Tugdual T.3 : La Terre des origines

TUGDUAL-Tome3Tugdual T.3 : La Terre des origines

Anne Plichota & Cendrine Wolf

Ed. XO Jeunesse (2015)

***

Attention, si vous n’avez pas lu les tomes 1 et 2, ne lisez pas la suite ! Pour voir la présentation du tome 1, c’est ici et le tome 2, c’est .

***

À Serendipity, l’ émotion a saisi toute la communauté devant les manifestations étranges que chacun a pu observer. Malgré les propos rassurants des autorités, les théories du complot se multiplient. D’ où venaient ces lueurs surgies dans la nuit ? De vols d’ engins militaires, comme on le leur dit ? Ou de visiteurs bien plus inquiétants ?

***

Mon avis : Ce tome-là, comme les deux précédents, se dévore très facilement malgré ses 344 pages. Et la couverture -même si je ne la trouve pas extraordinaire) est un peu plus réussie que celle du tome 2 (qui était à moitié floue)…

On retrouve avec plaisir Oksa Pollock, de retour sur notre bonne vieille Terre (je ne dévoile rien, c’est noté sur la 4ème de couv !), qui vient à la rescousse de ses cousins !

Ce tome clôt cette trilogie. On a, forcement, la réponse à toutes nos questions ! Qui sont ces êtres venus de l’espace, que cherchent-ils ? Nos trois héros vont devoir trouver dans quel camp ils sont… Et à qui ils peuvent faire confiance !

Tugdual et Victoria sont toujours très amoureux, Mortimer et Josh vont voir le amour naissant soumis à une rude épreuve et Zoé va faire un choix plutôt terrifiant.

J’ai trouvé ce tome 3 meilleur que le tome 2, il y a plus de réflexion et d’action à la fois. Cette trilogie fut une lecture divertissante et agréable. Un surprenant mélange de fantasy (le monde d’Oksa Pollock – Edéfia) et de science-fiction (les extra-terrestres).

SignatureNat

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Susan Hopper

SusanHopperT1Susan Hopper

T.1 : Le parfum  perdu

Anne Plichota & Cendrine Wolf

Éditions XO Jeunesse (2013)

Ce tome est le premier d’une trilogie. De ces deux auteures, les « mamans » d’Oksa Pollock (qu’il va falloir que je vous présente un jour !),  je vous ai déjà présenté « Les petites histoires de Dragomira » et « Tugdual » tome 1 et tome 2.

L’histoire : Susan, une jeune orpheline de 14 ans a réussi -à force de ruses- à se faire adopter par la famille Hopper. Les parents de Susan sont morts dans l’incendie de leur maison quand elle avait 3 ans, elle-même en ayant réchappé miraculeusement.

Depuis, elle est passée de famille d’accueil en famille d’accueil sans jamais trouver la « bonne ». Mais cette fois-ci, elle le sait, elle le sent, c’est la bonne ! Les Hopper ont déjà un fils, Eliot, du même âge que Susan, qui souffre d’une maladie rare, c’est un enfant de la lune* (il ne doit pas être exposé aux rayons ultraviolets). Susan a une belle chambre pour elle toute seule, Mme Hopper lui rachète toute une garde-robe, Eliot lui apprend à nager… Le rêve !

Mais tout cela était trop beau, ça ne pouvait pas durer…

« Soudain, ce n’est plus la douceur du drap qu’elle sent sous ses orteils, mais un sol rocailleux et froid. Une brise glacée lui caresse les joues (…) Un cimetière. Elle se trouve en plein milieu d’un cimetière. Et des tombes s’échappent lentement une ombre, puis une autre et une autre encore… »

Une parfaite lecture pour Halloween, non ?

cemetery-395953_1280

Une histoire triste et terrifiante qui vous emmènera passer vos nuits dans un cimetière peuplé de revenants plutôt antipathiques… 386 pages qui se dévorent grâce à de multiples rebondissements et découvertes (+ des chapitres courts -10/12 pages- et une police de caractères assez grosse). Les personnages secondaires, le grand-père, la petite chienne sont amusants même si la plupart des personnages ne sont pas très approfondis (Mr Hopper est presque invisible et on ne peut pas dire qu’on connaisse bien Mme Hopper) Peut-être dans le tome 2 ?

La sortie du tome 2 est prévue pour Mars 2016

***

* Cette maladie, qui s’appelle en réalité « xeroderma pigmentosum » est une maladie génétique rare (plus de 70 personnes touchées en France) mais très handicapante car les personnes atteintes de cette maladie ne peuvent pas sortir durant la journée (ou alors avec chapeau, gants, foulards, lunettes de soleil + de l’écran total) bref, difficile de scolariser des enfants dans ces conditions là ! Il n’existe à priori pas de traitement actuellement.

Pour en savoir plus, le site de l’Association Française des Enfants de la lune ici

Et une vidéo ici

SignatureNatchallengehalloweenalbum

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Tugdual 2 : Les Serviteurs de l’Ordre

tugdual,-tome-2---les-serviteurs-de-l-ordre-592223-120-200Tugdual T.2 : Les serviteurs de l’ordre

Anne Plichota & Cendrine Wolf

Ed. XO Jeunesse (2015)

**

Attention, si vous n’avez pas lu le tome 1, ne lisez pas la suite ! Pour voir la présentation du tome 1, c’est ici.

Serendipity n’a pas fini de livrer ses secrets… La petite ville où Tugdual, Zoé, Mortimer et Barbara ont trouvé refuge leur apparaît soudain sous un nouveau jour. La découverte de l’Ordre et la mort d’Abakoum ont redistribué les cartes. Qui est de leur côté ? De qui doivent-ils se méfier ? Et surtout, qu’est-ce que tout cela signifie ?
Les trois adolescents sont bien décidés à trouver des réponses, sans se laisser cantonner au rôle qu’on veut leur voir tenir. Quitte à braver l’Ordre et à enquêter dans la plus grande discrétion.
Ils sont plus que jamais soudés, mais chacun se débat avec ses propres démons. Tugdual voit les fantômes de sa vie passée ressurgir dans son esprit, Zoé ne sait plus comment contenir la violence qui l’envahit, et Mortimer observe avec inquiétude son monde changer. Le résultat de leurs investigations va dévoiler un pan de la vérité. Mais est-ce encore un leurre, un guet-apens ou les prémices d’un mystère plus profond ?

Mon avis : Hé, hé… Mars 2015, mon anniversaire et le printemps sont arrivés et le tome 2 de Tugdual aussi !

Bon, autant vous le dire tout de suite, ne vous laissez pas impressionner par la taille du bouquin, ce n’est pas difficile à lire (j’ai commencé hier et terminé ce matin) mais c’est toujours aussi distrayant, même si j’avoue que je ne m’attendais pas vraiment à ce que l’histoire prenne ce tournant-là.

Dans ce tome-ci, on quitte complètement le monde d’Oksa Pollock (la précédente série des auteurs d’où sont issus les Cobb) et le fantastique pour entrer de plain pied dans X-files ! Pourquoi pas ? Je suis plutôt bon public, tant que c’est distrayant, amusant et bien écrit, je n’ai rien contre.

Deux petits bémols : la couverture, que je trouve assez moche (on dirait qu’elle est floue ?) mais bon, les goûts et les couleurs… Et le résumé qui ne résume absolument pas l’histoire ! Sur la 4ème de couverture, vous pourrez lire « Tugdual voit les fantômes de sa vie passée ressurgir dans son esprit… » Ah ? Où ça ? A quelle page ? A se demander si la personne qui a écrit le résumé a lu le bouquin… (ou alors c’est moi qui n’ai rien compris, c’est possible aussi !!)

J’ai bien aimé le fait que les 3 Cobb (Tugdual, Zoé et Mortimer) se soient rapprochés (fini les secrets entre eux), les histoires d’amour naissantes entre Tugdual et Victoria, Mortimer et Josh ou encore Barbara et Carl… Pour Zoé et Connor, ça semble plus compliqué ! Mais bon, je vous rassure, ce n’est pas encore dans ce tome là que vous aurez le fin mot de l’histoire…

De toute façon, si vous avez bien aimé le tome 1, il y a de fortes chances pour que vous ayez envie de lire celui-ci ! Et le suivant…

Bref, rendez-vous dans quelques mois pour mon avis sur le tome 3 ! Ben oui, j’aimerai bien savoir comment ça va finir quand même…

SignatureNat

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Les petites histoires de Dragomira

Les Petites Histoires de DragomiraHistoiresDragomira

Anne Plichota & Cendrine Wolf

XO Editions (2014)

Capuchon Rouge,
  Ali-Dingot et les Quarante voleurs,
  La merlicoquette qui voulait se faire plus grosse que l’insuffisant… 

Cela vous dit quelque chose ?

Eh oui, les Foldingots aussi ont leurs histoires et légendes, qui ne sont pas sans rappeler les nôtres.
L’humour et le grain de folie en plus.
Dans ces dix histoires, écrites avec la langue  particulière des Foldingots, Anne Plichota et Cendrine Wolf laissent libre cours à leur fantaisie.

Un clin d’œil facétieux à l’univers d’Oksa Pollock…

Ce que j’en pense : Je suis ravie d’avoir reçu ce petit livre (il ne fait « que » 143 pages et c’est écrit gros) car les Foldingots étaient mes personnages préférés dans Oksa Pollock… Je les trouvais très drôles ! Autant vous dire que j’ai un « à priori » totalement positif cette fois-ci…

La couverture est très colorée (des couleurs bien « pétantes ») et plutôt appétissante. Les histoires sont courtes et commencent toutes par une petite illustration. La mise en page est claire et aérée, la police de caractères assez grosse (tout ça pour dire qu’il est facile à lire, même pour les plus jeunes !)

Ce recueil contient 10 petites histoires inspirées de contes de notre enfance ou encore de fables de la Fontaine. Elles sont écrites de façon Dragomirienne (Dragomira étant la Baba (la grand-mère) d’Oksa), c’est à dire d’une écriture drôle et farfelue.

Le livre s’ouvre sur une scène un peu triste : Oksa et ses amis ont fait un feu (par pour la température, il ne fait jamais froid à Edefia, mais parce que c’est Noël). Ils sont un peu tristes, nostalgiques, pensent à leurs amis disparus « La fumée produit l’irritation des nerfs optiques » s’alarme le Foldingot en voyant apparaître quelques larmes… Oui, les foldingots ont une façon un peu étrange de s’exprimer (mais tellement drôle !). Pavel commence alors à raconter « les petites histoires de Dragomira » sa mère.

Si vous avez, comme moi, lu et apprécié Oksa Pollock, je pense que vous serez ravis de retrouver tous ces personnages plus farfelus les uns que les autres. Si vous ne connaissez pas, peut-être ce petit livre vous donnera t-il envie d’aller plus loin dans l’univers d’Oksa ?

A la fin, quelques pages vous donneront plus de détails sur nos amis les Foldingots, mais aussi sur la Goranov, les devinailles… (Qu’est-ce c’est ? Lisez et vous saurez !)

SignatureNat

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :