Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Est très heureuse actuellement d'effectuer un loooooooong remplacement en médiathèque ! ;)

3500 ans avant notre ère… Chaân

ChaanLaRebelle ChaanCaverne Chaan3

Chaân, tome 1 : La rebelle

Christine Féret-Fleury / Ed. Flammarion (2003)

3500 ans avant notre ère, au coeur de la Préhistoire… Chaân, une jeune fille éprise de liberté, défie les lois de son peuple en apprenant à chasser en secret. Elle est alors rejetée par tous les habitants du village et par son propre père. Chaân semble prête à tout pour conquérir son indépendance. Mais saura-t-elle surmonter les épreuves qui l’attendent ?

 Chaân, tome 2 : La caverne des trois soleils

Christine Féret-Fleury / Ed. Flammarion (2004)

Une fiction sur le thème de la préhistoire qui met en scène Chaân, une petite fille de 12 ans, appartenant à la tribu du lac. Chaân et son amie Lûn se retrouvent seules lors d’un tremblement de terre. Elles survivent grâce à leurs talents de chasseresses et de guérisseuses en attendant le retour des leurs.  

Chaân, tome 3 : La montagne du destin

Christine Féret-Fleury / Ed. Flammarion (2004)

Chaân a maintenant seize ans. Elle est promise à Danîl, son ami d’enfance, et les noces seront bientôt célébrées. Mais la jeune chasseresse doit encore affronter des épreuves : son village est attaqué, des hommes sont tués et sa soeur Lia est gravement blessée. Il faut trouver des secours… mais où ? Chaân part, sans savoir qu’en cherchant à sauver les siens, c’est vers son propre destin qu’elle se dirige…
 
Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas lu les 3. J’ai lu le tome 1 il y a plusieurs années et je me souvenais avoir bien aimé, aussi quand l’occasion s’est présentée d’acheter le tome 2 (1 euro, pas la ruine !), je n’ai pas hésité…
Et j’ai bien fait ! Chaân est une héroïne attachante que j’ai retrouvé avec plaisir (j’achèterai le tome 3 !). Elle est intelligente, débrouillarde, indépendante et sait ce qu’elle veut (ou du moins ce qu’elle ne veut pas : faire la popote et s’occuper des enfants !).
C’est une féministe de la première heure, elle ne comprend pas pourquoi chacun ne peut pas choisir ce qu’il veut faire (ou pas !) ni pourquoi, sous prétexte qu’elle est une fille, elle n’a pas le droit d’apprendre à chasser… (elle le fera quand même d’ailleurs).
Cette trilogie tient donc à la fois du roman historique (c’était au temps d’la préhistoire… vous connaissez la chanson ?) et du roman d’aventure, avec des touches de féminisme, de liberté et de tolérance… A mettre en toutes les mains (filles et garçons !) sans hésitation.
SignatureNat

Sortilège – JF Chabas

 

SortilègeJean-François Chabas - Sortilège.

Jean-François Chabas

Ed. L’école des loisirs (2007)

9 à 12 ans

L’auteur : Jean-François Chabas est né près de Paris en 1967. Il a exercé de nombreux métiers avant de se consacrer à l’écriture. Il a écrit plus de 60 livres chez différents éditeurs.

Les histoires : Cyprien avance. Il marche, il monte dans le soleil et la montagne majestueuse.
Antoine lutte. Il dort, il se blottit dans la chaleur et la douceur de sa chienne.
Ils ne se connaissent pas. Chacun est le héros d’une histoire distincte.
Ils ont deux points communs. La souffrance, d’abord.
L’un est maltraité par son père. L’autre est malade d’un cancer.
La révolte, ensuite. Le désir, profond, quoique maladroit, de s’en sortir.
Alors Cyprien s’en va, et il atteint des sommets, de courage et de paix intérieure.
Et Antoine exige de pouvoir se laisser soigner par la présence muette de sa chienne. C’est dans sa force qu’il va puiser l’élan vital qui le guérira, contre tous les pronostics scientifiques.
Ils l’ont deviné : si quelque chose peut les sauver, c’est la Nature et ses sortilèges.

 Ce que j’en pense : Deux nouvelles, deux histoires difficiles. Cyprien, 10 ans, fait une fugue, il n’en peut plus d’être maltraité, moralement et physiquement par son père et sa grand-mère. Antoine, lui, se bat contre la maladie, un cancer qui le ronge et l’affaiblit chaque jour. (pas très gai, hein ? Désolée, mais c’est vraiment un bon bouquin !!)

Racontées de façon réaliste, sans misérabilisme, ces deux histoires de vies terribles, au final, donnent de l’espoir. On est frappé par les ressources trouvées par ces deux enfants pour s’en sortir. La maltraitance pour l’un, la maladie pour l’autre, leur apporte une maturité qui les aide à affronter leur sort. C’est bien écrit, c’est même drôle par moment (la maîtresse d’Antoine, Madame Shoropov est excellente !), bref, c’est à lire et pis c’est tout ! ;)

Petite précision : pour l’âge, j’ai mis 9 à 12 ans (c’est la collection Neuf de l’école des loisirs) mais je conseillerais plus 11/12 ans quand même…

SignatureNat

La souris et le voleur #album

La souris et le voleur POCHE_SOURIS VOLEUR_COUV.indd

Jihad Darwiche & Christian Voltz

Ed. Didier Jeunesse (2002)

Collection « A petits petons »

Thèmes : Animaux, argent, ruse, justice, humour

L’auteur : Jihad Darwiche est né en 1951 au Liban. Il est d’abord journaliste, puis professeur d’arabe avant de devenir conteur.

L’illustrateur : Christian Voltz est né à Strasbourg en 1967. Affichiste et illustrateur, il collabore également à la presse jeunesse.

L’histoire :  Quelle veinarde cette souris ! En faisant le ménage, elle a trouvé un sou. Mais pendant la nuit, un voleur lui dérobe la moitié de la viande qu’elle a achetée. Un conte drôlissime, d’origine libanaise.

 Ce que j’en pense : Je peux difficilement être très objective, d’une part parce que j’adore cette collection (non, non, je ne suis pas payée par Didier Jeunesse !), d’autre part, j’adore les contes et pour finir, les illustrations de Christian Voltz, si je ne les trouve pas « belles », me font beaucoup rire… (il y a plein de détails qu’on ne voit pas forcement au premier coup d’oeil : par exemple, dès qu’il y a une fenêtre, il y a quelqu’un qui regarde derrière…) et puis, vous avez vu la tête des différents personnages ??

En plus, les polices de caractères, de différentes tailles et différentes couleurs, facilitent la lecture à voix haute et permettent de donner du rythme au texte, même si l’on n’est pas un « pro » de la lecture à haute voix…

N’hésitez pas à aller voir les autres titres de cette collection !

SourisVoleur

Conte, à partir de 5 ans.

SignatureNat

Bonolon : Ulyssia la fée bleue

Bonolon

Ulyssia la fée bleue

Seibou Kitahara &  Tetsuo Hara & Go Nagayama (ill.)

Editions Nobi Nobi (2014)

Bonolon

Les auteurs : Kitahara Seibou collabore avec Tetsuo Hara sur les œuvres de ce dernier : il est notamment l’auteur des histoires de Bonolon, le gardien de la forêt.
Dans Bonolon, Tetsuo Hara s’occupe de la création des personnages, du développement des histoires et supervise la mise en scène.
Pour imaginer le design de Bonolon, il a pris comme modèle un sumo, car il voulait que ce bon géant soit perçu à travers le monde comme le symbole du Japon (les cornes sur sa tête sont une adaptation de la coiffure des sumos et ses habits sont inspirés de leur tenue traditionnelle).
Depuis 2004, Go Nagayama est l’illustrateur de Bonolon, le gardien de la forêt, pour lequel il dessine une nouvelle histoire tous les deux mois au Japon.
 
L’histoire : Gentil géant aux allures de gros ours orange, Bonolon est un esprit de la nature qui vient au secours de tous les êtres vivants. Dès lors que les larmes d’une âme en détresse touchent les racines d’un arbre sacré, Bonolon, accompagné de son meilleur ami Gon, le petit chien, apparaît pour lui proposer d’exaucer son vœu le plus cher.
Bien sûr, ses pouvoirs ne sont pas sans limite mais, chaque fois, Bonolon fait de son mieux pour répandre le bonheur autour de lui. Au fil de cinq histoires tendres et émouvantes, suivez Bonolon qui parvient tour à tour à retrouver une amie d’enfance qui va lui rappeler des souvenirs du passé, à sauver une oasis menacée, à contrer un robot devenu fou, à aider un petit fennec à être plus sûr de lui et à faire réaliser à une petite fille combien sa maman l’aime.Des choses simples, certes. mais qui changent la vie !
Création de l’auteur de manga culte Tetsuo Hara, Bonolon est le messager de valeurs fortes telles que le respect de la nature ou encore la force de l’amitié.
 
Mon avis : Si je ne dis pas de bêtises, Bonolon est un manga « Kodomo » c’est à dire réservé aux enfants de 6 à 11 ans. Ceci dit, j’ai eu pour ma part beaucoup de mal à « mettre un âge » parce que si le dessin est plutôt « bébé », très naïf (mais franchement je n’y connais rien en manga, c’est peut-être toujours comme ça !) le texte lui, contient des mots que je ne verrais pas dans la bouche d’un enfant de 6 ans (vous me direz, ils apprendront des mots nouveaux comme ça ! c’est vrai.)
Quels mots ? Rien de choquant, mais des mots comme : luxuriante, empathie, compassion, néfaste… vous pensez que c’est un vocabulaire adapté pour un enfant de 6 ans qui commence à lire ? Bref, ça m’a juste fait un drôle d’effet, l’impression d’un décalage entre le texte et l’image…
Sinon, c’est un recueil d’histoires très mignon, les illustrations sont marrantes, colorées, le géant est tout à fait adorable et en plus, il véhicule des idées très positives !
Pas un coup de coeur pour moi, mais une jolie découverte tout de même !
 SignatureNat