Les enquêtes de Sherlock Holmes – Album

SherlockLes enquêtes de Sherlock Holmes
Le diadème de Béryls

Arthur Conan Doyle
Blandine Longre (Trad.)
Christel Espié (Ill.)

École des Loisirs (2012)

*****

Texte intégral (1892)

*****

En ce jour de février ensoleillé et malgré les rues encore couvertes de la neige tombée la veille, Watson et Holmes voient arriver chez eux un homme dans tous ses états. Il s’agit d’Alexander Holder, associé principal de la Banque Holder & Stevenson, 2ème banque privée de la City de Londres. Il a consenti la veille un prêt de 50 000 livres Sterling, contre une garantie solide, un des joyaux de la couronne, un diadème serti de 39 béryls (pierre précieuse). Malheureusement, le diadème, qu’il avait rapporté chez lui, a été abimé et il manque 3 béryls. Il a fait appel à la police et son fils a été arrêté. Mais celui-ci refuse de parler et personne ne comprend ce qui s’est passé. Bref, un travail parfait pour Sherlock Holmes !

*****

J’ai lu avec plaisir cette nouvelle d’une cinquantaine de pages, l’histoire est simple, mais joliment racontée. Et je l’ai lu avec d’autant plus de plaisir que les illustrations à la peinture à l’huile sont tout simplement magnifiques !  Les numéros de page sont ornés de pipe  Sherlock et les têtes de chapitres de dessins au crayon

Sherlock

représentants des personnages ou des objets liés à l’histoire.

Sherlock
Un très bel album !!

 

*****

Voir aussi l’avis de Blandine

Brève biographie de l’illustratrice sur le site de Sarbacane

Pour en savoir plus sur Sir Arthur Conan Doyle (en anglais)

Sherlock encore : en bd (3ème bd présentée), en film, en bd jeunesse

Lire cette histoire en pdf

Cet album participe au Mois Anglais, organisé par Lou et Titine.

https://thecanniballecteur.files.wordpress.com/2019/05/union_jack-9.jpg?w=584&h=365

Et merci à Belette pour le choix de logos !!

Voir par ici l’article des lectures prévues de Sophie pour ce mois anglais

Un album qui participe aussi au challenge « Je lis aussi des Albums » ainsi qu’au challenge « Cette année je (re)lis des classiques »

  Classique

Nous suivre et partager :
error0

Monsieur loup a les crocs – Album jeunesse

crocsQue mange Monsieur Loup quand il a les crocs ?

MONSIEUR LOUP A LES CROCS
Sandrine-Marie Simon (texte)
Sébastien Chebret (illustrations)

Rue de l’échiquier jeunesse (2017)

*****

C’est l’hiver, il fait froid et la neige a tout recouvert. Mr Loup a faim. Il a très faim. Un faim de LOUP ! Il mangerait bien les 3 petits cochons, mais ceux-ci habitent loin, de l’autre côté du village. Tant pis, il ira quand même, il a trop faim. En chemin, il se demande quel stratagème il va bien pouvoir trouver pour que les petits cochons -qui sont malins et méfiants !- lui ouvrent la porte. En arrivant devant la maison, il frappe, hésite. Et s’il disait tout simplement la vérité ?

*****

J’adore les contes détournés et celui-ci, qui revisite à sa façon le conte des 3 petits cochons, est vraiment excellent ! Non seulement l’histoire est amusante, mais la fin est franchement inattendue.

Les illustrations sont chouettes, colorées et rigolotes, elles complètent bien l’histoire. J’aime tout particulièrement la déco (regardez les tableaux !) dans la maison des 3 petits cochons !

Un album qui donne envie d’aller voir ce qu’il y a d’autre dans le catalogue jeunesse des éditions « Rue de l’échiquier jeunesse » ainsi que sur les blogs des deux auteurs (liens ci-dessous).

« Monsieur Loup a les crocs » revisite donc à sa façon, très moderne et très actuelle, le conte des 3 petits cochons. Et franchement, j’ai adoré !

*****

Le blog de l’autrice

Celui de l’illustrateur

Du même illustrateur : Parfois j’ai la grosse tête

L’avis de Blandine, grâce à qui je l’ai découvert !

Un album qui participe au Challenge album 2019 !

Nous suivre et partager :
error0

Le petit chaperon rouge – Illustré par Barroux

BarrouxDans cette version, il y a 2 loups. Le saviez-vous ?

LE PETIT CHAPERON ROUGE

Gilles Bizouerne

Barroux (ill.)

Coll. Les minis contes du tapis

Seuil jeunesse (2012)

*****

D’après la version des frères Grimm

*****

« Le petit chaperon rouge  » est une histoire que tout le monde connaît (non ?) Mais il existe plusieurs versions de ce conte (il y en aurait plus d’une centaine !) et celle-ci a la particularité de faire intervenir non pas un, mais deux loups ! Une version que je n’avais jamais lue auparavant et que j’ai découvert grâce à Blandine.

Ce livre est cartonné, ce qui fait penser qu’on pourrait le mettre dans les mains des tout-petits. Sauf que l’histoire est quand même assez longue… Je pense que les petits n’accrocheront pas avant 3/4 ans. Malgré tout, si votre enfant a l’habitude d’écouter des histoires, libre à vous d’essayer avant cet âge, car les illustrations plutôt contrastées (rouge/noir) pourront sans doute accrocher son attention.

Les dessins de Barroux ont l’air très simples et presque « bâclés » si on regarde les troncs d’arbres par exemple avec leurs gros traits de feutre. Pourtant, si vous regardez mieux, vous verrez qu’il y a moult dessins très précis (perdrix, daim, insectes, hibou, crapaud…) disséminés ici et là ! Amusez-vous à les chercher avec votre enfant, il y en a sur presque toutes les pages… Ils sont souvent « collés » dans les arbres…

Une histoire qui fait la part belle aux dialogues, ce qui rend le texte vivant et plus facile à raconter. Et avec une formule « d’ouverture » et de « fermeture » de l’histoire qui pourra aider les conteurs moins expérimentés.

*****

Illustré par Barroux, nous vous avons déjà présenté : Ogre, cacatoès et chocolat (2ème album de l’article)

De Gilles Bizouerne : La bonne humeur de loup gris (3ème album présenté)

Lien vers le site de l’illustrateur, Barroux.

Un album qui participe au Challenge albums 2019

Nous suivre et partager :
error0

La laine des moutons – Album musical

laineAlbum musical pour les 3 à 5 ans

La laine des moutons

Carmen Campagne (Interprète)
Marie-Ève Tremblay (Illustrations)

Collection « Les grandes chansons des tout-petits »

La Montagne secrète (2018)

*****

« La laine des moutons, c’est nous qui la tondaine, la laine des moutons, c’est nous qui la tondons ! Tondons, tondons, la laine des moutaines, tondons, tondons, la laine des moutons… » Une phrase que l’on reprend en changeant le verbe… Ainsi on peut laver la laine, la carder, la filer, la tisser…

*****

Carmen Campagne, je l’écoutais avec mon fils quand il était petit. On avait plusieurs cassettes (oui, oui, des cassettes, c’était il y a près de 20 ans !) et c’était un vrai plaisir pour nous deux que d’écouter ses chansons rythmées et bien souvent très drôles !! Nous les connaissions par cœur… Elle nous a malheureusement quitté en juillet dernier, elle n’avait pas 60 ans.

Voir cet article, hommage à Carmen Campagne.

Cette petite chanson, qui peut durer assez longtemps avec un peu d’imagination, je ne saurais dire depuis quand je la connais… Depuis très très longtemps, c’est sûr ! Elle date du 17ème siècle et serait originaire du Limousin et d’Auvergne.

Pour un prix tout à fait abordable (6,50 euros) vous aurez en plus le plaisir de regarder les jolies illustrations (que je trouve très rigolotes !) que Marie-Ève Tremblay a imaginé pour cette comptine du folklore français.

Attention, cet album est vendu sans CD, mais la chanson est sur le site de l’éditeur.

Site de l’illustratrice

*****

Chez le même éditeur, avec la même illustratrice : Il pleut à boire debout ! Chansons de chiens et de chats

Pour écouter la chanson c’est par ici !

Nous suivre et partager :
error0