Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Est très heureuse actuellement d'effectuer un loooooooong remplacement en médiathèque ! ;)

Mamie et moi de Marc Cantin

Mamie et moi

Marc Cantin

Milan Poche Junior (2003)

Collection « Tranche de vie »

Dès 10 ans

Ce roman a été sélectionné pour le prix des Incorruptibles (CM2/6ème)mamieEtmoi

L’auteur : Marc Cantin vit en Bretagne. Il a été animateur pour handicapés et dessinateur de BD. Il est l’auteur d’une des meilleures ventes de la collection Junior avec la série Moi, Félix. Il travaille également dans la presse enfantine, écrit des spectacles de marionnettes et des scénario pour le cinéma et la télévision. Une dernière chose ? Il adore voyager…

L’histoire : La mamie d’Alice n’a plus toute sa tête : elle sort en passant par le balcon, parle aux fleurs dans le jardin public et oublie de payer dans les magasins… Alice l’adore ; cette mamie, c’est la reine des bêtises, avec un cœur gros comme ça. Un jour, pourtant, les parents en ont assez : Mamie doit partir en maison de retraite. C’est pour son bien, paraît-il. Mais Alice n’est pas d’accord…

Mon avis : Une histoire très mignonne, pleine de tendresse et de douce folie… Et que serait la vie sans cette petite folie, sans fantaisie ?? Une grand-mère qui vieillit, qui oublie, qui fait des bêtises, comment gérer ça ?

Pour les parents c’est un calvaire, une surveillance de chaque minute (la grand-mère se sauve par le balcon en montant sur la caisse du chat !!) et pour finir, une mission impossible… Mais pour Alice, sa grand-mère, c’est une copine pleine d’imagination, un adulte sur qui s’appuyer quand on veut partir en Afrique (à pied et pour la journée…), une mamie gentille et tendre qui réconcilie les gens et sème l’amour autour d’elle.

Un petit roman plein d’humour et d’optimisme aussi…

SignatureNat

Challenge Albums – Racisme/Tolérance/Liberté/Respect…

Il y a une chanson que j’aime beaucoup, c’est « Né quelque part » de Maxime Le Forestier, je trouve les paroles tellement juste !

« On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille
On choisit pas non plus les trottoirs de Manille
De Paris ou d’Alger Pour apprendre à marcher
Être né quelque part Être né quelque part
Pour celui qui est né c’est toujours un hasard… »

Non, personne ne choisit de naître ici ou là (de naître tout court d’ailleurs !) mais on peut -en principe- choisir l’endroit où l’on vit… Et pourtant combien de personnes souffrent du racisme, de l’intolérance, chaque jour ? Des adultes, mais aussi des enfants… Alors s’il y a des albums vraiment très importants à mes yeux, ce sont bien ceux qui montrent la diversité des êtres et des choses, ceux qui enseignent le respect, la tolérance, la liberté…Et la curiosité envers les autres (en les connaissant, on apprend à les comprendre et parfois même à les aimer !)

 Homme de couleur de J. RUILLIER (Éditions BilbOquet – 2007)

HommeDeCouleur

Léopold Sédar Senghor (1906-2001) est un poète, écrivain, homme politique français, puis sénégalais et premier président de la République du Sénégal (1960-1980).

Il fut aussi le premier Africain à siéger à l’Académie française.

Il a également été ministre en France avant l’indépendance de son pays. Il a écrit ce poème grâce auquel on peut constater qu’il avait aussi le sens de l’humour !

Quand aux dessins plein d’humour de Jérôme Ruillier, ils accompagnent à merveille ce poème.

ob_c9eb4b_senghor

♥♥♥♥♥♥

PetitBond&LEtranger

Petit-Bond & l’étranger de Max Velthuijs (Pastel – École des loisirs – 1993)

A partir de 5 ans

Un jour, un étranger arrive au village et installe son campement à l’orée du bois. “C’est un sale rat puant”, “il faut se méfier des rats, ce sont des voleurs”, “ils sont culottés et paresseux” disent les amis de Petit-Bond. Petit-Bond, lui, n’est pas convaincu. A la tombée de la nuit, il se dirige en rampant vers le campement du rat…

Un bel album (lu il y a très longtemps, j’avoue ne pas me souvenir de tous les détails !) Je me souviens que le rat finira par être accepté (et même regretté quand il partira…)

Un album qui apprend à ne pas juger sans connaître, à être tolérant et à accepter les différences…

♥♥♥♥♥♥

ViteCachezVousVite, cachez-vous ! de Frank et Devin Asch (Albin Michel Jeunesse – 2007)

Éléonore Merlot, jeune et charmante chatte, abrite sous son toit une famille de souris avec laquelle elle entretient d’excellentes relations. Mais cette amitié, contraire à la loi féline, éveille les soupçons d’une vieille voisine. La police vient enquêter au domicile de Mme Merlot et ne tarde pas à relever certains indices trahissant la présence de ses pensionnaires. Heureusement, Éléonore a l’esprit vif et beaucoup d’aplomb et ne manque ni de sang-froid, ni de repartie !

J’ai tout de suite craqué pour les illustrations quand j’ai vu cet album… Il y a un petit côté vieillot et film policier des années 50 qui m’a tout de suite plu ! L’ambiance, très anglaise, m’a fait penser à Miss Marple (Une vieille dame détective dans les romans d’Agatha Christie pour ceux qui ne connaitraient pas) Elles sont étranges ces illustrations (mélange de photo et dessin ?) et je sais que beaucoup de gens n’accrochent pas. Pourtant, prenez le temps de bien les regarder : elles sont fines, délicates, pleines de détails et d’humour !

Quand à l’histoire, la chatte fait de la résistance en cachant les souris chez elle malgré la loi qui l’interdit, c’est une personne intelligente et gentille (bibliothécaire en plus !) Une « jolie » façon de parler aux plus jeunes d’une partie difficile de notre histoire.

♥♥♥♥♥♥

Vous trouverez ici une bibliographie intéressante sur la diversité linguistique, les processus migratoires et le racisme réalisée par une universitaire et deux bibliothécaires de Montréal. Et ici une autre biblographie réalisée par une enseignante.

SignatureNatVite

Lucie Acamas #Concours #

Lucie Acamas

et les compagnons de l’ordre vert (tome 1)

Guy Morant

Ed. Nocturnal (2014)

L’auteur : Il est maître d’école et auteur de livres pour la jeunesse. J’avais présenté ici son premier roman « Le sachet de bonbons ».

L’histoire : Lucie Acamas, une jeune fille de treize ans, traverse les cantons de feu de Zénia, là où les ruines recèlent des pièges meurtriers. Elle veut retrouver son père et le sauver d’une mort certainLucieAcamase. Héritière des pouvoirs de ses ancêtres, elle ne craint pas l’ousia, cette énergie multiforme qui commande et modifie la matière. Elle pourrait rejoindre l’abîme du Mont Sacré en une journée, si elle n’était pas prisonnière d’une bande de redoutables contrebandiers, qui entendent bien se servir d’elle pour se protéger des dangers tapis dans les vieux monuments.
Une question l’obsède : veut-elle vraiment entrer à l’école ousiale et devenir une gardienne, comme le souhaite son père ?

Mon avis : Dans ce premier tome, on fait la connaissance de Lucie, de sa famille et de ses amis ainsi que de l’Ousia qui est une « énergie » très spéciale, dotée de pouvoirs intrigants (et nous n’en saurons pas plus dans ce tome !) Lucie doit entrer à l’école Ousiale pour devenir gardienne, elle a réussi le concours et c’est le souhait le plus cher de son père. Mais elle-même n’est pas sûre d’en avoir vraiment envie…

De toute façon, avant même qu’elle ne puisse prendre une décision, le sort en décidera pour elle… En voulant rejoindre son père elle se fait kidnapper, manque de mourir plusieurs fois, est sauvée par un drôle d’oiseau…

Lucie est une fille volontaire, curieuse, courageuse et sympathique avec qui l’on ne s’ennuie pas une minute !

Les péripéties s’enchainent sans nous laisser le temps de souffler ! Mais beaucoup de questions restent en suspens car ce roman n’est que le 1er d’une série qui en comptera 5.

Un roman très agréable qui se lit d’une traite.

A l’occasion de la sortie du tome 2, le 11 mai prochain, l’auteur vous propose plusieurs choses :

Tout d’abord, si vous vous inscrivez à sa lettre d’information, vous pourrez télécharger gratuitement un court roman (le tome 0 de Lucie Acamas), court roman qui fait quand même 180 pages (et qui complète bien le tome 1…)

Ensuite, le tome 1 dont je vous parle ici est en téléchargement gratuit sur Amazon jusqu’au 10 mai 2015.

Et pour finir, un concours !

Les lots : Les deux premiers remporteront le tome 1 de Lucie Acamas (exemplaire papier) dédicacé par l’auteur, les trois suivants remporteront la version numérique du tome 2, il y aura donc 5 gagnants en tout.

Le concours est ouvert du 1er au 10 mai inclus, pour la France, la Belgique et la Suisse.

Pour participer, vous devez répondre aux 3 questions suivantes directement dans le formulaire (ci dessous)

  1. Comment s’appelle la servante ?
  2. Quel est le nom de l’arme de Victor Cronos ?
  3. Qui est le traître présenté dans pour la première fois dans cette novella ?

Vous trouverez les réponses à ces questions dans « Lucie Acamas et les spectres des songes », la novella téléchargeable gratuitement en vous inscrivant à la lettre d’information de l’auteur, ici.

N’hésitez pas à faire un tour sur le site de l’auteur et à commenter son blog pour le remercier :)

Règlement

SignatureNat

Les incorrigibles enfants de la famille Ashton

Incorrigibles EnfantsLes incorrigibles enfants

de la famille Ashton

Tome 1 : Une étrange rencontre

Maryrose Wood

Illustré par John Klassen / Traduit par Noémie Grenier

Flammarion (2015)

L’auteure : (sous réserve que j’ai bien compris, mon anglais étant à présent plus que médiocre…)

Elle n’a pas été élevée par des loups (mais près de New York) et a commencé par être comédienne. Puis elle a remporté plusieurs récompenses en écrivant pour le théâtre. « Les incorrigibles enfants… » est sa première série pour la jeunesse.

L’histoire : Pénélope Lumley obtient un poste de gouvernante au domaine des Ashton et écope d’une mission particulière. Les enfants dont elle a la charge ne sont pas ordinaires, il s’agit d’enfants trouvés dans la forêt, encore à moitié sauvages. Elle les apprivoise et leur apprend à bien se comporter en société. Mais une fête de Noël vient bouleverser la vie des trois enfants et se solde par un désastre.  

Mon avis : Le joli roman que voilà ! Je me suis régalée. L’histoire est pleine de rebondissements, d’humour et de mystères. Comment les enfants sont-ils arrivés là ? Par qui ont-ils été élevés ? Qui sont leurs parents ? Cette dernière question étant également sans réponse pour la gentille et douce Pénélope, fraîchement diplômée d’une école de gouvernante. On peut aussi se demander ce que surveille Timothy le cocher et qui fait du bruit dans le grenier… Et bien, je crains qu’en fait, nous ne devions attendre le tome 2 pour avoir ne serait-ce que certaines réponses à ces questions !

Dans ce premier tome, nous faisons surtout connaissance avec la famille Ashton, son domaine, les enfants « sauvages » et leur toute nouvelle gouvernante, une jeune femme d’à peine 15 ans ! Les enfants sont attachants (bien qu’ayant certaines habitudes canines assez déconcertantes !), la gouvernante pleine d’énergie, originale, cultivée et bien élevée.

C’est une histoire amusante, Pénélope est pleine de tendresse et de patience pour ses petits « sauvageons », qui lui rendent bien cette affection. L’ambiance enfin, est assez « désuète » car tout cela se déroule au 19ème siècle. Un très bon moment de lecture qui réjouira sans aucun doute les jeunes lecteurs. (J’attends le tome 2 !!)

Juste au moment de mettre cette présentation en ligne, je m’aperçois que je n’ai pas parlé des illustrations ! Et cela aurait été dommage, car elles valent vraiment le coup. Elles sont mignonnes, rigolotes et « collent » bien à l’ambiance du roman (la bouille des enfants avec leur pyjama à l’envers, page 72, vaut le coup d’oeil !)

SignatureNat