Magellan #BD

Magellan BDBande dessinée ados / adultes

Magellan :
jusqu’au bout du monde

de Christian Clot,
Bastien Orenge et
Thomas Verguet

Glénat, mars 2012
Collection Explora, 56 pages
9782723481977, 14,50€

1519. Jusqu’où faut-il aller pour démontrer la justesse de ses idées, pour vivre ses rêves jusqu’au bout ? C’est ce que Magellan devra apprendre, en allant jusqu’au sacrifice ultime pour que jamais son nom ne soit oublié…

Les très belles illustrations de la couverture notamment m’ont tout de suite attirée et j’ai parcouru les océans avec plaisir.

Cet album nous conte l’histoire de Magellan d’une façon romancée mais proche de la réalité dans les grandes lignes. Magella, ce portugais parti sur les mers au nom du roi d’Espagne était visiblement un homme froid et peu aimé. Mutineries, découvertes, déconvenues et secrets rythment son voyage, son tour du monde.
Le récit du voyage de Magellan est en fait une histoire imbriquée puisque cette histoire est elle même contée au roi d’Espagne, ce qui permet coupures et retours en arrière. Si nous savons dès le début que Magellan est mort, la grande question est « comment ? ». Ce mystère nous pousse dans notre lecture rendant l’ensemble efficace et attrayant.

J’ai eu tout de même un peu de mal à me repérer dans les personnages et j’aurais apprécié un peu plus de données historiques au cours du récit. Un peu perdu par moment donc dans les personnages j’ai trouvé certains passages un peu long mais finalement une surprise m’a permis de retrouver l’intérêt en fin de lecture…

Une bande dessinée intéressante pour découvrir Magellan autrement, mais qui reste assez loin de la « bande dessinée historique ». L’accent est mis sur l’homme, l’aventure et le mystère.

 

+ BD du mercredi : une initiative de Mango, chez qui vous retrouvez chaque semaine le choix de tous les participants

 

 

+ Je profite de cet avis BD pour vous faire part du guide BD Decitre qui vient de sortir, pour 3€ : « Découvrez la BD sous un nouvel angle. Nos libraires Decitre vous proposent huit thématiques originales pour aborder la BD contemporaine. Romans graphiques, BD, mangas, comics, tous les genres sont représentés et chroniqués par nos libraires. Retrouvez également en exclusivité les coups de coeur de notre parrain, le scénariste Fabien Vehlmann. Enfin, huit portraits d’auteurs emblématiques complètent cette sélection afin de vous offrir un large panorama de la BD d’aujourd’hui, et portez un nouveau regard sur la BD »

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

La Page Blanche #BD

Bande dessinée

La Page Blanche

de Boulet et Pénélope Bagieu

Delcourt, janvier 2012
978-2-7560-2672-5, 22,95€

BD choisie dans le cadre de mon statut officiel sur My Boox
où vous retrouverez aussi ma chronique.

Une jeune femme reprend ses esprits sur un banc sans se rappeler ni son nom ni ce qu’elle fait là. Menant l’enquête tant bien que mal, elle tente de retrouver la mémoire et son identité. Mais que va-t-elle découvrir ? Un passé romanesque fait de drames et de romances ou l’existence banale d’une femme ordinaire ? Et dans ce cas, saura-t-elle devenir quelqu’un après avoir été quelconque ?

J’aime beaucoup les illustrations de cette bande dessinée je me suis donc plongée sans mal dans l’histoire. Je me suis même rapidement attachée au personnage principal, cette jeune femme amnésique qui ne se reconnaît pas dans ce qu’elle découvre de sa vie.

Suite à son « réveil » sur un banc, elle ne retrouve aucuns souvenirs. Ni son nom, ni son adresse, ni sa famille. Tout ce qu’elle découvre c’est grâce au sac qu’elle a la main et qui la conduit à son appartement. Elle a un chat, adorable d’ailleurs, mais rien de tout ce qu’elle voit ne lui rappelle celle qu’elle est. C’est donc à la fois la vie quotidienne d’une jeune femme libraire et la quête d’identité d’une amnésique que l’on va suivre…

L’ensemble est réalisé avec finesse mais surtout avec beaucoup d’humour. En effet régulièrement des pages nous permettent de voir les idées d’Éloïse la narratrice – des et si illustré vraiment hilarant, des extra terrestres aux services secrets. Malgré cet humour omniprésent dans le déroulement de l’histoire l’émotion est aussi réellement présente car cette jeune femme touchante a bien du mal à en pas perdre pied…

Une histoire qui allie avec brio illustrations magnifiques, humour bien placé et émotion, une belle découverte!

 

RDL# BD Scientiflics VS Légendaires

En ce mercredi BD plusieurs bandes dessinées, avec de mini avis mais je n’ai pas bien grand chose à dire…

Les scientiflics – tome 1

Après les profs, les pompiers… retrouvez les Scientiflics! Clairement dans l’air du temps cette BD a un point positif : elle attire le lecteur. Pourtant une fois la BD ouverte on est bien déçu par l’intérieur. Les gags ne sont pas à la hauteur de ce qu’on a pu lire dans les profs par exemple. L’humour de ce type de BD est déjà généralement assez lourd mais alors là c’est pire que tout. Bon d’accord il faut dire aussi que cela s’inspire plus des séries TV actuelles que du métier, ce qui explique sans doute que ce soit faux. Tout de même c’est dommage car cette nouvelle série m’a paru bien fade à côté des autres séries d’humour de l’éditeur…
Côté élèves un constat dans l’ensemble similaire : ils sont attirés par la couverture mais il ne la partage pas avec le voisin (ou avec moi) ce qui n’est généralement pas très bon signe. Certains ont tout de même apprécié puisqu’ils m’ont demandé le tome 2, mais sans savoir m’expliquer ce qu’ils aimaient…

de Janssens et Carrère – Bamboo éditions

Les légendaires 1 La pierre de Jovénia

On passe à une BD totalement différente avec les Légendaires, succès éditorial que les élèves aiment beaucoup ! Il y a déjà de nombreux tomes, je n’ai lu pour ma part (pour le moment) que le premier, histoire de me faire un avis avant d’acheter la suite aux élèves.

Si je suis moins emballée qu’eux j’ai tout à fait vu ce qui pouvait plaire aux jeunes dans cette histoire : des héros forts et puissants dans un monde fantastique plein de magie se retrouvent, comme toute la population, transformés en enfants. Rejetés, impuissants et affaiblis, les voilà maintenant avec de petites têtes d’ange (de manga), tout en couleur, lancé dans une quête obscure et mystérieuse. Ce premier tome est celui des présentations mais l’histoire met en place beaucoup de choses, de nombreuses relations, des mystères… et forcément on veut connaître la suite.
Les illustrations sont en couleur mais assez proche de celle des mangas ce qui plait beaucoup aux jeunes (et moins jeunes car plusieurs surveillants suivent aussi cette série ;) et j’avoue que c’est une série agréable et sympathique. Selon mes sources, en plus, c’est encore mieux après!

PS: j’ai cherché, il y a déjà 14 tomes et une série dérivée : Les légendaires Origines arrive, le tome 1 Danaël est prévu pour le 9 mai 2012

de Patrick Sobral – Delcourt

Je pensais vous proposer quelques titres supplémentaires mais je tome de sommeil, je vous abandonne donc!

Rendez-vous demain pour une Ronde des Livres – Ces livres dont je n’ai pas parlé (article non programmé, j’essaye de le faire dans les délais…)

Seuls de Gazzotti et Vehlmann

Seuls

Tome 1 La disparition

de Gazzotti et Vehlmann

Bande dessinée jeunesse

Dupuis, 2006
9782800136929, 10€60

Il y a d’abord Yvan, 9 ans, l’artiste rigolo et carrément lâche. Il y a ensuite Leïla, 12 ans, la garçonne énergique et optimiste. Viennent ensuite Camille, 8 ans, la naïve généreuse et moralisatrice et Terry, 5 ans et demi, le gamin turbulent et attachant. Et puis, il y a aussi Dodji, 10 ans, l’ours au grand cœur.

Ces cinq enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s’est-il passé ? Où sont leurs parents et amis ? Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller… SEULS !

Conseillée par Edelwe (pour mes élèves en fait, par ses élèves en quelque sorte) cette bande dessinée a rejoint le CDI à ce retour de vacances. Je n’ai pris que le tome 1 pour le moment, budget oblige, mais déjà les élèves me réclament la suite!

Ils aiment, se conseillent et s’échangent cette bande dessinée.

Pour ma part mon avis est plus réservé même si j’ai apprécié ma lecture. L’histoire tout d’abord, sympathique mais déjà vue (de Sa majesté des mouches à Gone) nous entraîne dans une ville vide, où seuls des enfants subsistent et essayent de survivre. Ce tome est surtout un tome de présentation, où nous découvrons la situation sans savoir vraiment ce qu’il en est. C’est ce suspense, ces mystères et ces découvertes qui sont intéressants et qui nous tiennent en haleine.

Les personnages sont présentés et ils sont dans l’ensemble plutôt attachants. Des enfants donc, avec des personnalités très différentes et complémentaires. Un peu stéréotypée peut-être mais qu’on aimerait bien connaître un peu plus, car ce premier tome ne fait que les effleurer.

C’est un peu mon sentiment général sur ce premier tome « Et après? » car au final on ne sait pas grand chose de cette situation ni des personnages… A suivre donc, cette histoire comme mon avis!

+ Le site de la série

Une BD du mercredi le jeudi soir, parce que j’ai commencé cet article hier matin, mais que je ne suis pas très efficace en ce moment!

Toutes les BD du mercredi chez Mango – Top BD des blogeurs chez Yaneck