Flamingo – Album rigolo et très beau ! ♥

flamingo

FLAMINGO ♥

Molly Idle
Seuil jeunesse (2013)
oo oo oo oo

Flamand est seul. Vraiment seul ?

Arrive une petite baigneuse chaussée de palmes, qui se met à imiter le flamand rose.

Celui-ci enchaîne les poses, de plus en plus compliquées, jusqu’à ce que… Patratras ! Serait-ce la fin du jeu ?

oo oo oo oo

flamingo

oo oo oo oo

Un album qui raconte un jeu d’imitation, la petite fille imitant la belle chorégraphie du flamand. Imitation pour cause d’admiration, de ressemblance (la fillette porte un maillot rose et des palmes) ou d’envie de jouer/de danser ?

On ne sait pas, mais cela débouche sur une jolie histoire d’amitié.

Une histoire toute simple, avec très peu de texte, mais graphiquement c’est superbe ! Avec des volets à soulever, dévoilant de nouvelles poses, de nouvelles mimiques… Toutes les pages sont très joliment bordées de fleurs roses (fleurs de péchés ou de cerisiers ?)

En faisant des recherches sur l’auteure, j’ai vu qu’en fait il s’agit d’une série. La petite fille s’appelle Flora et elle danse aussi avec un pingouin sur la glace ou encore avec deux paons ou même une autruche !

Le blog de l’auteure

oo oo oo oo

Une très jolie découverte faite grâce à Lucie, du blog « La souris des champs » avec qui j’ai eu le plaisir de faire le swap album cette année.

challenge albums 2018

Cet album participe au Challenge « Je lis aussi des albums 2018 (quel numéro ? Heu…)

La loterie – BD d’après S. Jackson (Adulte)

Loterie

LA LOTERIE

Miles Hyman

d’après la nouvelle de Shirley Jackson (1948)
Casterman (2016)

******

Juin. Dans un village de Nouvelle-Angleterre, la population se prépare tranquillement, avec des gestes immuables hérités d’une longue habitude. En effet, chaque année, c’est le 27 juin qu’a lieu la loterie et tout le village se doit d’y participer. Qu’y gagne t-on ? Je ne peux vous le dévoiler, c’est la chute de l’histoire.

Miles Hyman, auteur/illustrateur, a adapté en bande dessinée la célèbre nouvelle de Shirley Jackson, sa grand-mère.

******

Depuis que j’ai vu cette couverture, j’ai envie de lire cette bd. Et encore plus après avoir lu quelques avis mystérieux de mes collègues de la BD de la semaine et vu quelques (magnifiques !!!) illustrations…

Une bande dessinée à réserver aux adultes. Âmes sensibles s’abstenir !

Les illustrations, m’ont tout de suite fait penser aux tableaux d’Edward Hopper que j’aime beaucoup (L’époque ? Le style ? Les couleurs ? Je ne sais pas). Quand à l’histoire… Disons qu’il est question d’une ancienne coutume, si ancienne que les rituels qui l’accompagnaient ont été perdus depuis bien longtemps…

Au fil des pages, on sent les visages se fermer, une menace qui plane, une angoisse qui monte. Jusqu’à la fin, terrible.

Une bd qui m’a beaucoup plu, même si la fin… Bon sang quelle fin !! Un si joli petit village…

Dans un dossier documentaire très intéressant, à la suite de la bd, Miles Hyman nous parle de sa grand-mère et de l’histoire liée à cette nouvelle qui a fait beaucoup de bruit à sa sortie.

Loterie

Cette bd faisait partie de la sélection pour le Prix du Polar SNCF 2018

******

Ils l’ont lu aussi : Lecturissime, Natiora, Caro, Brize, Soukee, Alice,

Interview de l’auteur

Son site (avec quelques superbes illustrations !!)

Feuilleter quelques pages sur le site de l’éditeur

 

est en congé pour la période estivale !

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis.

 

Star trip – roman ado ♥

Star

Star Trip ♥

Éric Senabre
Didier jeunesse (2017)
*****

USA. Idaho. 1968.

May Peeples, une adolescente de 15 ans, s’occupe tant bien que mal de son jeune frère Sam, 7 ans, handicapé suite à une chute, fan absolu de science-fiction et notamment de la série Star Trek, pardon, Star Trip. Trois semaines auparavant, leurs parents s’étaient mystérieusement envolés pour une destination inconnue, leur laissant un peu d’argent pour se nourrir, mais aucune explication ni date de retour. Pour faire plaisir à Sam, May et son amoureux Will, vont construire en grand secret une réplique de la petite navette spatiale de la série. Et, oh surprise, qui va débarquer ?

*****

A la suite de May, Sam, Will et deux autres compagnons, nous sommes propulsés dans un road movie à travers l’Idaho puis l’Utah…. C’est franchement inattendu, frais, vraiment amusant, un peu fou avec des personnages intéressants, voir truculents pour certains. May est une féministe avant l’heure et elle a un sacré caractère !

L’auteur est fan de Star Trek c’est sûr, à l’instar de son petit personnage Sam. Mais, même si vous n’êtes fan ni de science-fiction ni de Star Trek, vous pourrez prendre beaucoup de plaisir à lire cette histoire déjantée. Moi, je me suis bien marrée !

Il y a de nombreuses références musicales également avec un invité surprise à la fin ! Je n’en dis pas plus, je vous laisse le plaisir de la découverte.

C’était mon premier roman d’Éric Senabre, ça ne sera pas le dernier, et ça tombe bien puisqu’en même temps que celui-ci j’ai acheté pour la bib « le dernier songe de Lord Scriven » et qu’on avait déjà « Sublutetia » et « Elyssa de Carthage« … J’ai pas fin de me régaler moi !!

*****

Lire les 3 premiers chapitres sur le site de l’éditeur

Ce roman a été lauréat du Prix des Ados du Festival Livres et Musiques de Deauville et  a fait partie de la sélection du Prix Vendredi 2017.

Le blog de l’auteur (pas mis à jour depuis 2014 mais dans lequel on entend parler de… Star Trek !)

La chanson chantée par May :

Idéal standard – BD d’humour Adulte

Idéal

Idéal STANDARD

Aude Picault
Dargaud (2017)
*****

Pourquoi BD Adulte et pas Ado/Adulte ? Cette bd est notée à partir de 12 ans sur le site de l’éditeur alors qu’on y parle de la sexualité d’adultes, je ne trouve pas ça très sérieux…

Pourtant je n’ai pas mis « ado » non pas par souci de censure, mais surtout parce que je crois que les thèmes abordés dans ce roman graphique, et entre autre le questionnement existentiel de cette trentenaire ne parlera pas aux adolescents tout simplement…

*****

Claire est infirmière en néonatologie, où elle s’occupe, avec beaucoup de douceur, des bébés prématurés. Elle aide également les parents à créer un lien avec leur petit en couveuse. Elle a 30 ans et est célibataire. Elle a régulièrement des aventures, mais ça ne passe jamais le cap des 3 mois, jusqu’au jour où elle rencontre Franck.

*****

A travers l’histoire toute simple d’une jeune femme, sa vie quotidienne, de nombreux thèmes sont abordés: l’envie de trouver « l’âme sœur », le désir de maternité, l’incompréhension entre les hommes et les femmes, ce que l’on croit que la société attend de nous (être une femme parfaite, une mère parfaite, une femme d’intérieur parfaite…), le droit au plaisir, le droit de disposer de son corps…

De nombreux messages sont également véhiculés (mais avec beaucoup de légèreté) par cette bd : Le droit justement de ne pas être parfait(e), d’être naturel(le), la lutte contre les stéréotypes…

Concernant les illustrations, elles sont très simples et seulement 3 couleurs sont utilisées : le rose pour les fantasmes de Claire, le bleu pour son milieu professionnel et le jaune pour différentes choses (le tilleul, les vêtements de Claire, les portes et fenêtres…)

Cerise sur le gâteau : ce roman graphique se termine avec une très intéressante bibliographie.

Idéal standard est une bd classée en humour, mais elle est beaucoup beaucoup plus que ça !

Un gros coup de cœur pour moi ! ♥

*****

Encore une très belle découverte faite grâce à mes collègues de la BD de la semaine : Natiora, Lasardine, Karine, Stephie, Jacques

Feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur

Interview de l’auteure dans Télérama

est en congé pour la période estivale !

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis.