Feng, un conte par Thierry Dedieu

FengFENG

Thierry Dedieu

Picquier Jeunesse (2012)

C’est une réédition, il est sorti en 1995 aux éditions du Seuil

^ ^ ^ ^ ^

Feng est un petit paysan chinois passionné par les cerfs-volants. Il part retrouver un vieux sage dont on dit qu’il maîtrise les secrets des cerfs-volants et du vent. Le vieux maître accepte, non pas de lui enseigner son art « Un lion qui imite un lion est un singe« , mais de le mettre sur la voie en lui prodiguant quelques conseils…

Feng

^ ^ ^ ^ ^

Présentation de l’éditeur : C’est l’histoire initiatique d’un élève qui demande à son maître le secret du cerf volant qui vole au dessus des cieux. Réédition et adaptation graphique d’un livre paru en 1995 aux éditions du Seuil, Prix Alphonse Daudet (jury Goncourt).

 

^ ^ ^ ^ ^

FengJ’ai trouvé l’histoire très jolie, à la fois conte initiatique et conte chinois ; elle nous apprend qu’on apprend mieux par soi-même, en observant, en faisant, plutôt qu’en apprenant bêtement par cœur ou en copiant… Mais ce que j’ai vraiment adoré, ce sont les illustrations ! Le fond est un mélange de jaune et de vert ou de jaune et de beige selon les pages (cela doit avoir un nom, je ne le connais pas !) et les dessins sont très délicats. La double page sans texte qui montre Feng sur sa barque partant à la recherche du monastère est superbe, on dirait un vieux tableau avec ses tampons dans le bas de la page… Fait au fusain ou à la craie grasse ?

Le format (plus de 34 cm de hauteur) est également assez inhabituel pour un album.

Dans la première version de ce conte (couverture rouge et noire à droite) les illustrations étaient en noir & blanc sur fond gris. La version que j’ai lu est dans les tons marrons /ocre / beige avec parfois un peu de vert, d’or ou de rouge… Superbe !

Pour avoir une idée des illustrations de la première version

^ ^ ^ ^ ^

Un auteur que je vous conseille vivement d’aller découvrir si vous ne le connaissez pas encore !

Albums de cet auteur déjà présentés sur ce blog : J’ai adopté un crocodile / Un mur sur une poule, Bob et Marley : le cadeau (2ème album présenté) , Yakouba / Aagun, Le maître des estampes

Son site ici

logoalbums2016.jpg

 

Enregistrer

Enregistrer

Thierry Dedieu – auteur illustrateur

Dedieu Le maître des estampes

Thierry Dedieu

Seuil Jeunesse (2010)

* * * * *

Un riche mandarin, en visite chez un ami et émerveillé par une de ses estampes souhaite l’acheter. L’ami ne veut pas la vendre mais lui donne le nom de l’artiste. Le mandarin se précipite chez ce maître des estampes et lui demande un dessin. Le maître répond qu’il lui en coutera 5000 yens dont la moitié est payable d’avance et qu’il lui faudra attendre 6 mois. Le mandarin accepte les conditions. Le jour venu, le maître des estampes se présente chez le riche mandarin, sort son matériel et d’un seul coup de pinceau lui crée un magnifique dessin. Mais le mandarin est fou de rage : comment, il a attendu 6 mois et payé 5000 yens pour un dessin qui prend 2 mn ??

* * * * *

lemaitredesestampes2

Dans cette fable, Thierry Dedieu nous montre comment une chose, en apparence très simple, peut en fait avoir demandé beaucoup de travail. Pour pouvoir exécuter ce dessin d’un seul geste, il a fallu au maître des estampes des mois pendant lesquels il a tout d’abord observé les écureuils, les branches puis des mois encore pour trouver le bon dosage d’encre, le bon papier, sans parler, bien évidemment, de l’entrainement pour arriver au geste parfait…

Le livre est en deux parties : la première, c’est la fable, la deuxième, c’est un carnet d’études qui montre que Thierry Dedieu a fait comme le maître des estampes de son histoire, c’est à dire qu’il a observé les écureuils et les a « croqué » de différentes façons.

Un album que j’ai beaucoup aimé (plus l’histoire que les illustrations à dire vrai, sauf l’écureuil final, que je trouve superbe) et que je vous recommande chaudement !

* * * * *

Albums de cet auteur déjà présentés sur ce blog : J’ai adopté un crocodile / Un mur sur une poule, Bob et Marley : le cadeau (2ème album présenté) , Yakouba / Aagun

Son site ici

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Albums de juin

AlbumsJe ne m’appelle pas Bernard !

Claire Cantais

L’atelier du Poisson Soluble (2010)

Un petit personnage (une flamme grise aux yeux rouges !) est interpellé par de nombreux autres. Une fois on veut l’appeler Bernard, une autre Max ou encore Basile… Il s’énerve, se fâche (je ne m’appelle pas Bernard, je ne m’appelle pas Max ni Basile !) mais refuse de dire son nom de peur que l’on se moque de lui.

Les autres le cajolent pour savoir, lui promettent de ne pas rire… Mais bien sûr, quand ils entendent son nom, ils ne peuvent s’empêcher de pouffer ! Mais l’histoire n’est pas tout à fait finie et réserve une surprise plutôt amusante !!

En tous cas, moi, j’ai bien ri en lisant ce petit album !

Les illustrations, en papier découpé sont simples mais expressives et amusantes.

Claire Cantais a, -entre autres- illustré « On n’est pas des super héros » (présenté dans le challenge album du mois de mars), « On n’est pas des poupées« , écrit et illustré « Rosalie aime le rose (mais pas seulement) » et je vois que Sophie vous avait déjà parlé de celui-ci, ici ! Tant pis… ;)

Bob et MarleyAlbums

Le cadeau

Frédéric Marais & Thierry Dedieu

Seuil Jeunesse (2015)

♦ ♦ ♦ ♦

BobEtMarley2

Connaissez-vous Bob et Marley ? Ce sont deux ours. Deux amis. Bob est un petit ours gris et Marley, un gros ours brun (à collier).

Un jour, Marley offre un cadeau à Bob. Comme Bob est petit, pour lui rendre service et lui simplifier la vie, il lui offre un tabouret. Oui mais voilà, Bob est vexé. Il se débrouille très bien sans tabouret. Donc il fait celui qui n’est pas du tout intéressé et feint de ne pas voir le cadeau en question (alors même que Marley insiste et lui montre les merveilleuses possibilités de l’objet !)

Jusqu’au moment où…

♦ ♦ ♦ ♦

Une histoire d’amitié qui est aussi pleine d’humour ! Là aussi les dessins sont très simples, mais très expressifs.

De Frédéric Marais, on vous a parlé de Didgeridoo (à la fin de l’article)

Thierry Dedieu

logoalbums2016.jpg

Enregistrer

Thierry Dedieu

Thierry Dedieu

Thierry Dedieu, né en 1955 à Narbonne, est un écrivain français, auteur et illustrateur de littérature d’enfance et de jeunesse. (dixit Wikipédia)

¥¥¥¥

Yakouba Deux albums de cet auteur m’ont vraiment touchée (mais je ne les ai pas tous lus !).

Le 1er, c’est Yakouba. J’étais l’unique bénévole d’une minuscule bibliothèque et je débutais dans l’accueil de classe. Je recevais une classe de CM1 pour la 1ère fois, j’avais pris quelques albums dans le bibliobus de la BDP dont Yakouba.

Yakouba se passe en Afrique et raconte l’histoire d’un jeune garçon qui, pour devenir guerrier, doit aller passer la nuit dans la savane, seul, et tuer un lion. (le texte ici)

yakouba2

Il attend le lion pendant des heures, et quand le lion arrive, il est blessé, à bout de forces d’avoir combattu avec un rival. Et là, le lion dit à Yakouba :

« Comme tu peux le voir, je suis blessé. J’ai combattu toute la nuit contre un rival féroce. Tu n’aurais donc aucun mal à venir à bout de mes forces.Soit tu me tues sans gloire et tu passes pour un homme aux yeux de tes frères, soit tu me laisses la vie sauve et à tes propres yeux tu sors grandi, mais banni, tu le seras par tes pairs. Tu as la nuit pour réfléchir. »

YakoubaLion

yakouba1J’ai fermé l’album, j’ai regardé les enfants qui n’en perdaient pas une miette et je leur ai dit : « Qu’est-ce que vous feriez à la place de Yakouba ? » Et là on est parti dans une grande discussion, parce que personne ne voulait tuer le lion, mais quand même certains voulaient être guerriers…

Je leur ai ensuite demandé ce que, d’après eux, Yakouba avait fait. Une superbe expérience, mon premier débat sur un bouquin avec des gamins. J’ai adoré et je crois bien qu’eux aussi ! Ensuite, je ne suis pas sadique, je leur ai lu la fin de l’histoire…

Un album grand format (23×33) dont les illustrations, en noir et blanc, sont assez « sombres » mais accompagnent merveilleusement bien cette très belle histoire.

Cet album sera suivi de deux autres, Kibwé et Yakoubwé.

Yakouba (Seuil Jeunesse 1994) a eu le Prix Sorcières 1995, le Prix Octogone expression en 1995, le prix Mille Pages des écoles en 1996 et est sélectionné dans la liste recommandée de l’Éducation nationale.

¥¥¥¥

Un autre album de Thierry Dedieu que j’ai trouvé magnifique, tant l’histoire que les illustrations :

Aagun Aagun

Seuil (2009)

Quelque part, en dehors du temps, une tribu est pillée par la tribu voisine, les Hounks. Les victimes vont chercher de l’aide auprès de leur seigneur qui leur envoie comme aide son meilleur lieutenant, Aagun. Celui-ci installe son campement à égale distance des deux tribus. Tous se demandent alors comment un seul homme pourra leur venir en aide.

Aagun se met à chasser et à offrir son butin aux Hounks. Puis, il impose aux hommes qu’il est censé protéger de l’accompagner à la chasse, avant d’offrir le gibier à leurs ennemis. Personne ne comprend cette injustice.

Pourtant, Aagun vient de leur offrir la liberté et la paix, comme ils vont finir par s’en rendre compte…

Aagun est un conte ou peut-être une fable qui se passe au moyen-âge (?) en Asie (?) rien n’est vraiment précisé, mais cela importe peu en fait, sauf que cela donne un côté « épique » à l’ensemble.

Feng

 Son site ici

 

Thierry Dedieu a reçu le Prix Goncourt Jeunesse en 1995 pour Feng, (Seuil) 

 

L’avis de Sophie sur deux autres albums ici

SignatureNat