♥ Walking Dead de Robert Kirkman

Walking Dead

de Robert Kirkman
Tony Moore et Charlie Adlard

Tomes 1 à 14 – Bande dessinée SF Zombie.

Delcourt, 2007 – … (en cours)
13,50 €

 

 

Présentation de l’éditeur (tome1) :

Rick est policier et sort du coma pour découvrir avec horreur un monde où les morts ne meurent plus.
Mais ils errent à la recherche des derniers humains pour s’en repaître. Il n’a alors plus qu’une idée en tête : retrouver sa femme et son fils, en espérant qu’ils soient rescapés de ce monde devenu fou. Un monde où plus rien ne sera jamais comme avant, et où une seule règle prévaut : survivre à tout prix.

Mon avis :

Monsieur est fan de Zombies. Genre il a vu des dizaines (centaines?) de films sur le sujet. Et lu des livres, un peu. Il avait entendu parlé de Walking Dead et lu déjà les premiers tomes. Acr0 aussi elle aime les zombies, et elle parlait souvent de la série. Entre les deux il aurait été dur de passer à coté de ces zombies… et je dois avouer que maintenant que je suis lancée, moi aussi j’aime les zombies! Pour cette nouvelle étape du train fantôme, il était donc tout naturel que je présente cette BD, qui m’a lancé dans le genre, et que je suis maintenant avec beaucoup d’intérêt :)

Le synopsis de départ est assez classique : le monde est envahi par les zombies, il faut survivre. Sauf que pour commencer Rick se retrouve seul, séparé de ceux qu’il aime. Un monde fou, où les hommes aussi se transforment en tueur. Un monde dangereux, qui fait ressortir les personnalités et les sentiments. Les bons et les mauvais. C’est terrifiant, angoissant, et complètement addictif.

Rick est un personnage fort mais qui sonne juste, avec des réactions humaines, terrifiantes pourtant parfois. Un homme qui prend des décisions pour lui, puis pour d’autres. J’aime Rick pour sa force, mais je le redoute aussi, pour le froid qui s’installe en lui au fur et à mesure des tomes. Pour les personnages qui l’entourent aussi, comme son fils, qu’on voit grandir, difficilement, se construire, évoluer…

De très belles BD, petits formats, avec de superbes illustrations noires et blanches qui se prêtent particulièrement à l’intrigue!

Dès le premier tome l’accent est fortement mis sur la psychologie des personnages, et on se pose nous aussi la question… et moi, qu’est ce que je ferais dans la même situation ?

(attention spoiler dans la présentation des tomes…)

Tome 1 Passé décomposé, mon favoris car il lance la série, mais finalement assez vide par rapport à d’autres!
Tome 2 Cette vie derrière nous > où les personnages secondaires prennent de l’ampleur…
Tome 3 Sains et saufs ? > Se réfugier dans une prison en compagnie de 4 criminels… vous oseriez-vous ?
Tome 4 Amour et mort > La suite directe, dans la prison…
Tome 5 Monstrueux > de nouvelles rencontres… à faire froid dans le dos!
Tome 6 Vengeance > le Gouverneur fait des siennes, comment vont s’en sortir nos héros favoris ?
Tome 7 Dans l’oeil du cyclone > un heureux évènement, ça change!
Tome 8 Une vie de souffrance  > le calme ne dure pas, vraiment pas…
Tome 9 Ceux qui restent > le titre dit tout… Un tome que j’apprécie particulièrement
Tome 10 Vers quel avenir ? > un retour dans le passé pour avancer… des séances succulentes!
Tome 11 Les chasseurs > en route vers Washington, une rencontre terrifiante, plus encore que les zombies!
Tome 12 Un monde parfait > Washington enfin! une nouvelle chance?
Tome 13 Point de non retour > Rick a beau vivre dans une communauté à l’abri, les choses ne sont pas aussi calmes que prévues…
Tome 14 > Lecture à venir dans les prochains jours… :)

 

Une série à découvrir absolument, parce qu’elle peut aussi faire aimer les zombies à ceux qui ne connaissent pas… en plus une adaptation en série télévisée existe, différente mais pas décevante! Si j’ai un peu de temps je vous en reparlerai!

Extraits :

quand les morts se mettent à marcher, il faut s’abstenir de tuer ou sinon la guerre est perdu d’avance

http://img10.hostingpics.net/pics/752737WalkingDead5001.jpg(un de mes passages favoris…)
Copyright image : Robert Kirkman – Charlie Adlard

Pénélope Green 1 de Béatrice Bottet

Pénélope Green
Tome 1 La chanson des enfants perdues

de Béatrice Bottet

Roman policier pour adolescent

Casterman, septembre 2011
331 pages
9782203035430, 15€

Thèmes : Orphelin, Enquête, Journaliste, Londres, 19ème, vengeance

Présentation de l’éditeur :

Nom : Green ; prénom : Penelope ; situation familiale : orpheline, unique héritière du journaliste James Alec Green ; ambition (scandaleuse) : devenir journaliste ; signes particuliers : une envie d’étrangler son prétendant, cette endive de Wilfrid, et un goût prononcé pour l’aventure et le danger.
Penelope Green décide de reprendre une mystérieuse enquête de son père : le dossier Foxglove Court. Quel terrible secret va-t-elle découvrir, dans les bas-fonds de Londres ?

Mon avis :

Une nouvelle héroïne pour Béatrice Bottet, mais toujours aussi forte. Si tous les romans que j’ai lu de l’auteur ont pour point commun l’histoire, quelque soit la période, la femme est aussi un thème récurrent. Une jeune fille volontaire qui ne laisse pas les hommes décider pour elle.

L’héroïne de cette nouvelle série, Pénélope Green, s’inscrit donc tout à fait dans cette veine. Orpheline, elle décide de ne pas se marier afin de poursuivre l’enquête de son père et devenir ainsi journaliste. Mais pour une jeune fille dans le Londres du 19ème siècle, ce n’est pas si simple! C’est là que le personnage secondaire fait son apparition… Un marin français revenu d’Amérique, qui n’est pas sans rappeler Martial Belleroche (voir Rose Aimée tome 1 et 2). Là s’arrête les comparaisons, puisque c’est cette fois à des enquêtes que nous avons à faire.

Penny enquête sur un meurtre de l’East End. Les bas quartiers londonien. Avec elle c’est une partie de la vie du Londres de cette époque que nous découvrons, et plus particulièrement de ces bas fonds. Des chanteurs de rue, un accordéoniste en fauteuil roulant, un bijou mystérieux… L’histoire est bien menée, pleine de surprises même si l’on en découvre quelques unes avant l’héroïne… Les personnages sont attachants, ils semblent vivre sous nos yeux au fil des pages.

Penny n’est pas sans rappeler Enola Holmes et je plonge toujours avec beaucoup de plaisir dans les enquêtes londonienne de l’époque.

Il faut s’attendre à retrouver Penny dans d’autres aventures, comme nous l’annonce la fin du livre…. pour ma part je la suivrai jusqu’au bout du monde, où au moins l’Amérique!

Chaque roman de cette série pourra se lire indépendamment des autres, mais je vous conseille vivement de découvrir Pénélope Green dans ce tome!

+ Challenge Littérature ado de Mélo, Audrey et Hélène

+  L’avis de Pauline

 

Anouketh de Fred Bernard et François Roca

Anouketh

de Fred Bernard et François Roca

 

album pour enfants dès 4 – 5ans

Albin Michel Jeunesse, septembre 2011
9782226230522, 14,90€

 

Thèmes : Egypte ancienne, fourmis, chat, jalousie, grande soeur

 

Présentation de l’éditeur :
Une petite fille égyptienne, des copains mini-dieux très joueurs, des pyramides, une aventure au bord du Nil, une poupée, un papa, une maman, une vie à venir… et des fourmis qui n’ont pas leur langue dans leur poche !

 

 

Mon avis :

Coup de coeur que ce nouvel album de Fred Bernard et François Roca :  Anouketh.

Chaque illustration est un tableau. La douceur des traits, les visages doux mais dynamiques, un adorable chat. Une très belle représentation de l’Egypte, avec tous les poncifs du genre, mais une histoire intemporelle.

A chaque page nous découvrons un peu de la vie égyptienne (ancienne) en suivant Anouketh et les mini dieux. Mais Anouketh est énervée! Elle fait la tête, parce que… (chut vous le découvrirez dans l’album – mais mes thèmes vous donne des indices). Une histoire toute simple pourtant Fred Bernard nous entraine avec lui dans une autre époque, en douceur. Un texte dynamique, au vocabulaire adapté et aux expressions amusantes. Sans être spécialiste de l’époque j’ai trouvé l’ensemble très juste, tant dans le ton de l’histoire que dans les illustrations.

Un gros plus pour les petites phrases italiques à chaque page, les paroles des fourmis rouges, un délice!

Oui je me répète mes les illustrations de Roca à elles seules valent le détour, alors avec une belle histoire en plus, cet album est vraiment à découvrir!

Un album grand format, pour des enfants dès 4 ou 5 ans, bien plus jeunes que certains des derniers albums du duo Bernard / Roca, comme Le pompier de Lilliputia. J’aime de plus en plus ces deux là moi…

JPG - 27.4 ko
+ Une lecture commune avec Liyah !
+ L’avis de Morgan de Papiers (de soie) chez qui j’ai d’ailleurs pris cette illustration :)
Logo 2

Divergent de Veronica Roth

Divergent

Divergent

de Veronica Roth

Roman Littérature jeunesse Ado / Young Adult

Nathan, octobre 2011
Blast, 15,90€

 

Présentation de l’éditeur :
Cinq destins. Un seul choix.

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. Elle est divergente, elle est en danger de mort !

Mon avis :
Un univers de science fiction. Une dystopie. Des adolescents. Des combats. Non, nous ne sommes pas dans Hunger Games ! Divergent, c’est pourtant dans la même vague. Je n’irais pas jusqu’à comparer, mais je pense tout de même à un léger phénomène de mode… Peut importe, j’adore ça!

Il faut tout de même que je commence par remercier Liyah, qui m’a envoyé ce livre, dont nous avons décidé de faire une lecture commune. En plus dans le paquet se cachait d’autres surprises… Merci encore ma douce, d’autant plus que ce roman m’a totalement séduit!

Béatrice, notre héroïne, est une adolescente qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, et pourtant elle fait partie des Altruistes. Une faction qui prône le dévouement, les autres. A 16ans, tous les jeunes doivent choisir dans quelle faction ils continueront leur vie. Entre cinq. Altruiste donc, mais aussi Sincère, Érudit, Audacieux ou Fraternel. Un choix délicat, surtout quand on a plusieurs aptitudes… Son choix scellera son destin, mais va nous permettre de vivre avec elle une initiation terrible, mais aussi découvrir un peu mieux son monde et rencontrer des personnages terriblement intéressants (surtout Quatre!).

Je ne peux pas trop vous en dire bien sûr, l’effet de surprise participe à rendre ce livre attrayant et envoutant. Je l’ai dévoré. J’ai aimé les personnages et ce monde aux 5 factions. Surtout Tris, et Quatre… même avec son nom ridicule… J’avais noté ce détail dans l’avis de Karine:) et je comprend maintenant pourquoi cette absence de « sexy » dans le nom la dérangeait… et bien finalement ça lui va très bien, une fois qu’on est dans l’histoire ;) Cela dit j’ai moi aussi envie de sauter des trains en marche…

Ce roman nous propose une histoire forte, avec une vraie réflexion sur notre société actuelle et nos valeurs. Pourtant j’ai été déçu d’avoir si peu de détails sur cette évolution du monde. Sur le pourquoi de ce changement. Tous ces petits détails qui auraient surement ralenti l’action mais j’attendais quand même un peu plus de tout ça… J’attends donc le tome 2, à paraître à l’été 2012, pour voir si on a plus de détails… L’auteure est très jeune, mais je trouve que son écriture très agréable, elle coule sans heurt bien que sans particularité… Facile à lire, très adolescent young adult, et ça fonctionne bien!

Un bilan très positif sur ce roman qui ose malmener ses personnages, tout en nous les rendant attachants. Une belle histoire d’amour aussi, lente et langoureuse, qu’on sent venir mais qu’on espère quand même… et puis une belle fin, parce qu’on veut savoir la suite mais que quand même on sait quelques petites choses…

J’ai aimé, avec mon âme d’ado et mon cœur de midinette, et j’en suis fière ;)

+ les 100 premières pages du roman (en anglais)
+ le blog de l’auteur
+ Le twitter de l’auteur

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :