DRACULA – L’ordre des dragons – Trilogie

DRACULA

Corbeyran & Serge Fino

Collection 1800

Éditions Soleil

* * * * *

Trilogie en cours

Dracula dracula-corbeyran-bd2

T.1 : L’enfance d’un monstre (2011) – T.2 :Cauchemar chtonien (2013) – T.3 : ?

* * * * *

L’histoire : Dans le tome 1, on découvre qui était Dracula et surtout comment il est devenu ce vampire craint de tous. Et cela, grâce à l’enquête conjointe des membres d’une organisation secrète : Sir Arthur Conan Doyle (le père de Sherlock Holmes), Bram Stoker (auteur de … Dracula !), Van Helsing (personnage créé par Bram Stoker dans Dracula) et Lady Darmanson (je ne sais pas si c’est un personnage qui existait déjà ou non…). Nous assistons donc à leur enquête pour retrouver Dracula et surtout leurs recherches pour le maîtriser…

* * * * *

Pour ceux qui en douterait, Vlad Tepes, dit l’empaleur a bel et bien existé (1431-1476). Un autre des surnoms de Vlad III, est « Drăculea » (signifiant « fils du diable » ou « fils du dragon »). Ce qui s’explique par le fait que son père, Vlad II était surnommé le Dragon. Suite à des luttes de pouvoir, le jeune Vlad III sera otage du Sultan Mourad II dans la ville d’Andrinople, en Turquie… Comme nous le raconte le début de cette bd.

* * * * *

Et pour celles et ceux, qui, comme moi, ignoreraient le sens du mot « chtonien » (voir le titre du tome 2), il s’agit d’un adjectif qui vient du grec khthonios, de khthôn, terre.

(Mythologie) Dans la mythologie grecque, relatif aux divinités infernales ou telluriques, c’est-à-dire souterraines, par opposition aux divinités ouraniennes ou éoliennes, c’est-à-dire célestes. Merci Wiki.

* * * * *

J’ai vraiment trouvé le scénario original, l’utilisation de la psychanalyse (rencontre avec Freud) pour aller à la chasse aux vampires, il fallait y penser !! C’est, de plus, bien documenté, puisqu’une partie de l’histoire est vraie. Les dessins sont relativement classiques, mais avec une chouette ambiance, mis à part les monstres qui sont vraiment monstrueux ! Et cette fois-ci, le changement de dessinateur ne m’a pas perturbé.

Bref, si vous voulez tout savoir sur les origines du mal, il faut lire ces deux bd… Quand à moi, j’espère que le tome 3 sortira très bientôt !

Pour plus de bd de vampires, c’est par ici…

La bd de la semaine

Aujourd’hui, la bd de la semaine c’est chez Moka, au milieu des livres

Halloween

 Et le Challenge Halloween c’est avec Lou & Hilde (Pour le programme complet, c’est sur leurs blogs !)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

METRONOM suite et fin

METRONOM’

Tome 3 : OPÉRATION SUICIDE (2012)

Tome 4 : VIRUS PSYCHIQUE (2013)

Tome 5 : HABEAS MENTEM (2015)

Corbeyran & Grun

Collection GRAFICA

Éditions Glénat

METRONOM T3 Opération suicide METRONOM T4 : Virus psychique METRONOM T5 : Habeas mentem

Vous trouverez ici mon avis sur les tomes 1 et 2.

Ne pas lire la suite si vous n’avez pas lu les deux premiers tomes !

Tome 3 : Opération suicide

A la fin du tome 2, Lynn apprenait la mort de son mari et elle se retrouvait emprisonnée avec le journaliste Floréal. Ce tome 3 est en quelque sorte un tome de transition où il ne se passe pas énormément de choses mais où l’on fait plus ample connaissance avec certains personnages et où plusieurs vies vont prendre un tour radicalement différent. Les dessins sont toujours dans des tons bleus ou orangés et ces couleurs participent grandement à l’atmosphère oppressante qui se dégage de cette bd. Le côté politique et révolutionnaire gagne du terrain dans ce tome.

Tome 4 : Virus psychique

Et pendant que certains répètent une pièce de théâtre subversive ou distribuent un album de contes pour enfants qui n’en est pas vraiment un, d’autres continuent leur enquête pour savoir d’où vient réellement le fameux virus (voir tome 1) et comment il agit sur l’homme. Pour gagner un peu de temps, Floréal sera amené à faire un grand sacrifice. Après 4 tomes de délation, de chantages et de meurtres, le tome 4 se termine par une note d’espoir…

Tome 5 : Habeas mentem

La révolution est en marche. On apprend qui tire réellement les ficelles, là-haut dans la tour et bien des masques tombent. L’avant-dernière page porte un peu d’espoir pour l’humanité, même si la dernière page est affreuse…

Metronom est un mélange de science-fiction et de polar dans l’ambiance post-apocalyptique d’une société totalitaire et déshumanisée… Le dessin complète à merveille le texte et les couleurs donnent au tout une ambiance à la fois sinistre et oppressante.

Un vrai coup de pour cette bd !!

Voilà, c’était ma « bd de la semaine » hébergée aujourd’hui par Stephie

La bd de la semaine

Mon homme, qui n’est pas un grand lecteur de manière générale (sauf les livres d’informatique !) et surtout pas de bd (à part Tintin ou Astérix !) a lu celle-ci et l’a bien aimé !

SignatureNat

METRONOM’

MetronomCouvT1 MetronomCouvT2METRONOM’

Tome 1 : TOLÉRANCE ZÉRO (2010)

Tome 2 : STATION ORBITALE (2011)

Corbeyran & Grun

Collection GRAFICA

Éditions Glénat

Au départ, la couverture du tome 1 ne m’attirait pas trop… Mais bon, j’avais envie de lire une bd, de la SF si possible et quand j’ai vu que le scénariste était Éric Corbeyran, dont j’ai déjà lu (et apprécié !) plusieurs histoires (Châteaux Bordeaux par exemple) je n’ai plus hésité !

Le tome 1 est préfacé par Enki Bilal.

Je suis très vite entrée dans l’histoire. C’est bel et bien de la Science-fiction, mais présentée au départ à la manière d’un conte (les 2 premières et 2 dernières pages seulement).

Mais pour un conte de fées, il s’arrête très vite avec la description d’une société totalitaire et inhumaine. Un gouvernement, qui, sous couvert d’un vote démocratique « Vous votez, nous luttons, le vote électronique est la solution » interdit tout, même le suicide…

Dans le tome 1 : Lynn, une jeune femme dont on ne sait rien, recherche Doug, son mari, parti dans l’espace depuis 8 semaines et dont elle est sans nouvelles depuis plus de 3 semaines. Elle s’inquiète pour lui, mais aussi pour son avenir, car la société qui emploi Doug ne paye plus son salaire depuis 3 semaines… C’est un tome d’introduction, on n’y apprend pas grand-chose, il sert à présenter les personnages et à planter le décor…

Dans le tome 2 : Lynn poursuit son enquête, aidée par un journaliste et ses rapports avec son beau-frère s’enveniment. Je n’en dis pas plus plus, l’histoire se poursuit, cette fois-ci, dans l’espace…

MetronomPlancheInt

Les couleurs bleu/vert ou orangé selon les cases, donnent une ambiance très particulière et un peu spéciale (dans le bon sens du terme !) à cette bd. Un seul reproche : j’ai trouvé que les visages n’étaient pas toujours très expressifs…

Et les cases de texte parfois un peu petites pour mes yeux fatigués ! Mais l’histoire donne vraiment envie de continuer la lecture.

Par contre, les décors m’ont beaucoup plu, que ce soit sur terre ou dans l’espace… Et une fois de plus, je regrette de n’avoir pas la suite sous la main !! Empruntée à la bibliothèque, cela fait partie des bd que j’achèterai pour pouvoir la relire, la prêter…

Mais où est la suite ????

SignatureNatLe tome 3 : opération suicide est sorti en septembre 2012

Le tome 4 : Virus psychique est sorti en janvier 2014

Le tome 5 : Habeas mentem sort le 12 novembre 2015 ! C’est le dernier tome.

 

 

 

Les 48h de la bd – 2ème partie (2015)

Pour cette année, je suis désolée, c’est passé ! C’était les 3 et 4 avril dernier… Mais rien n’est perdu, cette fête de la Bd, destinée à faire découvrir à tous le monde de la bande dessinée (qui est très très varié !) reviendra sans nul doute l’an prochain ! Elle existe depuis 2013, c’était donc la 3ème édition.

Cette année, plus de 200 000 bd étaient disponibles chez les libraires dans toute la France. Il y avait le choix entre 12 bandes dessinées. Elles étaient payantes – 1 euro – qui vont servir à faire une bonne action car ils vont financer l’achat de bandes dessinées pour les écoles, collèges, lycées et bibliothèques.

Grâce encore une fois à la gentillesse de mes proches qui connaissent (et subissent !) mon amour pour les livres et la lecture en général, j’ai cette fois-ci eu 4 bandes dessinées.

Aliénor la légende noire, volume 1 Aliénor

Delalande, Mogavino et Gomez (ill.)

Éditions Delcourt –  2012

L’histoire : 1137. Aliénor, duchesse d’Aquitaine âgée de quinze ans, devient reine de France. Humiliée en public par sa belle-mère, traitée comme une enfant par le conseiller du roi, tenue à l’écart des affaires du Royaume, Aliénor fait le serment de prendre la place qui lui revient et que personne ne se mettra sur son chemin. Politique, intrigante, amoureuse perfide ou sublime, elle décidera du cours de l’Histoire.

Mon avis : Une très belle bande dessinée ! Et tout à fait lisible même si vous ne connaissez rien à l’Histoire de France (comme moi…) C’est avant tout l’histoire d’une jeune femme intelligente et ambitieuse, Aliénor, que rien n’arrêtera. Elle veut se venger, elle veut régner et elle est vraiment prête à tout pour ça ! Une bd historique certes, mais aussi une bd d’action avec pas mal de combats, de complots en tous genres (le seul à ne pas comploter là-dedans, c’est le Roi, un jeune homme naïf qui se fait manipuler par tous !) J’ai vraiment beaucoup aimé le dessin, très expressif (et détaillé) ainsi que les couleurs qui rendent à merveille l’ambiance « moyen-âge » ! Le tome 4 est sorti en Mai 2015.

Avis aux documentalistes de collège : il y a quelques « scènes » où l’on voit la belle Aliénor nue (ça en motivera peut-être certains pour l’étude de l’histoire-géo ?)

♦♦♦

ChateauxBordeauxChâteaux Bordeaux ♥

Tome 1 : Le domaine

Corbeyran & Espé (ill.)

Éditions  Glénat (2011)

Suite au décès de leur père, les trois enfants Baudricourt héritent de l’exploitation vinicole familiale située au cœur du Médoc. Les deux frères comptent se séparer de la propriété et des dettes dont elle est criblée. Mais leur décision est aussitôt remise en cause par leur sœur, Alexandra, qui voit dans cet héritage l’opportunité de rebâtir sa vie sur les terres de son enfance. Décidée à reprendre en main le vignoble paternel, Alexandra se retrouve rapidement au pied du mur. D’un côté, elle affronte l’hostilité de son entourage, de l’autre, elle sait que pour réussir elle va devoir tout apprendre, car la fabrication d’un grand cru ne s’improvise pas. Avec humilité et courage, Alexandra se consacre dès lors entièrement à son nouvel univers qui deviendra – au fil du temps – sa passion… Le tome 5 est sorti en 2014 et la série n’est pas terminée.

Amateurs de vin ou non, connaisseurs ou non, tout le monde peut lire cette bd. Elle se passe dans un vignoble certes, mais ce n’est que le décor. Le fond de l’histoire, c’est comme souvent, l’âme humaine ! Le profit, le fric, les mensonges, la jalousie et toute la tristesse et le mal que ça entraîne. Une saga familiale, de l’amour, des intrigues… Bref, ça commence bien ! Il est où le tome 2 ?

 ♦♦♦

Dantes1Dantès

Tome 1 : La chute d’un trader

Boisserie, Guillaume & Juszezak (ill.)

Éditions Dargaud (2009)

Ado (16+) et adultes

Paris, de nos jours. Une soirée de gala est organisée, réunissant tout le gratin de la finance. Parmi les invités, un certain Christopher Dantès qui a fait fortune mais dont personne ne connaît vraiment le passé. Et pour cause.

On découvre alors comment, des années auparavant, un jeune trader brillant, Alexandre, s’est retrouvé impliqué dans un immense scandale, provoquant un mini krach boursier. Employé par la BGCI, Alexandre est en effet amené à couvrir les opérations hasardeuses d’un collègue et ami, Thierry Minez, perturbé par une vie agitée. Mais les pertes sont de plus en plus lourdes et compliquées à dissimuler à leur employeur et leurs clients, d’autant qu’un audit est demandé et qu’une journaliste met son nez dans leurs affaires. Pour ne rien gâter un crime est commis, entraînant la chute définitive d’Alexandre qui finira en prison.

Mon avis : Je n’apprécie pas plus que ça habituellement les bd ou romans qui parlent de fric, de traders, de banque ou de la Bourse… Mais ici, même si c’est le milieu dans lequel baigne le « héros », ce qui prime, c’est cet espèce de complot, de piège, de machination infernale dans lequel se laisse doucement enfermer Alexandre… On comprend très rapidement que le pauvre Alexandre se fait avoir, mais c’est voulu et n’enlève rien à l’histoire. Plus un polar à mes yeux qu’un thriller financier. J’ai bien aimé, même si j’ai trouvé que les visages manquaient parfois un peu d’expression.

♦♦♦

L_Adieu_a_Baker_Street_Holmes_tome_1HOLMES (1854/1891 ?) ♥♥♥

Livre I : L’Adieu à Baker Street

De Cecil (ill.) & Brunschwig

Editions Futuropolis (2008)

4 mai 1891. Sherlock Holmes disparaît en Suisse aux Chutes de Reichenbach, entraînant avec lui dans la mort son plus grand ennemi, le professeur Moriarty.
Quelques jours plus tard, l’appartement du détective au 221 b Baker Street est mis à sac par des hommes de main envoyés par Mycroft Holmes, le propre frère de Sherlock. Mycroft tente ainsi de détruire toutes les preuves de la folie de son frère, qu’il accuse de s’être abandonné à la cocaïne.
Pour lui, la mort de Holmes est le suicide déguisé d’un homme qui ne pouvait se résoudre à voir son cerveau détruit par la drogue.
Malgré les preuves apportées par Mycroft Holmes, le docteur Watson se refuse à croire cette version des faits. Il se lance à travers toute l’Europe dans une incroyable enquête qui va tout lui révéler de l’histoire de Sherlock Holmes et de sa famille. Le tome 4 (sur 9 prévus au total) de cette série est sorti le 7 mai 2015 !

Mon avis : Le premier mot qui me vient à l’esprit, c’est : frustrant ! J’étais tellement prise par l’histoire que je n’ai pas vu arriver la fin de la bd… J’ai cru que j’allais crier, tellement j’étais furieuse que ça s’arrête, là, comme ça, alors que j’étais en plein dans l’histoire… Cette bd comporte deux parties : la 1ère, en noir & blanc nous raconte la vie de Watson suite à la fin tragique de Holmes, il cherche à comprendre qui était vraiment son ami… La 2ème partie, aux tons sépia, nous raconte la rencontre des parents de Sherlock Holmes… Une très très belle bd !!

Conclusion : vous l’aurez compris (enfin j’espère !) j’ai vraiment beaucoup apprécié « Aliénor« , « Châteaux Bordeaux » et « Holmes » que je ne peux que vous encourager à aller feuilleter chez votre libraire préféré ! Pour moi, une bande dessinée, c’est aussi avoir un « coup de cœur » ou au moins une vraie attirance pour le dessin. D’abord. Ensuite vient l’histoire…

SignatureNat