Le pays du fond de la classe – Album

paysOde à la rêverie…

Album

Le pays du fond de la classe ♥
Didier Lévy & Barroux

Éd. Frimousse (2017)

*****

« J’habite un pays lointain, près de la plante verte et des dictionnaires. Le pays du fond de la classe. J’y suis bien, presque transparent. Pour être presque transparent, il ne faut surtout pas essayer de se cacher de la maîtresse. Il suffit d’être là et de faire comme si de rien n’était. Pas un bruit. Pas un geste brusque. Respirer tranquillement… »

*****

Voilà une histoire qui m’a beaucoup plu !

Ayant moi-même assez souvent la tête dans les nuages, je suis très vite partie à la suite de ce petit garçon rêveur. A travers les quelques traits de son visage, on sent son plaisir, le bonheur qu’il a à se laisser porter par ses rêveries… Il se sent léger et nous aussi ! Il voyage, plane, survole les villes, les champs et les mers. Et il va de plus en plus haut, de plus en plus loin. Il rencontre d’autres voyageurs, d’autres rêveurs…

Évidemment, la maîtresse, pas dupe, va se charger (gentiment !) de lui ramener les pieds sur terre. Mais… Chut ! Je ne vous dis rien, vous verrez bien !!

Les illustrations sont un mélange de couleurs vives (beaucoup de vert et d’orange à l’image de la couverture) et de personnages juste esquissés au crayon (ou au stylo ou à la plume, je ne sais pas !). Le mélange des deux est amusant et participe à cette impression de légèreté.

Un bel album que je vous invite vivement à lire et / ou à offrir !

*****

Du même auteur : le magnifique « Tangapico » que j’avais adoré !

Illustré par Barroux, nous vous avons déjà présenté : Ogre, cacatoès et chocolat (2ème album de l’article)

Lien vers le site de l’illustrateur, Barroux.

L’avis de Blandine

*****

Il participe au challenge « Je lis aussi des albums 2019 ».

Nous suivre et partager :
error0

Le livre des mots – Trilogie Fantasy

mots mots mots

Une trilogie de fantasy initiatique

Roman fantasy ado/adulte

Le livre des mots ♥
J. V. Jones

J’ai lu (2007/2008)

*****

T1 : L’enfant de la prophétie / T2 : Le temps des trahisons / T3 : Frères d’ombre et de lumière.

*****

Présentation de l’éditeur : Jack est apprenti au château Harwell. Orphelin exploité et maltraité, il mène une triste existence. Mais il découvre qu’il possède des pouvoirs magiques interdits et il est contraint de fuir. Son chemin croise celui de Melliandra, fille rebelle du plus riche seigneur du royaume. Traqués, perdus, les deux adolescents sont le jouet des machinations du redoutable Baralis, le chancelier du roi. Ce dernier, après avoir empoisonné son souverain, maintient le royaume dans une guerre fratricide afin d’usurper le pouvoir. Mais, aux confins du royaume, un des derniers chevaliers de Valdis est demeuré intègre : le preux Taol parcourt le monde connu à la recherche de l’enfant annoncé par la mystérieuse prophétie de Marod…

*****

C’est une lecture que j’ai trouvé parfaite pour les vacances !

On ne se prend pas la tête, les personnages sont intéressants, attachants et évoluent au fil des tomes. L’atmosphère est moyenâgeuse, assez sombre, il y a une prophétie (les mots de Marod), des guerres, des méchants vraiment très méchants (voire même franchement cinglés, on ne va pas se mentir…), mais également des histoires d’amour, des filles qui rêvent de choisir elles-mêmes leurs maris, des chevaliers et de la magie.

Bref, c’est sans doute une histoire assez « classique » mais c’est bien écrit, il y a du suspense, des rebondissements dont certains sont vraiment inattendus et moi, j’ai vraiment bien aimé !

Mentions spéciales pour plusieurs personnages, secondaires ou non : Les deux soldats, La Bousille et Finaud sont très drôles. J’adore également le personnage de Chipeur, un jeune voleur qui va s’attacher à l’un des personnages principaux. Craup le serviteur fidèle de Baralis et Tavalisc qui passe son temps à manger, à comploter et à houspiller son second sont également très réussis.

Si vous aimez les romans comme « l’assassin royal » de Robin Hobb, cette histoire devrait vous plaire ! J’ai dévoré les 3 tomes en moins d’une semaine.

*****

La prophétie du livre de Marod

Quand des hommes d’honneur perdent de vue leur valeurs
Quand trois sangs sont unis au même instant
Deux maisons s’uniront par le mariage et la richesse
Et ce qui découle de cette union est décadent
Un homme viendra sans père, ni mère
Mais aura une sœur comme amour amer
Et retiendra la main du fléau

Les pierres seront ensevelies, le temple s’écroulera
L’expansion de l’Empire des Ténèbres s’achèvera
Mais seul le fou connaît la vérité.

*****

De la même autrice, Monsieur Hérisson avait déjà présenté le tome 1 de « La ronce d’or« .

Petite bio sur le site de l’éditeur

Ce roman participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Lecture !

Nous suivre et partager :
error0

Les noces de la renarde – Floriane Soulas

nocesFantômes et folklore japonais

Roman ado/jeune adulte

Les noces de la renarde ♥

Floriane Soulas

ScriNeo (2019)

*****

L’histoire se déroule alternativement entre le Japon d’aujourd’hui (2016) à Tokyo et le Japon de 1467 à la montagne.

1467 : Hikari est une étrange jeune fille qui vit avec son clan dans la forêt. Du haut de sa montagne boisée, elle épie la vie des hommes, en bas dans la vallée. Elle aime les regarder vivre et les envie.

2016 : Mina est une jeune lycéenne dotée d’un don un peu spécial. En effet, elle peut voir les fantômes. Elle a également des visions dès qu’elle entre en contact avec quelqu’un. C’est un « don » qui lui gâche sa vie et dont elle se passerait bien.

*****

Bon. Autant le dire tout de suite, quand je l’ai reçu, j’ai adoré la couverture (d’Aurélien Police, il avait déjà réalisé celle de Rouille : magnifique !) je la trouve très belle. Par contre, quand j’ai vu le pavé (587 pages tout de même !) ça m’a un peu refroidi… Et j’ai un peu traîné pour le lire.

Mais j’ai eu tort !

Parce qu’une fois commencé, je n’en ai fait qu’une bouchée. Bon, j’ai quand même mis deux jours pour le lire. Et j’ai passé un très bon moment au Japon avec Hikari et Mina ! En plus d’être emportée par ces deux histoires (qui bien évidemment finissent par se croiser…) j’ai eu le plaisir d’apprendre plein de choses. Floriane Soulas à l’air de connaître son sujet, je la soupçonne d’être passionnée par le Japon. Ou alors elle s’est beaucoup documentée !!

*****

Le blog de l’autrice (pas à jour…)

Sur ce blog, de la même autrice : Rouille ♥ que je vous conseille !!

Chez Scrinéo, j’ai également lu et apprécié « Le Dieu oiseau« , « La mort du temps« , « Le livre de Saskia » (3 tomes), « Le roman d’un non-mort » ou encore « Le premier« .

Sur le site de l’éditeur ScriNeo, vous trouverez une courte bio de l’autrice ainsi qu’un extrait du roman.

Les noces de la Renarde aurait pu participer à deux challenges : Le mois du Japon (un peu tard, c’était en avril) et le challenge Halloween (trop tôt c’est fin octobre !!) Avis aux amateurs. ;)

Mais ce roman participe quand même au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Animal !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Gaya et le petit désert – Livre CD écolo !

Gaya

Livre CD à partir de 7 ans

Gaya et le petit désert ♥
Conté par Gilles Vigneault
Chanté par Gilles vigneault & Jessica Vigneault
Illustré par Stéphane Jorisch

Éditions La Montagne Secrète (2016)

*****

Cette histoire est dédiée à l’astrophysicien Hubert Reeves, grand ami de la planète Terre par son ami Gilles Vigneault.

*****

Gaya est une petite fille de 9 ans. Elle vit avec son grand-père Androu. Ils habitent tous les deux sur une colline, dans une maison appelée « l’Orée ». Un matin d’automne, Gaya s’aperçoit qu’il n’y a plus d’eau dans le puits. Le grand-père essaie aussi, mais rien à faire, le puits est à sec. Le grand-père est surpris, mais il se dit que ça va s’arranger avec le temps. Mais Gaya n’est pas satisfaite par cette explication. Et comme elle est curieuse, elle cherche à comprendre. Elle va regarder dans le vieil almanach de son grand-père pour trouver une explication.

*****

Sur le CD, il n’y a que les chansons. Vous pouvez donc lire l’histoire sans écouter le CD, mais ce serait vraiment dommage, car les chansons complètent bien l’histoire. En plus, elles sont amusantes, gaies et pleines de pep’s !

Une histoire qui nous explique que la nature est fragile, que nos actes ont des conséquences et qu’il faut donc réfléchir avant d’agir ! Mais ce conte nous dit aussi qu’on peut apprendre de ses erreurs et les corriger.

Un livre CD qui m’a beaucoup plu, et qu’on devrait faire lire et écouter à tout le monde, pas seulement aux enfants !!

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez voir d’autres illustrations et écouter 2 chansons.

De cette maison d’édition, que j’aime beaucoup, nous vous avons déjà présenté : Un monde fantastique, Le petit ours gris de la Mauricie, La laine des moutons, Il pleut à boire debout ! Chansons de chiens et de chats, Jeux d’eau et Le loup de Noël.

Une des chansons qui vous permet également de voir les illustrations.

Un livre qui participe  à l’objectif PAL chez Antigone

et qui participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Végétal !

Nous suivre et partager :
error0