A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis plus de... 40 ans !! Est très heureuse actuellement d'effectuer un remplacement en médiathèque !

Juin-La musique : 6ème partie, Chansons

Chansons  Il pleut à boire debout !

Chansons de chiens et chats

Illustré par Marie-Ève Tremblay

Éd. La Montagne Secrète (2015)

^ ^ ^ ^ ^

C’est une sélection pour les petits (3/5 ans) de 10 chansons sur le thème, comme son nom l’indique, des chiens et des chats.

^ ^ ^ ^ ^

Liste des enregistrements:

1. Ah ! La vache DANIEL LAVOIE – Rythmée !

2. Hé ! Que c’est zaza CARMEN CAMPAGNE ♥ (Mon fils avait plusieurs cassettes de Carmen Campagne et ses chansons sont souvent très amusantes !!)

Chansons

Celle-ci est terrible !! J’ai bien rigolé… Mais pour apprendre les soustractions, c’est pas mal !

3. Le chat musicien ENZO ENZO

4. Douze chatons THOMAS HELLMAN & EMILIE CLEPPER – Celle-ci est très drôle…

5. Trois souris s’en allaient gaiement DUMAS –

6. Quatre petits chatons PAUL KUNIGIS – Mignonne !

7. Mon chien d’amour GENEVIÈVE BILODEAU –  Jazzy et pleine d’humour, j’ADORE !! ♥♥♥

8. Thelma et Bozo CARMEN CAMPAGNE

9. Matou en miniature JESSICA VIGNEAULT

10. Berceuse à mon chien FLORENCE K – La voix de l’enfant est adorable… C’est très doux ! (oui, ok, c’est normal, c’est une berceuse…)

^ ^ ^ ^ ^

Chansons

Des musiques rythmées, d’autres plus calmes, des textes toujours amusants, c’est un vrai plaisir !! Les illustrations, amusantes et colorées complètent parfaitement les textes.

Sur la page de l’éditeur (ci-dessous) vous pourrez écouter une des chansons

^ ^ ^ ^ ^

Les éditions de la Montagne secrète

^ ^ ^ ^ ^

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’adoption 1 Qinaya – BD Ado/Adulte

AdoptionL’adoption ♥

T1 : Qinaya
Zidrou & Monin (ill.)
Grand Angle
Bamboo éditions (2016)

* * * * *

Alain, 47 ans et Lynette 45 ans, après avoir essayé sans succès d’avoir un enfant, décide d’adopter Qinaya, jeune orpheline péruvienne de 4 ans. Toute la famille se réunit pour l’accueillir et tout le monde, ou presque, trouve la petite adorable… Le « presque » c’est le grand-père paternel, un poil ronchon, qui trouve cette adoption ridicule entre autre à cause de l’âge des parents…

* * * * *

Une chronique familiale terriblement tendre et touchante ! Comment rester indifférent au sort de cette minuscule enfant ? Elle a perdu ses parents dans un tremblement de terre qui a dû l’effrayer au plus haut point, elle se retrouve avec des inconnus, dans un pays dont elle ne comprend pas et ne parle pas la langue… Vous l’aurez compris, j’y ai cru, je n’ai pas marché, j’ai couru !! Et j’ai adoré ça (en vrai, j’ai absolument horreur de courir, hein, c’était juste une image…)

Et en parlant « d’image », j’ai beaucoup aimé également les illustrations. Les visages sont expressifs, la gamine est à croquer, les personnages secondaires amusants.

Une des remarques des « gégés » que j’ai bien aimé : « Parfois, je me demande… Tout cet amour qu’on n’a pas donné… Qu’est-ce qu’il devient ? Je veux dire… Personne n’a jamais pensé à installer des conteneurs pour le recycler ? Vous savez ? Comme pour les piles ou les vieux papiers…« 

Bref, à lire sans tarder et surtout sans hésiter, et pis c’est tout !!

Le 2ème tome est sorti le 31 mai 2017.

* * * * *

L’avis de Sophie :

Heureux hasard, j’ai aussi lu ce mois ci L’adoption, tome 1. Un achat pour le CDI, sur les conseils d’un représentant, sans trop hésiter puisque je me rappelais l’avoir croisé sur des blogs avec de bons avis. L’adoption est une très belle bande dessinée, autant par son thème, très bien traité, que par ses illustrations soignées et chaleureuses. Même mini hérissonne a été attirée par ces illustrations (notamment la petite Qinaya, qui est à croquer), et a voulu « lire » ce livre, preuve qu’elles attirent vraiment… et je compte là dessus au CDI, car si j’ai adoré, je pense que ce titre va assez peu sortir… La thématique est assez loin des préoccupations des adolescents, et le traitement qui en est fait, avec le regard adulte de ce grand-père, ne va pas aider les élèves à entrer dans l’histoire.

Le regard du grand-père sur sa famille est truculent ! On va suivre au fil des pages son évolution, comprendre son amour qu’il cache, et s’attacher, nous aussi. L’intrigue est parfaite, douce et lente, avec quand même une petite ombre qui plane, qui sera découverte à la fin de ce premier tome, relançant ainsi tout l’intérêt… j’ai hâte de lire la suite !

L’adoption est une superbe bande dessinée pour les adultes, mais si rien ne s’oppose à sa lecture par des collégiens, elle nécessitera je pense un accompagnement pour être empruntée. Misons sur ses belles illustrations pour tenter mes élèves, car ils sont tout à fait capable de la lire, s’ils acceptent de poser un peu Les légendaires et Les blagues de Toto (oui, je caricature… à peine!)

Note de Nath : A la bibli, il était en jeunesse, nous l’avons passé en adulte car la thématique (l’adoption) est clairement « adulte » !

* * * * *

Zidrou, nous vous l’avons déjà présenté ici (Lydie / Les beaux étés / Merci et quelques autres !)

Petite biographie de Zidrou sur le site de l’éditeur

Le site d’Arno Monin

Monin est aussi l’illustrateur de l’envolée sauvage

D’autres avis assez unanimes il faut bien le dire ! : Ceux de Noukette, Jacques, Jérôme et Sabine

 

La bd de la semaine

Et cette semaine, ça se passe chez Noukette !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Juin – La musique : 5ème partie, conte du Québec

Québec Le loup de Noël

Un conte du Québec de Claude Aubry

Illustré par Pierre Pratt

Lu par Michel Faubert

Suivi d’un réveillon musical avec le groupe « Bon débarras« 

Éditions La Montagne secrète (2015)

* * * * *

Maître Griboux était un vieux loup. Un vieux loup empêché de chasser par ses rhumatismes, la faiblesse de ses pattes et un odorat défaillant… A tel point qu’en cette nuit de Noël, il ne peut rien attraper, rien se mettre sous la dent. En désespoir de cause, affamé, il décide de se rendre au village le plus proche, pour essayer de récupérer les restes des hommes. Mais hélas, même là, rien à se mettre sous la dent… Rien de rien. Attiré et fasciné par la barre de lumière chaude qu’il voit sous la porte de l’église, Griboux s’approche, glisse son museau dans la fente, pousse la porte et …

* * * * *

Québec

* * * * *

Une belle histoire raconté avec l’accent québecois, ce qui, pour moi, lui donne un charme supplémentaire. Un conte de Noël que j’ai bien apprécié, même si la dernière phrase ne m’a pas vraiment plu. Le style des illustrations ne m’a pas vraiment conquise non plus… J’ai bien aimé certaines des chansons présentées à la suite du conte, pas toutes, mais là encore, tout est affaire de goût.

Sinon, le livre en lui-même est solide, le papier épais, la mise en page soignée, comme tous ceux de cette maison d’édition que j’ai pu voir d’ailleurs !

* * * * *

Le disque inclut 13 enregistrements sonores d’une durée d’environ 53 mn ainsi qu’un fichier imprimable avec le conte illustré et les paroles des chansons.

Le blog de l’illustrateur

Une petite bio du conteur Michel Faubert

Site du groupe « Bon débarras »

Les éditions de la Montagne secrète

Un spectacle a été réalisé d’après ce livre cd, dont vous pourrez voir des extraits ci-dessous

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Juin – La musique : 4ème partie, le blues

Blues  Blues Bayou

Texte de Benjamin Lacombe

Illustrations de Daniela Cytryn

Ed. Milan Jeunesse (2009)

§ § § § §

James et Amy sont deux amis qui aiment par dessus-tout partir à l’aventure en barque dans le Bayou. Leur dernière idée ? Attraper un bébé jaguarondi* pour l’apprivoiser… Hum, pas une très bonne idée, la mère n’était pas bien loin ! Leur mésaventure les conduira à leur plus grande frayeur : la maison aux pieds rouges, celle de l’ogre !

*Jaguarondi : petit félin également appelé « Chat loutre »

§ § § § §

Une très belle histoire qui parle de différence, de solitude, d’amitié, et bien sûr, de musique ! J’ai adoré les illustrations qui non seulement sont très belles mais en plus donnent envie de bouger ! Les deux enfants ont des bouilles toutes rondes, vraiment adorables. Et les pages de garde sont également splendides avec toutes ces affiches de jazzmen. Il n’y a pas de CD avec cet album (et c’est bien dommage, ça aurait été super chouette !), mais sur le site de Benjamin Lacombe, vous trouverez la playlist écoutée par Daniela Cytryn pendant qu’elle réalisait les illustrations (voir en bas de l’article).

Blues

Est-ce qu’elle ne vous donne pas envie de danser cette illustration ?

§ § § § §Blues

De l’illustratrice, Daniela Cytryn, nous vous avons déjà présenté : Coppélia

Et du même auteur, Benjamin Lacombe, nous vous avons présenté : Ondine, Blanche-NeigeLes super-héros détestent les artichauts, Swinging Christmas

Site de Benjamin Lacombe, vous pourrez feuilleter le livre et écouter la playlist (en bas, juste au dessus des commentaires)

Site de Daniela Cytryn

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer