Nos embellies – BD « feel good » ♥

embellies

Nos embellies
Gwénola Morizur & Marie Duvoisin

Bamboo (2018)

*****

Histoire complète

*****

Lily et Félix sont un jeune couple. Elle est photographe, il est musicien, ils ont une vie un peu précaire. Ce matin là, ils sont tous deux porteurs d’une grande nouvelle : Lily vient d’apprendre qu’elle est enceinte d’un mois et demi et Félix vient de décrocher un contrat avec un label américain. Il est tellement heureux que Lily ne veut pas l’embêter avec « son problème ».

Il y a juste un petit souci, il doit commencer à enregistrer dès le lundi suivant, jour où doit arriver son neveu de 7 ans, Balthazar, en provenance du Québec où ses parents sont en train de divorcer. C’est donc Lily, en pleine réflexion pour savoir si elle veut garder ou non son bébé, qui va finalement accepter de s’en occuper. Tous deux vont vivre une belle aventure.

*****

Tout m’a plu dans cette bd !

L’histoire, une tranche de vie belle et sensible sans être mièvre, les personnages qui sont gentils et bienveillants (ici il n’y a pas de « méchants » certains sont juste un peu « à côté de la plaque »), les illustrations (même si j’ai trouvé que certains personnages se ressemblaient un peu trop, Lily et Balthazar par ex, mais ce n’est pas gênant pour la lecture), les couleurs utilisées, le côté « réaliste » (on n’esquive pas les problèmes, chacun à les siens !) et le ton résolument optimiste !

Et le personnage de Pierrot, cette chaleur humaine, quel bonheur ! J’aimerai rencontrer des gens comme ça tous les jours. Humain, compréhensif et gentil… Un vrai plaisir.

Seul hic : ça m’a vraiment donné envie de voir la neige !!!

*****

De Gwénola Morizur, nous vous avons déjà présenté « Bleu pétrole » (sur le naufrage de l’Amoco Cadiz au large des côtes bretonnes)

Feuilleter les premières pages

Les avis de : Sabine, Brize, SylireBlandine

Cette semaine nous sommes chez Moka, Au milieu des livres

Nous suivre et partager :
0

Monsieur désire ? – Bd adulte

désire

Monsieur désire ?
Hubert & Virginie Augustin (ill.)

Glénat (2016)

*****

Monsieur désire ? Raconte les frasques d’Édouard, jeune noble de 25 ans aux allures de dandy, qui est à la fois prétentieux, désabusé et provocateur. Riche, il passe son temps en sorties destinées à satisfaire ses envies de libertinage et d’abus d’alcool. Lisbeth, jeune femme pauvre, vient d’entrer au service d’Édouard en tant que domestique. Celui-ci découvre par hasard que, contrairement aux autres, elle reste impassible devant le récit de ses escapades nocturnes et qu’elle fait même preuve de compassion, chose à laquelle il n’est pas habitué… Il va finir par la prendre comme confidente, et, dans cette Angleterre victorienne où on ne mélange pas « les torchons et les serviettes », la chose commence à faire jaser et provoque des jalousies…

*****

Si j’ai bien aimé l’histoire et l’ambiance victorienne de cet album,  je n’ai pas accroché au dessin (trop de petits traits partout) et j’ai trouvé les couleurs trop tristes (mais ça c’est probablement fait exprès pour aller avec l’histoire qui n’est pas franchement gaie) mis à part les dernières pages justement. Le personnage d’Édouard est franchement désagréable (même si on peut comprendre pourquoi), mais hélas tout à fait crédible…

Par contre

J’ai trouvé assez peu plausible le personnage de la servante, un peu trop « fine » pour une fille censée être sans éducation. Sa façon de parler, de penser ne sont pas, à priori, celle d’une personne de « basse extraction » de l’époque (tout juste censée savoir lire et écrire…).

En revanche, à la fin de l’histoire, j’ai trouvé vraiment très intéressantes les quelques pages documentaires (pleines d’humour !) qui apportent un éclairage sur Londres, la reine ou encore l’époque victorienne.

Prix Diagonale – Meilleur album 2017

*****

Feuilleter les premières pages

Une bd découverte chez mes petits camarades de la BD de la semaine : Sabine, Antigone, LasardineMoka, Stephie

*****

Cette semaine nous sommes chez Stephie du blog Mille et une frasques

Nous suivre et partager :
0

Promise – BD fantastique (Trilogie) ♥

PromiseUne bd qui fait flipper !

PROMISE ♥
Thierry Lamy & Mikaël

Glénat

*****
T1 : Le livre des derniers jours (2013)
T2 : L’homme souffrance (2014)
T3 : Incubus (2015)

*****

 Promise Promise

Série terminée

*****

Nous sommes en 1864 dans l’Idaho. La guerre de Sécession se termine, là bas dans l’Est, mais ici les habitants n’en savent rien. Jérémie, Margot et leur fille Rachel vivent près de Promise, petit bourg tranquille et hors du temps entouré de montagnes. Suite à un problème de couple, Jérémie part en forêt pour réfléchir. Il va y faire une sinistre rencontre

L’histoire débute ainsi : « Mon père était une bête féroce… Et ma mère, une hyène. La charognarde est morte en mettant bas. Dès les premières heures, j’ai dévoré mes frères. Nous n’étions que des monstres. Des monstres issus de la même portée ! Alors j’ai quitté les tréfonds de ma caverne pour la surface du monde… Et ce monde aussi était un enfer ! » (ça fait flipper !!!)

*****

Quelques remarques :

1) c’est clairement une bd pour adulte (possession démoniaque / ésotérisme / violence / meurtres…)

2) il est évident que cette bd ne va pas plaire à tout le monde… Ne serait-ce que par son thème, la possession démoniaque mais aussi par la critique de la religion qui y est faite !

3) Cette bd est mise dans la catégorie « western fantastique« … Ok, ça se passe dans l’Ouest, juste à la fin de la guerre de Sécession… Mais sinon, le côté fantastique/épouvante est beaucoup plus important que le côté western (autrement dit, même si vous n’aimez pas les westerns, vous pourriez apprécier cet album).

Je ne m’attendais pas du tout à ça, mais j’ai adoré. L’histoire est flippante (j’étais bien planquée sous ma couette !), la tension monte petit à petit, la peur aussi… Le personnage principal est vraiment très spécial (et pour cause !) J’ai beaucoup aimé le dessin de Mikaël (auteur de « Giant »), il plante un décor sombre, pluvieux qui renforce une ambiance déjà cauchemardesque… (âmes sensibles s’abstenir !!)

*****

Pour feuilleter les premières pages

www.mikaelbd.com
https://www.facebook.com/Mikael.auteur

De cet auteur/illustrateur, nous vous avons déjà présenté le splendide : Giant (2 tomes)

Cette semaine nous sommes accueillis par Noukette

Nous suivre et partager :
0

Fondu au noir – BD « film noir » !

Fondu

FONDU AU NOIR
Ed Brubaker – Sean Phillips (ill.)

Elisabeth Breitweiser (coul.)

Delcourt (2018)

*****

Présentation de l’éditeur : Un film noir dont les scènes doivent sans cesse être retournées… Un scénariste de cinéma traumatisé, alcoolique et détenteur d’un terrible secret… La mort suspecte d’une starlette… Un directeur de studio hystérique prêt à tout pour boucler ses films avant l’effondrement de l’âge d’or du cinéma. Fondu au noir est un thriller hollywoodien où il est question de course à la célébrité, de sexe et de mort !

*****

Fondu au noir est une histoire qui se déroule après guerre, à la fin des années 40, puisqu’il est question de « chasse aux sorcières« . Le personnage principal, Charlie, scénariste renommé qui n’arrive plus à écrire,  se réveille un matin dans une baignoire, avec une gueule de bois carabinée. Il se rend compte qu’il est chez une vedette, Valeria Sommers en la découvrant morte sur le sol du salon. Elle a été étranglée…

Résultat de recherche d'images pour "lauren bacall se maquillant"

Lauren Bacall

*****

J’ai tout simplement adoré !

La couverture me plaisait beaucoup, rappelant les belles heures du film noir dont ce comics reprend les codes : un « éclairage » particulier, une ambiance sombre bien sûr, un détective ou un personnage principal (ici le scénariste) abimé par la vie, alcoolique, un peu cynique et qui va mettre les pieds dans une sale histoire… Il y a aussi, évidemment, des femmes fatales, la vedette assassinée et sa remplaçante (The show must go on !)

Si vous avez dans votre entourage un amateur de polars et de cinéma américain des années 40/50 (films noirs), n’hésitez pas, offrez-lui ce pavé (360 pages) !

*****

Pour feuilleter les 20 premières pages

Un comics découvert chez Mo’ et Jérôme

Pour les amateurs de films noirs, je vous recommande le très beau livre de Patrick Brion « Le film noir » (pas tout jeune, mais « who cares » ?)

https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/MC/b8/09/a2/10619320/1540-1/tsp20160219181115/Le-Film-Noir.jpg#f49c2337-2b1b-4b2b-b1c3-d89f2b012e18

 

Cette semaine, c’est chez Moka

 

Une bd qui participe aussi au Challenge Petit Bac chez Enna – Catégorie couleur

Nous suivre et partager :
0