Anuki & Myrmidon – BD sans texte

Anuki

Anuki et Myrmidon sont deux petits héros de bande dessinée sans texte, que je vous ai déjà présenté. Je les remet en avant pour vous parler de d’autres titres, car ils méritent vraiment d’être connus !

 Anuki 4
Duel dans la plaine

de Sénégas

et Maupomé

 

Notre petit indien Anuki veut attraper un cheval. Non seulement c’est difficile, mais en plus il a de la concurrence.
Dans ce 4ème tome, toujours une bande dessinée sans texte très accessible, mais Anuki semble un peu plus grand. Rassurez-vous, il fait toujours des des bêtises, des erreurs et des chutes pour le plus grand plaisir du lecteur. Sa rencontre avec un autre garçon, d’abord son ennemi, permet une belle leçon d’amitié et de paix entre les peuples. Un passage n’est pas totalement dans cet esprit cependant : les deux garçons volent un panier de carottes. Pourchassés par le propriétaire ils tapent dans ses canes pour le faire tomber et l’abandonnent là. Un passage drôle bien sûr, mais dont on aurait pu se passer.

Les bandes dessinées Anuki permettent vraiment à l’enfant de créer sa propre histoire, sans avoir besoin de lire, et surtout sans trop de difficulté, car les images sont très parlantes.

J’ai un peu de retard car le 6ème tome est déjà paru. Je l’ai feuilleté à Angoulême, et je suis sûre que La Grande Course du printemps plaira à tous… notamment aux filles car il y a une bien courageuse héroïne dans cette course !

Résultat de recherche d'images pour "anuki 4"

Myrmidon dans l’antre du dragon

de Loïc Dauvilier et Thierry Martin

myrmidon

Myrmidon 3

Dans le même esprit, toujours chez La Goutière, on trouve un autre héros, Myrmidon. Dans Myrmidon dans l’antre du dragon, ce petit roi du déguisement et de l’imagination nous entraine dans une nouvelle aventure. Une épée et un rocher, et voici  Myrmidon chevalier, qui combat un dragon ! Plus proche de l’album qu’Anuki, et avec des couleurs plus vives, cette BD sans texte plaira aux enfants un peu plus jeunes, qui aiment se raconter des histoires.

Impossible de donner un âge, pour ce genre de livre, c’est très variable selon les enfants, les thèmes… Pour vous donner un ordre d’idée, Mini Hérissonne, 2 ans, a bien aimé celui-ci à la première « lecture », car je l’ai mis en mot, mais d’elle même pour le moment, ça ne fonctionne pas vraiment.

On retrouvera aussi notre petit Myrmidon à la préhistoire, dans le nouveau titre  Myrmidon et la grotte mystérieuse, tout aussi savoureux; et avec des pirates.

Deux albums édités aux éditions La Gouttière, en 2014.

+ Retrouvez Anuki sur l’application dédiée !
https://lh3.googleusercontent.com/JO2Qp_jEjknAcyxEGFHew61N5G0jYExzWlocpLAt1Qni2cjFCNuPAxKIKOg907gnIh6l=h310

+ Mes avis sur les tomes 1, 2 La révolte des castors et 3 Le coup du lapin,  d’Anuki, et sur le tome 2  de Myrmidon

challenge albums 2017  + Challenge Je lis aussi des albums 2017 7/40 8/40

+ La Bd de la semaine, cette semaine chez NouketteLa bd de la semaine

Enregistrer

Enregistrer

Lectures diverses et variées de Janvier

Le grand mechant renard

Peur express

Ce mois-ci, j’ai lu aussi… 

 ***

Des lectures diverses et variées : Mais ici on trouvera surtout des bandes dessinées et des romans,  que je ne vais pas chroniquer, soit parce qu’ils ont déjà été présenté par Sophie, soit parce que je n’ai pas le temps et pis c’est tout !!

  1. Le grand méchant renard de Benjamin Renner présenté ici par Sophie et par « le tiroir à histoires »
  2. Les filles en chocolat, T.1 : Cœur Cerise de Cathy Cassidy dont Sophie a également parlé ici et Blandine .
  3. La petite famille de Dauvillier, Lizano et Rouger dont Sophie a parlé ici et « les petites madeleines » .
  4. L’enfant caché de Dauvillier, Lizano et Salsedo, voir l’avis de Sophie, et celui de Noukette.
  5. Peur express de Jo Witek : L’avis de Sophie ici
  6. L’autre terre de Perrotin et Beno, une bd en 3 tomes

J’ai bien aimé le grand méchant renard, petite bd humoristique et pleine de tendresse. Quand l’amour maternel arrive, que faire, surtout quand on est un renard élevant des poussins (pour les manger à la base…) ?

Les filles en chocolat est un petit roman sympathique qui m’a bien plu aussi (et ce n’était pas gagné avec cette couverture très sirupeuse et ce titre !), avec un sujet qui ne pouvait que me toucher puisqu’il s’agit d’une famille recomposée… Non, il n’est pas toujours facile de s’adapter !

La petite famille est une bd jeunesse qui parle de la vie avec tendresse, la vie qui passe, puis s’arrête… Mais continue avec d’autres, même si l’on n’oublie jamais ceux qui sont partis. Le dessin est amusant avec des personnages aux bouilles toutes rondes.

L’enfant caché Une belle histoire de transmission intergénérationnelle : une grand-mère juive qui était enfant pendant la 2nde guerre mondiale raconte cette partie de son enfance à sa petite fille. Une image m’a « choquée », je l’ai trouvé terrible : celle de la mère quand elle rentre des camps : Elle a une tête énorme, un corps tout maigre et les yeux hagards, comme absente… (une image très « parlante »)

Peur express est un roman étonnant. C’est la nuit, c’est l’hiver, il neige. Un TGV fonce à 280 km/h à travers la nuit et le froid, quand soudain c’est la panne, le train s’immobilise. Un chapitre après l’autre, on fait la connaissance de 6 ados, plus ou moins perturbés. Dans ce train à l’arrêt, bien des choses étranges et improbables vont se passer. Dans une 2ème partie viendra l’enquête, chargée de déterminer ce qui s’est réellement passé. Mais peut-on toujours tout expliquer ? Un roman qui m’a surpris par son thème et sa façon de l’aborder, mais que j’ai bien apprécié !

L’autre terre Une bande dessinée en 3 tomes (histoire complète) avec un dessin sympa (quoi que les traits des personnages manquent parfois de « précision », certains personnages, féminins notamment se ressemblant un peu trop). Une aventure à mi-chemin entre science-fiction, steampunk et héroïc fantasy, qui est agréable à lire, avec de très bonnes idées mais que j’ai trouvé pas assez développées, c’est un peu dommage. C’est très prometteur mais quand on a l’habitude de lire ce style de bd, on reste un peu sur sa faim. Ce qui n’empêche pas de passer un bon moment !

Lectures diverses : Autre Terre Lectures diverses : Autre Terre T2 Lectures diverses : Autre Terre T3

 

Calendrier 20 Myrmidon dans l’espace

Bande dessinée / Album jeunesse

Myrmidon dans l’espace

Loïc Dauvillier et Thierry Martin

Editions de la Gouttière, 15 janvier 2014
9781092111057, 9,70€

Lorsque Myrmidon enfile un déguisement, le monde qui l’entoure n’est plus le même….

Myrmidon, après son aventure de Cow-boy, dont vous ont parlé Noukette, Mo’Jérôme, file dans l’espace! Notre petit bonhomme à la tignasse rousse tombe de tricycle… et trouve une combinaison de spationnaute. Ni une ni deux il l’enfile et les nuages apparaissent, ainsi qu’une fusée… puis un extraterrestre ! Au secours, il faut fuir!

Comme dans le premier opus cet album sans texte fait la part belle à l’imagination. Tout comme les enfants qui s’inventent des histoires fantastiques Myrmidon vit dans ses rêves et nous le suivons dans cette aventure imaginaire.

J’aime toujours autant ces bandes dessinées sans parole qui offrent à l’enfant la possibilité de lire ce qu’ils souhaitent, de s’inventer eux aussi leur propre histoire. Ici, avec la bouille ronde et adorable de Myrmidon et les illustrations toutes en clarté et couleur, le lecteur se régale et en redemande!

Myrmidon dans l’espace, une superbe bande dessinée pour les petits qui ne savent pas encore lire mais aiment déjà l’aventure!

Petit Plus : les Myrmidons (Μυρμιδόνες peuple fourmi) sont un peuple de la Grèce antique. Aujourd’hui ce terme est utilisé pour parler d’un petit homme insignifiant. Si notre petit héros est insignifiant, c’est parce qu’il est à la fois tous les enfants et tous les déguisements du monde!

+ Lire un extrait

 

Concours Calendrier de l’avent 

Pour tenter de gagner Myrmidon dans l’espace,
en avant première ET dédicacé par l’auteur

il vous suffit de répondre aux deux questions suivantes, en commentaire.

1- Citez un livre des éditions de la Gouttière dont j’ai déjà parlé ici ? Indice

2- Dans le catalogue La Gouttière, quel livre vous tente le plus ?

+1 chance supplémentaire pour tous ceux qui me suivent 
ou ont déjà commentés ici (hors article concours)
Merci d’avance pour vos partages : )

Concours ouvert du 20 au 27 décembre 2013, France. Règlement

Tentez aussi votre chance pour les autres concours du Calendrier de l’avent!

Résultats :

bravo à milartist !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

La Petite Famille de Marc Lizano et Loïc Dauvillier

Bande dessinée jeunesse

La Petite Famille

de Marc Lizano

et Loïc Dauvillier

Couleurs de Jean-Jacques Rouger.
Éditions La Gouttière Avril 2013
979-10-92111-002 19,00 €

« Lorsque l’on arrive à la campagne, il y a Mémé et Pépé.
Avec Mémé, c’est super. On va au jardin. On donne à manger aux poules, on ramasse les oeufs. Le soir pendant que Pépé regarde la télévision, on joue aux cartes.
Avec Pépé… C’est pas facile de savoir s’il est en colère ou content. Maman elle dit que Pépé c’est comme un ours. Il râle, il ronchonne mais il est pas méchant. Il est tout doux. Moi, je trouve qu’il a la peau râpeuse.
Pourtant un jour, avec ma petite soeur, on a découvert qu’on avait un super Pépé. »

Quel plaisir d’ouvrir une nouvelle bande dessinée du duo Marc Lizano et Loïc Dauvillier, les auteurs illustrateurs de L’enfant cachée et Hugo & Cagoule.

D’abord paru en trois épisodes aux éditions Carabas/Tournon et depuis épuisé, les éditions la Gouttière ont rédité cette bande dessinée au printemps, avec une couverture plus attirante encore que les anciennes.

Dans la Petite Famille ce sont les vacances, celles qu’on passe chez les grands parents. A jouer, à découvrir la campagne mais aussi que mémé et pépé ont été jeunes eux aussi. Cet album d’apparence simple cache de nombreux sujets très intéressants à aborder avec les enfants. Des sujets drôles ou touchants. La nostalgie des vacances chez les grands parents qui touchera même les adultes. Et puis la campagne, le foot… des petites choses simples qui deviennent de grandes aventures !

Les illustrations nous présente une famille aux têtes disproportionnées, comme dans les deux autres albums que j’ai lu, ce qui les rend encore plus expressives. Des couleurs vives et de grandes planches magnifiques. Un bel ensemble, une bande dessinée jeunesse que les parents prendront plaisir à lire avec les enfants, même si tout n’est pas toujours rose… Une bande dessinée pour clôturer les vacances !