Les autodafeurs de Marine Carteron ♥

autodafeursRoman pour adolescents
Trilogie

Les autodafeurs

1- Mon frère est un gardien
2- Ma soeur est une artiste de guerre
3- Nous sommes tous des propagateurs

de Marine Carteron

Editions du Rouergue, 2014/2015
14,90€ papier
9,99€ ebook

Auguste Mars est un adolescent comme les autres, qui découvre à la mort de son père qu’il fait partie d’une Confrérie millénaire, qui se bat contre les Autodafeurs. Il va peu à peu découvrir cet univers, et de nombreuses aventures vont s’imposer à lui.

Une vraie aventure pleine de rebondissements, mais avec un vrai côté humain, très fort.

Auguste nous raconte, dans le premier tome, comment il a découvert l’existence de cette confrérie, et l’on voit, peu à peu, tout ce qui l’entoure prendre un sens différent… plus dangereux aussi ! Ses aventures sont entrecoupées par le journal de sa petite soeur, Césarine. Un point de vue différent sur cette aventure, mais aussi sur la vie, qui apporte une touche très juste aux événements. En effet, Césarine est autiste, atteinte du syndrome d’Asperger. Forcément, dans son journal, elle nous explique ses raisonnements, qui montrent à quel point son frère est un idiot.

Autour de ces deux personnages charismatiques, qui nous font beaucoup sourires avec leurs réflexions, se trouve toute une galerie de personnages. Leur famille, qui cache bien des secrets, un professeur et d’autres enfants et adolescents. Des gentils, des carrément méchants, d’autres qu’on ne sait pas trop où classer au premier abord… bref, une galerie qui fait la force de ce roman. En effet, ce sont les personnages, et leurs interactions, qui offrent un tel regard, puissant, sur, les événements du livre.

L’histoire est intéressante, bien sûr, avec du suspense, du danger, du combat, de l’amour, le tout toujours avec une pointe d’humour… Pourtant, à elle seule, elle ne déclencherait pas un coup de coeur, comme c’est le cas ici, car les événements sont parfois tirés par les cheveux…

Un roman vraiment puissant, qu’il est impossible de lâcher, et qui nous lasse sur notre faim à chaque fois, car la lecture de la trilogie est vraiment indispensable ) l’histoire. Les deuxième et troisième tomes sont moins dans la présentation, et offrent beaucoup d’action. Ils sont eux aussi vraiment prenants, mais l’histoire dérive parfois un peu loin… Heureusement, on fait connaissance de nouveaux personnages qui viennent une fois de plus pimenter le récit !

+ Sélection du Prix des Incorruptibles 5e/4e – 2015 2016

+ Challenge YA#5
+ Challenge Petit Bac

+ La page facebook Les autodafeurs

Nous suivre et partager :
error0

METRONOM suite et fin

METRONOM’

Tome 3 : OPÉRATION SUICIDE (2012)

Tome 4 : VIRUS PSYCHIQUE (2013)

Tome 5 : HABEAS MENTEM (2015)

Corbeyran & Grun

Collection GRAFICA

Éditions Glénat

METRONOM T3 Opération suicide METRONOM T4 : Virus psychique METRONOM T5 : Habeas mentem

Vous trouverez ici mon avis sur les tomes 1 et 2.

Ne pas lire la suite si vous n’avez pas lu les deux premiers tomes !

Tome 3 : Opération suicide

A la fin du tome 2, Lynn apprenait la mort de son mari et elle se retrouvait emprisonnée avec le journaliste Floréal. Ce tome 3 est en quelque sorte un tome de transition où il ne se passe pas énormément de choses mais où l’on fait plus ample connaissance avec certains personnages et où plusieurs vies vont prendre un tour radicalement différent. Les dessins sont toujours dans des tons bleus ou orangés et ces couleurs participent grandement à l’atmosphère oppressante qui se dégage de cette bd. Le côté politique et révolutionnaire gagne du terrain dans ce tome.

Tome 4 : Virus psychique

Et pendant que certains répètent une pièce de théâtre subversive ou distribuent un album de contes pour enfants qui n’en est pas vraiment un, d’autres continuent leur enquête pour savoir d’où vient réellement le fameux virus (voir tome 1) et comment il agit sur l’homme. Pour gagner un peu de temps, Floréal sera amené à faire un grand sacrifice. Après 4 tomes de délation, de chantages et de meurtres, le tome 4 se termine par une note d’espoir…

Tome 5 : Habeas mentem

La révolution est en marche. On apprend qui tire réellement les ficelles, là-haut dans la tour et bien des masques tombent. L’avant-dernière page porte un peu d’espoir pour l’humanité, même si la dernière page est affreuse…

Metronom est un mélange de science-fiction et de polar dans l’ambiance post-apocalyptique d’une société totalitaire et déshumanisée… Le dessin complète à merveille le texte et les couleurs donnent au tout une ambiance à la fois sinistre et oppressante.

Un vrai coup de pour cette bd !!

Voilà, c’était ma « bd de la semaine » hébergée aujourd’hui par Stephie

La bd de la semaine

Mon homme, qui n’est pas un grand lecteur de manière générale (sauf les livres d’informatique !) et surtout pas de bd (à part Tintin ou Astérix !) a lu celle-ci et l’a bien aimé !

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

Les tout-petits loups du jazz

Les Tout Petits Loups du Jazz

  Les tout-petits loups du jazz

Olivier Caillard

Illustré par Antonin Louchard

Enfance et musique (2006)

Livre cd (dès la naissance)

ΟΟΟ

Les tout-petits loups du jazz est clairement destiné aux tout-petits : Un petit format  carré (18 x 18 cm) des pages cartonnées bien solides et des coins arrondis, vous pourrez sans problème laisser bébé le manipuler sans qu’il risque de le déchirer ! Mon seul reproche :  il est un peu lourd tout de même pour les plus petits.

Ce petit livre-CD contient 7 chansons gaies, rythmées et pleines d’entrain chantées par de très jolies voix d’enfants, qui, on le sent, s’amusent bien ! Impossible de rester impassible sur ces drôles de chansons qui donnent envie de se dandiner et de chanter avec eux…

Les Tout Petits Loups du Jazz 3

La 2ème « Mamadou, Casimir et Tintin » m’a fait penser à Bobby Lapointe (pas la chanson que j’ai mis en lien précisément, mais le rythme ou les rimes peut-être ?).

La dernière chanson, ma préférée, est moins drôle, mais tellement belle ! Ce petit livre plaira sans nul doute aux tout-petits, mais également aux plus grands aussi ! Voilà bien longtemps que je n’avais pas écouté une production des « petits loups du jazz » et c’est un tort, c’est toujours aussi bien !!

Pour écouter la première chanson, c’est ici.

Et une autre (l’otorhinocéros, très drôle, les Oto-rhino-laryngologistes ont du apprécier !!).

Les Tout Petits Loups du Jazz 2

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

Le yark ♥

Le Yark♥ Le Yark ♥

Bertrand Santini

Laurent Gapaillard (ill.)

Grasset Jeunesse (2011)

♥♥♥♥♥

Présentation de l’éditeur : Le Yark aime les enfants. D’un amour si gourmand que les malchanceux qui croisent son sourire peuvent faire une croix sur leur avenir !

Mais sous leurs airs féroces, les monstres dissimulent toujours quelques faiblesses fatales pouvant les mener à leur perte. King Kong avait le coeur sensible, Dracula redoutait le soleil, le Colosse avait les pieds d’argile…

Le Yark, lui, a l’estomac fragile. Son ventre délicat ne tolère que la chair d’enfants sages, un peu comme les vieux, qui avec l’âge, ne digèrent plus que le potage.
En effet, les bêtises modifient la composition chimique de l’enfant. Quand il commet une mauvaise action, son cœur distille un poison violent et sa chair devient plus toxique que le venin d’une vipère aspic.

♥♥♥♥♥

Mon avis : Moi, rien qu’à lire la présentation de l’éditeur, j’en avais déjà l’eau à la bouche…  Et le reste est à la hauteur ! Des rimes, de l’humour et de la fantaisie, j’adore !! Et, une fois encore, c’est une histoire qui doit être un vrai régal à lire à voix haute.

Les illustrations, à l’encre noire (et qui me font penser à certaines illustrations de Gustave Doré), réussissent à être tout à la fois drôles et effrayantes… J’ai passé un très bon moment à lire ce trop court roman, car c’est bien le seul défaut que je lui ai trouvé, il est trop court !

Le Yark Main

♥♥♥♥♥

Bertrand Santini est un auteur que j’ai découvert il y a peu, grâce à son roman très amusant « Le journal de Gurty » paru cette année dans la collection Pépix aux éditions Sarbacane.

Et si mon avis ne vous a pas convaincu, je vous invite à lire celui de la soupe de l’espace (avec plein d’illustrations).

Le Yark fait également partie de la sélection Ricochet.

Voir aussi l’avis plus qu’enthousiaste (et elle a raison !) de Noukette et j’arrête là parce que Noukette propose déjà plein de liens en bas de son article en fait !!

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0