Maman – Album à lire et à offrir !

Un superbe album à offrir à toutes les mamans, les nouvelles comme les autres !

Album dès 3/4 ans

Maman

Maman

Hélène Delforge

Quentin Gréban

Mijade (2018)

*****

Ce n’est pas une histoire, mais un recueil de textes plus ou moins longs, plein d’amour, de poésie et de tendresse, très joliment illustré par Quentin Gréban.

Les mamans sont tour à tour impatientes, émerveillées, nostalgiques, protectrices, inquiètes ou encore guérisseuses… Mais toutes emplies d’amour pour leur nouveau-né, leur tout-petit, leur enfant grandissant.

Des mamans qui sont aussi des femmes, même si elles l’oublient un peu parfois (mais les papas n’oublient pas, eux !). Il y a là toutes sortes de mamans. Des mamans de l’ancien temps à qui on enlevait leurs enfants… Des mamans d’aujourd’hui, qui vivent autrement, dans d’autres pays. Il y a des « grand » mamans aussi.

Chaque maman se retrouvera, je crois, dans une de ces pages, sans doute dans plusieurs. Voici le premier de ces textes :

« Il y aura ton premier pas,

Ton premier livre,

Ton premier dessinMaman

Il y aura ta première brasse,

Ta première chanson,

Ta première bougie.

Il y aura ton premier film,

Ton premier « Maman »,

Ton premier « je t’aime ».

Il y aura ta première blague,

Ta première cuillère de miel,

Ta première pâquerette.

Bon.

Tu te réveilles ?

On a un sacré programme ! »

*****

Un album à feuilleter, avec ou sans son enfant. Un album pour se rappeler, pour prendre le temps, pour s’émerveiller, pour se faire plaisir !

Un recueil qui m’a beaucoup plu, tant pour la beauté, la poésie et l’amour qui se dégage de chacun des textes d’Hélène Delforge, que pour les magnifiques illustrations de Quentin Gréban. Je n’ai malheureusement pas trouvé mention d’autres livres d’Hélène Delforge.

*****

De cet illustrateur, nous vous avions déjà présenté : Zéphir

Son site par ici

N’hésite pas à aller voir sa page Fb : on peut le voir dessiner.

challenge albums 2018

Un album qui participe au challenge album 2018

L’homme gribouillé – BD fantastique

gribouillé

L’homme gribouillé

Serge Lehman & Frederik Peeters

Delcourt (2018)

*****

Betty travaille chez un éditeur. Régulièrement, sous l’effet du stress, elle perd l’usage de sa voix. Sa fille Clara par contre, n’a pas sa langue dans sa poche ! Suite à un problème dans leur appartement, elles vivent provisoirement chez Maud, la mère de Betty. Une étrange intrusion dans le logement de Maud va marquer le début d’une enquête qui les emmenera aux sources de leur famille et même au-delà…

*****

Je dois bien dire que je trouvais cette couverture étrange à la fois attirante et presque repoussante… Mais une fois commencé, je n’ai plus lâché ce roman graphique. Le personnage principal, Betty, m’a tout de suite beaucoup plu ! Et il y a dans cette bd une galerie de personnages plus étonnants les uns que les autres. Une aventure fantastique et beaucoup d’action font qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde et qu’on a très envie de tourner les pages… (même lorsqu’il est tard et qu’on doit aller bosser le lendemain, gloups !)

*****

Les avis de mes petits camarades de la bd de la semaine, qui m’ont donné très envie de la lire : Brize, Mo’, Jérôme, Noukette (blog piraté et indisponible pour le moment…), Jacques

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Cette semaine nous somme accueillis par Noukette qui a enfin triomphé des vilains pirates !!

♥ Le livre de perle de Timothée de Fombelle – 1er article de Melissande

Roman pour adolescents – À partir de 13 ans – 

Pépite du roman adolescent européen 2014

le livre de perle

Le livre de Perle

de Timothée de Fombelle

Gallimard jeunesse, 2014
Illustrateur de couverture: Jeffrey Fisher

304 pages – 155 x 225mm

ISBN 9782070662937

Présentation de l’éditeur: « Il vient d’un monde lointain auquel le nôtre ne croit plus. Son grand amour l’attend là-bas, il en est sûr. Pris au piège de notre histoire, Joshua Perle aura-t-il assez de toute une vie pour trouver le chemin du retour? Un grand roman d’aventure entre réel et féerie, une éblouissante ode à l’amour et aux pouvoirs de l’imaginaire. »

Lire la suite

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Un gentleman à Moscou – Rentrée Littéraire ♥

gentleman

UN GENTLEMAN A MOSCOU ♥

Amor Twoles

Fayard (2018)

*****

Moscou, années 20. Le Comte Alexandre Ilitch Rostov, dont le seul crime est d’être né aristocrate, se voit condamné par un tribunal bolchévique. Pas condamné à mort, non, ni même à la prison (quoi que…). Il est en fait assigné à résidence dans son hôtel favori, le luxueux hôtel Métropole. Une prison dorée certes, mais quand il veut rejoindre sa suite habituelle, une mauvaise surprise l’attend…

Sur une période de 30 ans (de 1922 à 1954) on suit les « aventures » de Mr Le Comte à l’intérieur de l’hôtel. Il va y faire de nombreuses rencontres, certaines tout à fait charmantes, d’autres beaucoup moins. Et malgré l’espace réduit dans lequel il doit évoluer, il va avoir une vie très riche.

*****

Amor Twoles. Voici un auteur dont je n’avais jamais entendu parler mais dont j’espère qu’il a écrit beaucoup d’autres romans ! Bon en fait c’est seulement son 2ème, mais il m’a tellement plu que je viens de commander son 1er roman « les règles du jeu » sorti en 2012. Je vous en parle rapidement…

Un roman qui m’a tout simplement enchantée, tant pour son style plein d’humour que pour son histoire rocambolesque ou encore ses personnages fabuleux !

Le comte est un personnage d’une autre époque, plein de charme et très attachant. Un personnage qui par certains côtés m’a fait penser à Arsène Lupin -même si l’histoire n’a rien à voir, c’est pour le côté « gentleman » !

Un roman, qui m’a également donné envie de découvrir la littérature russe…

En me relisant, je vois que j’ai oublié de vous parler de la magnifique couverture… Mais si vous le voyez librairie, je ne doute pas que vous aurez envie de le toucher !!

*****

Extrait (page 33) :

« Mais au moment où il détachait avec son couteau un morceau de prune du noyau, il remarqua une ombre argentée presque aussi vaporeuse qu’un nuage de fumée qui se glissait derrière sa malle. Il se pencha vers le côté pour jeter un coup d’œil derrière l’un des fauteuils Voltaire. Le fantôme n’était autre que le chat du Métropole, un bleu de Russie borgne qui ne laissait jamais rien de ce qui se passait entre les murs de l’hôtel lui échapper et était visiblement monté au grenier pour inspecter lui-même les nouveaux quartiers du comte. Sortant de l’ombre, il sauta sur l’ambassadrice, de l’ambassadrice à la petite table et de la petite table au bureau à trois pieds, sans un bruit. Lorsqu’il eut atteint ce poste d’observation, il contempla la pièce d’un air critique, puis secoua la tête, déçu.

– Oui, convint le comte après son propre examen des lieux, je vois ce que tu veux dire. »

*****

ELLE

5ème lecture / 28

(Ordre de lecture, pas de présentation)

***

C’est ma 5ème participation au Challenge 1% de la Rentrée Littéraire

Logo Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018 – Picos/Shutterstock