Un chant de Noël – Conte d’après Dickens

chant

Un chant de Noël

Lucie Papineau

Stéphane Poulin (ill.)

D’après Dickens (1843)

Dominique et Compagnie (2004)

*****

Il était une fois dans un petit village, à la veille de Noël, un petit cochon boudeur. Boustru était triste, mais ne s’en rendait pas compte. En fait, il détestait Noël. Il alla se coucher tôt en espérant passer rapidement cette mauvaise période. Mais impossible de trouver le sommeil…

Une petite souris lui rendit visite pendant son insomnie et lui montra la magie des Noëls passés. Puis la tristesse des Noëls présents. Et enfin, la solitude des Noëls à venir…

*****

https://static.fnac-static.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/Autre_vues_340/5/9/7/9782895124795_3/tsp20130828093305/Un-chant-de-Noel.jpg

Dans la version de Dickens, c’est le « fantôme » de Marley, l’ex-associé de Scrooge, qui vient le voir et lui annonce la visite de plusieurs esprits. Ici, dans ce très bel album, c’est la petite souris qui joue le rôle de Marley. L’histoire n’est pas destinée à faire peur, mais on sent bien la tristesse et la solitude. Pour les plus jeunes, rassurez-vous, l’histoire finie bien.

Si j’ai pris cet album au départ, c’est parce que j’ai été séduite par la couverture, et quand j’ai vu le nom de l’illustrateur je n’ai plus hésité ! Stéphane Poulin a gagné de nombreux prix et on voit pourquoi. Il y a une double page dans cet album qui représente un village dans le soir qui tombe. Cette illustration m’a tout de suite fait penser aux tableaux de peintres flamands (ou hollandais peut-être) du 15/16ème siècle.

Une belle histoire d’amitié et de partage + de magnifiques illustrations = ♥

*****

Bio de Lucie Papineau sur le site de l’éditeur

De Stéphane Poulin, nous vous avons déjà présenté : Bartleby le scribe

Pour ceux que cela intéresserait, la version de Dickens (1843)

Ce sera ma première participation au Challenge Contes et Légendes organisé par Bidib Ma petite médiathèque

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

 

classiques

Cet album participe également au Challenge « Je (re)lis des classiques « 

et au challenge albums !

challenge albums 2018

Noé Nectar et son voyage étrange de John Boyne

« Noé Nectar et son voyage étrange » est un roman magnifique offrant une belle leçon de vie!

Roman fantastique de 9 à 14 ans

Noé Nectar et son voyage étrange de John Boyne

Gallimard Jeunesse, 2012, 256 pages

Genre: Contes, fables

Illustrations d’Oliver Jeffers

 

Présentation de l’éditeur: «Noé Nectar partit de chez lui de bon matin, avant l’aube, avant que les chiens ne se réveillent et que la rosée cesse de mouiller les champs.»

Le plus simple quand on a des problèmes, c’est de ne pas y penser. Alors Noé, huit ans, quitte la maison. Le voilà bientôt qui traverse la forêt et découvre un étrange magasin de jouets, peuplé d’une myriade de pantins étonnants. Le vieil homme qui les sculpte a une histoire à raconter à Noé, une histoire où il est question de promesses qu’on ne tient pas. Il embarque Noé pour un voyage qui pourrait bien changer sa vie.

Par l’auteur du garçon en pyjama rayé, un conte pétillant de fantaisie qui aborde des sujets graves avec grâce.

 

Mon avis

Je connaissais John Boyne entre autres grâce à son célèbre roman (d’ailleurs adapté au cinéma) «Le garçon en pyjama rayé» mais j’avais envie de découvrir une autre facette de l’auteur. En effet, jusqu’à présent je n’avais lu de lui que des histoires réalistes sur fond de guerre. Bien que ce soit de superbes récits, j’ai profité de sa venue à la foire du livre de Bruxelles pour découvrir «Noé Nectar et son voyage étrange».

 

Noé Nectar et son voyage étrange est superbe, j’ai plus d’une fois eu les larmes aux yeux en le lisant tant la plume de l’auteur parvient à retranscrire avec exactitude un panel d’émotions. C’est une œuvre empreinte de mélancolie, de tristesse et surtout de tendresse. Ce récit d’une grande beauté est un vibrant hommage à la Vie.

 

Dans cet univers, il est normal de croiser un teckel et un âne qui parlent ainsi qu’un porte-manteau qui se déplace pour vous rendre votre veste. J’ai beaucoup aimé la réécriture d’un conte connu (je ne dévoilerai pas lequel ;)) et les personnages principaux sont très attachants. Bien que court, ce livre destiné à la jeunesse ravira également les adultes grâce à des messages forts et à ses thèmes universels. Relevant du parcours initiatique, l’histoire du jeune Noé Nectar trouvera écho aussi bien dans le cœur des petits que des grands.

 

Vous trouverez plus d’informations sur le site de l’éditeur et si le travail de l’illustrateur vous intéresse voici une petite présentation d’Oliver Jeffers

 

~Melissande~

Ar-Men, l’enfer des enfers – BD Ado/ Adulte

 

Ar

Ar-Men

L’ENFER DES ENFERS

Emmanuel Lepage

Futuropolis (2017)

Δ Δ Δ Δ Δ 

Comme dit le dicton : Qui voit Sein, voit sa fin.

(En entier c’est : « Qui voit Molène voit sa peine. Qui voit Ouessant voit son sang. Qui voit Sein voit sa fin. Qui voit Groix voit sa croix.) Et en voyant cette carte (merci Wiki) on comprend aisément pourquoi !

Ar

La chaussée de Sein est un récif granitique de 25 kms qui part de la pointe du Raz. Son point culminant (15 m !) se situe sur l’île du même nom. De nombreux navires se fracassaient sur ses rochers avant la construction du phare Ar-men (et même après d’ailleurs !)

Des légendes bretonnes disent qu’il s’agit du territoire sacré du Bag Noz le vaisseau fantôme, avec à sa barre l’Ankou, le valet de la mort (d’habitude il conduit une charette, ça change un peu !)

Plusieurs « chapitres » composent ce bel album. Au départ, c’est Germain, un des deux gardiens du phare qui raconte le quotidien et puis aussi les « visites » de sa fille, à laquelle il conte des légendes, comme celle de la ville d’Ys engloutie par les flots…

Un jour, après une grosse tempête, Germain découvre une histoire gravée sous le crépi de l’escalier. Une histoire qui va le projeter dans le temps, en 1850, avant (et pendant) la construction du phare (démarrée en 1867 – terminée en 1881)

Ar

Δ Δ Δ Δ Δ 

Depuis toujours, j’adore les contes et légendes. Et ça tombe bien, la Bretagne, qui m’a adoptée depuis près de 30 ans, en regorge.

Ce magnifique roman graphique (je trouve que la couverture -trop sombre- ne rend pas hommage à certaines pages intérieures – splendides !) mélange la dure réalité de la construction d’un phareAr Men-, la vie sur une île balayée par le vent et la mer, Sein avec la légende de la ville d’Ys, ville créée pour Dahut, la fille bien-aimée du Roi Gradlon.

C’est une bd assez conséquente (plus de 90 pages) et je pensais en la démarrant n’en lire que quelques pages avant d’aller me coucher. Je n’aurai pas dû la commencer le soir ! Je l’ai bien entendu lu d’une traite, totalement envoutée. Et je l’ai reprise le lendemain pour m’attarder sur certaines illustrations (voilà 3 fois que je la relis. Je vais être obligée de me l’acheter !)

J’ai tout aimé dans cette bd : L’histoire, envoûtante, les illustrations, magnifiques (on « voit » le mouvement des vagues, l’intensité lumineuse du phare… c’est magique !) et les couleurs, superbes !

Un vrai gros coup de cœur que je vous conseille de lire toutes affaires cessantes ! ♥ ♥ ♥

Δ Δ Δ Δ Δ 

D’autres que moi ont aimé : L’étagère imaginaireMo’AntigoneJérômeBrizeCaroLecturissimeEimelleBlandineBricabookSandrineSaxaoul

Nous vous avions déjà présenté deux bd d’Emmanuel Lepage : Un printemps à Tchernobyl + Oh, les filles

Deux articles de presse et radio plein de détails : Le Télégramme, France Inter

Interview de l’auteur par Un amour de BD

 

Cette semaine, nous sommes chez Noukette

Et cette bd participe aussi au Challenge « Un max de BD en 2018 » de Kobaitchi

Pour la ligne 42) Qu’on aimerait faire lire au monde entier

Et c’est encore grâce aux participants de la BD de la semaine que j’ai fait cette super découverte !! Les liens vers leurs articles un peu plus haut…

Challenge classiques – bilan intermédiaire

classiques

Cette année je (re)lis des classiques

Challenge commun avec Blandine

*****

Pourquoi un bilan intermédiaire me direz-vous ? Et bien parce que je sais que moi, j’ai tendance à oublier un peu les choses au fur et à mesure que l’année s’écoule…

Et un bilan intermédiaire, c’est non seulement un moment pour faire le point, mais aussi une façon de vous rappeler l’existence de ce challenge !

Voici donc la liste des participant.e.s et leurs liens :

*****

« Pourquoi pas ? » – 1 lecture : il y a 7 participants dont 3 ont déjà donné leur lien.

Kobaitchi

Sophie : Réussi !

  1. Théâtre : Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand (1897) revisité avec « Blaise Cyrano : le raté magnifique » d’Arthur Ténor (2017)

Bidib : Réussi !

  1. Roman : Vipère au poing d’Hervé Bazin (1948)
  2. Nouvelles : 3 nouvelles : Contrebande sidérale de Kem Bennett (1953) – La machine à désintégrer de Conan Doyle (1912) et L’étoile d’H. G. Wells (1897)
  3. BD : Le fantôme de Canterville de Cornette et Hanze d’après Oscar Wilde (1887)- ajout d’octobre

Kiona

Alexielle

Agnès : Réussi !

  1. Roman : Persuasion de Jane Austen  (1818)
  2. Roman : Michel Strogoff de Jules Verne (1876)
  3. Roman : Le bal d’Irène Némirovsky (1930) – Ajout d’août

Lohann

————————————–

« J’aime l’idée » – 4 lectures et 4 participants : Là, ça se gâte !  Seule Isa a réussi son challenge pour le moment (mais bon, l’année n’est pas encore terminée !)

Charlotte

Itzamna

Alice

Xl

IsaRéussi !

  1. Roman : Germinal de Zola (1885)
  2. Roman : La Belle et la Bête. Jeanne-Marie LEPRINCE DE BEAUMONT (1757)
  3. Film : La Belle et la Bête. Adaptation avec Jean Marais (1946)
  4. Film : La Belle et la Bête. Adaptation avec Emma Watson (2017)
  5. Roman : Mon bel oranger. José MAURO DE VASCONCELOS (1968)
  6. Recueil de Poésie : Les fleurs du mal de Beaudelaire (1857) présentés d’une façon très originale ! – Ajout de Juillet
  7. Roman : Diloy le chemineau  de la Comtesse de Ségur (1868) – Ajout d’août

————————————–

« Je deviens accro » – 6 lectures et 7 participants : Seule Petite Noisette a réussi son challenge pour le moment…  Blandine la talonne et PatiVore n’a pas encore commencé !

Petite NoisetteRéussi !

  1. Manga : La Belle et la Bête, d’après Madame de Villeneuve, de Mallory Deace et Studio Dice (adaptation du Disney), Éd. Nobi Nobi (1740)
  2. Roman : La Belle et la Bête, Madame de Villeneuve, Éd. Gallimard, Folio (1740)
  3. Manga : Raison et sentiments, d’après Jane Austen, de Po Tse et Stacy King, ed. Nobi Nobi (1811)
  4. Manga : Le merveilleux voyage de Nils Holgersson, d’après Selma Lagerlöf, de Nori Ichikawa, ed. Nobi Nobi (1906)
  5. Roman : Hurlevent, Emily Brontë, ed. Gallimard (1847)
  6. Album : Bartleby le scribe d’Herman Melville et Stéphane Poulain (ill.) – 2013 (mais le texte date de 1853)
  7. Livre Cd : Giselle d’après le ballet du même nom créé en 1841 par Théophile Gauthier (texte) et Adolphe Adam (musique)
  8. BD : Croc-Blanc d’après Jack London (1906) par Caterina Mognato (Texte) & Walter Venturi (dessin)
  9. Manga : Emma, de Jane Austen, ed. Nobi Nobi, adaptation en manga de Po Tse et Crystal S. Chan (1815) – Ajout de juillet
  10. Album : Frankenstein, de Mary Shelley, ed. White Star kids, adaptation en album de Agnese Baruzzi (1818) – Ajout de juillet
  11. Manga : Les voyages de Gulliver, de Jonathan Swift, ed. Nobi Nobi, adaptation en manga de Kiyokazu Chiba (1721) – Ajout de juillet
  12. Manga : Voyage au centre de la Terre, de Jules Verne, ed. Pika, adaptation en manga de Kurazono Norihiko (1864) – Ajout d’octobre

Mylène

  1. Roman : Je suis une légende de Richard Matheson (1954)

PatiVore  Réussi et même plus que réussi !! ;)

  1. La BD d’auteur américaine en 80 albums avec les classiques de la BD américaine

2. Cinna de Pierre Corneille (théâtre, France, 1639-1643)

3. Clous d’Agota Kristof (poésie, Hongrie, poèmes écrits entre 1935 et 1956)

4. Dom Juan ou le festin de pierre de Molière (théâtre, France, 1665-1682)

5. Le Cid de Pierre Corneille (théâtre, France, 1637-1682)

6. Nous d’Evgueni Zamiatine (science-fiction, Russie, 1920-1952)

7. Le Novelliste #1 – les nouvelles anglaises (nouvelles, Angleterre, 19e siècle)

8. Ann Radcliffe contre les vampires (Ville-Vampire) de Paul Féval (roman gothique, France, 1874-1875)

9. Récit sur un ivrogne (nouvelle/conte, Russie, XVIIe siècle)

10. La fin de Sherlock Holmes de Sergueï Solomine (nouvelle, Russie, 1911)

11. Le vampire de John William Polidori (nouvelle, Angleterre, 1819)

12. Les montagnes hallucinées, 1 de Gô Tanabe (manga, Japon) d’après H.P. Lovecraft (roman, États-Unis, 1932) – Ajout d’octobre

Purple Velvet

  1. Roman : Pays de neige. Yasunari KAWABATA. (1961)
  2. Deux nouvelles : Le manteau – Le nez. Nikolaï GOGOL (1842).

NathalieRéussi !

  1. Roman : La mare au diable de George Sand (1846)
  2. Roman : La petite Fadette de George Sand (1849)
  3. Nouvelles : Le masque de la mort rouge d’Edgar Allan Poe (1842)
  4. Album : Le cas étrange du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Robert Louis Stevenson (1886) illustré par Simon Moreau (2016) – Ajout de juin
  5. Roman : Persuasion de Jane Austen (1818) – Ajout de juin
  6. Album : Black Beauty adapté par Ruth Brown (2015) d’après le roman d’Anna Sewell (1877) – Ajout de juin
  7. Roman : Raison et sentiments de Jane Austen (1811) – Ajout d’août
  8. Album : Un chant de Noël de Lucie Papineau et Stéphane Poulin (2004) d’après Dickens (1843)

Blandine : Plus que réussi ! ;)

  1. BD : L’Étranger. D’après le roman d’Albert Camus. Jacques FERRANDEZ. Ed. Gallimard (2013)
  2. Manga : La Porte. D’après le roman de Sôseki (1900) Daisuke INOUE. Éd. Philippe Picquier, (2018)
  3. Album : Bambi. D’après Félix SALTEN (1923). Texte de Kochka et illustrations de Sophie LEBOT. Ed. Père Castor / Flammarion Jeuness (2016)
  4. Album Livre-CD : Les malheurs de Sophie. La Comtesse de Ségur. Adaptation de Jean-Pierre KERLOC’H et illustrations de Christophe BESSE. Ed. Glénat Jeunesse (2017)
  5. Roman épistolaire : 84, Charing Cross Road. Helene HANNF (1969) Le Livre de Poche, 2001.
  6. Histoires illustrées. Huckelberry Finn et autres récits. Editions Usborne, 2018
  7. Film d’animation : Croc-Blanc. D’après l’oeuvre de Jack London (1906)
  8. Album Jeunesse : Les enquêtes de Sherlock Holmes – L’aventure du ruban moucheté. Arthur Conan DOYLE et Christel ESPIÉ. Éditions Sarbacane, 2009
  9. Album Jeunesse :  Les enquêtes de Sherlock Holmes – Le diadème de Béryls. Arthur Conan DOYLE et Christel ESPIÉ.
  10. BD : Le Roman de Renart. T1: Les jambons d’Ysengrin T2 : Le puits.– T3 : Le jugement de Renart. Scén. de J-M MATHIS. Dessin de Thierry MARTIN. Delcourt , 2008. – Ajout de Juin
  11. Manga : Dix nuits Dix rêves. D’après le roman de SÔSEKI. Yôko KONDÔ. Ajout d’octobre
  12. Album Jeunesse :  Si… Tu seras un homme mon fils. Rudyard KIPLING (1910) et Giovanni MANNA. Ajout d’octobre
  13. Roman jeunesse : Le tour du MONDE en quatre-vingts jours. Jules VERNE (1872) Ajout d’octobre
  14. Roman jeunesse : Sans famille. Hector MALOT (1878) – Ajout d’octobre
  15. Roman :  Raison et sentiments. Jane AUSTEN (1811) – Ajout d’octobre
  16. BD : Macabre. Adaptation de 7 nouvelles. XIXe siècle. – Ajout d’octobre
  17. BD :  Le Fantôme de Canterville. D’après Oscar WILDE. Elléa BIRD. Éditions Jungle Pépites, octobre 2018. – Ajout d’octobre
  18. BD : Robinson Crusoé. D’après l’œuvre de Daniel Defoe (1719). Christophe GAULTIER. Éditions Delcourt, 2008
  19. BD : Le vieil homme et la mer. D’après l’œuvre d’Ernest Hemingway (1952). Thierry MURAT. Éditions Futuropolis, octobre 2014.
  20. BD : Le tour d’écrou. D’après Henry James (1898) Hervé DUPHOT. Éditions Delcourt, collection « Ex-libris », mars 2009
  21. Album Jeunesse : Moby Dick. D’après Herman Melville (1851). Adaptation de Fouca DABLI et illustrations de Jame’s PRUNIER. Éditions Milan Jeunesse, 2004
  22. BD : Le joueur d’Échecs. D’après Stefan ZWEIG (1941). David SALA. Éditions Casterman, août 2017

 

Tom Tom La Tomate

————————————–

« On ne m’arrête plus » – 2 lectures de chaque thème (voir le premier article sur le challenge), soit 12 lectures – Pas de nouvelles de nos 3 candidates !

Adeline

Rita

Catherine Airaud

*****

Pour résumer : après 4 mois de ce challenge classiques, nous avons 21 participants et 26 lectures déjà effectuées !

Quand à moi, après en avoir lu 3 coup sur coup ou presque, j’ai marqué un petit temps d’arrêt… Mais je vais m’y remettre !! ;)

J’espère que ce petit rappel vous aura donné envie de nous rejoindre, ou, du moins, donné envie de lire -ou relire- des classiques.

classiques