Lucie et les lucioles de Mayalen Goust et Arnaud Moine

Lucie et les lucioles


lucieetleslucioles.gif
 

 

 

 

Auteur : Arnaud Moine 

Illustrateur : Mayalen Goust

Editeur :  Editions Chocolat ! Jeunesse

Paru le 01/10/2009

 ISBN 
978-2-917516-10-2

Nb. de pages 30 pages
Prix 12€

 

 

 

Thèmes : Enfance, Curiosité, Lucioles

 

 

Présentation de l’éditeur :

L’immense montagne qui fait face à la maison de Lucie l’a to ujours fascinée.
 » On doit voir le monde entier de là-haut. « , pense-t-elle souvent. Un beau soir, la fillette entreprend d’aller vérifier si le
point de vue est aussi féerique qu’elle l’imagine : la voilà bientôt perdue dans les bois sombres des flancs de la montagne…

 

 

Avis :

Ce mois ci dans le cadres des Mercredis de l’album, il fallait présenter un
livre de Mayalen Goust ou Emily Gravett… et moi j’adore les deux! Comme Emily Gravett a déjà eu un article, et me semble plus connue, j’ai préféré vous parler d’un album illustré
par Mayalen Goust, un vrai coup de coeur pour moi, que j’ai découvert au salon du livre de St Priest l’année dernière.

Publié dans une superbe maison d’édition Chocolat ! jeunesse (dont il faut absolument que je vous parle pour un lundi
découverte) cet album Lucie et les lucioles est splendide!

L’histoire est très bien, mais puisqu’il s’agit de parler de Mayalen Goust, c’est plutôt sur l’illustration que je vais vous
dire quelques mots… bien que j’ai toujours trouvé dur de parler sans que vous puissiez voir…

Lucie est une petite fille qui me fait un peu penser à Blanche Neige, fragile, qui a un peu l’air d’un ange. Avec sa petite cape
blanche, ses cheveux noirs et ses bottes rouges ressortent dans les illustrations. Ce que j’aime particulièrement c’est à la fois le style très réaliste, très rond des visages, mais aussi les
couleurs utilisées, et la manière de les faire cohabiter. De nombreuses pages présentent un fond sombre, de sorte que l’illustration qui ressort n’est qu’une petite partie de la page illustrée.
Difficile à expliquer, mais cela donne beaucoup de profondeur aux illustrations. La puissance des illustrations vient aussi du point de vue choisi, souvent on se place au dessus du personnage,
comme si on l’observait de l’extérieur… On a alors moins peur, mais pourtant encore plus peur pour elle, car on voit ce qui l’entoure, et qu’elle ne voit pas.

Les bottes rouges et le parapluie rouge sont deux repères dans ces illustrations sombres, comme une touche d’espoir…
représentée plus loin par la lune, et les lucioles bien sûr, ces lumières qui vont la guider, car ce texte est très poétique.

 

Je vous souhaite vraiment d’avoir l’occasion de regarder les illustrations… le livre semble indisponible pour le moment, mais
espérons que ce ne soit que passager. En attendant feuilletez quelques pages en ligne
ici!

 

Plus quelques images de son travail d’illustration en général (piochées sur le web – Attention ces illustrations sont la
propriété de Mayalen Goust et des différents éditeurs représentés / Flammarion / Chocolat! / Magnard)


 

 

 

 

 

 

 

  C-Herisson08


Nous suivre et partager :
error0

Lundi découverte 15 : Keesog

 

 

L’histoire :

Keesog est une maison d’édition jeunesse, mais aussi vidéo (spécialisée dans le cinéma d’animation). Née en 2006, elle est
dirigée par Cédric Rouzé.

Indépendante, elle est diffusée par Arcadès Diffusion.

 

Les livres :

Le site internet n’étant pas mis à jour depuis 2007, il est possible qu’il existe d’autres livres que ceux dont je vais vous
parler… L’éditeur est invité à m’en donner les titres pour que je mette l’article à jour ! Edit : Le site est en cours de raffraichissement, il sera donc bientôt à jour ! http://keesog.fr

 

Mon avis sur :

nonolespiegle.jpgNono l’espiègle tome 1 : l’incontrôlable chipie de Nunzia Privitera

Ce roman sorti en 2007 a une couverture colorée, assez enfantine, qui correspond plutôt bien au livre. C’est avant tout l’humour
qui prime dans ce petit roman d’une centaine de page, qui nous fait découvrir la vie de Nono, une petite fille particulièrement espiègle. Afin que son père ne perde pas son travail (alors que
l’entreprise est rachetée par des japonais) Nono va tout mettre en oeuvre pour changer les choses. Elle décide alors d’apprendre à parler japonais, mais aussi de s’essayer à l’hypnose. Le roman
passe de situation drôle à situation drôle, ce qui en fait un roman complètement tiré par les cheveux mais agréable à lire. J’ai aimé suivre Nono, notamment le passage où elle va hypnotiser une
de ses professeurs. Un ensemble sympathique, mais qui, quelques jours après la lecture, ne m’a pas laissé énormément de souvenirs… C’est dommage j’ai pourtant passé un bon moment pendant ma
lecture. A conseiller dès 8 ou 9 ans, malgré l’indication dès 10 ans, car il est vraiment très accessible, et les 100 pages passent d’autant plus vite qu’il est écrit très gros.

Des fiches pédagogiques, dans le livre et sur le site internet, accompagne ce roman, pour une utilisation possible en classe
(CM2 c’est pas mal, cela permet aussi une découverte du collège!). Le tome 2 est sorti en 2009.

Tome 1 6€ ISBN 2952958602

Tome 2 8€ ISBN 2952958610

 


lalunequiboudaitkeesog.jpg
La lune qui boudait de Cédric Rouzé et Sophie Leta

Un album pour les petits très sympathique ! Tout se passe dans le ciel, alors que la lune et son amie l’étoile se font la
tête… C’est un album sur le ciel nocturne, mais aussi sur l’amitié, les disputes, les réconciliations… L’histoire est simple, elle fait souvent sourire, car plusieurs raisons de dispute sont
évoquées (et voler la dent de lait à une étoile, euh, vous imaginez!). L’histoire en elle même me plait, mais sans plus… Sauf que le petit plus qui fait que cet album est superbe existe, et
c’est l’illustration! Une deuxième histoire  prend
presque forme dans les illustrations, et permet, à de nombreuses pages, de suivre aussi ce qui se passe sur terre pendant ce temps… Des enfants
qui rêvent aux chats qui se font la cour (une rose entre les dents…) en passant surtout par une famille de hérissons trop mignonne :) Les illustrations permettent de découvrir toute la portée
de l’histoire, de jouer avec les petits sur l’illustration, et ça j’adore!

La lune qui boudait – 13€ – ISBN 2952958629

 

Merci à M. Rouzé !

 

Le site de l’illustratrice, avec une photo des hérissons, dans le livre :

http://img842.imageshack.us/img842/5640/img2044z.jpgTous droits réservés Keesog / Sophie
Leta


Nous suivre et partager :
error0

Challenge Je lis aussi des Albums – les participants –

  Challenge – Je lis aussi des Albums
 

challenge2

Petit Challenge (11 albums)
 
 Arwen
Hilde
Brigitte (Titouan, Aristide et Timothée)
Petite Noisette
Jérôme
La tite Lena

Lucie
Sofynet 

Big Challenge (24 albums)

Nomie

 Merveilaugrenier

 Mimi 

 Edwyn
 

Zazze



Non précisé :
Lystig
(et ses deux anges)
Delph (sans blog)
MadameZazaOfMars
Blandine (sans blog)
3Moopydelfy
Liceal
Chocoladdict







Ce logo est le préféré, mais je vais remanier un peu celui avec la petite, et je vous proposerai des logos avec le « niveau » choisi si vous le souhaitez :)

Tous les
détails ici

Edit du 17 février : 36 participants ! Wahou je n’imaginais pas autant!
Edit du 21 février : 47 participants! (là je commence à avoir peur ^^)
27 février : 53 participants!
9 mars : 58 !
2 avril : 73 :)

16 mai : on continue doucement d’augmenter! 76 !
septembre : j’ai arrêté de compter ;)

Nous suivre et partager :
error0

Tu vois la lune d’Agnès de Lestrade et Anaïs Bernabé

tuvoislalune.gif Tu vois la luneAuteurs : Agnès de Lestrade et Anaïs Bernabé

Éditeur:

http://editionsannachanel.hautetfort.com/media/02/00/44398495.jpg

Collection : De Toi à Moi

Date : mai 2010

Pages : 30 pages

Prix : 14,50€

ISBN 978-2-917204-31-3

Album (jeunesse)
Thèmes : immigration clandestine, pauvreté, sécheresse

Présentation de l’éditeur :

« Papa et maman ont dit qu’on partirait demain.
Papa a montré la lune qui brillait dans le ciel et a dit que c’était là qu’on irait. »

Avis :

Cet album c’est l’histoire d’un voyage, celui d’une famille noire, obligée de quitter son village, poussée par la
sécheresse et la famine. La narratrice est une petite fille, réveuse, qui attend beaucoup de ce voyage jusqu’à la lune. Un récit simple, qui ne nous montre que sa vision. Pas de peur inutile ou autre soucis d’adulte, juste sa foi dans sa famille, et dans la lune. Un endroit où l’eau coule de grands tuyaux, dans des maisons en pierre.

Une très belle vision du monde, avec des yeux neufs, ceux d’une petite fille d’ailleurs, pour qui notre quotidien
est un vrai rêve.

Les illustrations d’Anaïs Bernabé permettent elles aussi une vision très différentes de la notre sur notre monde.
De la couleur, beaucoup, des détails, de l’imagination. Un ensemble à la fois intéressant pour notre regard d’adulte, et attrayant pour les plus jeunes. Un album dont la lecture peut être différente selon l’âge du lecteur, et la personne qui l’accompagne.

Tu vois la lune n’est pas un album qui se passe sur la lune, bien au contraire, il se passe chez nous, tous les jours…

http://editionsannachanel.hautetfort.com/media/02/00/44398495.jpg


challenge2

22/ 24

Le recap ici et la suite là !

Les index par titre et auteur pas du tout à jour !


Nous suivre et partager :
error0