Darwin – Bd d’aventure historique

Darwin Darwin

Une bd pour découvrir la naissance d’une théorie : celle de l’évolution !

BD Ado/Adulte

***

Darwin
Christian Clot & Fabio Bono (ill.)

Couleurs : Dimitri Fogolin

Collection Explora

Glénat (2016)

*****

T1 : A bord du Beagle / T2 : L’origine des espèces

*****

Le premier tome de ce diptyque nous parle de la jeunesse de Charles Darwin. Un jeune homme peu porté sur les études, mais plutôt observateur et aimant flâner dans la nature. Un jeune homme qui a des amis, aime s’amuser, lire, chasser, boire à l’occasion. Très curieux, il collectionne les pierres, les plantes et les insectes.

Un de ses professeurs le recommande pour un poste de naturaliste sur un bateau, le Beagle, qui doit faire le tour de monde en deux ans. Au cours de ce voyage, le jeune Charles Darwin va faire de nombreuses découvertes, et se poser de multiples questions, dont certaines remettent en cause la théorie de la création du monde…

Dans le 2ème tome, on retrouve un Charles Darwin plus vieux, marié, avec des enfants et qui ne veux pas publier le résultat de ses recherches… Pourquoi ? Allez lire la bd ! ;)

*****

Une vraie bd d’aventure !

C’est la couverture, avec cette promesse de voyage, qui m’a tout d’abord attirée, puis le titre avec sa résonance historique et je ne le regrette pas.

Les premières planches, assez « bavardes » pourront peut-être décourager quelques personnes, mais il serait dommage de ne pas continuer. J’ai suivi les aventures scientifiques de Mr Darwin avec beaucoup d’intérêt, car on voit sa pensée, sa réflexion évoluer au fil du voyage, au fur et à mesure des rencontres et des découvertes.

La mise en pages n’est pas figée (il y a parfois 8/9 cases par page, parfois seulement 2 ou 3- magnifique double page sur la forêt tropicale) et les couleurs apportent un vrai plus à l’histoire (parfois très « classiques » elles se font luxuriantes à d’autres moments).

A la fin de chaque tome, un cahier documentaire de quelques pages, très intéressant, permet d’en savoir plus.

*****

C’est par ici pour feuilleter les premières pages du tome 1.

Le site de Christian Clot, explorateur, chercheur, écrivain…

De Christian Clot, Sophie vous avait présenté la BD « Magellan« .

Et si vous voulez en savoir plus sur Charles Darwin, voir le journal du CNRS

Cette semaine nous sommes chez Moka, Au milieu des livres !

Good morning, Mr President ! – Rentrée littéraire

president

Good morning, Mr President !

Ma (folle) vie de Sténo à la Maison-Blanche d’Obama

Rebecca Dorey-Stein
Nil (2018)
*****
Rentrée littéraire – Sortie prévue le 20/09/2018
*****

L’histoire débute en 2011 à Washington. Rebecca, Becky pour les intimes, cherche désespérément du boulot, histoire de pouvoir rembourser son prêt étudiant et payer son loyer. A 26 ans, buvant un verre seule au bar en observant les jeunes loups aux dents longues qui distribuent à tours de bras leurs cartes de visite, elle se demande ce qu’elle a raté…

Puis elle rencontre Sam et c’est le coup de foudre !

Début 2012, elle répond à une offre d’emploi demandant « une sténo dactylo pour un cabinet juridique ». Il s’agit bien d’un poste de dactylo, mais à la Maison Blanche ! Un travail qui consiste à enregistrer puis retranscrire les interviews, les séances d’information ou les discours de POTUS alias The President Of The United States alias –à l’époque- Mr Barak Obama.

Un poste qui demande donc une grande discrétion bien évidemment, mais également une très grande disponibilité car il faut suivre le président dans tous ses déplacements (à bord d’Air Force One).

*****

Voilà un document qui se lit comme un roman ! Le style de l’auteur est fluide et le fait que l’histoire soit racontée à la première personne (puisqu’elle nous raconte sa vie, que ce soit au boulot ou sa vie privée) donne pas mal de rythme.

J’ai craint, un moment, que le côté « romance » ne devienne trop présent, mais ça n’a finalement pas été le cas.

C’est totalement addictif, un mélange de journal intime et d’ode au Président Obama qui se révèle encore plus sympathique que ce que l’on pouvait s’imaginer en le voyant à la TV.

Vous vous êtes toujours demandé à quoi ressemblait le quotidien d’un président ? On vous livre ici une partie de celui du premier président noir des États Unis d’Amérique. Après cette lecture, une chose est sûre : je n’aurai pas aimé être présidente !

C’est plutôt léger – ne vous attendez pas à un livre d’Histoire- parfois émouvant, et souvent drôle. Un livre qui ne restera peut-être pas dans les annales, mais que j’ai eu plaisir à lire.

*****

ELLE

1 ère lecture / 28

(Ordre de lecture, pas de présentation) 

***

C’est ma 7ème participation au Challenge 1% de la Rentrée Littéraire

Logo Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018 – Picos/Shutterstock

L’homme gribouillé – BD fantastique

gribouillé

L’homme gribouillé

Serge Lehman & Frederik Peeters

Delcourt (2018)

*****

Betty travaille chez un éditeur. Régulièrement, sous l’effet du stress, elle perd l’usage de sa voix. Sa fille Clara par contre, n’a pas sa langue dans sa poche ! Suite à un problème dans leur appartement, elles vivent provisoirement chez Maud, la mère de Betty. Une étrange intrusion dans le logement de Maud va marquer le début d’une enquête qui les emmenera aux sources de leur famille et même au-delà…

*****

Je dois bien dire que je trouvais cette couverture étrange à la fois attirante et presque repoussante… Mais une fois commencé, je n’ai plus lâché ce roman graphique. Le personnage principal, Betty, m’a tout de suite beaucoup plu ! Et il y a dans cette bd une galerie de personnages plus étonnants les uns que les autres. Une aventure fantastique et beaucoup d’action font qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde et qu’on a très envie de tourner les pages… (même lorsqu’il est tard et qu’on doit aller bosser le lendemain, gloups !)

*****

Les avis de mes petits camarades de la bd de la semaine, qui m’ont donné très envie de la lire : Brize, Mo’, Jérôme, Noukette (blog piraté et indisponible pour le moment…), Jacques

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Cette semaine nous somme accueillis par Noukette qui a enfin triomphé des vilains pirates !!

Sur le toit de l’enfer – Rentrée Littéraire

toit

Sur le toit de l’enfer

Ilaria Tuti

Coll. La bête noire
Robert Laffont (2018)
*****
Rentrée littéraire – Sortie prévue le 6 septembre
*****

Dans ce roman policier, deux histoires se déroulent en parallèle : La 1ère se passe en 1978 en Autriche. Magdalena est une jeune fille nouvellement employée dans une « école » d’un genre un peu spécial.

L’autre histoire se passe de nos jours, c’est l’enquête policière proprement dite : un homme a été retrouvé mort dans la forêt, nu et énucléé et ses yeux n’ont pas été retrouvés. On se doute bien sûr que les deux histoires sont liées. Mais comment ?

Pour couronner le tout, un nouvel inspecteur arrive de la ville et ses débuts avec le commissaire sont un peu chaotiques…

***

Au départ, l’auteure prend son temps pour démarrer, il y a beaucoup de descriptions, ce n’est clairement pas un « page turner » mais ça permet de mettre en place une certaine ambiance… assez angoissante il faut bien le dire.

Les personnages sont assez atypiques. Le commissaire est une femme d’un certain âge et elle est malade. On sent vite qu’il y a des recoins sombres dans son passé, un secret, une énorme tristesse. L’inspecteur Massimo est intéressant également. Parfois agaçant dans son besoin de reconnaissance et d’affection, dans sa façon de chercher sans arrêt l’approbation de sa supérieure (qui ne lui facilite pas la tâche !!) Lui aussi semble fuir son passé.

Un rythme assez lent, beaucoup de descriptions (je me promènerais volontiers aux alentours de ce charmant village), des personnages avec du caractère et une atmosphère assez sombre et angoissante (le meurtrier tourne autour de certains enfants…) font de ce roman un polar original.

Battaglia est un personnage que j’aimerai retrouver. Une femme malade qui refuse de se laisser abattre, pleine d’empathie, y compris pour les « méchants ». En bref, une profileuse totalement atypique et tout à fait sympathique !

***

Un extrait : (Il est question de Mathias – 10 ans)

« La forêt n’est pas un endroit pour les enfants. » Les propos de sa mère commencèrent à danser dans sa tête. (…)

Sur la plage de galets, ses amis l’attendaient assis en cercle. Lucia, Diego et Olivier. Cette vision suffit à dissiper ses craintes. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Il n’y avait personne derrière lui. Personne ne l’avait suivi. Il scruta encore les ténèbres de la grotte, comme pour les défier. C’était lui le vainqueur, il était vraiment un chef. Et puis son sourire se figea, finit par s’effacer.

D’un coup, il en eut la certitude.

Il y avait quelqu’un, caché dans l’obscurité, qui l’observait. »

*****

ELLE

2 ème lecture / 28

(ordre de lecture, pas de présentation)

*****

C’est ma 6ème participation au Challenge 1% de la Rentrée Littéraire

Logo Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018 – Picos/Shutterstock

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :