Coeur de Pierre – Bd jeunesse

Coeur  CoeurCœur de Pierre ♥ ♥ ♥

Gauthier & Almanza
Delcourt Jeunesse (2013)
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

En décembre, naquit un enfant au cœur de pierre. Malgré leurs efforts, les médecins annoncèrent aux parents qu’ils n’entendaient aucun battement dans la poitrine de leur petit garçon. On leur dit que leur fils ne sourirait jamais, qu’il n’aimerait personne, serait toujours de méchante humeur à cause de son cœur de pierre…

Le père se mit à pleurer, la mère sombra dans la folie et ils oublièrent tous deux qu’ils avaient un enfant.

Le même jour, au même instant, une petite fille vint au monde en souriant. A la radio, on vit qu’elle avait un cœur d’artichaut. Vous vous en doutez, ils vont se rencontrer…

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 La belle histoire que voilà ! Triste et pleine d’espoir à la fois. Une bd en rimes, ce n’est pas si courant. Et c’est tellement bien vu, tellement intelligent ! Dans cette bd, j’ai tout aimé, l’histoire sombre et poétique, les personnages émouvants, les décors féériques, les couleurs douces et fondantes et les dessins, si doux et si beaux !

Un gros coup de cœur !!!

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

De ces deux auteurs, nous vous avons déjà présenté : Aristide broie du noir

De Séverine Gauthier : Garance, Haïda, et Aliénor Mandragore

Coeur

Prix Bull’gommes 53 en 2015

Noukette avait adoré, et bien d’autres avec elle (voir tous les liens à la fin de son article)

La bd de la semaine

Cette semaine, nous sommes reçus par Stephie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Haïda – Bd jeunesse

     Haïda Haïda

L’immortelle baleine (2015)

Frères Ours (2016)

Séverine Gauthier & Yann Dégruel

Delcourt Jeunesse

O-O-O-O-O

Les Haïdas sont un peuple amérindien de la côte Ouest du Canada et du Nord des États-Unis, ainsi qu’une partie Sud-Est de l’Alaska, le long de la côte du Pacifique, et dans l’archipel Haida Gwaii en particulier. (Merci Wiki)

O-O-O-O-O

Haïda  Il y a bien bien longtemps, rien ne séparait le monde des hommes de celui des animaux et des esprits. L’air et l’eau étaient connectés et toutes les créatures passaient librement de l’un à l’autre. Mais un jour, le corbeau vola le soleil à celui qui règne sur le ciel et s’en servit pour créer la lune et les étoiles. Il sépara ainsi le jour de la nuit. Il n’y avait alors qu’un gigantesque océan, et Corbeau flottait sur le dos de Kün, l’immortelle baleine. Ainsi parle le vieux Ts’ang, qui raconte toujours un tas d’histoires sur les esprits, les baleines et les corbeaux…Haïda

O-O-O-O-O

Dans ce  tome, nous faisons la connaissance de Nizhoni et Tâan, deux jeunes enfants qui habite un village près de l’eau. Tout le monde est inquiet au village, parce que l’eau monte et que personne ne sait pourquoi… Les deux enfants, grâce à leur curiosité, leur courage, leur esprit d’aventure et avec l’aide de grand-père Ts’ang vont essayer de comprendre, puis résoudre, le problème…

O-O-O-O-O

  La 2ème histoire, « Frères ours » nous raconte la triste histoire de Kindawuss, fille de Chef et de Quissan. En grandissant leur amitié se transforma en un amour très fort. Mais ils appartenaient tous deux au clan du Corbeau et deux personnes du même clan ne peuvent se marier ensemble. Pour échapper à leurs parents respectifs qui voulaient les séparer, ils s’enfuirent dans la forêt…

O-O-O-O-O

Nizhoni et Tâan veulent trouver le village des ours. Ils partent donc ensemble dans la forêt et finissent par se perdre… Mais en chemin, ils rencontreront les ours et pourront dénouer les fils d’une vieille histoire.

Les deux histoires sont originales et intéressantes. Quand aux dessins, je les aime beaucoup ! Les couleurs sont douces et « profondes » à la fois, les deux enfants ont des visages doux et expressifs (ils sont adorables !)

J’ai eu un vrai coup de cœur pour ces jolies bd aux histoires tirées de légendes amérindiennes ! ♥

O-O-O-O-O

Pour en savoir comment est née cette histoire, une interview de Séverine Gauthier sur Culturebd

Si vous voulez en savoir un peu plus, le site alloprof

O-O-O-O-O

La bd de la semaine

Cette semaine, nous nous retrouvons chez Stephie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Aliénor Mandragore – Bd jeunesse

Aliénor Aliénor  Aliénor Mandragore

Séverine Gauthier & Thomas Labourot (ill.)

Rue de Sèvres

* Θ *

Tome 1 : Merlin est mort, vive Merlin ! (2015)

Tome 2 : Trompe-la-mort (2016)

* Θ *

Aliénor est la fille de Merlin l’Enchanteur.

Elle a toujours vécu avec lui dans la célèbre forêt de Brocéliande où elle suit son enseignement druidique, plutôt axé sur l’étude des champignons d’ailleurs ! Un jour, lors d’un de ces interminables cours mycologiques dont Merlin a le secret, Aliénor découvre son don. Don qui sera malheureusement fatal à Merlin. Dès lors, Aliénor n’a plus qu’un seul but : ramener son père à la vie.

Aliénor

* Θ *

Dans le tome 1, Merlin est mort, terrassé par le cri d’une mandragore*. Morgane a réalisé une potion magique qui l’a ressuscité, mais Merlin a de nouveau été foudroyé par le cri de la même mandragore…

Dans le tome 2, Aliénor est désespérée. Son père ne veut toujours pas mourir bien sûr, mais surtout, il ne veut plus ressusciter ! Il se complait dans son état de fantôme, tandis que l’Ankou* rôde toujours près de la maison… Aidée par Lancelot du Lac, un apprenti chevalier recueilli par Viviane, la Dame du Lac, Aliénor va tout faire pour aider son père à revenir à la vie.

*Mandragore : plante dont les racines semblent parfois avoir une forme humaine. Très utilisée dans la magie (voir Harry Potter) ! En réalité, c’est une plante hautement toxique, qui donne des hallucinations et qui peut réellement tuer. Voir ici un article sur le sujet.

*Ankou : En Bretagne, il est le serviteur de la mort, celui qui ramasse les cadavres. Il est représenté grand, squelettique, avec un grand chapeau de feutre noir, une faux et il conduit une charrette dans laquelle il dépose les défunts.

Aliénor

* Θ *

A la fin de chaque tome, il y a un petit journal « L’écho de Brocéliande, les bruits de la forêt ». Celui du 1er tome contient par exemple une interview exclusive de Morgane la fée, à propos de la mort de Merlin ; ainsi qu’une invitation gratuite pour l’inauguration de la grande bibliothèque de Morgane ; la recette du philtre de mandragore ; un petit guide touristique de la forêt ainsi que quelques annonces « publicitaires »….

Ce qui m’a beaucoup plu : l’humour très présent, les personnages avec des caractères bien prononcés, la présence des légendes Arthuriennes que j’aime beaucoup –même si franchement, je préfère « l’enchanteur de Barjavel » que le Merlin présenté ici ! Mais on peut très bien lire cette bd sans savoir qui sont Merlin, Morgan ou Viviane… J’ai bien aimé aussi les couleurs vives et gaies et le petit journal plein d’humour à la fin !

Le petit moins : Je n’aime pas trop les traits façon « manga » de certains personnages (Aliénor et Lancelot notamment) mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier cette bd !

* Θ *

Des mêmes auteurs, Sophie vous avait déjà présenté « Garance » et aussi « Aristide broie du noir » de Séverine Gauthier et Jérémie Almanza.

Le site de l’éditeur Rue de Sèvres où vous pourrez voir plusieurs planches des tomes 1 et 2.

Une interview de Thomas Labourot

Et une de Séverine Gauthier

Voir d’autres avis : Celui de Stephie, de Jérôme, de Lasardine, de Mo’

Si vous faites partie de « La BD de la semaine », si vous avez déjà chroniqué cette bd et que je ne vous ai pas mentionné, dites-le moi, je rectifierai…

La bd de la semaine

Cette semaine, c’est chez Moka

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Garance de Séverine Gauthier

*
*
*

 

Garance

de Séverine Gauthier
Thomas Labourot
Christian Lerolle

BD jeunesse (et très bien pour adulte aussi!)

Delcourt Jeunesse, septembre 2010
9782756020976, 9€40

*
*
*

Présentation de l’éditeur :
Et bien non! Je ne vous la livre pas, car la seule que j’ai trouvé vous gâcherez le plaisir! Alors une petite illustration à la place, avec nos deux héros!

Mon avis :

Une bande dessinée touchante, avec de magnifiques dessins plein de légèreté.

Un jeune garçon retrouve Garance, au bord de la mer. La plage, le sable, et les vagues… C’est à la fois une histoire très simple et plein de magie que celle de ces deux enfants. Pendant toute l’histoire je me suis posée de nombreuses questions, j’ai cherché à voir au delà des mots mais une fois la dernière page tournée j’ai compris que c’était vain. Il faut juste se laisser porter par les vagues.

C’est ce que j’ai fait à la deuxième lecture, ne m’attachant même plus aux quelques mots qui émaillent cette BD, j’ai juste plongé dans ces belles illustrations. Pourtant j’avais essuyé un instant de doute en ouvrant la BD, trouvant les premières planches moins séduisantes que la couverture…. et pourtant j’ai rapidement retrouvé l’ambiance qui m’avait séduite en couverture et en le parcourant au Salon du Livre de Montreuil l’an dernier !

  Garance2.jpg

Une BD à découvrir, pour les enfants mais qui touche sans doute un plus large public, car le peu de texte permet à chacun de se l’approprier selon sa propre histoire… Elle se lit vite, trop vite, et l’on a pas envie de sortir de ce magnifique monde onirique…

+ j’ai le poster au CDI : )
+ Aristide Broie du noir, du même auteur est déjà sur mon blog!

+ Le blog de l’auteur Séverine Gauthier, avec plein de jolis projets à venir!!
+ Elle sera présente au salon du livre jeunesse de Montreuil le samedi 4 et le dimanche 5 décembre prochain avec Thomas Labourot et Christian Lerolle.  Ils dédicaceront Aristide broie du noir, Mon arbre et Garance sur le stand des éditions Delcourt le samedi de 10h à 12h et le dimanche de 13h à 15h.

+ de nombreux avis sur les blog, par exemple Noukette, Mo’ et Bouma

 BD du mercredi