♥ Le mystère d’Hawa’a – Valentine Goby

~
Album jeunesse dès 5 ans

Le mystère d’Hawa’a

Valentine Goby

et François Xavier Goby

Albin Michel Jeunesse, 2013
9782226245977, 10,90€

 ~

           Hawa’a est la Citadelle des Musiciens. Une forteresse où personne n’entre ni ne sort. Anmar vit au pied de la citadelle, il fabrique des savons. Quand il aperçoit une belle chevelure rouge à Hawa’a, il n’a de cesse de la revoir.

            Une belle histoire d’amour impossible entre deux êtres de deux citées séparées par la peur. Une idylle servie par des dessins splendides, plein de couleurs chaudes.

La double page de Anmar et les pigeons offre un magnifique contraste, cela ferait un poster magnifique!

Un amour plus fort que les craintes ancestrales qui n’ont pas de raison d’être, et qui relie deux mondes qui s’ignorent, sublimé par des illustrations lumineuses !

Inspiré selon l’introduction de la ville d’Alep, il y a effectivement une belle place pour le savon et les bulles dans ce conte, mais surtout un message de paix et d’amour en Syrie…

 

+ Découvrez les illustrations sur le blog de l’illustrateur FX Goby

+ L’avis de Lucie, qui plus que moi a su trouver les mots!

I Hunt Killers – Barry Lyga

Thriller pour adolescents

I Hunt Killers

de Barry Lyga

traduit par Marie Cambolieu

Editions du Masque, 2013
MsK, 347 pages
9782702439936, 16€50

Coup de coeur !

Ce roman est terriblement prenant et terrifiant !

Jazz est le fils d’un serial killer. Élevé par cet homme qui a l’ambition de faire de lui son successeur Jazz n’a pas eu une enfance classique. Il a suivi son père sur les scènes de crime, a des corps, des choses affreuses. Quand son père est arrêté il tente de reprendre une vie normale. Il est même plutôt sur la bonne voie, avec un meilleur ami et une petite copine.

Quand on retrouve un corps à Lobo’s Nod il ne peut s’empêcher de se mêler à l’enquête. Pour aider la police. Pour se prouver qu’il n’est pas capable de faire ça. Et bientôt pour prouver son innocence.

Une enquête donc, mais plus que cela puisqu’on a à la fois les pulsions du meurtrier, les pulsions de Jazz et ses doutes, son enquête… et des meurtres, plusieurs meurtres. Un nouveau serial killer sévit à Lobo’s Nod.

Outre un très bon thriller avec la recherche de ce serial killer qui offre aussi des scènes d’action c’est véritablement le personnage de Jazz qui marque ce roman. Il est terriblement marqué par son enfance, son éducation. Cauchemars, pulsions, doutes, en suivant les pensées de Jazz on plonge dans un monde noir et terrifiant. Son cauchemar récurrent ? Il découpe un corps… Même quand il est avec sa petite amie ses sentiments sont souvent partagés, étrange. Et il ne peut s’empêcher de charmer les femmes pour avoir ce qu’il veut…

Au milieu de tout cela on a aussi sa vie quotidienne, comment il essaye d’avoir la vie la plus normale possible, au lycée, au théâtre, avec sa grand-mère… envers et contre tout, surtout contre ces meurtres, même s’il fait les 400 coups avec son ami pour trouver ce meurtrier!

Un roman terriblement prenant qui offre une fin partielle mais promet de revenir dans un 2ème tome ou le père de Jazz devrait être plus présent et où l’on espère en savoir plus sur sa mère!

+ CHallenge YA#2 
+ Challenge Thriller
+ L’avis de Lael

Une histoire chaque soir à lire à tous les petits garçons

Recueil pour les enfants dès 3 ans

Une histoire pour chaque soir à lire

à tous les petits garçons

Père Castor Flammarion, octobre 2012
9782081266087, 13€
280 pages

 

Bien que je n’apprécie guère la sexualisation des livres, j’ai parfois tendance moi aussi à conseiller certains livres plus pour les garçons ou pour les filles, difficile donc d’en vouloir à Père Castor pour ce titre de recueil de petites histoires… même si je le conseille aussi aux petites filles.

Le recueil d’histoire c’est toujours des histoires à lire sous la main, une diversité et une reconnaissance en même temps. Celui ci est tout à fait bien pour les enfants de 3 à 8 ans (et même plus pour lire à son petit frère par exemple), car il propose des histoires et des illustrations variées. J’ai particulièrement apprécié en tant que prescriptrice de lectures les index de fin d’ouvrage qui proposent des tri alphabétique, par âge, mais aussi par temps de lecture et par thématique. Il ne manque que le trie par auteur! De quoi avoir toujours l’histoire idéale au bon moment.

58 histoires que l’on a déjà pu découvrir chez Flammarion, repris dans une maquette moderne. Autant d’histoires sous la main, ça donne même presque le tournis. J’ai ainsi pu découvrir et redécouvrir Le petit bonhomme de pain d’épice, Ivan et l’oie de Noël, Un noël tombé du ciel, la légende de St Nicolas mais aussi d’autres contes, beaucoup moins de noël.  Ainsi Le petit loup qui se prenait pour un grand côtoie Je ne suis pas un lapin et le souriceau le plus courageux du monde. Tous les thèmes, toutes les époques, des auteurs variés mais une qualité générale puisque rares sont les histoires qui ne m’ont pas plu du tout. Il y a en a tout de même quelques unes bien sûres, preuve sans doute qu’il y en a pour tous les goûts.  Ma préféré ? Peut-être les 4 saisons de Tilouloup…

Tout à l’heure dans les tranches d’âge j’ai dit – et même plus – car en effet ces petites histoires de longueur différentes tiennent toutes sur 4 pages maximum, de quoi lire tout seul, de quoi lire à d’autres. J’aime beaucoup ces livres qui peuvent permettre un échange entre enfants directement… je vous invite à tester!

J’ai pu redécouvrir des auteurs et illustrateurs que j’apprécie aussi dans ces petites histoires, comme Odile Weurlesse ou Michel Piquemal. Et les thèmes sont vraiment très variés. Des incontournables de 1957  à 2010 à découvrir. Un beau recueil à offrir ou à s’offrir !

+ * Existe en rose, version fille pour les princesses… *

+ L’avis de Maman Baobab

+ Idée Cadeau de Noël

 

Walking Dead 16 Un vaste monde

Comics pour adulte

Walking Dead

16 Un vaste monde

de Robert Kirkman

et Charlie Adlard

 

Couleur : Cliff Rathburn
Traduction : Edmond Tourriol

Delcourt, septembre 2012
9782756028736, 13,95€

Thèmes : Zombie, survie

Ce n’est pas un mystère, j’aime les zombies (coucou Emma!) et surtout j’aime Walking Dead. Je vous ai parlé des premiers tomes, par gros paquets et j’ai hésité à vous parler de ce dernier tome. Mais après tout certains ont peut être raté mes précédents articles ?

Si vous ne connaissez pas du tout cette série, je vous conseille de vous rendre sur mes premiers billets, car elle mérite d’être largement découverte. Forcément entre le premier et le 16ème tome il se passe de nombreuses choses et vous allez perdu… et spoilés si vous commencez par ici!

Walking Dead c’est donc une fabuleuse histoire de zombies… mais plus que cela c’est une grande aventure humaine. Beaucoup trouvent d’ailleurs que les derniers tomes proposent moins d’action, moins de zombies. C’est indéniable et pourtant mon intérêt de baisse pas car je n’aime pas que les zombies dans cette série. En effet Walking Dead c’est de la survie, de l’organisation, une communauté… mais c’est surtout un personnage principal pas si fort qu’il n’y parait, et donc des questions et réflexions sur la nature humaine. Sur les choix que nous sommes prêts à faire, les concessions que l’on pourrait faire avec nous même. Seriez-vous capable de tuer, oh pas de tuer un zombie, mais de tuer un être humain, vivant, un obstacle pour vous ou votre famille ? Seriez-vous capable de vous imposer chef pour assurer votre sécurité ? Comment survivriez-vous à la mort de vos proches ? Pourriez-vous abandonner un ami ?

Toutes ces questions et bien d’autres sont au coeur pour moi de Walking Dead et font sa force, renforcée par les silences scénaristiques qui permettent à Charlie Adlard, illustrateur, d’exprimer toute la profondeur du personnage. Ces doubles pages entièrement consacrées aux illustrations sont absolument magiques.

Pour parler un peu plus de ce tome j’avoue qu’après un 15ème tome très lent il relance l’histoire avec l’apparition de nouveaux survivants, un groupe entier qui ne manquera pas d’apporter de l’animation… Tous les thèmes sous-jacents sont en plus exacerbés par l’arrivée de nouvelles entités… J’aime… et j’attends la suite!

Walking Dead 17 en français sort le 30 janvier en librairie !

La série Walking Dead me plait bien aussi, moins tout de même, mais je vous la conseille aussi!

+ Et même qu’il est sorti pour la rentrée littéraire 2012 ;)
+ Mercredi BD de Mango

 

Dites ça existe un challenge Zombies ? ça vous tente ?