Les enfants d’Evernight 1 De l’autre côté de la nuit

Les enfants d’Evernight
1 De l’autre côté de la nuit

d’Androyss & Yang

 Bande dessinée pour adolescents / adultes

Delcourt, 2011

9782756018256, 10,50€

Mon avis :

Tout commence à Londres en 1899. Camille fait le vœu de ne pas se réveiller… et se retrouve de l’autre côté de la nuit, plongé dans un univers onirique très particulier. Les personnages que l’on y croise sont mystérieux, et l’on apprend très doucement des informations sur ce monde. Camille se retrouve ballotée, envoyée à droite à gauche sur des «  planètes » qu’elle ne connaît pas, poursuivie sans vraiment savoir qui sont les bons ou les méchants.

 De ma lecture faite il y a une semaine, me reste surtout un sentiment de confusion. L’impression de ne pas en savoir plus à la fin de cette BD qu’après quelques planches. Bien sûr ce n’est qu’un tome 1 et c’est normal, mais j’aurais aimé avoir un peu plus d’informations afin de vraiment entrer moi aussi dans ce monde, de l’autre côté de la nuit.

 Les illustrations sont tout à fait dans le ton du récit, colorées et oniriques à la fois. Nous nous retrouvons comme dans Le rêve du Papillon dans un monde complexe où les animaux semblent la norme. Seuls quelques humains y vivent, mais avec des « pouvoirs » comme des gardiens.

 Un tome 1 prometteur mais pas tout à fait assez développé à mon goût…

Le rêve du Papillon 1 Lapins sur la lune

Le rêve du papillon
1 Lapins sur la lune

de Marazano et Luo Yin

Bande Dessinée ado

Dargaud, 2010
9782205061154, 13,95€

 

Présentation de l’éditeur :

Tutu s’est réveillée dans un monde inconnu et absurde où l’amour est éternel.
Un monde gouverné par un dictateur, où des lapins bizarres la suivent partout, et dont les habitants ne l’aiment pas beaucoup… La petite fillette souhaite très vite qu’une seule chose : rentrer chez elle. Une fable magique et intemporelle an quatre albums dans un monde de poésie, d’humour et de fantaisie.

Mon avis :

Quand un élève me conseille une bande dessinée, généralement je suis sceptique mais je l’achète… Souvent il faut bien l’avouer je suis un peu déçue, mais ça fonctionne plutôt bien auprès des copains… Là quand on m’a conseillé Le Rêve du papillon, j’ai d’emblée aimer le titre, et j’ai découvert une couverture vraiment attirante !

 Dès les premières pages j’ai été séduite par le trait et les couleurs. J’ai tout de suite pensé à Miyazaki et c’est donc pleine d’entrain que je suis rentrée dans cet univers. Si dans les premières planches tout semble classique on bascule bientôt dans le fantastique. La force de ce livre c’est son héroïne, qui comme nous découvre ce nouveau monde très animalier, où les lapins ont une place de choix. Elle est mignonne, un peu perdue tout comme nous et on ne sait pas bien nous non plus à qui elle doit faire confiance ou non…

 Les personnages animaliers sont captivants, ce monde reste assez obscur pour nous mais certains détails sont bien trouvés comme les hamsters (pauvres petits !). On tourne les pages et c’est avec regret que l’on arrive à la dernière page, bien que les 56 pages soient déjà denses en évènements et aventures.

 J’ai regretté parfois tout de même de ne pas avoir un peu plus d’informations sur ce monde et notamment sur le cerf-voleur ! L’histoire est assez folle, un brin perturbante et on reste vraiment sur notre faim. Plusieurs tomes de parus… mais pas tous encore!

 Une très belle bande dessinée aux dessins japonisants, fantastiques, avec un chat tout à fait irrésistible, mais à l’histoire (trop) compliquée !

 + L’avis de Bouma, déçue
+ Celui d’Eidole, enchantée
+ Celui d’Emmyne, très complet, comme toujours! -plus disponible-

Garance de Séverine Gauthier

*
*
*

 

Garance

de Séverine Gauthier

Thomas Labourot
Christian Lerolle

BD jeunesse (et très bien pour adulte aussi!)

Delcourt Jeunesse, septembre 2010
9782756020976, 9€40

*
*
*

Présentation de l’éditeur :
Et bien non! Je ne vous la livre pas, car la seule que j’ai trouvé vous gâcherez le plaisir! Alors une petite illustration à la place, avec nos deux héros!

Mon avis :

Une bande dessinée touchante, avec de magnifiques dessins plein de légèreté.

Un jeune garçon retrouve Garance, au bord de la mer. La plage, le sable, et les vagues… C’est à la fois une histoire très simple et plein de magie que celle de ces deux enfants. Pendant toute l’histoire je me suis posée de nombreuses questions, j’ai cherché à voir au delà des mots mais une fois la dernière page tournée j’ai compris que c’était vain. Il faut juste se laisser porter par les vagues.

C’est ce que j’ai fait à la deuxième lecture, ne m’attachant même plus aux quelques mots qui émaillent cette BD, j’ai juste plongé dans ces belles illustrations. Pourtant j’avais essuyé un instant de doute en ouvrant la BD, trouvant les premières planches moins séduisantes que la couverture…. et pourtant j’ai rapidement retrouvé l’ambiance qui m’avait séduite en couverture et en le parcourant au Salon du Livre de Montreuil l’an dernier !

  Garance2.jpg

Une BD à découvrir, pour les enfants mais qui touche sans doute un plus large public, car le peu de texte permet à chacun de se l’approprier selon sa propre histoire… Elle se lit vite, trop vite, et l’on a pas envie de sortir de ce magnifique monde onirique…

+ j’ai le poster au CDI : )
+ Aristide Broie du noir, du même auteur est déjà sur mon blog!

+ Le blog de l’auteur Séverine Gauthier, avec plein de jolis projets à venir!!
+ Elle sera présente au salon du livre jeunesse de Montreuil le samedi 4 et le dimanche 5 décembre prochain avec Thomas Labourot et Christian Lerolle.  Ils dédicaceront Aristide broie du noir, Mon arbre et Garance sur le stand des éditions Delcourt le samedi de 10h à 12h et le dimanche de 13h à 15h.

+ de nombreux avis sur les blog, par exemple Noukette, Mo’ et Bouma

 BD du mercredi

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

LD Anuki de Sénégas et Maupomé

Lundi Découverte, découvrons les Éditions de la Gouttière!
http://editionsdelagouttiere.com/images/logo.png

Bon déjà il faut le dire, j’adore ce nom, ainsi que ce logo (dessiné par Alfred)

Les éditions de la Gouttière sont le département éditorial de l’association On a Marché sur la Bulle, association centre de de ressource en bande dessinée, organisatrice des Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens. Cette association participe aussi à de nombreuses interventions autour de la bande dessinée, propose des expositions en location, des rencontres… Une association dynamique déjà bien implantée dans le paysage de la BD, surtout dans le Nord de la France.

Une forte implication pédagogique aussi, puisque la plupart de leur publication dispose de fiche pédagogique téléchargeable gratuitement sur le site.

Mais qu’éditent-ils ? De la bande dessinée bien évidemment, avec des projets très différents. Actuellement 7 titres à leur actif :

Ainsi qu’un jeu La ferme infernale.

Des projets variés, très différents même. J’ai d’ors et déjà très envie de poursuivre ma découverte par Cicatrice de guerre(s) un collectif de 24 auteurs, jeunes talents ou grands Prix d’Angoulème. De petites histoires, agrémentées de documents historiques pour revenir sur la Première Guerre Mondiale.

Ils seront présents sur le Salon du Livre de Montreuil du 30 novembre au 4 décembre 201, en compagnie de Stéphane Sénégas (Anuki) et Alain Kokor (Petite souris, Grosse bêtise)! Une belle occasion pour aller à leur rencontre!

C’est aujourd’hui d’Anuki que je souhaite vous parler !

Anuki

1 La Guerre des poules

de Sénégas et Maupomé

Entre BD et Album pour enfant dès 4 ou 5 ans

Éditions de la Gouttière, octobre 2011
9782952407595, 9,50€
34 pages

Présentation de l’éditeur :
La vie d’un petit Indien, ça n’est pas facile tous les jours, surtout quand les poules, les sangliers et les ours s’en mêlent.
Heureusement, qu’Anuki n’a pas trop peur. En tout cas, pas des poules…

Mon avis :

Anuki est un petit Indien a la bouille attachante, que l’on suit dans cette trentaine de pages avec beaucoup de plaisir. Sa vie n’est vraiment pas simple, et il est quelque peu mal chanceux… mais débrouillard!

Cet album pour enfant se présente en planche comme une bande dessinée, mais sans texte. J’aime beaucoup les albums muets pour enfants mais j’en trouve rarement qui me plaisent pleinement. Ici c’est une pleine réussite !

Des dessins adorables et clairs, bien compréhensible par des enfants, et une histoire bien présente, que l’on suit même sans texte… Le tout en plus ne manque pas d’humour et j’ai franchement ri à certains passages. Anuki est un petit personnage attachant, et l’ensemble est vraiment très bien mené. Peu de couleurs sans que cela soit plat, pas de texte et pourtant une vraie histoire de vrais sentiments !

Une très belle aventure, drôle et touchante, un tome 1 qui peut tout à fait se lire tout seul, un magnifique album pour enfants assez jeune sans soucis puisque sans texte, mais aussi pour les plus grands… et les adultes !

+ L’avis de Mo’