Les chouchous de Mini hérissonne – 7 mois

Chaque mois j’essayerai de vous faire un petit récap, en quelques avis rapides, des livres que ma mini hérissonne a particulièrement appréciés ! Voici notre top 3 du mois !

Les chouchous de Mini Hérissonne
– entre 7 et 8 mois –

Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier - Caresse le chat.Bébé Balthazar

La série Bébé Balthazar a un petit air vieillot de prime abord, avec ses vichy de couleurs sur la couverture et ses illustrations douces. Ce sont pourtant des petits cartonnés qui viennent de sortir, et qui plaisent beaucoup ici ! Ces petits albums sont bien pensés, et évoluent avec l’âge du petit lecteur !
A chaque fois on trouve une vraie histoire -très simple-, qui prend place dans le quotidien de l’enfant, et avec des matières à toucher. L’auteur s’adresse au bébé à chaque page ou presque, ainsi l’enfant se retrouve, en grandissant, véritablement acteur de l’histoire, participant et imitant le bébé Balthazar.

Un petit format cartonné que mini hérissonne trouve idéal à manger, et surtout ces illustrations très douces mais qui contrastent suffisamment, sur le fond blanc, pour attirer le regard de bébé.

Il existe plusieurs titres dans la collection mais Caresse le chat est notre préféré car on y trouve évidemment un chat, mais aussi un hérisson ! Des animaux déjà bien connus de ma mini !

Bébé Balthazar – Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier – Hatier Jeunesse, 5,95. Titres déjà parus : Caresse le chat, Coucou le chien, Pour toi, Je t’aime, La couleur du ciel, Ecoute le silence, Le livre des mercis, Bonne nuit moi.  

Zékéyé et l’oiseau de pluie Nathalie Dieterlé - Zékéyé et l'oiseau de pluie.

Un album cartonné mais d’un format un peu plus grand et solide -moins sympa à manger…- mais qui a l’avantage de cumuler histoire, matières à toucher et sons ! Un vrai coup de coeur, à la fois pour mini hérissonne qui l’adore, mais sans être trop lassante pour le lecteur !
Zékéyé, un petit enfant au joli nom sonore que l’on retrouve à priori dans d’autres aventures, part pour réveiller l’oiseau de pluie; car il fait bien trop chaud. Singes de la forêt, éléphants, villageois et leur tam-tam, le parcours de Zékéyé permet de rencontrer des sons originaux, rythmés parfois, ou doux comme la pluie !
Mini hérissonne était d’abord surtout intéressé par les sons dans ce livre – qu’on a commencé à lui lire vers 5/6 mois – mais depuis peu, elle a compris le principe des matières à toucher dans les livres, et elle s’en donne maintenant à cœur joie, notamment sur la fourrure du singe de la première page !

Zékéyé est un petit personnage récurrent de Nathalie Dieterlé, mais habituellement dans des albums « classiques », parus chez Hatier puis Hachette.

Nathalie Dieterlé – Hachette Jeunesse, 2014 – 12,50€

Tatsuhide Matsuoka - Saute.Saute

Ce petit cartonné qui n’offre ni matière à toucher, ni son, ni histoire est finalement le GROS COUP DE COEUR de ma Mini Hérissonne ce mois ci ! C’est bien simple, il suffit maintenant de prendre le livre et de lui lire le titre pour qu’elle éclate de rire !

Dans ce petit livre, qui se tient à la verticale, chaque double page présente un animal, puis la suivante le même animal mais qui saute. Simple, je vous l’avais bien dit. Mais voilà, les animaux sont bien contrastés, sur fond blanc, ils offrent des détails réalistes, et surtout, surtout, ils sautent !

Pour peu qu’on donne le ton, que l’on fasse sauter un peu le bébé sur nos genoux en même temps, c’est du gagnant à tous les coups ! C’est super de voir notre petite rigoler autant avec un livre, preuve d’une certaine compréhension et d’un repère puisque la simple vue du livre la fait maintenant rire…

Lassant pour le lecteur ? Pas tellement, car l’auteur à ajouter quelques fantaisies pour casser le rythme, et qu’on peut facilement inventer de nouvelles façons de faire découvrir ce titre !

Tatsuhide Matsuoka – Saute – Ecole des Loisirs, 2014 – 6€ 

Voici donc les trois titres préférés de ma mini hérissonne ! Elle commence à bien savoir ouvrir et fermer les livres seule, mais il lui manque encore la patience et parfois la dextérité, sur certains livres ou certains volets… à suivre le mois prochain !
Et vous les préférés de vos enfants ?

Nous suivre et partager :
0

L’étrange vie de Nobody Owens

LEtrangeVieDeNobodyOwens♥ L’Étrange Vie de Nobody Owens ♥

Neil Gaiman

Illustrations de Dave McKean

(sauf couverture : Laurent Besson)

Éditions Albin Michel Jeunesse (2009)

ℑ ℑ ℑ

Un bébé échappe par miracle à un mystérieux assassin qui vient de tuer sa famille. Le nouveau-né trouve refuge dans le cimetière voisin. Il est adopté par un couple de fantômes M. et Mme Owens, et protégé par un être mystérieux et fascinant – Silas –. Le jeune Nobody Owens grandit heureux, entouré d’amour par une bien drôle de famille. Mais vivre parmi les morts peut se révéler aussi dangereux que d’affronter le monde des vivants. Car le meurtrier des parents de Nobody le traque toujours, plus que jamais décidé à accomplir sa mission : tuer Nobody…

ℑ ℑ ℑ

Ce livre m’a tellement plu, que j’ai du mal à en parler. J’ai peur d’en dire trop ou pas assez… Pour commencer, j’aime beaucoup la couverture, mais n’ai pas trop apprécié les illustrations intérieures (les visages ne me plaisent pas !) même s’ils elles apportent un vrai plus en terme d’ambiance. Quant au roman… Il y a là un mélange franchement réussi d’humour, de macabre (on est quand même dans un cimetière avec des morts !) et de fantastique (la danse macabre, la vouivre, les goules…)

Drôle et effrayant à la fois mais également plein de tendresse et une ambiance vraiment très très particulière. Si vous ne connaissez pas cet auteur, n’hésitez pas.

Un univers et des personnages que j’ai quitté à grand regret !

ℑ ℑ ℑ

Ce roman a remporté en 2009 la médaille Newbery (prestigieux prix américain pour une œuvre de fiction jeunesse), le prix Hugo et le prix Locus. Il a également remporté en 2010 la médaille Carnegie (prestigieux prix anglais pour une œuvre de fiction jeunesse), devenant ainsi le premier ouvrage à remporter les médailles Newberry et Carnegie. Et c’est bien mérité !

Et pour vous mettre un peu dans l’ambiance, je vous conseille vivement ce petit film…(3’40) Rien à voir avec Neil Gaiman, sauf que dans l’introduction d’un de ses recueils de nouvelles (Miroirs et fumée), il parle à plusieurs reprises des créations de Lisa Snellings… Évidemment, curieuse comme je suis, il a fallu que j’aille voir ce que faisais cette dame… Et je suis tombée sur ce petit film, parfait pour une ambiance macabre !

challengehalloweenalbumSignatureNat

Nous suivre et partager :
0

Chat chat chat ♥

  Chat chat chat
Pascal Parisot (paroles et musique)
Charles Berberian (illustrations)
Didier Jeunesse (2015)
Livre-CD

Ο Ο Ο Ο

Chat Chat Chat

À quoi rêve un chat ? Sait-il danser le cha cha cha ? Le chat fait-il du yoga ?

La réponse en 12 chansons pop, loufoques et cha… loupées par le chanteur Pascal Parisot (La vie de châ­teau, Les pieds dans le plat…).

« Une fois n’est pas coutume » comme disait ma grand-mère, aujourd’hui, c’est un recueil de chansons que je vous présente.

Les chansons :

  1. Tout le monde sait faire miaou
  2. Quand t’es chat
  3. Le ronronnement du chat
  4. Ch’est bon cha ! (on ne peut pas s’empêcher de faire pareil ensuite !! Des ch ch ch partout…)
  5. Ma langue au chat
  6. Totale confiance
  7. Nom d’un chat
  8. Minou et Milou
  9. Chat chat chat
  10. 97 % du temps
  11. à quoi ça rêve, un chat ?
  12. L’Âge d’or du chat

Mon avis : Un vrai coup de C’est très drôle, c’est rythmé et c’est vraiment bien trouvé !

La chanson n°11 m’a fait hurler de rire !!! Une ode à la croquette…  Je voulais indiquer celles que j’avais préféré, mais franchement, elles sont toutes chouettes !! Si elles ne vous font pas danser, elles vous feront rire…

Et si vous avez un chat (j’en ai eu un dans le temps…) vous comprendrez que cet homme-là les connaît bien !

Jeux de mots et rimes à gogo parsèment des textes plus amusants les uns que les autres. Les musiques sont très entraînantes, je vous défie de rester immobile en écoutant ça ! Impossible…

Et les illustrations accompagnent très bien le texte, ajoutant à sa drôlerie (ma préférée, la page 20, voir ci-dessous !) Il est pas mignon ce chat-guitariste ?

Chat chat chat2

SignatureNat

Bref, vous l’aurez compris, si jamais il passe près de chez vous et que vous avez l’occasion d’emmener vos p’tits chats loups le voir, n’hésitez pas, ils vont adorer !

Pour écouter des extraits, c’est ici

Le site de l’auteur, c’est par (avec les dates de concert !) 

Nous suivre et partager :
0

Bingo’s run

♥ Bingo’s run ♥

James A. Levine

Éditions Piranha (2015)

BingosrunBingo est le coureur à pied le plus rapide de Nairobi, et sans doute du monde. À quinze ans, il en paraît à peine dix et il est si rapide qu’il parvient à ne pas se faire remarquer par les policiers corrompus quand il court livrer leurs doses de drogue aux clients de Wolf, son boss.

Après avoir été le témoin du meurtre du plus gros dealer de Nairobi, il trouve refuge dans un orphelinat dirigé par un prêtre à la tête d’activités aussi lucratives que malhonnêtes. Mêlé malgré lui à une lutte entre parrains de la pègre, sa vie déjà risquée devient bien plus dangereuse encore. Pour s’en sortir, Bingo aura besoin d’alliés comme Slo-George, son ami de toujours, ou encore Thomas Hunsa, un artiste génial mais fou. Et il devra surtout apprendre à compter sur les autres autant que sur lui-même.

Mon avis : Bingo’s run est un livre que j’ai gagné. Je l’avoue, j’ai mis un certain temps à l’ouvrir. D’une part, parce que j’avais déjà pas mal de trucs à lire et d’autre part, parce que la couverture et le résumé ne m’attirait pas plus que ça…

Et puis, et puis je suis allée lire quelques critiques ici et là et les avis enthousiastes m’ont intriguée. Du coup, comme je suis une grosse curieuse, je l’ai lu ! Et je n’ai vraiment, vraiment pas regretté !! Quelle claque, quel dépaysement que ce roman (il fait 258 pages mais se dévore d’une traite). C’est bien simple, on ne veux tout simplement pas quitter Bingo à la fin du livre et on voudrait tellement l’aider… Même s’il se débrouille très bien tout seul !

Un roman sur la survie, sur l’appétit de vivre d’un ado de 15 ans. Il vit comme un adulte, tout en étant parfois encore un enfant. Obligé de mûrir, de grandir trop vite (pas sa taille, non, son esprit !) pour survivre, pour avoir une chance de s’en sortir…

Ce qui m’a vraiment plu dans ce roman, plus encore que l’histoire elle-même, c’est l’écriture. Je vous donne un passage : « Tout en attendant une réponse, Dog respirait par son nez arraché. Même la respiration de Dog avait quelque chose de violent : l’air avait peur de lui et ça se sentait ».

J’espère vraiment que ce roman va avoir beaucoup de succès, il le mérite !! Et je vais de ce pas me procurer le 1er livre de cet auteur : Le cahier bleu (sorti en 2010 chez Buchet Chastel)

Attention tout de même à ne pas le mettre entre des mains trop jeunes, c’est dur, parfois violent et souvent cru !

+ Site des éditions Piranha ici

SignatureNat

 

Nous suivre et partager :
0