Voyager avec un bébé : guide pratique pour les jeunes parents

voyager avec bébéGuide pratique pour les parents

Voyager avec un bébé :
Guide pratique pour les jeunes parents

de Tiphanya Ursula Chenu

Auto-publication, juin 2016
disponible sur Amazon en numérique
et bientôt en format papier

Tiphanya Ursula Chenu est une grande voyageuse. Une blogueuse voyageuse, qui partage ses découvertes et ses expériences sur son blog Avenue reine mathilde. J’ai suivi de loin et avec admiration ses premiers périples avec sa fille. Un premier périple à Lyon, dont je me souviens, en train, puis le Japon, le bassin méditerranéen, le Royaume Uni, et encore bien d’autres envies… Est-ce qu’elle est folle de voyager comme ça, avec un bébé ? Non, juste courageuse, téméraire et organisée ! Et en plus, elle vient d’écrire un guide pratique, Voyager avec bébé, pour aider tous les parents à faire pareil – ou au moins à voyager un peu avec bébé – !

Ce guide est un précieux atout pour oser se lancer dans une aventure plus ou moins longue, plus ou moins loin. Tiphanya nous livre sa propre expérience tout en donnant toutes les astuces et conseils pour réussir son voyage. Sans prétention et sans juger ceux qui ont déjà peur d’aller en week-end à l’autre bout de la France, elle décline toutes les petites choses à ne pas oublier.

Tiphanya et sa fille à Athènes

Des conseils pour tous, avec même des petits questionnaires pour nous aider à définir notre projet. Administratif, santé, transport, valise… Tiphanya a pensé à tout pour nous, il n’y a plus qu’à suivre le guide, d’autant plus qu’elle a aussi prévu des check-listes pour ne rien oublier !

Les informations et conseils de Tiphanya, émaillés de ses péripéties, vous permettent aussi de trouver des petites choses pour le quotidien. Le passage sur le restaurant, par exemple, peut être mis en pratique dans la vie de tous les jours, pas besoin de voyager bien loin ! Au fur et à mesure de ce guide, on découvre des expériences de parents, à travers des témoignages. Ces témoignages apportent là encore des idées, et surtout montre qu’il n’y a pas une seule bonne manière de procéder, tant qu’on s’adapte à son enfant, et au pays où l’on se trouve.

Là où j’ai été surprise c’est que je me suis prise au jeu, complètement. J’ai lu ce livre en entier, alors même que je ne prépare en ce moment aucun voyage. J’ai appris plein de choses, confirmé d’autres choses que je savais déjà, et j’ai eu envie, follement, d’emmener mini-hérissonne découvrir le monde. J’espère commencer dès cet été, sans doute par l’Europe… De l’avantage et de l’inconvénient d’être professeur : j’ai plein de vacances, mais en même temps que tout le monde, alors tout coûte plus cher… et monsieur n’a pas du tout les mêmes vacances ! Etre enceinte ne m’avait pas empêcher de faire un road-trip jusqu’en Autriche, entièrement en camping sauvage, avoir mini-hérissonne ne devrait donc pas trop nous freiner non plus !

+ Découvrir le blog voyage de Tiphanya – et son blog littérature  !
+ Enna en parle aussi (et elle témoigne dans le livre !)

Acheter le livre :

La France d’Antan #Concours

***
Calendrier de l’avent 2015
Cadeau du 10 décembre


*** *** ***

La France d’Antan
à travers la carte postale ancienne

de Sarah Finger

HC éditions, 2015
9782357201910, 24,50€

Après plusieurs idées de cadeaux pour enfants et bébé, voici une idée pour les parents et les grands parents :) Dans la France d’Antan, près de 900 cartes postales nous font revivre la Belle Epoque ! 

Classées par grande thématiques, comme la vie agricole, les sports ou la vie à Paris, ces cartes postales sont accompagnées de textes documentés qui permettent vraiment de retracer toute une époque, toute une vie, et même de partager un peu du quotidien de ces personnes en noir et blanc :)

Un livre à la mise en page recherchée et colorée, qui permet de parcourir ce livre en picorant à droite à gauche avec plaisir ! Les images, ces cartes postales, sont souvent des scènes posées, pour autant elles reflètent le quotidien, avec par exemple des images de grèves, des scènes de classe et des fêtes foraines !

Extrait publié par Petits Frenchies https://fr.petitsfrenchies.com/

Il a fallu 10 ans aux éditions HC pour réaliser ce livre, un travail titanesque, qui réunit de nombreuses cartes postales de collection privées, rares voir uniques, toutes triées et commentées pour nous !

Un livre sur la France, made in France (même l’impression en France, c’est de plus en plus rare!)

Un livre qui plaira à la fois à ceux qui aiment les cartes postales, l’histoire, ou qui sont tout simplement curieux de notre passé !

***

calendrier de l'avent 2015 concoursAujourd’hui, 1 exemplaire de ce titre à gagner !

Pour tenter de gagner ce petit roman, il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :

Quel livre de chez HC éditions aimez-vous ou souhaiteriez-vous découvrir ?

+ Chances supplémentaires

  • * Suivre l’agence de communication Agnès Chalnot sur facebook   ZA102637861
  •  * Suivre Délivrer des Livres sur les réseaux sociaux    (+1 chance) ou être abonné à la newletter
* Relayer ce concours (donner le lien direct) (+1 chance) 
(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)
 
Concours ouvert du 11 novembre au 8 décembre 2015, France Métropolitaine. Règlement.

***
Tentez aussi de gagner :
Heyo (Couleur Corbeau)
Harry Potter – version illustrée
Abécédaire illustré par Job (Mic Mac)
Le petit ours gris de la Mauricie (Montagne secrète)
Quand les ours frapperont à nos portes (Vert pomme)
Où est mon étoile (Nobi-Nobi)
Zipadee-Zip  (Spleeping Baby)
Des filles dans l’équipe (Talents Hauts)
Monstres farfelus

On ne s’en fait pas à Paris

Mise en page 1On ne s’en fait pas à Paris

Un demi-siècle d’édition à l’école des loisirs

Boris Moissard & Philippe Dumas (ill.)

L’école des loisirs (2015)

À côté du devoir de mémoire, il y a les joies du souvenir et il y a les anniversaires, bonnes occasions de retrouver le temps perdu pour y puiser une nostalgie bienfaisante. Cinquante ans d’édition à l’école des loisirs ont passé vite. Un demi siècle de travail, si l’on peut nommer travail ce qui a procuré tant de plaisir et répond à tant de passion : beaucoup de bonheur au total pour une maison de famille qui se flatte, à la quatrième génération, d’avoir su durer et se développer dans les mêmes conditions d’indépendance absolue et donc de liberté totale. Ces pages d’histoire et parfois de préhistoire ne sont pas un soupir d’auto – satisfaction. Elles sont le coup d’œil au rétroviseur qui nous permet d’aller de l’avant en toute sûreté, de poursuivre notre route vers tous les talents, tous les auteurs qui restent à publier, vers tous les livres qui restent à lire et à faire lire et qui sont, depuis nos origines, notre seule ambition et notre seule fierté. Jean Delas, cofondateur de l’école des loisirs

Mon avis : Si comme moi vous aimez la littérature jeunesse, vous ne pouvez pas ne pas connaître L’école des loisirs. Si vous avez des enfants scolarisés, ils vous auront déjà à maintes reprises (chaque année en fait) ramené de l’école la proposition d’abonnement qui vous permet de bénéficier de beaux albums à petits prix, et si, comme moi, vous fréquentez assidument les bibliothèques, il serait fort étonnant que vous ne soyez pas tombé sur un des albums, romans ou documentaires de cette maison d’éditions.

Mais connaissez-vous son histoire ? Les gens qui l’ont créée, la composent, la font vivre ? Moi non. Jusqu’à la lecture de ce livre, intéressant et plein d’humour, qui, même s’il n’est pas un roman, se lit tout comme.

SignatureNat

Le temps du Japon / Cent instants japonais

Beau livre double face

1 Le temps du Japon

d’Olivier Delhoume, Michel Butor,

Jacques Boesch et Lucien Curzi

2 Cent instants japonais

de Marie-Jo Butor

et Michel Butor

Editions Notari, 2013
9782940408771, 34€

Dans ce livre, des photographies de voyage au Japon.

Du noir et blanc d’un coté, avec des scènes de vie, et notamment de nombreuses personnes qui dorment dans la rue. Pas de texte tout d’abord, juste une introduction, et puis suivent des textes et témoignages. Des mots poétiques ou documentaires, touchants.

Japon, théâtre où le nouveau se hisse sur les épaules d’un naguère ravivé de fascinantes lueurs

Un coté difficile à appréhender parfois, tant l’absence de légende incite le lecteur à se créer sa propre histoire, au fil des photographies. Des images pleines de contrastes, comme un aperçu d’une vie à la fois totalement différente et si semblable à celle des grandes villes françaises.

L’autre coté, cent instants japonais. Des photographies de Marie-Jo Butor, lors d’un voyage de trois mois en 1989. Des photos prises au vol, pas destinées à être publiées, mais aujourd’hui mises en avant dans le cadre de ce live, agrémentées de commentaire de Michel Butor. Cette artiste, souvent exposées en Europe, nous offre un regard d’une infinie beauté sur le Japon d’alors.

Ces photographies, qui donnent à voir le Japon et augmentent mon envie de découvrir ce pays, sont accompagnées de textes, très court, à la manière un peu poétique des haikus, sans se plier à leurs règles. Des commentaires pour inviter à réver encore.

La qualité du livre permet de rendre fidèlement ces clichés, même si l’apparation de la date en bas des photographies m’a un peu dérangées dans ma rêverie parfois… Si la plupart des photos sont assez simples, c’est l’ensemble, avec les commentaires, qui en fait un vrai beau livre, à parcourir et à offrir.

+ Lire et voir des extraits