Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Je recherche un poste en médiathèque à partir du 1er janvier 2020 (Région Bretagne)

♥ Rico & Oscar ♥

RicoEtOscar2 Rico & Oscar
Mystère et pierres précieuses
Andreas Steinhöfel & Steve Wells (ill.)
Gallimard Jeunesse (2015)

À mon tour de dormir chez Oscar. Maman s’est envolée pour le Sri Lanka avec son amoureux, juste après l’enterrement de Fitzke. Dans son testament, il me léguait sa collection de pierres ! Et moi qui croyais qu’il m’avait toujours détesté. Mais voilà, quelqu’un est entré dans son appartement pour dérober sa pierre la plus précieuse. Avec Oscar, on tient une piste. Direction la mer Baltique, et pas pour la baignade !

Retrouvez Rico le garçon pas comme les autres et Oscar le surdoué dans leur dernière aventure.

Mon avis : Après « Mystère et rigatoni » et « Mystère et boules de loto » (que je n’ai pas lus) voici donc la 3ème aventure de deux amis assez singuliers, Rico le « maldoué » et Oscar le « surdoué ».

Ils sont vraiment adorables ces deux-là !! Et ils m’ont bien fait rire… Les explications de Rico sont vraiment tordantes parfois !

Par exemple, la claustrophobie, expliquée par Rico, ça donne : « phobie vient du mot grec qui signifie angoisse. La peur des espaces clos tient sans doute son nom d’un certain Klaus, qui a été le premier homme du monde à être coincé dans un ascenseur, et la strophe vient du fait qu’il s’est mis à chanter, tellement il avait la trouille. Depuis, il y a souvent de la musique relaxante dans les ascenseurs. » Bon, vous voyez ce que je veux dire ? Et c’est comme ça pour toutes les explications…

En plus, ils sont malins et débrouillards. Vous oseriez vous, entreprendre un long voyage de plusieurs heures pour aller récupérer un truc qu’on vous volé ? Oscar et Rico n’hésitent pas une seconde et n’écoutant que leur courage, ils filent à la poursuite des voleurs ! Chacun pour une raison différente d’ailleurs, comme vous le constaterez si vous le lisez… (je ne vais pas tout vous dire non plus, hein, sinon, y’a plus de suspense !!)

Les petites illustrations disséminées ici et là complètent le texte à merveille. Un vrai livre d’aventure, une enquête pleine de rebondissements et surtout, surtout, beaucoup d’humour !

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

Le premier – Nadia Coste

Le premier_couvLE PREMIER

Nadia Coste

Éditions Scrineo (2015)

A partir de 15 ans

L’auteure : Elle a plus de 30 ans, est maman de 3 enfants et l’écriture (nous dit-elle sur son blog) fait partie de sa vie depuis 1998. Elle a déjà écrit plusieurs histoires pour la jeunesse : « Les yeux de l’aigle », « SpaceLeague », « Ascenseur pour le futur » ou encore la série « Fedeylins » dont vous avez probablement entendu parler.

L’histoire : Vaïn n’est pas mort. Pourtant, son frère l’a tué. A-t-il ressuscité ? Pourquoi le soleil brûle-t-il sa peau ? Pourquoi seul le sang le rassasie-t-il ? Alors que son désir de vengeance augmente, Vaïn se convainc que la Nature l’a sauvé de la mort pour éliminer son frère et sa descendance maudite… Une traque terrible et périlleuse commence… Elle durera des siècles.

La quête du Premier Immortel depuis la fin du néolithique jusqu’au début de Rome.

Mon avis : Âmes sensibles s’abstenir ! Vous avez affaire ici à un « vrai » vampire, pas à un vampire d’opérette qui brille au soleil ! (Mais non je ne vise personne…)

Un vampire, le tout premier, qui ne sait ce qui lui est arrivé et le découvre petit à petit… Il se découvre aussi une mission, détruire la progéniture (nombreuse !) de son frère, qui est, lui, un loup-garou. Vous avez bien compris, on assiste ici à la naissance de la guerre éternelle que se livrent vampires et loup-garous (comment ça vous n’êtes pas au courant ? Faut sortir un peu, hein, lâchez votre écran !!)

J’avoue qu’aucun des personnages n’a trouvé grâce à mes yeux (sauf peut-être les mères qui défendent leurs petits…) ils sont tous aussi antipathiques les uns que les autres, c’est un monde de « Mâles » guerriers, de luttes de pouvoir, le sang gicle souvent, les cervelles aussi (au néolithique, c’est à la hache, les combats...)

Un « personnage » m’a plu, même si il est plutôt méfiant et retord, c’est celui qui accompagne Vaïn dans sa vengeance, sa quête. Vaïn, lui m’a fait pitié par moments. Il n’était pas sympathique au début et ne le devient pas, mais il seul, très seul et on ressent parfois sa souffrance.

Un roman qui se lit très bien  malgré une grande violence et dont la fin, annonçant la naissance de Rome, m’a beaucoup plu !

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

Rocky & Cie #BD

VotezMia Rocky & Cie

Tome 5 : Votez Mia !

Stephan Valentin & Jean-Claude Gilbert (Ill.)

Éditions Pfefferkorn

L’histoire : C’est l’élection des délégués de classe. Chaque année, les mêmes élèves sont élus : Lola, la plus belle, et Victor, le plus fort en mathématiques. Mais, cette fois-ci, une nouvelle candidate va créer la surprise : Mia veut se présenter aux élections ! Ce qui n’est pas du tout du goût de Lola, prête à tout pour l’empêcher de gagner…

VotezMia2Préparer les enfants à leur rôle de citoyen, leur faire comprendre que voter sert à contribuer au bon fonctionnement de notre démocratie et les inciter à défendre des valeurs humaines… voilà les messages que Rocky & Cie souhaite transmettre avec cette nouvelle histoire.

Mon avis : Une jolie petite bd dont le format et les ambitions rappellent ceux des célèbres « Max et Lili ». J’ai trouvé les explications très claires (pourquoi il faut voter, que se passe t-il si personne ne vote, le respect des autres candidats…)

Un petit livre que l’on pourrait peut-être faire lire à certains hommes politiques ?

Le dessin est amusant et très coloré, ce qui m’a plu. La petite bande est « multiculturelle » ce qui m’a plu aussi car cela reflète bien la société française d’aujourd’hui. A la fin on trouve « le blog » de Rocky (le chien) sur lequel il donne des infos sur les droits des enfants et leur explique l’intérêt du vote. Bref, une petit bd d’introduction à la citoyenneté que j’ai trouvé plutôt bien faite et rigolote !

Les autres tomes : Tome 1 : Rosalie veut un lapin / Tome 2 : Vive la liberté ! / Tome 3 : L’anniversaire d’Enzo / Tome 4 : Rocky et la sécurité routière

Le tome 3 « L’anniversaire d’Enzo » a reçu le prix « Saint Maur en poche » de la jeunesse en 2014

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

♥ Félicien et son orchestre ♥

FelicienFélicien et son orchestre

Etienne Friess & Sébastien Perez

Éditions Margot (2015)

♥♥♥

L’histoire : « Sans que Félicien ne sache trop pourquoi, l’orchestre s’était dissous et les ponts avaient été coupés. «Pourquoi on ne voit jamais personne de la famille ?», demandait le garçon à chaque anniversaire et à chaque Noël. Ce à quoi on lui répondait que cela ne le regardait pas. Mais aujourd’hui, tout allait changer ! »

Mon avis : Ce qui attire l’œil tout d’abord, c’est cette très belle couverture rouge avec la petite bouille un peu inquiète de ce p’tit gars caché derrière un rideau de théâtre. Puis on ouvre et on découvre ces illustrations un peu vieillottes (années 50/60 ?). Ben oui, je fais comme les petits, je regarde d’abord les images !

C’est un très bel album ! J’aime vraiment beaucoup les illustrations d’Etienne Friess (voir sur le site des éditions Margot pour en voir plein d’autres). Le côté vieillot, les illustrations un peu désuètes m’ont vraiment charmée ! Les couleurs sont adoucies par la lumière qui tombe des ampoules à incandescence jaunes…

Cette famille en a bavé, on le sent, on le voit, les personnages ou leurs instruments ont tous quelque chose de cassé, un petit morceau recollé… Mais dès qu’ils se mettent à jouer, ils sont heureux !

Et on ressent l’amour pour la musique des personnages : regardez l’oncle Albert soufflant dans son saxo, il n’a pas l’air heureux ? (pas de chance pour vous, je n’ai pas trouvé cette image là, vous serez obligé d’aller feuilleter l’album chez votre libraire préféré…)

Felicien1

Un seul bémol : C’est écrit tout petit ! L’album est très grand, il y avait de la place, pourquoi écrire le texte si petit ?

♥♥♥

SignatureNat

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0