Albums Pop Up

BLANC de David Pelham aux éditions Milan (2008)

Présentation de l’éditeur :

Attention, ouvrage hors norme ! Plus qu’un livre, Blanc est une invitation à une expérience visuelle unique. Cinq doubles pages où d’extraordinaires pop-up se déploient pour illustrer une nature tout en volume. Quand le papier devient poésie et le livre animé une œuvre d’art.
Dans cette épopée animée, le lecteur est invité à suivre la trace brillante d’un escargot sur des paysages entièrement réalisés en pop-up. Une piste à suivre, prétexte à une promenade graphique, visuelle et contemplative. Où est passé l’escargot dans ces décors d’une blancheur absolue ? À la fin, le lecteur retrouvera ce drôle d’animal, se reflétant dans une mare-miroir… en couleurs.
Dans cet ouvrage, tout est poésie et jeux de regard : sauterelle cachée dans un tronc d’arbre, libellule aux ailes irisées, nénuphar façon origami… Sublimée par la blancheur du papier, chaque double page offre aux lecteurs une vision féerique de la nature.
Ouvrage exceptionnel par sa fabrication et la complexité de ses animations, Blanc s’impose comme un nouveau « classique» du livre animé. Il vient prouver l’extrême dynamisme de la nouvelle génération d’ingénieurs papier américains et accompagner le développement d’un nouveau secteur éditorial : le livre animé d’art.
Un livre inclassable – un livre cadeau – qui est autant pour les enfants que les adultes. Ses animations et sa multitude de détails raviront les tout-petits, tandis que les collectionneurs des plus beaux pop-up trouveront là nouvelle matière à s’émerveiller.
David Pelham est un auteur-ingénieur papier à succès aux États-Unis. Aux côtés des David Carter et Sabuda, il a révolutionné le domaine du pop-up, en développant de nouvelles techniques et en faisant du livre animé un support artistique.

J’ai trouvé cet album superbe, les découpages sont magnifiques, le texte poétique, on suit la trace (de bave !) de l’escargot page après page…

Fragile, comme la plupart des pop up, il n’est pas à mettre dans de trop petites mains ! Mais on pourra s’amuser -même avec les plus petits- à chercher les insectes présents (blanc sur blanc, pas évident !!) et à suivre la trace de cet escargot.

Allez voir ce diaporama, il vous donnera une petite idée de la beauté de cet album… http://ohpopup.canalblog.com/albums/david_pelham___blanc/index.html

Au passage, si vous ne connaissez pas ce blog (ohpopup), vous allez vous régaler !

Blanc                  blanc-631552           blanc-631542

———————————————-

Il était une fois…

Benjamin Lacombe

aux éditions du Seuil (2010)

Lacombe

Celui-ci est très particulier également mais pas pour la même raison : à mon humble avis, il s’adresse plus aux adultes qu’aux enfants…

C’est un album qui nous permet de replonger dans les contes de notre enfance, ces grands classiques que nos petits ne connaissent pas toujours. L’occasion, peut-être, de réparer cet oubli !

Pas d’histoire, mais de belles illustrations en 3D !

———————————–

Un dernier mot, pour vous parler d’un auteur que je n’ai pas eu l’occasion de lire « en vrai » mais qui m’a l’air très talentueux (j’ai croisé plusieurs fois son chemin, ou plutôt celui de ses albums, sur le net, et les critiques sont toujours très élogieuses ! En plus, les illustrations me plaisent beaucoup).

Il s’agit de Philippe Ug et tout particulièrement de son album « Drôle d’oiseau » qui a de superbes couleurs !!

UG_348ug-couv-drole

cadeaumaestro

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

♥ Rébellion chez les crayons

Album pour enfants

Rébellion chez les crayons

de Drew Daywalt,

illustré par Oliver Jeffers

Kaléidoscope, 2014
9782877678087, 13€

Duncan trouve dans sa boite à crayon une pile de lettres à son nom. A chaque page le lecteur va découvrir une de ces lettres, écrites par un crayon de couleurs, pour se plaindre ! Chaque crayon y va de ses récriminations : trop de travail ou pas assez, pas assez soigneux, trop empressé, jalousie entre crayons…

Les lettres sont toutes très drôles et correspondent vraiment à l’utilisation que les enfants font de leurs crayons. La chute de l’histoire, toute en couleur, est à la fois simple et plaisante, car elle incite les enfants à l’imagination et l’inventivité !

Olivier Jeffers, auteur que j’adore, n’est ici qu’illustrateur, mais il s’associe à un auteur talentueux, pour un album à la fois beau à regarder et très sympathique à lire. L’humour est au rendez-vous dans les lettres des crayons et on imagine tout à fait la petite vie indépendante de ces crayons quand on tourne le dos !

Un très joli album, énergétique et  haut en couleur, pour ne plus se laisser brider l’imagination !

+ C’est aussi un coup de coeur pour Liyah, où vous pourrez voir des extraits !

cadeaumaestro

Nous suivre et partager :
error0

♥ La Belle et la Bête – Cécile Roumiguière

La belle et la bête Rendez vous à Venise Aurélia Fronty♥ Album pour enfants dès 6 ans ♥
Semaine italienne

La Belle et la Bête :

Rendez-vous à Venise

de Cécile Roumiguière

et Aurélia Fronty

Belin Jeunesse, 2013
9782701176017, 20,90€

Il était une fois, en un pays fort beau, un marchand de soies, de taffetas et de rubans perlés. De Venise jusqu’en Chine, ses cargaisons parcouraient les océans sur de puissants navires.

***

Cécile Roumiguière et Aurélia Fronty revisitent le conte de la Belle et la Bête, en plaçant l’action à Venise. Dans un album magnifique, texte et illustration s’entrelacent. Très grand, cartonné, les tranches bleues et surtout une ouverture par le haut, offrant au texte un support d’illustration sur la page inférieure.

L’histoire est racontée d’une voix extérieure qui apostrophe parfois le lecteur, mais laisse surtout la part belle aux personnages. La Belle est une jeune femme vive, intelligente et intéressante, qui, comme dans le conte déjà connu, doit se battre contre l’avis de sa famille. Farouche, déterminée, c’est un de mes personnages préférés !

En prenant place en Italie, cette aventure apporte un petit côté exotique et un lien avec le carnaval de Venise, mais aussi les statues bien connues de cette ville. Le lien est intéressant, facilement exploitable avec les élèves.

Les mots sonnent ici magnifiquement à l’oreille, et lire cet album à haute voix est un plaisir ! Et les illustrations, quel plaisir, là encore ! Outre un magnifique travail de couleur, Aurélia Fronty offre une vraie interprétation personnelle de l’histoire et des ses personnages, en leur donnant des caractéristiques proches de la nature : la crinière solaire du lion Bête, la chevelure arbre de la Belle… autant de détails qui contribuent à en faire une version unique et magnifique.

Je ne sais pas combien de superlatifs j’ai bien pu employer ici, mais si vous ne l’avez pas compris, c’est un album à découvrir absolument, une version enchanteresse, que je vais présenté et utiliser avec mes élèves ! Un grand merci à Bladelor pour ce cadeau !

+ Découvrez la très belle présentation vidéo  de l’auteur.

+ L’avis de Bladelor, un coup de coeur pour elle également !


 

Quelques titres en lien avec l’Italie cette semaine, programmés puisque je suis justement en Italie. A Venise, non pas en vacances, mais en sortie scolaire, avec des élèves de 3ème survitaminés… à bientôt… peut être !

cadeaumaestro

 

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

♥ Pixel Noir – Jeanne A. Debats

pixel noir debats romanRoman de Science-Fiction, pour adolescents

Pixel Noir

de Jeanne A. Debats

Syros, mars 2014
Soon, 256 pages
 9782748513479, 15,90€
disponible en epub à 11,99€

En 2119, Pixel est un jeune adolescent qui passe son temps à se faire renvoyer de tous les collèges privés où il est envoyé. Dès les premières pages, le lecteur fait connaissance avec lui et sa famille et comprend mieux son comportement. Enfant de divorcés, sa mère n’a d’yeux que pour les programmes virtuels et autres inventions technologiques qu’elle passe son temps à perfectionner, tandis que son père a refait sa vie… Mais c’est un événement tout autre qui va déclencher l’intrigue de ce roman… Pixel va alors se retrouver confronter à un univers virtuel déréglé, dans lequel une bande de gamins tentent de survivre. Des adolescents livrés à eux-mêmes, un chef tyrannique… on entrevoit Sa majesté des Mouches, de Golding, entre les lignes, lien que l’auteur renforce en intégrant le livre dans le récit. Cette référence, parmi d’autres toutes aussi savoureuses, à des auteurs actuels ou antiques, offre un lien direct avec notre époque, réduisant la distance que met la science-fiction avec notre monde. Les thèmes abordés n’en sont que plus vivants… et marquants !

Virtuel, futur, mais une aventure qui semble bien réelle et bien dangereuse pour Pixel, ce héros solitaire qui va devoir apprendre à faire confiance aux autres. Ces autres personnages du roman, notamment Solfé et Sam, qui ont leur propre histoire, que l’on va découvrir au cours du récit. L’occasion pour Jeanne A. Debats d’ajouter à ce roman déjà bien complet, des thèmes tout à fait actuels, comme l’homosexualité et le suicide chez les adolescents. Les personnages secondaires ne sont pas de simples figurants, ils ont un réel rôle dans l’intrigue, et une place dans le coeur du lecteur.

En transposant son aventure dans le futur, Jeanne A. Debats peut jouer avec l’évolution des technologies, et leur offrir un rôle prépondérant, à la fois positif et négatif. Si le lien avec la société actuelle et ses dérives et facile à voir, l’auteur ne s’y appesantit pas, tout à l’intrigue de cette histoire, très bien écrite et prenante. Un rythme fluide et intransigeant, qui ne laisse finalement apercevoir qu’un petit bout de monde futuriste.

Un récit riche en rebondissement et en action, mais pourtant plein de sensibilité, qui offre une aventure touchante jusque dans les dernières pages… une totale réussite !

+ Challenge YA

cadeaumaestroa

Nous suivre et partager :
error0