Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !

Angelnight 72 – 76

14 juin 2007

Si je pouvais en un seul mot tout balayer, ces soucis qui nous guettent, ces secrets qui nous hantent, ce passé que l’on traine et qui alourdi notre peine. S’envoler aussi haut que s’envolent les oiseaux et regarder en bas, sans avoir peur de tomber, regarder en arrière, sans avoir peur de pleurer.

Vendredi 15 juin 2007
15h05

Tout doucement

On se dit ange pour mieux voler, fée pour mieux tromper, princesse pour mieux pleurer. On fait semblant jour après jour, mais c’est l’amour que l’on attend. Je reprend connaissance comme après un orage, quand la nature doucement s’eveil. Comme elle je ne peux que constater, même pas reconstruire. Je reprend connaissance, douloureusement, tout doucement…

Mercredi 11 juillet 2007

Un rayon de soleil

Un rayon de soleil sur mon bras, et déjà me revoilà perdue dans mes pensées, un seul coup de vent et mon esprit s’envole, une goutte d’eau et mes larmes débordent. Tu as détruit tant de chose en moi, tu continues inexorablement ton oeuvre, et seul le temps t’arrêtera, je n’en aurai pas la force. Tu es a la fois le même, et tellement différent. je ne peux plus t’aimer, mais je ne parviens pas à t’oublier. Je te déteste, mais je rêve de toi, et de tes bras. Ton regard dans quelques jours, ces mains qui auront touchées quelqu’un d’autre, ça sera dur, mais ça me permettra peut être d’en finir pour toujours… de construire au lieu de détruire, d’accepter au lieu de maudire.

Jeudi 12 juillet 2007

Un tout petit rien qui mobilise mes pensées, sans rien laisser paraître j ai peur à chaque instant. comme si tout était différent maintenant, comme si les jours qui passent ne servaient qu’à mieux se rappeler, et non pas oublier… un tout petit rien mais qui est tout…

Angelnight 60

Dimanche 04 mars 2007

Tu es trop loin de moi parfois… C’est pas que ces kilomètres qui nous séparent, c’est plutôt tout le reste… Toutes ces miettes de nous qui nous rendent silencieux, tous ces maux qu’on ne peut partager. Tu es trop loin de moi parfois… je pense a toi et je combat ce vide qui me fait mal, cette absence qui me pèse… Je pense à toi, un peu plus chaque fois, que tu t’éloignes de moi… Des fois j’aimerais trouver les mots, pour te ramener près de moi, mais je n’y parviens pas. Des fois j’aimerais trouver les mots, pour te garder près de moi…

_Image: Nobody left to blame by Parlami / Gero_

Samedi 17 mars

M… je sais que tu m’en veux…. un oubli, une fois en plus de vingt ans…. un simple oubli, et depuis ton silence, tes sous entendu auxquels je ne sais quoi répondre… et aujourd’hui cette autre fête, mais pas pour toi… je sais que je devrais encore une fois supporter ton regard lourd de reproche, de tristesse et de résignation. je sais qu’une fois de plus tu vas penser que je l’aime plus que toi. Peut être après tout, pourtant….. ce n’est qu’un simple oubli, oubli d’une fille a la tete un peu trop pleine en ce moment…. tu es passé après…. pas après lui, après moi tout simplement…. M…. je t’aime pourtant!

_image blog de fantastissimo_

Mercredi 21 mars 

Hantée par son souvenir, où que j’aille, il me suit, m’accompagne. je ne suis jamais seule, meme dans mes moments de solitude. Je ne peux pas le voir, mais je le sens, la nuit, il me caresse doucement les cheveux, il veille sur moi, meme quand je ne le veux pas. Ce n’est pas un ange, loin de la, juste un souvenir qui me hante…

Mercredi 25 avril 2007
17h09 – Murmures

C’est seulement quelques mots échappés des ombres, un murmure à peine audible mais qui fait battre mon coeur… C’est seulement quelques souvenirs trop souvent ressassés mais qui ne me font pas pleurer. C’est seulement ta voix, loin la bas, mais tellement présente au fond de moi. Ma voix devient murmure quand la tienne devient caresse…

_photo, reprise en bandeau, Portrait of a black cat, SupterfugeMalaises (devianart)_

Des mots

J’aimerais tant être celle là
Celle que tu cherches et crois trouver
Celle que tu aimes et crois chercher
Celle que tu trouves et crois aimer
Mais je suis autre et loin de toi
Mais je suis loin et trop présente parfois

Aujourd’hui tes sourires s’effacent
Et il ne reste que tes silences
A contrer en permanence
Des tendresses à demander
Pour des absences un instant effacer
Des disputes idiotes par instant
Qui cachent un malaise incessant

Mais qui te demande d’oublier
Ou de faire semblant?
Je ne veux pas que tu le dises
Je le comprend dans tes silences
Je veux seulement que tu le vives
Loin de la solitude d’autrefois
Bien au chaud tout contre moi.
Comment seulement te dire tout ca,
Sans raviver sans le vouloir
La souffrance et la peine
Que tu caches si souvent en toi

Comment seulement te dire tout ça
Sans avoir l’impression de faire un faux pas
Sans être indélicate
Parce que je ne sais pas…
Mais que je veux être là…
Envers et surtout contre toi…

Angelnight 19

Enjoy the silence
laisser couler mes larmes en silence comme autant de cri que je ne veux plus entendre. laisser couler mes larmes en silence pour être la seule à les entendre. elles sont pour toi mais je ne te dois plus rien. je ne peux pas les arrêter mais je peux t empêcher de les voir. aimer le silence comme le calme enfin retrouvé.