Zapland de Marie-Aude Murail #Concours

zaplandPremier Roman, dès 8 ans
Science-fiction
Coup de coeur

Zapland

de Marie-Aude Murail
illustré par Frédéric Joos

Ecole des Loisirs, 2016
Mouche, 86 pages
9782211227704 , 8,50€

Tanee a 8 ans, elle vit en 2054.

Marie-Aude Murail nous livre un récit pour les jeunes lecteurs, mais de science-fiction, et qu’est ce que c’est bien ! Souvent les premiers romans (bien que mieux que les premières lectures), sont assez redondants, et souvent basés sur le quotidien de l’enfant (je fais des généralités, mais vous voyez l’idée!). Ici on a une vraie histoire de science-fiction, avec tout un monde à découvrir, mais surtout un super thème… et tout de même de quoi accrocher les enfants, avec finalement des scènes assez courantes, le cours, l’après-midi chez la grand-mère, les discussions entre copines et les bêtises !

Tanee vit dans un monde très différent du notre, surtout grâce à l’évolution des technologies. Les cours sont tout numérique, et l’on apprend à lire avec Zip et Zap, deux rigolos numériques. Les voitures volent, on se téléporte d’un endroit à un autre… et Marie-Aude Murail fait même évoluer l’orthographe, avec une M@mie et e-meuble notamment ! Tanee a bien du mal à apprendre à lire, mais peut importe, car avec sa copine C@ro, elles s’amusent à explorer un endroit sombre, Lequartier, et elles vont faire une sacré découverte !

Je vous laisse la surprise de ce petit livre qui nous livre une très belle histoire, pleine de bonne humeur ! On frissonne un peu parfois, mais on sourit, on rit surtout, avec la plume inimitable de Marie-Aude Murail. L’histoire est pleine de petits détails, succulents pour le lecteur, une comparaison et une critique de notre monde, très bien cerné. Certains détails seront sans doute obscurs pour les jeunes lecteurs, mais ils ne sont pas nécessaires pour comprendre l’histoire.

Un super roman de science-fiction, bien qu’un peu caricatural par certains aspects peu réalistes. Les jeunes lecteurs vont surtout se régaler à comparer notre monde et celui de Tanee, à chercher les liens, les références, et à découvrir, avec cette petite fille un brin espiègle, les trésors de notre société ! Une lecture divertissante, pas dénuée pour autant d’un joli message !

D’autres romans de Marie-Aude Murail à découvrir :
3000 façons de dire je t’aime, Au bonheur des larmes, Le tueur à la cravate, Amour vampire et loups garou, Maïté coiffure, Baby sitter blues, Malo de Lange fils de voleurSauveur & Fils, Simple, …

   ***

rp_calendrier2015-300x300.pngJe vous propose de lire vous aussi ce coup de coeur, en participant au concours !

A gagner : 1 exemplaire de Zapland

Pour participer, il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :
Quel est votre livre préféré de Marie-Aude Murail ? Si vous n’en avez pas encore lu, courez à la bibliothèque, lisez vite, et répondez ensuite… ou à défaut dites moi quel est celui qui vous tente le plus à part celui-ci !

 

Chances Supplémentaires :
+1 en relayant ce concours
+ 1 si vous êtes inscrit à la newsletter ou aimez un des comptes sur les réseaux sociaux du blog

Bonne chance à tous !

Concours ouvert du 15 novembre au 5 décembre 2016. France, Belgique, Suisse. Règlement.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

♥ 3000 façons de dire je t’aime – Marie-Aude Murail

Roman pour adolescents (et éternels enfants)
dès 12 ans mais à conseiller aussi à de nombreux adultes…
Rentrée littéraire 2013 jeunesse

***

3000 façons de dire je t’aime

de Marie-Aude Murail

Ecole des Loisirs, août 2013
Medium, 272 pages
9872211212014, 16€

***

♥ Une parenthèse enchantée dans le monde du théâtre et de la littérature, avec 3 héros touchants… ♥

En 5ème, Chloé, Neville et Bastien assistent à une représentation de théâtre. Dom Juan. Cette représentation va changer leur vie. Tous vont trouver un attrait au théâtre. Ce n’est que six ans plus tard qu’ils se retrouvent dans un cours de théâtre, avec un professeur réputé, M. Jeanson. Ils n’ont ni le même parcours ni les mêmes attentes. Chloé est en classe préparatoire, elle cumule donc les heures de travail et les répétitions. Bastien n’aime pas travailler, pour lui le théâtre c’est avant tout l’humour. Neville, lui, c’est encore différent. Il aime lire le théâtre mais a bien du mal à surmonter sa timidité.

Malgré leurs différences Chloé, Neville et Bastien se lient d’une amitié fugace qui peu à peu prend de l’ampleur. Avec leurs faiblesses personnelles ils créent une force commune qui les aide à avancer, dans le théâtre bien sûr, mais surtout dans la vie.

Marie-Aude Murail nous livre ici un roman assez épais que l’on dévore tant elle sait manier les mots pour nous rendre ces héros attachants. Impossible de se détacher de ces jeunes qui découvrent la vie et l’amour. Elle utilise tous les atouts du théâtre : comédie, drame, romantisme en jouant avec les personnalités de ses trois narrateurs.

Le rapport au théâtre est bien entendu prépondérant mais il sert surtout à un dépassement de soi. Chloé, Neville et Bastien, en ayant la possibilité d’expérimenter d’autres personnalités apprennent aussi à devenir eux-même, à grandir vers l’âge adulte. Un roman initiatique pour apprendre à faire confiance au hasard des rencontres et à la vie, tout en se dépassant!

Les lecteurs sont tour à tour touchés, émus, heureux, surpris ou tristes et c’est cet ensemble qui rend ce roman aussi beau. Une pépite de la rentrée littéraire jeunesse, à mettre entre toute les mains car il se lit d’un souffle ! Un roman aussi qui donne envie de lire ou relire du théâtre, parsemé de citations théâtrales et de personnages de papier…

Un roman exalté et exaltant, passionné et passionnant, à lire tout simplement!

+ Coup de coeur aussi pour Pépita, Leiloona, Thalie

+ Challenge 1% Rentrée Littéraire

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

RDL – Les sorcières de Skelleftestad / La balafre / Ma vie a changé

3 romans fantastiques pour adolescents, totalement différents mais ont su me toucher, l’un par le rire, l’autre par l’émotion, le troisième par ses personnages!

Les sorcières de Skelleftestad, Tome 1 : L’étrange mariage de Nils Swedenborg

 Un roman très surprenant, notamment par son humour que je n’attendais pas du tout dans un récit qui me semblait fantastique. Il y a bien des Sorcières mais tout est décalé et c’est absolument superbe!

Johanna nous raconte la rencontre entre ses parents. Son père donc et surtout sa mère, une sorcière. Les personnages sont irrésistibles, tant le père, crédule mais attachant, que la mère et ses besoins de magie. Leur rencontre donc, avec les pensées de sa mère, puis sa naissance (dans un oeuf)… peu à peu l’histoire se révèle, et on sent une certaine tension entre Johanna et sa mère…

A lire, pour les bons mots et surtout pour rire tout du long!

+ Les avis d’Alice, Fantasia, Eidole

La balafre de Jean-Claude Mourlevat

Une histoire qui commence très simplement. L’histoire d’un jeune garçon qui doit déménager suite à la mutation de son père. Un nouvel environnement, un nouveau collège, des voisins un peu étranges… Mais voilà qu’un soir Olivier en se promenant se fait attaquer par le chien des voisins. Heureusement que celui ci est derrière une grille. Pourtant personne ne veut le croire, car la maison est abandonnée. Et en effet pas de trace du chien le lendemain matin, ni les jours suivants.

Olivier, persuadé qu’il n’a pas rêvé, va chercher à comprendre qui est ce chien et quelle est l’histoire de cette maison. Cette enquête le mènera à déterrer de vieilles histoires, des histoires difficiles de juifs, de délation, de regrets…

Un petit roman qui se lit très vite mais qui continue de nous trotter dans la tête une fois les pages retournée tant cette histoire touche et interpelle sur une partie de l’histoire qu’on cache souvent, par honte. Une autre manière de parler de la seconde guerre mondiale, avec un brin de fantastique qui accroche le lecteur.

Premier roman de Jean-Claude Mourlevat – Prix du Livre Jeunesse de la Ville de La Garde 1999, Prix littéraire des écoliers de Rillieux-la-Pape 1999, Prix J’ai Lu-J’élis (Angers) 1999, Prix Roseau d’or (Trignac) 2000.
Un roman qui compte donc pour le Challenge A tous Prix de Laure

 

 

Ma vie a changé de Marie Aude Murail

Une superbe couverture qui cache un roman très drôle ! Une chouette documentaliste (oui c’est toujours chouette une doc, mais quand même, je le précise…) Madeleine Bouquet donc, nous raconte sa vie. Son CDI, sa petite stagiaire, son fils… et les choses anormales s’accumulent. Des affaires qui disparaissent, une étrange odeur de muguet… Sa vie est chamboulée par un elfe, Timothée, qui a un petit air de Dobby dans ses mauvais jours… mais attachant comme lui!

Outre cette jolie histoire fantastique le rapport aux livres est très présent dans tout le livre, avec les déboires de cette pauvre documentaliste, qui s’arrache les cheveux entre son principal qui ne jure que par les classiques, le prof de français, son fils et ses voisins !
C’est avant tout cette tranche de vie de documentaliste, pleine d’humour que j’ai beaucoup aimé!

+ L’avis de Li-t-rature

+ Challenge YA#2

Au bonheur des larmes – M-A Murail

Roman pour jeunes adolescents / adolescents

Au bonheur des larmes

de Marie Aude Murail

Ecole des Loisirs, 1995
9782211082693, 6,10 €

J’aime beaucoup la série des Emilien de Marie-Aude Murail. Emilien c’est ce jeune garçon qui s’est lancé dans le baby-sitting pour gagner un peu d’argent, et à qui il arrive toujours des petites aventures variées et sympathiques.  Quand une élève a présenté ce livre en classe je me suis rendue compte que je ne l’avais jamais lu! Je pensais pourtant avoir lu toute la série. Je suis donc partie à la découverte de ce titre, qui n’est pas sans rappeler pour moi Au bonheur des dames de Zola.

Emilien se lance dans une nouvelle expérience de garde d’enfant en devenant moniteur de colonie de vacances, en Bourgogne. Dès la préparation il se sent un peu en retrait. Un projet pédagogique ? Favoriser l’autonomie ? Emilien est plutôt du genre à organiser des courses d’escargots…

Difficile que d’être moniteur, il faut déjà supporter de vivre 24h/24 avec toute l’équipe, accueillir les enfants, sans occuper, sans jamais se lasser. Même quand les enfants pleurent la nuit. Même avec un petit autiste ou un petit trisomique qui mange par terre. Même quand les autres moniteurs semblent le rejeter.

Les personnages, adultes comme enfants sont vraiment très bien décrits et on a l’impression nous aussi de vivre pendant 100 pages en immersion dans cette colonie de vacances!

Emilien va vivre de grands moments de doute, de peur même, il va devoir se remettre en question, loin de chez lui. Heureusement Martine-Marie sa fidèle amie est là elle aussi. Parfaite comme toujours.

Une drôle de colonie où Emilien va en compagnie des enfants apprendre beaucoup de chose lui aussi. Une série pour jeunes adolescents, facile à lire, qui malgré les francs est toujours au goût du jour!

+ D’autres livres de Marie Aude Murail sur le blog :
Le tueur à la cravate,
Amour vampire et loup-garou
,
Logo LystigMaité coiffure,
Baby sitter blues,
Malo de Lange fils de voleur

+ L’avis de Liyah

+ Challenge  Vivent nos régions – Bourgogne

+ il existe une réédition sans les francs, : des explications sur la réédition de la série Emilien. J’ai d’ailleurs changé la couverture présenté dans cet article suite aux commentaires (voir en dessous;) , pour vous mettre celle de l’édition que j’ai lu, et que je n’aime pas du tout!