Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Est très heureuse actuellement d'effectuer un loooooooong remplacement en médiathèque ! ;)

Fondu au noir – BD « film noir » !

Fondu

FONDU AU NOIR
Ed Brubaker – Sean Phillips (ill.)

Elisabeth Breitweiser (coul.)

Delcourt (2018)

*****

Présentation de l’éditeur : Un film noir dont les scènes doivent sans cesse être retournées… Un scénariste de cinéma traumatisé, alcoolique et détenteur d’un terrible secret… La mort suspecte d’une starlette… Un directeur de studio hystérique prêt à tout pour boucler ses films avant l’effondrement de l’âge d’or du cinéma. Fondu au noir est un thriller hollywoodien où il est question de course à la célébrité, de sexe et de mort !

*****

Fondu au noir est une histoire qui se déroule après guerre, à la fin des années 40, puisqu’il est question de « chasse aux sorcières« . Le personnage principal, Charlie, scénariste renommé qui n’arrive plus à écrire,  se réveille un matin dans une baignoire, avec une gueule de bois carabinée. Il se rend compte qu’il est chez une vedette, Valeria Sommers en la découvrant morte sur le sol du salon. Elle a été étranglée…

Résultat de recherche d'images pour "lauren bacall se maquillant"

Lauren Bacall

*****

J’ai tout simplement adoré !

La couverture me plaisait beaucoup, rappelant les belles heures du film noir dont ce comics reprend les codes : un « éclairage » particulier, une ambiance sombre bien sûr, un détective ou un personnage principal (ici le scénariste) abimé par la vie, alcoolique, un peu cynique et qui va mettre les pieds dans une sale histoire… Il y a aussi, évidemment, des femmes fatales, la vedette assassinée et sa remplaçante (The show must go on !)

Si vous avez dans votre entourage un amateur de polars et de cinéma américain des années 40/50 (films noirs), n’hésitez pas, offrez-lui ce pavé (360 pages) !

*****

Pour feuilleter les 20 premières pages

Un comics découvert chez Mo’ et Jérôme

Pour les amateurs de films noirs, je vous recommande le très beau livre de Patrick Brion « Le film noir » (pas tout jeune, mais « who cares » ?)

https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/MC/b8/09/a2/10619320/1540-1/tsp20160219181115/Le-Film-Noir.jpg#f49c2337-2b1b-4b2b-b1c3-d89f2b012e18

 

Cette semaine, c’est chez Moka

 

Une bd qui participe aussi au Challenge Petit Bac chez Enna – Catégorie couleur

Sirènes – Polar Rentrée Littéraire 2018

Sirènes

Un polar à l’ambiance noire, très noire…

SIRÈNES
Joseph Knox

Éditions du Masque (2018)

*****

Présentation de l’éditeur : Après une erreur qui aurait pu lui coûter sa carrière, c’est le déshonneur total pour le jeune inspecteur Aidan Waits. Mais ce déshonneur arrange bien ses supérieurs qui obligent Waits à mener une dangereuse opération d’infiltration au sein d’une organisation criminelle, la Franchise, gérée par le caïd de Manchester, Zain Carver. En parallèle, Waits est secrètement convoqué par un puissant homme politique pour retrouver sa fille, Isabelle, qui aurait fugué pour la énième fois.
Waits se plonge alors dans le monde nocturne, sombre et violent de Zain Carver, un homme à l’image de Gatsby entouré de jeunes femmes dévouées. Il suit la trace d’Isabelle, qui compte désormais parmi les « sirènes » de Zain ; ces filles qui ondoient de club en club et font la collecte pour la Franchise.

*****

Un polar très noir où se côtoient paumés, drogues, prostitution, corruption, vengeance, meurtres ou disparitions.

Jusqu’au bout on se pose tout un tas de questions. La première étant : Aidan Waits, le jeune inspecteur, est-il vraiment passé du côté « obscur » ?

Certains passages font froid dans le dos. Certains personnages aussi, qui paraissent plutôt amical au premier abord, pour se révéler ensuite être de parfaits salopards…

Sirènes est un polar « d’ambiance ».  Il se passe la nuit, dans les bars, avec ce détective qui picole et se drogue, perd pied avec la réalité, n’a plus conscience du temps qui passe

Et nous, on se demande : mais où va t-il comme ça ? Comment cela va t-il finir ??

En bref, Joseph Knox passe son temps à nous balader, je n’ai pas vu venir la fin et j’ai adoré !

*****

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Autres romans policiers lus dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de ELLE :

La disparition d’Adèle BedeauSur le toit de l’enferRivière tremblantePrésumée disparueDura LexRituels

*****

ELLE

19ème lecture / 28

(Ordre de lecture, pas de présentation)

***

C’est ma 23 ème participation au Challenge 1% de la Rentrée Littéraire 2018

Logo Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018 – Picos/Shutterstock

 

 

Un roman qui participe au Challenge Petit Bac chez Enna – Catégorie Animal

Moi, j’ai peur du loup – Album

moi

Une peur… imaginaire ?

Moi, j’ai peur du loup ♥
Émilie Vast

Éditions MeMo (2018)

*****

Présentation de l’éditeur : Deux lapins discutent dans la nuit.
« Je peux te dire un secret ? Moi, j’ai peur du Loup.
– Ah oui ! Pourquoi ?
– Parce qu’il a de grandes dents !
– Mais non, c’est le… morse qui a de grandes dents ! »

Au fil des pages, l’un des lapins égrène les qualités qui font du loup un animal effrayant, tandis que l’autre attribue ces qualités à un animal différent. Le loup devient alors un hybride très étrange, bien loin du loup réel, bien plus élégant et moins effrayant ! Alors, qui a peur du loup ?

*****

Ce qui m’a tout d’abord attirée dans cet album, ce sont les illustrations, que j’aime vraiment beaucoup. Sur fond noir, les formes simples des animaux se détachent bien. C’est simple, mais expressif tout de même (par les positions que prennent les lapins en discutant) et le dessin est très délicat (plantes et fleurs).

Ensuite l’histoire : elle est très amusante ! Et très intelligente aussi. On a souvent peur de ce qu’on imagine, de ce qu’on ne connaît pas…

Un petit album très bien fait pour dédramatiser la peur !

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez feuilleter quelques pages.

 

challenge albums 2018

Cet album participe au Challenge Albums 2019

et au Challenge Petit Bac chez Enna – Catégorie Animal

RENAISSANCE T1 : Les déracinés

Renaissance

Et si des extraterrestres venaient nous sauver ?

BD Ado / Adulte à partir de 12 ans

RENAISSANCE
T1 : Les déracinés
F. Duval – Emem – F. Blanchard

Dargaud (10/2018)

*****

Série prévue en 3 tomes

*****

L’histoire commence sur Terre en 2084. Une terre qui va mal, très mal. Toutes les espèces sont menacées d’extinction, humains compris.

Swänn et Sätie viennent de se marier. Ils habitent Näkän, une des planètes majeures du Complexe et ils font partie du clan des forestiers. Le conseil des 3 continents composé des délégués des 15 fédérations qui forment le Complexe décide d’intervenir pour sauver la Terre… Nom de la mission : Renaissance.

L’arrivée sur Terre de ces êtres étranges (venus en sauveurs) va poser quelques soucis…

*****

Un premier tome que j’ai lu avec beaucoup de plaisir. Ce tome permet donc la rencontre des humains avec une espèce extraterrestre qui vient les sauver. La rencontre, bien évidemment, ne se fait pas sans quelques heurts… Et je me demande bien quelle direction va prendre le tome 2 (départ des extraterrestres ? Colonisation ?).

J’ai juste trouvé un peu dommage que les extraterrestres soit des humanoïdesLeur planète est plutôt sympa par contre, très zen, très colorée ! Et j’adore la cérémonie de mariage choisie par les deux amoureux  Swänn et Sätie : elle consiste à se promener deux heures en compagnie d’un érudit.

En bref ? Une histoire plaisante et intelligente servie par un dessin coloré et original, vivement la suite !!

*****

L’avis de Sur mes brizées, chez qui j’ai vu passer cette bd et celui de Jacques

Lire les première pages

Il fait partie de la sélection officielle d’Angoulême

http://www.dargaud.com/var/dargaud/storage/images/le-mag/actualites/angouleme-2019-les-nomines-de-la-selection-officielle/908779-1-fre-FR/Angouleme-2019-les-nomines-de-la-selection-officielle_320x113.jpg

Cette semaine nous sommes reçus par Stephie

***

Interview des auteurs