Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Est très heureuse actuellement d'effectuer un loooooooong remplacement en médiathèque ! ;)

La poule qui pond #Concours

La poule qui pond ? Kézaco ?

Hé bien « La poule qui pond », c’est une petite maison d’édition née à Clermont-Ferrand en avril 2014. Une maison d’édition qui a décidé de se consacrer aux albums pour enfants de 3 à 10 ans.

Pour que tous les enfants profitent de leurs livres, ils ont créé une collection « des livres pour tous » qui est composée de livres accessibles aux enfants dyslexiques ou malvoyants.

Qu’est-ce que cette maison d’édition à de particulier ?

« À travers deux collections, nous souhaitons explorer avec inventivité et créativité les peurs et l’imaginaire des enfants – envahis par des créatures et des animaux curieux et étonnants – ainsi qu’éditer des albums adaptés (enfants dyslexiques, malvoyants). »

Une vidéo de présentation à voir ici.

Leur catalogue compte déjà une petite dizaine d’albums dont certains que vous aurez sans doute vu passer ici ou là :

un-voleur-de-chaussettespetit-ogre-veut-un-chienexpressions-animales2DesMonstresDansLaVilleFredgloutrucouv_Le-reveur-qui-ramassait-des-papiers-bonbon-281x300

En ce moment, ils ont besoin de vous pour financer un projet Ulule (prévente de 3 albums inédits d’Eric Battut) dont vous pourrez voir quelques images ici

Moi j’ai eu la chance de pouvoir les lire en entier ces trois albums et je les ai trouvés vraiment très sympa et plein d’humour ! J’adore les couleurs vives et avec les traces de pinceaux au fond, c’est chouette ! Les « monstres » d’Eric Battut m’ont bien fait rire.

concours

Et comme en plus ils sont sympa, ils vous proposent de gagner 3 albums (donc 3 gagnants) à choisir dans la liste ci-dessous :

  • Le voleur de chaussettes
  • Petit ogre veut un chien
  • Expressions animales
  • Des monstres dans la ville
  • Fred et le gloutru
  • Le rêveur qui ramassait des papiers bonbon
  • Un des albums petit bonhomme (album du projet Ulule)

Pour participer, rien de compliqué, il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :
1-  Quel album vous plait le plus dans le catalogue de la Poule qui pond ?

+ Chances supplémentaires
* Suivre la poule qui pond  (+1 chance)

* Partager le projet Ulule (+1 chance)

 * Suivre Délivrer des Livres sur les réseaux sociaux    Instagram (+1 chance)

* Relayer ce concours (donner le lien direct) (+1 chance)

(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)
 
Concours ouvert du 1er au 10 septembre 2015, France Métropolitaine. Règlement.

SignatureNatEDIT : Résultats du Concours

Bravo à Blandine, Corinne N. et Isabelle J.
Nathalie va vous contacter par mail !

Les chemins de l’école

♥ Les chemins de l’école ♥

D’après la série télévisée « Les chemins de l’école »

Éditions Nathan (2015)

Dès 8 ans

***

Ani en Malaisie Ani – Malaisie

Ani, 11 ans, vit avec sa famille sur l’île de Pulau Silawa, en Malaisie. Il fait partie de la communauté des nomades de la mer, qui s’est établie dans un village sur pilotis. Tous les matins, Ani met plus d’une heure pour aller à l’école, en bateau, ou plutôt sur une embarcation précaire qui peut chavirer à tout moment…

***

Devi en IndeDevi – Inde

C’est à Kalingapatnam, un village-île sur la côte de la mer du Bengale, que Devi, petite indienne de 13 ans, est prête à parcourir des kilomètres à travers plaines et rivières pour atteindre son école à Kusumpuram. Ces épreuves, Devi est prête à les affronter pour accomplir son rêve : devenir docteur et ainsi soigner les plus démunis de son village.

***

Erbol en KirghizieErbol – Kirghizie

A 2400 mètres d’altitude, en Kirghizie, au nord-ouest de la Chine, Erbol, 12 ans, harnache son cheval. Depuis Kichy Naryn, minuscule hameau perdu à dix heures de route de la capitale, la vie citadine paraît bien lointaine. La neige recouvre ces horizons infinis sur plusieurs mètres d’épaisseur. Chaque matin, Erbol se prépare à affronter trois heures de trajet pour rejoindre son école. Complètement seul, il ne peut compter que sur lui-même et sur sa fidèle monture.

***

Francklyn à MadagascarFranckyn – Madagascar

C’est au Sud de Madagascar, dans le village d’Andranotakatse, que les deux jeunes frères Francklyn et Olivier parcourent chaque dimanche matin 20 kilomètres de marche pour accéder à leur école. Durant la semaine, les deux frères vivent seuls, loin de leur famille, en totale autonomie. Cette lutte pour l’éducation, déjà commencée par leur père, leur donne l’espoir d’un avenir meilleur où il ne sera pas forcément question de devenir, pour construire leur vie, un éleveur de zebu comme il l’est de coutume chez les Malgaches.

***

Les chemins de l’école sont des livres tirés d’une série télévisée diffusée sur France 5, elle-même inspirée par le film documentaire de Pascal Plisson.

Les chemins de l’école, c’est aussi une association qui aide à la scolarisation d’enfants à travers le monde. L’achat de ce livre contribue au développement de cette association. Ils ont également une page Fb.

Mon avis : Je lis assez peu de documentaires, mais là, j’appellerais plutôt ça des « documentaires romancés ». Et je dois avouer que j’ai vraiment beaucoup aimé ces petites histoires ! Faciles à lire et à comprendre pour de jeunes lecteurs (de petits paragraphes écrits gros, des photos et deux doubles pages à la fin pour « en savoir plus »).

C’est à la fois proche des enfants car ce sont d’autres enfants, et en même temps, totalement dépaysant pour nos enfants (aller à l’école en barque ou à cheval, ce n’est pas très courant en France !)

Un coup de cœur pour ces petits livres qui nous permettent de partager, le temps de quelques pages, le quotidien très différent d’autres enfants !

SignatureNat

Louise de New-York ♥

Louise de New-York La détectiveLouise de New-York

La détective

Jean Poderos & Gaia Guarino

Éditions Courtes et Longues (2013)

Mais qui a coupé l’électricité dans tout le quartier ? Pas d’affolement, Louise est sur le coup. Quoi ? Vous ne connaissez pas Louise de New York ?
Louise, c’est une grande détective… Et elle en a résolu des affaires ! Avec son chat Clairon, au milieu des immeubles de New York, Louise mène l’enquête.

Louise de NY la détective page intérieure

J’adore ces deux albums, mais j’ai trouvé le premier (la détective) encore plus chouette !

♥♥♥

Louise de New-York

L’actrichanteuse

Jean Poderos & Gaia Guarino

Éditions Courtes et Longues (2014)

Louise de New-York l'actrichanteuseIncroyable Louise, formidable Louise ! Elle danse et chante et joue la comédie… Une artiste complète.
Elle l’a rêvé si fort qu’aujourd’hui son rêve s’accomplit. Qui dira le contraire ?

Jean Poderos explore tous les rôles et tous les jeux avec lesquels les enfants se rêvent et se construisent. Gaia Guarino crée un Hollywood frais et subtil, original et pétillant, pour une Louise toujours plus espiègle.

C’est bien simple, j’ai a-do-ré ces albums !

Les illustrations sont splendides, le côté rétro (les imprimés des années 70 sont partout, dans les vêtements, les meubles…), les couleurs, tout m’a plu !

J’ai retrouvé des imprimés qui se trouvaient sur les murs chez mes grand-parents et, du coup, je suis encore plus retombée en enfance…

Quand à l’histoire… Que vous dire pour vous donner envie de le lire, sans dévoiler les intrigues ? Les deux albums racontent la vie d’une petite fille, entre rêves et réalité ! Une très jolie découverte.

Deux albums grand format (plus grand qu’un A4), du papier et une couverture de très bonne qualité pour un contenu amusant, coloré et plein d’imagination !

Bref, un vrai gros coup de pour cette petite Louise !

SignatureNat

 

 

U4 * Yannis * Stephane * Koridwen

 

U4U4.YANNIS — Florence Hinckel

U4.STEPHANE — Vincent Villeminot

U4.KORIDWEN — Yves Grevet

U4.JULES — Carole Trébor

 Syros/Nathan (à paraître le 27 août 2015)

Ξ Ξ Ξ

4 auteurs réunis autour d’un projet commun, soutenus par 2 maisons d’éditions = 4 romans et 4 personnages pour 4 histoires (une « même » histoire vécue différemment par chacun !)

Les auteurs ont créé les personnages féminins et les auteures se sont chargées des personnages masculins.

Dans une interview à 4 voix (plus celle qui pose les questions !) les auteurs nous expliquent la naissance du projet : Une rencontre sur un salon en 2013, où un joyeux groupe se forme, des idées jaillissent et décision est prise d’un projet commun.

Dans un petit livret très chouette les deux maisons d’édition nous présentent l’univers post-apocalyptique de ces romans puis chaque roman séparément ainsi que quelques mots de chaque auteur.

Ξ Ξ Ξ

U4Yannis

U4.YANNIS Florence Hinckel

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout– peut-être qu’il devient fou ? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger… Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris…

Mon avis : Yannis est un personnage sympathique, assez « timide » au début, il s’affirme au fil des pages. L’histoire en elle-même n’a rien d’extraordinaire, mais les personnages, l’ambiance, font que l’on y croit et qu’on tourne les pages pour connaître la suite. La fin, qui n’en est pas une, m’a un peu déçue, mais j’attends de lire le 2ème roman (Stéphane) pour avoir une idée plus globale puisque les 4 romans vont ensemble…

Ξ Ξ Ξ 

 

U4.SU4-StéphaneTEPHANE Vincent Villeminot

Stéphane vit à Lyon avec son père, un éminent épidémiologiste. Si des adultes ont survécu, son père en fait partie, elle en est convaincue. Alors elle refuse de rejoindre le R-Point, ce lieu où des ados commencent à s’organiser pour survivre. Elle préfère attendre seule, chez elle, que son père vienne la chercher. Et s’il ne le fait pas ? Et si les pillards qui contrôlent déjà le quartier débarquent avant lui ? Tout espoir s’écroulera, à l’exception d’un seul : un rendez-vous fixé à Paris…

Mon avis : Finalement, j’ai préféré le premier tome que j’ai lu. Tout simplement parce que j’ai préféré le personnage de Yannis, plus humain, à celui de Stéphane, plus dure. Et puis Yannis est un ado équilibré, il a été aimé, il est gentil, il veut juste s’en sortir, rebâtir quelque chose. Alors que Stéphane a plus souffert, on ne sait rien de sa mère, elle a le sentiment que son père s’est plus occupé de son boulot que d’elle, elle pense plus à elle-même qu’aux autres. Je l’ai trouvée beaucoup moins sympathique que Yannis…

Au final, une idée intéressante, des romans agréables à lire, mais le tout ne me laissera pas un souvenir inoubliable… Je ne peux pas en dire beaucoup plus pour ne pas dévoiler l’histoire, mais il y a une sorte de « non-fin » qui ne m’a pas plu ! On reste sur sa faim si je puis dire… Sauf, sauf… s’il y a une suite de prévu ?  

SignatureNat

U4. KORIDWEN — Yves Grevet

Koridwen est une jeune bretonne, que l’on va suivre dans cette aventure. Vivre seule, appréhender ce qui l’entoure. Koridwen est touchante, par son côté très sympathique et attentif aux autres. Elle va se faire accompagner dans son périple par son cousin, handicapé mental, qu’elle n’a pas voulu laisser derrière elle. Mais ce qui fait la force de Koridwen, ce sont ses origines. Son nom, donné par sa grand mère, un peu sorcière, et les secrets de cette dernière qui l’aide à s’adapter à ce nouveau monde.

Koridwen va faire de nombreuses rencontres sur sa route, des personnages sympathiques, d’autres moins… mais tous ont un fort potentiel qui donne un véritable peps à cette histoire ! On croisera aussi bien sûr les trois autres héros, mais sans trop en dévoiler sur eux. Juste assez pour avoir envie de lire les autres tomes pour les découvrir, et avoir leur point de vue sur certaines situations.

Le mystère est présent tout au long du livre, et il ne faut pas s’attendre à avoir trop de réponses… mais la fin m’a suffit comme elle est, dans les secrets qu’elle renferme et ceux qu’elle met en lumière !

J’ai maintenant hâte de découvrir les autres personnages, même si j’ai peur qu’ils me plaisent moins.

U4 est une série originale qui tire toute sa force de ses personnages, des personnages que l’on découvre peu à peu, au fil des tomes. Une quadrilogie dystopique prenante qui renferme bien des mystères… et des surprises !

Sophie Hérisson

+ L’avis d’Azilis

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :