Le maître des crocodiles – Bd ado/adulte

crocodiles  Le maître des crocodiles

Stéphane Piatzszek & Jean-Denis Pendanx

Futuropolis (2016)

§ § § § §

Été 1984. Bernard, Léonard et sa femme Isabelle, qui est enceinte, arrivent en Indonésie, dans l’Archipel des Banyak, non loin de Sumatra. Ils viennent faire un film documentaire militant sur les ravages de la pêche à l’explosif (destruction des coraux = plus de poissons).

Adeptes de la Deep Ecology* prônée par Arne Naess**, ils sont très sûrs d’eux, mais Léonard, pas très diplomate dans ses explications, se fait jeter dehors par le chef du village…

§ § § § §

Les dessins donnent bien envie de visiter les îles Banyak ! Certaines illustrations font vraiment « carte postale ». J’ai bien aimé les couleurs aussi, la transparence de l’eau à certains moments. Et le croco fiche bien la trouille !! Par contre, côté histoire, certaines choses m’ont un peu gênée…

Les hommes blancs écolo soucieux de la planète qui viennent faire la leçon aux pauvres asiatiques qui font n’importe quoi, par exemple… Et c’est dommage, parce qu’un propos écologiste dans une bd d’aventure n’était pas fait pour me déplaire, bien au contraire. Mais là, les écolos passent un peu pour des cons prétentieux. Et puis cette histoire de vengeance, 30 ans après ?

J’ai eu l’impression que l’auteur avait hésité entre une bd d’aventure, une bd politique, une bd écolo, sans arriver ni à trancher, ni à faire un mélange cohérent. Bref. Plutôt déçue et pas vraiment convaincue ! Mais d’autres que moi ont aimé, n’hésitez pas à me donner votre avis si vous l’avez lue.

Pour un avis beaucoup plus positif, n’hésitez pas à aller lire celui de Jérôme

 § § § § §

*« Deep Ecology » : écologie profonde : une écologie qui ne met pas l’homme au centre des choses et prône un droit égal pour tous les êtres vivants à vivre et s’épanouir (pour simplifier énormément).

** Arne Naess : Philosophe Norvégien ( 1912-2009) fondateur de la Deep Ecology.

Blog de l’illustrateurLa bd de la semaine

La page de l’auteur sur le site de l’éditeur

crocodiles

Cette semaine, c’est chez Moka

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La différence invisible – Bd adulte

AutismeLa différence invisible

Julie Dachez (scénario)

Mademoiselle Caroline (adaptation, dessin et couleur)

Sur une idée et avec la participation de Fabienne Vaslet

Préface de Carole Tardif et Bruno Gepner

Delcourt/Mirages (2016)

><><><

Marguerite a 27 ans. Tous les matins, elle part travailler à la même heure, suit le même trajet, passe dans les mêmes magasins. De 8h à 9h, elle est seule au travail, il n’y a pas de problèmes. Mais à 9h, la foule de ses collègues arrivent et là, on sent un malaise. Du bruit, beaucoup de bruit. Un sourire crispé quand certains de ses collègues lui disent bonjour. Au bout d’une heure et demi, elle n’en peut plus, elle part s’isoler dans les toilettes pour « respirer ». Un jour elle est convoquée dans le bureau du big boss. Il n’a rien à lui reprocher côté travail, mais il souhaiterait qu’elle s’intègre davantage, qu’elle déjeune avec ses collègues…

><><><

Au départ, on ne comprend pas trop ce qui se passe. Marguerite est un peu bizarre, un peu solitaire, elle a ses petites habitudes… Mais au fur et à mesure, on comprend que c’est pire que ça. Elle est hyper sensible au bruit aux mouvements, aux odeurs… Elle ne comprend pas l’humour, les phrases à double sens.

Même si ce n’est pas la même chose, si vous avez déjà été dépressif, vous allez comprendre le calvaire de Marguerite : tout le monde lui dit de « se bouger », sans se rendre compte des efforts terribles qu’elle fait déjà tous les jours !

Cette bd nous parle d’autisme. D’une forme particulière d’autisme, le syndrome d’Asperger.

Si vous vous êtes bien renseigné sur l’autisme, vous n’apprendrez peut-être rien. Mais vous pourrez toujours vous régaler avec les dessins, très sympas. Moi qui suis loin d’être une spécialiste, j’ai appris tout un tas de choses, car en plus de la bd, il y a aussi une partie documentaire très bien faite, même si on est un peu dégoûté quand on voit certains chiffres (20 % d’enfants autistes scolarisés en France contre 8o % dans d’autres pays… On ne peut pas dire qu’on soit en avance !)

Les deux dernières pages proposent des livres de référence, des témoignages, des livres pour enfants…

><><><

Le 2 avril, c’est la journée de sensibilisation à l’autisme

Site de l’ANCRA (Association Nationale des Centres Ressources Autismes)

><><><

Le blog de l’auteure

Celui de Mademoiselle Caroline

Les 4 premières pages sont visibles sur le site de l’éditeur Delcourt

L’avis de quelques blogs : Le Livroblog, Les lectures de Caro, Le bar à bd, Les chroniques de l’invisible

L’avis d’une personne qui est autiste asperger

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Mo’, du bar à bd !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Coeur de Hérisson 1 : un manga vraiment kawaii

Plongez dans un très joli shojo avec le manga Coeur de Hérisson : histoire d’amour et d’amitié, dans un lycée japonais ! Une série en 5 volumes.

coeur de hérissonCoeur de Hérisson 1

de Nao Hinachi

Kazé, paru le 1er mars 2017
9782820328120, 6,79€
192 pages

Kii adore les hérissons, elle les collectionne même. Pour elle, Hozuki, le mauvais garçon du lycée est tout simplement un hérisson sur la défensive. Elle se prend d’affection pour lui, bien décidée à lui faire ranger ses épines. Et rapidement, alors qu’une amitié naît entre eux, elle tombe amoureuse…

Nao Hinachi a publié cette série Coeur de hérisson au Japon de 2013 à 2016, sous le titre Koisuru harinezumi. Dans le premier tome de cette série en 5 volumes, on découvre Kii, et ses mignons petits hérissons. Cette jeune lycéenne toute douce, sort de sa zone de confort pour aller à la rencontre de Hozuki, bad boy. Elle n’a pas une personnalité très marquée, mais ses doutes et ses maladresses la rendent très attendrissante. Le personnage d’Hozuki est lui un peu plus fouillé. Ce n’est pas vraiment un méchant garçon qui se révèle gentil, c’est plutôt un gentil garçon qui se traîne une mauvaise réputation, ce qui le pousse à se défendre un peu trop. Hozuki est finalement un vrai hérisson, qui fait tout pour se protéger et ne s’ouvre pas facilement aux autres. Sa meilleure amie, plus vieille qui lui est déjà maman. Ses rapports avec le petit garçon le rendent bien plus chaleureux.

Si l’on sent bien que cette tranche de vie adolescente nous conduit vers une jolie histoire d’amour, dans ce premier tome de Coeur de hérisson nos héros vont surtout se tourner autour, entre incertitude sur leur sentiment, et sur les sentiments de l’autre. Kii est timide, et n’ose pas toujours s’affirmer dans cette relation ambivalente, d’autant plus qu’elle n’est pas sûre des sentiments d’Hozuki. Ce dernier est encore plus perdu dans ses sentiments, ne sachant même pas vraiment ce que c’est qu’aimer. Un jeu de je t’aime moi non plus sympathique dans ce premier tome, à voir tout de même comment l’auteur va faire évoluer les personnages et l’histoire pour ne pas lasser, même en 5 tomes.

Les illustrations sont soignées, avec surtout, ces petits hérissons qui se promènent en introduction de chapitres, et régulièrement à l’intérieur des pages. Des objets hérissons et de petits hérissons qui m’ont bien entendu fait craquer…

Coeur de hérisson est un joli manga, plein de mignonneries et d’hésitations amoureuses. Rien de très original, mais d’adorables hérissons qui ponctuent une belle histoire !

 

Planning de sortie :

  • Tome 1 : 1er mars 2017
  • Tome 2 : 24 mai 2017
  • Tome 3 : 5 juillet 2017
  • Tome 4 : 19 septembre 2017
  • Tome 5 : 8 novembre 2017

Trailer : 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Léonard et Salaï T1 – BD ado/adulte

LéonardLéonard et Salaï

Benjamin Lacombe & Paul Echegoyen

Coll. Noctambule

Ed. Soleil (2014)

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 

Cette splendide bande dessinée, prévue en 2 tomes, raconte la vie de Léonard de Vinci. Non seulement sa vie d’artiste, peintre, sculpteur, sa vie d’ingénieur mais également sa vie d’homme. Son amour pour Salaï, un jeune homme qui était son apprenti, son caractère curieux, ses difficultés à terminer les choses… C’est une sorte de biographie en images « à la manière de… »

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 

Léonard

Un magnifique hommage !

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 

Quand on pense à Léonard de Vinci, on pense à un vieillard à longue barbe blanche. Léonard Mais si on connaît quelques-unes de ses œuvres, on ne connaît pas forcement sa vie… Cette magnifique bande dessinée nous offre une belle occasion de mettre un terme à nos lacunes (les miennes en tous cas !) Saviez-vous par exemple que Léonard de Vinci était végétarien ?

A la fin de l’ouvrage, les deux auteurs nous racontent comment ils ont procédé pour se partager le travail (ils sont tous les deux dessinateurs), j’ai trouvé ça très intéressant ! Pour finir, deux pages de repères historiques marquant de la vie de Léonard de Vinci.

Cette bd est prévue en 2 tomes, mais je n’ai pas trouvé la date de sortie du tome 2…

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 

Le site de Benjamin Lacombe et son blog

Le site de l’illustrateur Paul Echegoyen

Du même auteur, Benjamin Lacombe, nous vous avons présenté : Ondine, Blanche-NeigeLes super-héros détestent les artichauts, Swinging Christmas

Et de Paul Echegoyen : Le bal des échassiers

Sites qui parlent de Léonard de Vinci : Futura Tech ou encore Luxorion (beaucoup de liens à la fin de l’article)

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 

Interview de 9ème art, réalisée en 2014 au Salon du Livre de Paris.

La Chronique + ci-dessous l’interview de Benjamin Lacombe réalisée par Jacques Viel d’un amour de bd (très intéressante !)

La bd de la semaineCette semaine nous sommes reçus par Mo’

La bd de la semaineEnregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer