Les noces de la renarde – Floriane Soulas

nocesFantômes et folklore japonais

Roman ado/jeune adulte

Les noces de la renarde ♥

Floriane Soulas

ScriNeo (2019)

*****

L’histoire se déroule alternativement entre le Japon d’aujourd’hui (2016) à Tokyo et le Japon de 1467 à la montagne.

1467 : Hikari est une étrange jeune fille qui vit avec son clan dans la forêt. Du haut de sa montagne boisée, elle épie la vie des hommes, en bas dans la vallée. Elle aime les regarder vivre et les envie.

2016 : Mina est une jeune lycéenne dotée d’un don un peu spécial. En effet, elle peut voir les fantômes. Elle a également des visions dès qu’elle entre en contact avec quelqu’un. C’est un « don » qui lui gâche sa vie et dont elle se passerait bien.

*****

Bon. Autant le dire tout de suite, quand je l’ai reçu, j’ai adoré la couverture (d’Aurélien Police, il avait déjà réalisé celle de Rouille : magnifique !) je la trouve très belle. Par contre, quand j’ai vu le pavé (587 pages tout de même !) ça m’a un peu refroidi… Et j’ai un peu traîné pour le lire.

Mais j’ai eu tort !

Parce qu’une fois commencé, je n’en ai fait qu’une bouchée. Bon, j’ai quand même mis deux jours pour le lire. Et j’ai passé un très bon moment au Japon avec Hikari et Mina ! En plus d’être emportée par ces deux histoires (qui bien évidemment finissent par se croiser…) j’ai eu le plaisir d’apprendre plein de choses. Floriane Soulas à l’air de connaître son sujet, je la soupçonne d’être passionnée par le Japon. Ou alors elle s’est beaucoup documentée !!

*****

Le blog de l’autrice (pas à jour…)

Sur ce blog, de la même autrice : Rouille ♥ que je vous conseille !!

Chez Scrinéo, j’ai également lu et apprécié « Le Dieu oiseau« , « La mort du temps« , « Le livre de Saskia » (3 tomes), « Le roman d’un non-mort » ou encore « Le premier« .

Sur le site de l’éditeur ScriNeo, vous trouverez une courte bio de l’autrice ainsi qu’un extrait du roman.

Les noces de la Renarde aurait pu participer à deux challenges : Le mois du Japon (un peu tard, c’était en avril) et le challenge Halloween (trop tôt c’est fin octobre !!) Avis aux amateurs. ;)

Nous suivre et partager :
error0

Gaya et le petit désert – Livre CD écolo !

Gaya

Livre CD à partir de 7 ans

Gaya et le petit désert ♥
Conté par Gilles Vigneault
Chanté par Gilles vigneault & Jessica Vigneault
Illustré par Stéphane Jorisch

Éditions La Montagne Secrète (2016)

*****

Cette histoire est dédiée à l’astrophysicien Hubert Reeves, grand ami de la planète Terre par son ami Gilles Vigneault.

*****

Gaya est une petite fille de 9 ans. Elle vit avec son grand-père Androu. Ils habitent tous les deux sur une colline, dans une maison appelée « l’Orée ». Un matin d’automne, Gaya s’aperçoit qu’il n’y a plus d’eau dans le puits. Le grand-père essaie aussi, mais rien à faire, le puits est à sec. Le grand-père est surpris, mais il se dit que ça va s’arranger avec le temps. Mais Gaya n’est pas satisfaite par cette explication. Et comme elle est curieuse, elle cherche à comprendre. Elle va regarder dans le vieil almanach de son grand-père pour trouver une explication.

*****

Sur le CD, il n’y a que les chansons. Vous pouvez donc lire l’histoire sans écouter le CD, mais ce serait vraiment dommage, car les chansons complètent bien l’histoire. En plus, elles sont amusantes, gaies et pleines de pep’s !

Une histoire qui nous explique que la nature est fragile, que nos actes ont des conséquences et qu’il faut donc réfléchir avant d’agir ! Mais ce conte nous dit aussi qu’on peut apprendre de ses erreurs et les corriger.

Un livre CD qui m’a beaucoup plu, et qu’on devrait faire lire et écouter à tout le monde, pas seulement aux enfants !!

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez voir d’autres illustrations et écouter 2 chansons.

De cette maison d’édition, que j’aime beaucoup, nous vous avons déjà présenté : Un monde fantastique, Le petit ours gris de la Mauricie, La laine des moutons, Il pleut à boire debout ! Chansons de chiens et de chats, Jeux d’eau et Le loup de Noël.

Une des chansons qui vous permet également de voir les illustrations.

Nous suivre et partager :
error0

Le garçon de Marcus Malte – Roman

garçon30 ans d’une vie… particulière !

Roman adulte

Le garçon
Marcus Malte

Zulma (2016)

*****

1908 : au départ, le garçon ne connaît rien du monde. Pas parce qu’il vient de naître, non. Mais parce qu’il a vécu isolé dans les bois avec sa mère, sans jamais rencontrer ses semblables. Il ne sait ni lire, ni écrire, et il ne parle pas. Cela ne l’empêchera pas, au fil des années, de rencontrer des gens. Il recevra et donnera de l’amitié, de l’amour aussi. Puis il fera la guerre.

*****

Plus encore que l’histoire, c’est la façon dont elle est (ra)contée qui m’a frappée. L’écriture. Le style. Les descriptions. C’est original. Inhabituel. Prenant. Et c’est beau.

Même si j’avoue avoir survolé rapidement par deux fois quelques pages. Celles (p. 319 à 322) qui parlent des liens entre les « grands » de ce monde. Liste de souverains : Georges V/ Nicolas II / Victor Emmanuel III… ces pages expliquent en quoi la guerre de 14 est une affaire de famille ! Et j’ai carrément sauté la liste des disparus ou morts au combat (p. 441 à 451).

Dépressifs s’abstenir, toute cette histoire, cette vie, n’est pas d’une folle gaité, même s’il y a des moments joyeux.

1908-1938 : 30 années de vie, pour le meilleur, mais aussi et surtout, malheureusement, pour le pire.

Un roman qui est tout à la fois féministe, anarchiste, pacifiste… Il avait tout pour me plaire !
Un gros coup de cœur que je vous conseille fortement. ♥

*****

Extrait : « C’est l’enfant. Celle qui pèse sur ses reins n’a rien d’un chevalier sinon la triste figure. Une femme. Ce qui reste d’une femme. Les reliques. Sous les loques des bouts de bras qui dépassent, des bouts de jambe, la chair qui semble fuir du tas de hardes comme la paille d’une vieille poupée. Elle ne pèse pas lourd en vérité mais c’est un poids presque mort. Ballotant à chaque foulée. Son crâne repose entre les omoplates du garçon. Ses paupières sont closes. Elle a le teint cireux, la peau flétrie des pommes sauvages tombées de l’arbre. On lui donne soixante ans. Elle n’en a pas trente. C’est la mère. »

Des éditions Zulma, nous vous avons déjà présenté « La lettre à Helga »

*****

Un roman qui participe à la fois au challenge Première guerre Mondiale chez Blandine et à l’objectif PAL chez Antigone

 

Nous suivre et partager :
error0

Bonaventure – Roman jeunesse

Bonaventure

Un roman d’aventure bourré d’humour et d’action !

A partir de 12 ans

Bonaventure
Comment je suis devenu un super agent discret

Johan Heliot

ScriNeo (2019)

*****

Bonaventure a 14 ans, il arrive tout droit de la Martinique et il est interne au collège Jules-Ferry à Paris. Il n’est pas ravi de se retrouver aussi loin de chez lui, de ses parents et de la mer (6849 kms tout de même, il a vérifié sur internet !) mais ses parents voulaient qu’il bénéficie des meilleures études possibles. Par contre, ce soir-là est un peu spécial : Bonaventure vient d’être recruté par la belle Léonore Risk, qui dirige une organisation mondiale ultra-secrète qui veut sauver le futur de la planète : SFN! pour Save the Futur Now !  Et il n’est pas au bout de ses surprises !

*****

Un roman qui plaira sans doute aux lecteurs de :  Cherub, Rush, Amnesia, Bodyguard, Alex Rider ou Assassin’s creed.

Une histoire bourrée d’action, de gadgets à la James Bond, de suspense et d’humour ! Les chapitres sont assez courts, le style est fluide et rythmé, il y a pas mal de dialogues, bref, c’est facile à lire et plutôt prenant. Une aventure de jeunes espions qui devrait intéresser aussi bien les filles que les garçons.

Un roman qui m’a vraiment plu, et qui, je l’espère, n’est que le commencement d’une série !

*****

Un extrait (p.8)

« J’étais en train de traverser la cour à fond de train quand une voix inconnue m’a interpellé : – Bonaventure Lewis ?

Je me suis figé d’un coup en découvrant celle qui avait parlé. Elle se tenait près de la grille d’entrée, côté rue, sous le faisceau de lumière orangée d’un réverbère. Je ne l’avais encore jamais remarquée dans le collège ou ses environs. Surtout, c’était la première fois qu’une fille m’appelait par mon patronyme complet – une fille aussi canon, il faut bien le préciser.

– Heu, oui, c’est moi, ai-je brillamment rétorqué en m’approchant. Pourquoi ? »

*****

Bio et biblio de Johan Heliot

Du même auteur : CIEL (série en 4 tomes)

Nous suivre et partager :
error0