Le Petit Arbre Voyageur – Case 16

Petit Arbre VoyageurLe Petit Arbre Voyageur est un conte qui permet de belles découvertes, avec une ouverture aux autres, dans un esprit d’apprentissage et de partage.

Album dès 6 ans

Le Petit Arbre Voyageur

de Simon

Akinomé, 2017
80 pages, 20€
979-10-96405-06-0

 

Sous la feuillée du grand Ginkgo du Jardin des Plantes de Paris, un conteur invente pour trois petites filles, l’histoire du Petit Arbre Voyageur. Une histoire orale qui se développe ensuite à l’écrit, associée à des illustrations très variées (crayons, fusains, feutres, pastels, bic, aquarelle, collages…). C’est ce travail qui a passé de longues années en carton que l’on découvre en ouvrant ce grand album.

Dès la couverture l’invitation au voyage est lancée, et c’est véritablement dans un conte que l’on plonge. L’histoire d’un petit arbre qui décide de partir en voyage. De faire comme la girafe et de sauter par dessus la grille, peut importe les récriminations du Grand Arbre. Le voici parti, et nous à sa suite. Paris, l’autoroute, et de nombreux autres arbres. Une aventure en plusieurs petites histoires, bien visibles dans la typographie employée, qui permettent de découvrir cette histoire par petits bouts. Etape par Etape. Car le voyage est long, les destinations et les rencontres très variées, offrant de belles découvertes, autant botaniques que culturelles.

L’histoire du Petit Arbre Voyageur est une vraie invitation au voyage et au partage, à la découverte des autres et de soi. Des petites choses toutes simples, des histoires sur deux pages souvent, et pourtant une accumulation qui permet de découvrir tellement de choses. Ce Petit Arbre, dans son voyage initiatique, va finir par découvrir qui il est, et donc grandir.

La typographie de l’ouvrage s’adapte sans cesse au texte, tant dans la taille que les couleurs. On sent que Simon est conteur, et qu’il souhaite transmettre cette oralisation. Difficile de ne pas suivre ces indications quand on lit l’histoire à haute-voix… et nous voici à notre tour conteur ! Les enfants qui commencent à lire pourront aussi s’amuser avec ces détails de couleurs, pour alterner la lecture.

Si l’histoire et la typographie ont su me séduire, les illustrations, par contre, ne m’ont pas toujours semblé à la hauteur de ce Petit Arbre Voyageur. Trop de techniques graphiques, c’est intéressant mais cela ne permet pas d’avoir une identité graphique. On a l’impression de changer d’illustrateurs à chaque histoire. C’est sans doute voulu, mais l’effet est plus perturbant qu’intéressant. On voit de nombreux arbres, très épurés, qui rendent bien l’atmosphère du livre, mais d’autres illustrations, notamment avec des personnages sont moins convaincantes à mon goût.

Mini hérissonne n’était pas vraiment attirée par la couverture de ce livre, mais elle a écouté plusieurs des histoires tranquillement, sans tout comprendre, et sans que les illustrations soient une aide, ce qui joue sans doute dans ma perception des éléments graphiques de cet album.

Le Petit Arbre Voyageur est un conte qui permet de belles découvertes, avec une ouverture aux autres, dans un esprit d’apprentissage et de partage.

 

Case 16 du Calendrier de l’avent 

Les éditions Akinomé vous offre Ce Petit Arbre Voyageur

Bravo à Charliee !
– encore un peu de retard dans les articles et les tirages au sort, je rattrape au mieux… –

L’histoire secrète du Père Noël – Album

histoireL’histoire secrète du Père Noël

Vincent Cuvellier & Sébastien Mourrin
Milan Jeunesse (2005)
OoOoO

Voilà 10 ans que Léon est enfermé en prison. Il y est parce qu’un jour qu’il avait faim, il a volé un pain. Un soir qu’il n’en peut plus d’être enfermé, il décide de s’évader. Il assomme un garde et lui prend son grand manteau rouge. Dans sa fuite, il va faire plusieurs rencontres très importantes…

OoOoO

Ce que l’on nous raconte ici, ce n’est ni plus ni moins que la naissance du Père Noël !! C’est vrai quoi, vous savez d’où il vient, vous, le Père Noël ? Il n’est pas apparu comme ça par magie tout de même… Rassurez-vous, à la fin de cette histoire, vous saurez tout !

Une très jolie histoire, qui parle d’amour, de pardon et de rédemption (en plus du Père Noël bien sûr !)

Quand aux illustrations, si vous suivez ce blog régulièrement, vous savez déjà que j’aime beaucoup celle de Sébastien Mourrain !

OoOoO

De Vincent Cuvellier, nous vous avons déjà présenté : La série des « Émile », « La 1ère fois que je suis née »Biscotto

Vincent Cuvellier a 2 sites : l’un ici, l’autre . Si vous voulez en savoir plus sur cet auteur, un dossier complet ici.

Illustré par Sébastien Mourrain, nous vous avons présenté : Mr Gershwin ainsi que le magazine « Georges »

Celui de Sébastien Mourrain / L’ultra book de Sébastien Mourrain

Les albums de Noël pour les 0-6 ans chez Milan

challenge albums 2017

Ça change tout ! (ou pas…)

Ça change tout est un album jeunesse qui n’essaye pas de tout changer, juste de montrer l’amour, tel qu’il est…

ca change toutAlbum jeunesse, tout public

 Ça change tout !

de Cathy Ytak

& Daniela Tieni

L’atelier du poisson soluble, 2017
9782358711029, 16€

« Le poème lu, Baptiste rougit aussi,
Mais c’est parce qu’il vient d’attraper un coup de soleil,
Un coup de soleil à l’intérieur. »

Ça change tout est un très bel album, un de ces albums à la fois poétique et plein d’amour… Sous les mots de Cathy Ytak, l’histoire d’amour de Camille et Baptiste voit le jour. Une histoire entre deux personnages assez intemporels – des enfants, des adolescents ? – une histoire toute simple et pourtant très belle, une histoire d’amour, avec comme un refrain dans l’histoire « Qu’est ce que ça change ? ». Une question récurrente avec une réponse principale : TOUT. Parce que chaque histoire d’amour est différente.

Spoiler : Mais savoir que Camille est un garçon, qu’est ce que ça change ? RIEN !

Un album poétique sur l’amour, sublimé par les illustrations de Daniela Tieni. Des illustrations elles aussi poétiques et qui adoptent plusieurs points de vue, parfois même comme en résonance au sein d’une même page, pour renforcer les liens entre les personnages. Un amour simple, qui sonne tellement naturellement : la peur, les cadeaux, les petits rien qui font tout…

Ça change tout est un album poétique qui prône l’amour, quelqu’en soit les protagonistes. Oui, ce livre évoque l’homosexualité, mais non, ce livre n’est ni un manifeste ni un message particulier, juste une belle histoire d’amour, menée avec beaucoup de poésie, et à lire largement !

***

+ les sites de Cathy Ytak  & Daniela Tieni 

+ Feuilleter l’album sur le site de l’éditeur

+ D’autres livres de Cathy Ytak à découvrir sur Délivrer des Livres :

LaSeuleFaçonDeTeParlerMains

Sous la grande vague – Album

SousSous la Grande Vague

K. Hokusai & H. Kérillis
Léon Art & stories (2014)

^^^^^^^^

A la suite d’un tsunami, un pêcheur fait naufrage loin du Japon et son fils se retrouve seul. Traumatisé, il a oublié jusqu’à son nom. Il se retrouve à l’orphelinat, et après un rêve qui lui montre le Mont Fuji, il part vers la montagne, dans l’espoir de retrouver son père.

^^^^^^^^

Au départ, je voulais parler de cet album au mois d’Avril, pour le mois du Japon, mais il a mis un certain temps à arriver de la Médiathèque Départementale… Du coup, ça tombe bien, il ouvrira le Challenge Albums du mois d’août, dont le thème est « Mers et Océans » !

Je connaissais déjà cet éditeur, pour avoir vu passer sur les blogs plusieurs albums de leur collection mini Léon (livres sur l’art et bilingues à partir de 3 ans) ou encore de la collection Art-Fiction dont cet album fait partie et qui s’adresse aux plus grands (à partir de 6 ans). Mais je n’avais jamais eu l’occasion d’en lire un. C’est chose faite.

A partir d’une douzaine d’estampes de Katsushika Hokusai, Hélène Kérillis a construit une histoire. Mais elle a fait plus encore, car elle a écrit son histoire sous la forme de Haikus (petits poèmes japonais en 17 syllabes). C’est tout à la fois étonnant et très réussi ! Cela donne un rythme très particulier à l’histoire.

A la fin, deux double-pages nous présentent les estampes avec quelques renseignements, puis la dernière double-page apporte quelques réponses aux questions que les enfants pourraient se poser (différence entre tableau et estampe / qui est Hokusai / les enfants japonais ont-ils peur des tsunamis…)

^^^^^^^^

Un album qui participe à démocratiser l’accès à « l’Art », moi je dis bravo !! Et je vais en acheter plusieurs pour la bibli…

sous

Le site d’Hélène Kérillis

De cette auteure, nous vous avons déjà présenté « Un noël en noir et blanc – Sur les traces de Claude Monet » (4ème album présenté)

Et sur Hokusai, « le vieux fou de dessin » de François Place

L’éditeur Léon Art & stories

D’autres avis : celui de Bidib (Ma petite Médiathèque),  ainsi que celui de Blandine (Vivrelivre)

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer