Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Je recherche un poste en médiathèque à partir du 1er septembre (Région Bretagne de préférence !)

Dans la toile du passé – Roman jeunesse

toilePeut-on « transmettre » son passé ?

A partir de 11 ans

DANS LA TOILE DU PASSÉ
Anouk Bloch-Henry

Éd. Oskar (2018)

*****

Ana adore aller chez ses grands-parents, qu’elle a surnommé Jep et Jem. Ana, qui habite en ville, adore leur jardin, un vrai espace de liberté. Avec Jep, son grand-père, elle s’occupe du potager, va à la pêche, l’écoute réciter des poèmes. Avec Jem, sa grand-mère, elle apprend à tricoter et à manger ses crêpes sans se salir les doigts. Jep ne prend jamais rien au sérieux. Pour les réponses sérieuses, mieux vaut demander à Jem.

Un jour, La Mort vint chercher Jep. Elle le rata de peu, mais il dû aller passer quelques temps à l’hôpital. Ana compris ce jour là que ses grands-parents aussi pouvaient mourir et elle fut très triste. Si triste qu’elle n’arrivait plus à manger. Le médecin qui l’examina lui dit qu’elle avait des toiles d’araignées plein le ventre…

*****

Même si j’aime beaucoup les romans qui parlent de l’Histoire, j’ai toujours une grosse appréhension avant d’en ouvrir un qui parle de la seconde guerre mondialePourtant, celui-ci se lit sans problème ! Même si l’on y parle de la mort, la façon dont le sujet est abordé fait qu’on ne se sent pas oppressé.

Ce roman en fait, parle surtout des secrets de famille. Des « non-dit« , de toutes ces choses non formulées qui finissent bien souvent par dégénérer en conflit. Du mal que peuvent faire ces secrets. Mais il parle aussi de la difficulté que peuvent avoir les gens à exprimer ces souvenirs souvent douloureux pour eux.

Le côté « fantastique » aide à « adoucir » l’histoire.  Je ne sais pas si les enfants comprendront le côté « transmission » des secrets d’une génération à une autre, mais j’ai beaucoup aimé la façon dont c’est raconté.

*****

L’avis d’Histoire d’en lire

Sur la Seconde Guerre Mondiale, plus « documentaire » : Oradour, un village si tranquille

Nous suivre et partager :
error0

Le treizième conte – Roman fantastique

treizièmeRoman « à tiroir » entre vérités et mensonges

Ado/Adulte

Le treizième conte

Diane Setterfield

Coll. Feux Croisés Plon (2007)

Pocket (2011)

*****

Margaret LEA est la fille d’un libraire et elle aime écrire des biographies. L’une d’entre elles ayant attiré l’attention d’une célèbre autrice, Vida Winter, celle-ci lui demande de bien vouloir venir écrire la sienne. Oui mais voilà, au fil des années, nombreux ont été ceux qui auraient bien voulu écrire cette biographie. Mais Vida Winter, sans refuser de parler, livrait à chaque fois une histoire différente. Or Margaret est attachée aux faits. Elle veut bien écrire la biographie de Vida Winter, mais à condition que celle-ci lui dise la vérité… Ce qui ne se fera pas sans mal.

*****

Voilà plus de 3 ans que ce livre traine dans ma PAL… Pourquoi ne l’ai-je pas lu avant ? C’est l’éternelle question. Tellement de tentations et si peu de temps !

Bref, le challenge Halloween est passé par là (il fête ses 10 ans cette année) et comme plusieurs personnes (à qui j’avais montré mes lectures « possibles » pour Halloween) se sont écriées : « oh ! Le treizième conte ! J’ai adoré ! » (oui bon, quelque chose dans ce genre là, quoi !!) je me suis enfin décidée à le lire…

Et je ne regrette vraiment pas ! C’est une magnifique histoire (et pour un premier roman, chapeau !). C’est tout à la fois une histoire tragique, mystérieuse, fantastique (sauf si vous croyez aux fantômes bien sûr !), une sorte de conte cruel et incroyable.

Ce qui m’a beaucoup plu, en dehors de l’histoire elle-même, c’est cette espèce d’effet « tiroir », d’histoire dans l’histoire.

J’ai adoré et je vous le conseille vivement !

Une dernière chose : prévoyez un peu de temps devant vous, quand on est dedans, on ne voit pas le temps passer.

*****

Le blog des organisatricesHilde et Lou

Facebook : Challenge Halloween

Instagram : le compte dédié @lechallengehalloween

Les organisatrices sur Inta  : @hildelle & @lou_myloubook

#challengehalloween ou #challengehalloween2019

Présentation du challenge Halloween par Sophie

 

Ce roman fait également partie de l’Objectif PAL chez Antigone

Nous suivre et partager :
error0

Ammareal librairie d’occasion sur Internet

ammarealAMMAREAL

LIBRAIRE EN LIGNE

*****

Ammareal est une librairie d’occasion sur Internet. Ils récupèrent des livres auprès des bibliothèques (livres « pilonnés », sortis des collections) et des associations. L’entreprise solidaire est situé à Grigny, dans l’Essonne, mais leur base logistique est en Bretagne, dans les Côtes d’Armor. Ils trient près de cent mille livres par mois. Une fois le tri effectué, les livres sont soit vendus sur internet via leur boutique, soit donnés à des organisations caritatives de lutte contre l’illettrisme. Les livres qui ne sont ni vendus ni triés sont recyclés par une papeterie.

*****

Ammareal ne reprend pas les livres des particuliers (sauf si vous en avez plus de 2000 à donner !), seulement ceux des associations et bibliothèques.

Par contre, après avoir créé votre compte (très rapide), vous pouvez acheter des livres chez eux. J’ai testé, j’ai passé une commande. Pour 15,45 euros (frais de port compris) j’ai acheté 7 livres. Ils étaient tous indiqués comme étant en bon état et effectivement c’était le cas.

On trouve beaucoup de livres à très petit prix (1,35 euros).

Il y a même des livres à moins de 2 euros qui sont neufs (encore emballés). Par contre, il faut faire attention et bien lire les annonces, car les livres de bibliothèques peuvent être encore plastifiés ou avoir des étiquettes. Pour lire pour vous, ce n’est pas forcement gênant, mais si c’est pour offrir…

Pour la livraison :

Plusieurs modes possibles, plus ou moins rapides, donc plus ou moins chers. J’avais choisi le moins cher, c’est à dire 3,95 euros pour 7 livres.

Si vous n’aimez pas passer commande sur Internet, vous pouvez également le faire par téléphone, du lundi au vendredi (de 9h à 13h).

Quelques petites surprises sur le site : certains livres à 149,99 euros ?? Je ne sais pas si c’est une erreur ou un livre rare ! Et une photo à l’envers… Bref, rien de bien grave.

On peut chercher par type de livres, par auteur, par état (Comme neuf, très bon état, bon état, passable). Et, ce que j’ai trouvé très pratique également, c’est que l’on peut se créer des alertes, par titre , auteur, éditeur ou ISBN. Si le livre demandé arrive sur le site, vous êtes tout de suite prévenus par mail.

En bref, c’est un bon plan. Vous y trouvez des livres pas chers et vous participez à la fois à la lutte contre l’illettrisme et à une économie sociale et solidaire !

Si, comme Sophie, vous êtes curieux de savoir ce que j’ai acheté  ;)

  • La vengeance du Wombat (un livre noté depuis très longtemps !)
  • Les atouts de la vengeance T6 (je rachète la série / il apparaît abimé sur la photo, mais c’est de ma faute, j’ai voulu retirer le plastique)
  • La vie obstinée (alors ça, c’est clairement la faute du Mois Américain !!)
  • En un monde parfait (et ça c’est parce que j’ai aimé, voire adoré les livres de Laura Kasischke que j’ai lus)
  • et 3 polars d’Ed MacBain (pas sur la photo car achetés pour mon fils, mais je lui emprunterai sûrement un jour, c’est un auteur que j’aime bien aussi)

Petit détail qui a son importance : à partir de 30 euros, la livraison est gratuite !!

Leur site ici

ammareal

Nous suivre et partager :
error0

Demain j’arrête – BD Comédie légère

DemainComédie romantique
Ado/Adulte

Demain j’arrête !

Laetitia Aynié (Ill.) et Véronique Grisseaux (Adapt.)

D’après le roman de Gilles Legardinier

Michel Lafon (2019)

*****

Lors d’une soirée où elle s’ennuie, Julie rencontre un jeune homme, Kevin, qui lui pose une drôle de question : « Dis-moi Julie, c’est quoi le truc le plus idiot que tu aies fait dans ta vie ? » En réfléchissant, Julie se rend compte que des trucs idiots, elle en a fait pas mal…

Mais le pire, elle l’a fait en rentrant d’un week-end calamiteux. Dans son immeuble, en regardant le contenu de sa boite aux lettres, elle s’aperçoit qu’elle a un nouveau voisin. Et qu’il a un nom plutôt rigolo : Ricardo Patatras. Ayant grand besoin de se changer les idées (elle a été larguée 2 semaines plus tôt par l’amour de sa vie), elle va faire une fixation sur son mystérieux voisin. Tous les moyens vont être bons pour l’apercevoir, lui parler… Tous les moyens, y compris les trucs les plus idiots bien sûr !

*****

J’ai lu le roman « Demain j’arrête » il y a déjà quelques années, et j’avoue que ça m’avait amusée. C’est léger, sans prétention, ça aère la tête et  on sourit. Ce n’est pas le genre de choses que je lirai tous les jours (je n’en ai pas lu d’autre depuis d’ailleurs), mais une fois de temps en temps… ça peut faire du bien !

Parlons maintenant de la BD :

Pour autant que je me souvienne, elle est plutôt fidèle au bouquin (bon j’avais totalement oublié certains personnages secondaires, comme le pote Xavier et sa bagnole, ou la gentille voisine, Mme Roudan), donc si vous aimez les romans de Gilles Legardinier (ou les comédies romantiques légères en général !) cette bande dessinée devrait vous plaire…

*****

Le blog de Laëtitia Aynié, l’illustratrice

Également adaptée par Véronique Grisseaux : La BD Cœur Cerise (T1 des filles au chocolat)

Les avis de Stephie et Mylène

Cette semaine nous sommes accueillis par Moka, Au milieu des livres

Et cette bd participe également au Challenge Lire 1% de la Rentrée Littéraire

Nous suivre et partager :
error0