Là où vont les fourmis – BD d’aventure

fourmisUn joli conte plein d’humour !
Bande dessinée

Là où vont les fourmis ♥

Frank Le Gall
& Michel Plessix (ill.)

Casterman, 2016

Thèmes : désert, enfance, chèvre
*****

Saïd, un jeune garçon qui habite une ville près du désert, préfère suivre les fourmis qui remontent le caniveau plutôt que d’aller à l’école. Il aimerait bien les suivre et voir où vont les fourmis, mais il a promis à sa mère de ne pas dépasser la fontaine. Un jour, un vieil vient le chercher et l’emmène dans le désert. Saïd devra dorénavant garder un troupeau de chèvres…

*****

Raconté comme ça, je vous l’accorde, ça ne paraît sans doute pas passionnant. Mais Frank Le Gall a un merveilleux talent de conteur (que je n’ai pas) et il sait nous emmener très loin à partir de peu (quelques fourmis…)

Sans parler du merveilleux dessin de Michel Plessix ! Avez-vous vu la bouille du jeune Saïd ? Il est vraiment craquant ! Le dessin est à la fois beau, amusant (heu… Vous avez vu la tête de la chèvre Zakia ?)

https://www.casterman.com/casterman_img/Produits_planches/9782203098213/9782203098213_7.jpg

et plein de détails. Et les couleurs (de Sébastien Orsini) sont chaudes et participent au charme de l’ensemble.

 

Lire cette bd m’a fait l’effet d’un bon chocolat chaud : Elle est agréable, délicatement veloutée, réconfortante, l’humour en plus ! Une vraie bd « feel-good ».

Un gros coup de cœur pour cette très jolie histoire qui fait rêver ♥

 

Je ne connaissais ni les histoires de Frank Le Gall, ni les dessins de Michel Plessix. J’espère qu’ils ont fait d’autres livres ensemble, pour avoir le plaisir de les découvrir. Ne faites pas comme moi, n’attendez pas, lisez-la !!

*****

Feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur (faites-vous plaisir !)

De Frank Le Gall nous vous avons déjà présenté Miss Annie

*****

Nous suivre et partager :
0

TER – BD SF Adulte – Trilogie

TER  Un étrange « messie » pour une étrange planète…

TER

T1 : L’étranger (2017)

T2 : Le guide (2017)

T3 : L’imposteur (2019)

Rodolphe & Dubois

Éditions Daniel Maghen

***

Pip, un jeune pilleur de tombes, découvre un jour (ou peut-être une nuit…) – dans une tombe – un homme d’environ 30 ans, entièrement nu et qui ne parle pas… Il a un tatouage au bras. Suite à une confusion, Pip le baptise « Mandor« , puis le ramène chez lui, au village de Bas-Coutil où il vit avec sa sœur Yss. Ils s’aperçoivent très vite que Mandor a un don pour réparer les objets et qu’il apprend très vite, à parler notamment. Et c’est là qu’une ancienne prophétie refait surface…

***

TER

Au départ, le dessin ne m’attirait pas trop, mis à part les maisons et les machines, parce que les personnages me semblaient trop « figés ». Mais j’ai vite été captivée par ce personnage mystérieux et amnésique (ou mystérieux parce qu’amnésique !) et on se demande bien ce que cache toute cette histoire ! Nous sommes dans un monde un peu obscur, avec un côté moyenâgeux, des prêtres qui ressassent une ancienne prophétie et des tas de choses oubliées…

La fin du tome 1

apporte un début de réponse avec une surprise de taille à laquelle je ne m’attendais vraiment pas. (N’allez surtout pas voir la dernière page, vous allez vous gâcher une bonne partie de l’histoire !!)

La quête de la « vérité » se poursuit dans le tome 2, fournissant quelques réponses, mais amenant également d’autres questions. Bref, vivement le tome 3 que j’ai la fin de cette histoire !

A la fin de chaque tome, un splendide cahier graphique propose des « recherches » de personnages, illustrations en noir et blanc, mais également des tableaux pleine page en couleur, magnifiques ! Les couleurs, d’ailleurs sont également très belles.

Une belle bd de science-fiction, avec une atmosphère très particulière (le tome 1 est très mystérieux) et de très belles illustrations….

***

https://www.bdnet.com/img/comment/ean/ter-pg02.png

TER

Le 3ème et dernier tome est sorti le 21 février (mais je ne l’ai pas encore lu !!)

Rectificatif d’avril 2019 : J’ai enfin lu le tome 3… Mais ce n’est pas le dernier ! Un second cycle arrive derrière… Et il devrait s’appeler TER(RE)

Feuilletez quelques pages sur le site de l’éditeur

L’avis de Jacques sur le tome 1 (avec d’autres planches à voir !)

Une interview des deux auteurs par Un amour de BD

Cette semaine nous sommes chez Noukette

Nous suivre et partager :
0

3 minutes pour comprendre Les 50 plus grands mythes et légendes initiatiques

Un magnifique ouvrage indispensable aux amoureux de mythologie

Livre illustré adulte

3 minutes pour comprendre Les 50 plus grands mythes et légendes initiatiques

d’Irène Mainguy

Editions Le courrier du livre, 2018,
116 pages, 18 euros

Thèmes : mythologie, cosmogonie, quêtes spirituelles

 

Présentation de l’éditeur: «Don Quichotte ou le chevalier de l’utopie, Pygmalion en quête de perfection, Tristan et Iseut ou l’amour impossible, Prométhée et la transmission de la connaissance… Les mythes et légendes initiatiques sont présents dans toutes les traditions. D’une portée universelle, nourris de symboles, ils nous interpellent sur l’origine du monde et donnent réponse aux questions essentielles: D’où venons-nous? Qui sommes-nous? Où allons-nous?

A travers le parcours initiatique de personnages hors du commun, héros ou anti-héros, légendaires ou historiques, ils nous indiquent comment surmonter les épreuves qui jalonnent notre existence, et œuvrer, tel un alchimiste, à une transformation de soi en profondeur. Cet ouvrage, magnifiquement illustré, décrit et décrypte les plus grands récits initiatiques sur la création du monde, la connaissance, l’immortalité, l’amour absolu, la quête spirituelle…

Tous sont porteurs de messages, vecteurs de sacré et de transcendance. Ils forment les racines d’un arbre unique, celui d’une culture millénaire, un patrimoine auquel l’esprit humain est dans la nécessité de se référer pour trouver sa Vérité.»

 

 

Quel magnifique ouvrage que voilà! Superbement illustrés, les 50 mythes et légendes choisis regorgent d’anecdotes historiques, de proverbes et autres indications pédagogiques utiles.

De page en page, on explore avec Irène Mainguy les récits fondateurs de l’humanité mais aussi les peurs ancestrales (je pense notamment au mythe du vampire). Les explications sont détaillées mais jamais ennuyeuses et j’ai appris beaucoup de choses même à propos de sujets que je croyais déjà connaître. En effet, on ne se lasse pas d’être entraîné dans un monde de mystères, où l’homme côtoie les dieux et découvre les principes de l’alchimie.

Le livre est divisé en sept parties, chacune d’entre elles est consacrée à un type de mythes: comme par exemple « Mythes et légendes de l’amour absolu ». J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ces différentes parties. On est séduit aussi bien par les illustrations que par les textes sélectionnés avec soin, qui ne manquent pas de poésie. 

Cette collection est très bien réalisée et il me tarde d’en découvrir les autres volumes. Je vous la recommande donc!

~Melissande~

 

+ L’avis du blog D’encre et de cendres

+ D’autres publications d’Irène Mainguy sur le site des éditions Dervy

Nous suivre et partager :
0

Blacksad – Bd Ado/Adulte

Blacksad    Une bd qui se prend pour un film noir…

BLACKSAD

Canales Juan Diaz & Juanjo Guarnido

Dargaud (2000 à 2013)

*****

Série en cours : le tome 6 est en cours d’écriture !!

*****

Quelque part entre les ombres (2000) ♥ ♥ ♥ T1

La journée commence mal pour Blacksad, qui se retrouve face au cadavre d’un grand amour passé. Une actrice, qui fut d’abord une cliente avant de devenir une amante. Une époque heureuse. Le commissaire Smirnov lui a expressément recommandé de ne pas se mêler de cette affaire…  Mais Blacksad veut savoir. Qui a fait ça ? Et pourquoi ?

En lisant ce tome, j’ai eu l’impression de regarder un film noir des années 40/50. Le héros est sombre, l’ambiance aussi. Un tome avec beaucoup d’action, filmé dessiné de façon dynamique avec des découpes de cases originales. Page 38 par exemple, on a une vue sur le salon de Blacksad depuis le plafond (pleine page). Voir aussi la vignette ci-dessous. Une histoire simple, un détective mène l’enquête, mais avec une ambiance et des couleurs tout à fait spéciales !

J’ai adoré ce 1er tome ! Pourtant ce n’était pas gagné, l’anthropomorphisme, ce n’est pas vraiment mon truc (quoi que j’ai plusieurs contre-exemples en tête, tels que la magnifique série bd « De cape et de crocs » ou encore, lu plus récemment, « Saga »  ou « Abélard » que j’ai adorés également !)

ArctiBlacksadc-Nation (2003) ♥ ♥ ♥ T2

Blacksad est embauché par une institutrice, inquiète de la disparition d’une de ses petites élèves. Dans ce quartier, il y a beaucoup de tension et de nombreux crimes racistes sont perpétrés. Des « blancs » mélange de nazis et de Ku Klux Klan font régner l’ordre et la loi à leur façon…

Là encore, l’ambiance « film noir » est très présente. Un tome très sombre, qui se terminera par un éclat de rire, grâce à un nouveau personnage, qui va devenir l’ami de Blacksad. Pour écouter la chanson qu’on entend à la radio vers la fin de l’histoire, et qui illustre bien cet épisode, c’est ici. Un excellent tome également.

Âme rouge (2005) ♥ ♥ T3

Échoué à Las Vegas pour tenir une promesse (voir tome précédent), Blacksad a trouvé un travail de garde du corps qui ne lui apporte guère de satisfactions. Une rencontre inattendue avec un vieil ami va changer ça.

Un tome sur fond de Maccarthysme et de guerre froide, que j’ai trouvé un peu plus « fouillis » que les précédents, beaucoup de personnages et d’histoires qui se croisent et un fond politique qui m’a moins plu que celui du tome précédent. La chanson qu’écoute les deux tourtereaux pages 40 et 41, c’est « That old black magic » (ici la version de Carmen McRae, mais il en existe beaucoup d’autres !)

L’Enfer, le silence (2010) ♥ ♥ T4

La Nouvelle Orléans, son blues, ses musiciens, ses soirées chaudes et ses croyances vaudou… Embauché pour retrouver un musicien mystérieusement disparu, Blacksad va mettre ses pattes dans une vieille et sombre histoire…

Un tome un peu différent qui m’a bien plu aussi, l’atmosphère est un peu moins sombre, les couleurs sont plus gaies et plus lumineuses (Nouvelle Orléans oblige !) et les fans de blues aimeront comme moi l’ambiance musicale…

Amarillo (2013) ♥ ♥ T5

Réclamé par la rédaction de son journal, Weekly doit quitter la Nouvelle Orléans. Blacksad est un peu démoralisé mais ne veut pas rentrer en avion. Il a envie de trouver un boulot pépère, où les balles ne voleront pas autour de lui. On lui confie une voiture à rapatrier, un boulot peinard, croit-il…

Voilà un road movie sympathique et plein de surprises… On fait notamment connaissance avec une partie de la famille de Blacksad ! C’est un tome bien coloré aussi, moins « film noir » que les tomes du début, mais j’aime aussi !

*****

Blacksad a été récompensé à une quinzaine de reprises : voir la page wikipédia qui en parle (en fin de page).

Et ne faites pas l’impasse sur les pages de gardes, à partir du tome 2 notamment, ça apporte des petits plus à l’histoire !!

*****

Une lecture commune avec
Blandine (Vivrelivre) et Bidib (Ma Petite Médiathèque)

*****

Site de l’éditeur Dargaud

Une bd reçue dans le cadre d’une opération Rakuten

Blacksad sur Rakuten

*****

Un site de passionnés : Blacksadmania

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :
0