicoptère du FBI, et qu’ils s’en tirent sans rien, alors là..)

La fin annonce sans nul doute un deuxième tome… et pour cause, ils en existent déjà plusieurs autres tomes : Nom de Code : Cassandre, et La Maison du Crime étant les suivants.

L’avis des autres… :
Mon homme n’a pas dépassé le premier chapitre, l’histoire lui semblait surfaite, trop facile, et trop adolescente (ce qui est le cas…) il faut quand même avouer qu’il n’aime pas la littérature ado ;)
Mes élèves : peu l’on lu pour l’instant, ils aiment bien, mais ne réclament pas trop la suite…
Sur le net : Critiquesdelivres.com, Chrestomaci, Tiphanya