Quatre filles et un jean pour toujours d’Ann Brashares

Roman adolescent (et jeunes adultes)

Quatre filles et un jean, pour toujours
(tome 5)

d’Ann Brashares

Gallimard Jeunesse, juin 2012
9782070647309, 18€

Tibby, Lena, Carmen et Bridget ont grandi. La vie les a éloignées. Et, au-delà de la carrière professionnelle et de leur vie amoureuse, chacune sait que quelque chose leur manque… La proximité qu’elles ont toujours connue jusqu’ici. Un beau jour, enfin, Tibby qui vit en Australie leur envoie des billets d’avion pour organiser des retrouvailles en Grèce ! Aucune des quatre amies ne se doute à quel point leur vie en sera bouleversée, à jamais…

J’ai beaucoup aimé le premier tome de la série Quatre filles et un jean, j’ai lu les Coup de Coeurautres avec plaisir sans retrouver les étoiles dans les yeux… ce dernier tome m’a clairement apporté ces étoiles, j’ai savouré chaque mot en lisant ce roman d’une traite, impatiente de connaitre la fin et regrettant dès la dernière page de ne pas avoir pris plus de temps pour faire durer l’histoire.

Nos héroïnes ont vieillies, elles approchent les 30 ans, et forcément leur vie à changer. Le temps et l’espace les séparent peu à peu, même si elles font tout pour rester unies, Les filles de Septembre. Je ne peux absolument rien vous dévoiler sur l’intrigue car il faut découvrir chaque détail, chaque évènement, redécouvrir chaque personnage aussi… Séparation, retrouvailles, séparation encore, les histoires familiales et de coeur des 4 amies sont toujours bien présentes mais leur amitié est le centre de tout.

Les personnages ont évolué, tout comme l’histoire, plus matures, avec des réflexions et réactions entre ado et adultes mais toujours aussi attachantes, même et surtout dans leurs défauts. J’ai pris beaucoup de plaisir à les redécouvrir, à combler les 10 années écoulées de leurs souvenirs et à connaître les personnes qui les entourent maintenant. Il faut aussi avouer que ce tome est terriblement émouvant, je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer plusieurs fois….

J’imagine que comme moi certains lecteurs auront grandi en même temps que les 4 filles, puisque le premier tome est paru en 2001, alors que j’étais encore adolescente… et que maintenant la trentaine se rapproche. Tout comme avec Harry Potter, grandir avec des personnages est toujours émouvant, surtout quand une page se tourne. Un autre tome après celui ci ? Je ne pense pas ou alors plus sur le principe de spin-off peut être…

Un livre magnifique qui clôt parfaitement la série, avec plus de maturité mais une amitié et une émotion intacte!

+ L’avis de Faelys, elle aussi touchée!

Little Brother de Cory Doctorow

Little Brother

de Cory Doctorow

Roman de science fiction / aventure pour adolescents

Pocket jeunesse, janvier 2012
9782266187299, 18,80€

Thèmes : liberté, terrorisme, technologie, cryptage, jeu de rôle, Etats Unis (San Francisco), résistance

Fan de nouvelles technologies et de jeux vidéo en réseau, Marcus, 17 ans, mène une vie sans histoires…
même s’il défie parfois les caméras de surveillance du lycée ou pirate quelques sites Internet. Jusqu’au jour où il est pris dans les mailles d’un service anti-terroriste, emprisonné et torturé. Marcus décide alors de combattre les abus du pouvoir en utilisant ses talents informatiques. Un acte de résistance, qui se transformera en un vaste mouvement de rébellion…

Marcus, alias W1n5t0n, 17 ans, est un jeune garçon qui sait mettre la technologie à son service. Peut importe les ordinateurs fournis par le lycée, bridés et controlés, les caméras de surveillance et les puces electroniques, quand c’est l’heure de son jeu de rôle en ligne grandeur nature, il fait le mur, accompagné par son meilleur ami Darryl et rejoint par Van et Loju. Ils sont doués, intelligents et ils n’ont rien fait de mal. Pourtant ils vont se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment. C’est le début d’une terrible aventure qui même droits pour la liberté et informatique.

Qui dit terrorisme dit mesure de protection de la population. Mais jusqu’où peut on aller pour protéger une population ? Surveiller tout le monde ? Interdire certains rassemblements ? Arrêter, torturer, tuer sans preuve ?

Ce roman est très fort et prenant car si le côté science fiction un peu futuriste est présent, tout est très réel, ancré dans notre monde, notre monde dans quelques années ? Un glissement vers le tout sécuritaire qui a peut être même commencé quand on voit certains exemples du monde actuel et même dernièrement la fermeture de megaupload…

Marcus est un héris attachant car il est doué, sait expliquer la technologie qu’il utilise mais aussi parce qu’il n’est pas parfait. Qu’il ne fait pas toujours les bons choix, qu’il ne sait pas toujours quoi dire ou faire. Il est juste un peu fou, courageux et surtout soutenu par des personnages secondaires un peu effacés mais eux aussi intéressants. Mon seul regret dans ces personnages c’est l’effacement de Van au profit d’Ange, un personnage que je n’ai pas réussi à cerner [Spoiler : j’ai même cru longtemps qu’elle était avec l’ennemi].

Ce roman est mené d’une main de maître par un auteur qui parvient à inclure des détails très techniques sans jamais nous lasser et à faire vivre ses personnages devant nos yeux. L’ensemble ferait d’ailleurs je pense un très bon film!


Un coup de coeur pour moi qui aime la technologie… et la liberté, et sans nul doute un roman qui plaira autant aux garçons qu’aux filles, et aux geek en général!
Quand des adolescents se rebellent contre ceux qui les dirigent et surveillent grâce aux nouvelles technologies, cela donne un roman prenant qui prône la liberté, pas la violence. On notera la référence à Orwell dans ce titre…

 + une post face d’un ami de l’auteur, vraiment intéressante sur la technologie actuelle, comment

l’appréhender…

+ un dossier sur un jeune dont Marcus s’inspire sans doute un peu

+ télécharger le livre (en anglais) au format souhaité (légal, offert par l’auteur qui s’explique ici)

+ Un avis sur le blog Nebalia, par un connaisseur des autres oeuvres de l’auteur. L’avis de Dorot

+ et si vous n’êtes pas encore convaincu voici l’avis (racoleur) de Scott Westerfield « Le roman génial d’une rébellion geek »

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Bilan 2011 – Les top 3 du hérisson

Après le top 3 des albums (dont j’ai fait un tag juste là) voici mes autres top 3 de 2011

Top 3 romans adultes

Le passage de Justin Cronin

La Petite de Michèle Halberstadt

La patience des buffles sous la pluie de David Thomas

Top 3 romans Young Adult

Chaque soir à 11 heures de Malika Ferdjouck

Terrienne de Jean Claude Mourlevat

Divergent de Veronica Roth

Divergent

Top 3 Bandes Dessinées

Walking Dead de Robert Kirman

Anuki de Sénégas et Maupomé

Garance de Gauthier

Et vous ?

 

Je vous souhaite à tous un bon réveillon,
Mes meilleurs voeux!

Rendez vous demain…
… ou lundi …
pour une surprise : )

Chi Une vie de chat tome 2 de Konami Kanata

Chi
une vie de chat
tome 2

de Konami Kanata

Manga jeunesse

Glénat Kids, 2011
9782723478458, 10,55

 

Que faire quand on est un mignon petit chaton dans une maison qu’on ne connaît pas ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! Du bac à sable aux crayons, du chat d’à côté au bain, des serviettes aux légumes… la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l’est encore plus ! Miaaaa…

J’ai commencé ma découverte de Chi au Salon du Livre de Montreuil 2010, quand George a acheté le tome 1. Je l’ai parcouru mais je n’ai pas pris le temps de le lire. Depuis elle a bien complété sa collection, et j’ai donc profité de son hospitalité lors du salon 2011 pour lire enfin Chi. En commençant par le tome 2. Parce que le tome 1 a disparu de l’étagère d’Antoine. Aucune importance, il n’est pas nécessaire de commencer par le début pour apprécier ce petit chat.

Chi est un petit chat espiègle, qui cumule à lui tout seul toutes les bêtises des chats je pense. Mais ça fonctionne très bien, et je suis tombée sous le charme de Chi et sa famille. C’est drôle et nous avançons dans l’histoire peu à peu, en parallèle des sortes de gag rapides de quelques pages. C’est un gros matou de l’extérieur qui nous permet les plus grand éclat de rire, car Chi le prend pour un monstre, avant de se rendre compte qu’il est lui même un chat.

Les situations sont tour à tour courantes ou originales, mais toujours elles nous font rire et c’est un vrai moment de plaisir que la lecture de Chi. En plus ce manga est tout en couleur, propose peu de texte, un sens de lecture français, et permet ainsi d’ouvrir les portes aux plus jeunes lecteurs de la BD et du manga.

L’avis de George sur le tome 1, avec sa photo qui représente bien Chi :

  Et l’avis de Meldc, elle aussi sur le tome 1. On aurait voulu faire une lecture commune on aurait même pas réussi je pari!