Jeanne de Mortepaille : une nouvelle petite sorcière en littérature jeunesse

jeanne de mortepailleRoman jeunesse dès 9 ans
Fantastique et Aventure

Jeanne de Mortepaille
1 Le Serment des sentinelles

de Sophie Noël

Gulf Stream éditeur, mai 2018
9782354886225, 13,90€
Disponible en numérique epub

Thèmes : sorcier, découverte, chat, pouvoir, magie, amitié, secrets, aventure

 

Si les sorciers ne manquent pas en littérature jeunesse, notamment depuis Harry Potter, je prends toujours beaucoup de plaisir à découvrir de nouveaux héros qui apprivoisent leurs pouvoirs, car cela permet d’apporter une belle touche de magie à notre monde. Et Jeanne de Mortepaille est une petite sorcière avec un bel avenir devant elle…

Jeanne est en CM2 et partage sa vie entre l’école et ses meilleurs amis. Une vie tranquille qui change du tout au tout quand son chat lui apprend qu’elle est en fait une sorcière et qu’elle doit commencer l’apprentissage… Leçons, mystères et dangers attendent notre jeune héroïne ! Heureusement Jeanne ne reste pas seule, accompagnée de ses deux meilleurs amis et de son maître chat, elle va peu à peu découvrir les secrets du monde des sorciers, et aussi les ennemis qui rodent.

Jeanne de Mortepaille : Le serment des sentinelles est un récit d’aventures prenant, facilement accessible aux jeunes lecteurs. L’univers est dévoilé au fur et à mesure et les événements permettent de tenir le lecteur en haleine, même si ce premier tome est avant tout un tome de découverte. De longs passages sont consacrés à la découverte des sorciers. Si cela permet de bien comprendre tout le fonctionnement, cela casse parfois un petit peu le rythme qui est soutenu et prenant par ailleurs. La sorcellerie est bien présente, mais avec peu de passages vraiment consacrés à la magie… L’amitié et les relations humaines priment souvent, et cela rend le récit très ancré dans notre réalité.

La réussite de ce premier tome de Jeanne de Mortepaille tient dans sa jeune héroïne : ce personnage est à la fois attachant sans être faible. Jeanne est pétillante, elle découvre ses pouvoirs en même temps que nous et son innocence permet de comprendre le monde qu’elle découvre. Sa maître chat Rébellion est aussi attachante, avec ses airs de grande prêtresse qui sait tout mais se révèle finalement inquiète et attachée à sa jeune protégée. Enfin les personnages secondaires, très dichotomiques (les bons et les méchants), prennent place peu à peu… il serait intéressant de les connaître un peu plus, peut être dans les futurs tomes. Les liens d’amitié sont en tout cas bien décrits, et d’autres amitiés semblent à venir… de quoi permettre aux lecteurs de s’identifier.

Le serment des sentinelles a beau être un premier tome de présentation, l’intrigue est déjà bien lancée, avancée, le danger est présent et l’action se fait de plus en plus présente… Le jeune lecteur devrait facilement se laisser prendre dans l’histoire… et réclamer le deuxième tome !

 

+ Le blog de Sophie Noël

 

Petite poche chez Thierry Magnier

PETITE POCHE

http://www.editions-thierry-magnier.com/css/img/logo.png

Petite poche, c’est une collection de petits romans : « des romans comme les grands« 

proposée par l’éditeur Thierry Magnier depuis déjà quelques années (2002 ?)

Ces petits romans sont adaptés aux enfants dès qu’ils aiment lire tout seuls, à partir de 6/7 ans (parfois plus).

Les histoires sont courtes (40 pages environ), la police de caractères assez grosse, il n’y a pas d’illustration (dans ceux que j’ai lu en tous cas) et les livres sont de petit format (10 x 15 cm – on peut les mettre dans la poche !) .

petite

Le neveu de mon oncle de Véronique M. Le Normand (2006)

Tel est pris qui croyait prendre, où les affres de la jalousie…

Un jeune garçon qui vit avec sa mère et n’a jamais connu son père, nous raconte la visite de son oncle Boris, qu’il adore. Là où ça se corse, c’est que l’oncle Boris va se marier, et que sa future femme a également un neveu. Avec lequel l’oncle Boris s’entend très bien…. Alors, lorsque Boris lui demande son avis pour faire un cadeau à Brad, le neveu de sa femme, notre jeune narrateur a une drôle d’idée.

Une petite histoire avec une chute amusante, même si on se dit que le pauvre gamin devait se sentir très mal… 

*****

petite

Le rêve de Rahim de Sabine du Faÿ (2006)

Si l’on croit très fort à un rêve…

Rahim habite dans un petit village d’Afghanistan, et il a un rêve : aller au cinéma. Le jour où son oncle lui propose d’aller en ville avec lui, à Kaboul, il est surexcité ! C’est la première fois qu’il quitte son village. Une fois arrivés, ils font le tour du marché. Puis l’oncle de Rahim lui demande de garder le camion, ce que Rahim fait bien volontiers jusqu’au moment où son regard est attiré par une grande enseigne : CINÉMA.

Là aussi, c’est une petite histoire de vie toute simple, très mignonne et qui finit bien.

*****

petite

Jack est là de Mikaël Ollivier (2005)

Hugo est un jeune garçon de 4 ans dont les parents viennent de se séparer. Pour se rassurer, Hugo s’invente un ami imaginaire, Jack. C’est bien pratique en plus. Car c’est toujours Jack qui fait les bêtises… Mais Hugo grandit. Qu’adviendra-t-il de Jack ?

Une histoire très mignonne sur les peurs nocturnes et les amis imaginaires !

*****

En bref : de petites histoires faciles à lire et à comprendre et qui finissent bien.

Nous avons beaucoup de titres de cette collection à la bibliothèque et elle a énormément de succès auprès de nos jeunes lecteurs !

*****

Sophie vous avait déjà présenté Nulman et Romain Desbois Prince des menteurs.

Blandine vous présente d’autres titres ici.

Madame le lapin blanc – Album jeunesse

madame

MADAME LE LAPIN BLANC

Gilles Bachelet
Seuil jeunesse (2012)
*****

Tout le monde, ou presque, connaît « Alice au pays des merveilles » de Lewis Carroll. Et donc tout le monde, ou presque, connaît le lapin blanc qui est toujours en retard, courant, sa montre à gousset à la main. Monsieur Bachelet a eu la très bonne idée de se demander si ce lapin blanc était marié, avait des enfants, bref, ce qu’il faisait en dehors du Palais de la Reine de Cœur.

Et il a trouvé le le journal intime tenu par Madame Le Lapin Blanc. Et l’on verra que non, tout n’est pas rose au Pays des Merveilles…

*****

Si vous n’avez pas lu « Alice au pays des merveilles », que cela ne vous empêche pas de lire cet album. Vous perdrez quelques gags, quelques références, mais cela ne vous empêchera pas de l’apprécier. Si au contraire vous faites partie des fans de ce conte, votre plaisir n’en sera que plus grand !

J’ai tout aimé dans cet album : l’idée de départ (ça ne vous est jamais arrivé de vous poser des questions sur des personnages de romans, de films ? Sur leur enfance, leurs rêves, ce qui leur arrive ensuite… Moi si. Plein de fois. Alors j’adore que quelqu’un ait, pour une fois, répondu à mes questions !!).

L’humour un peu « décalé », omniprésent dans les albums de Gilles Bachelet. Les références, multiples, au conte susmentionné. La double page sur les 100 façons d’accommoder les carottes !!

Les nombreux détails des illustrations (on peut passer pas mal de temps sur chaque page, voilà qui va bien occuper mes neveux et nièces cet été !! Merci Mr Bachelet) Et puis l’avantage avec cet album, c’est que l’enfant, comme le parent l’apprécieront !

Un extrait du journal : « Il m’arrive même parfois d’imaginer – suis-je sotte ! – un monde où les hommes participeraient aux travaux du ménage… » (je vous laisse découvrir l’air béat du lapin blanc passant la serpillère, extra !!)

*****

Du même auteur, ne ratez pas le magnifique « Une histoire d’amour »

Et d’autres présentés plus brièvement mais très drôles également : Les coulisses du livre jeunesse, « Des nouvelles de mon chat »

Madame le lapin blanc a été élu Pépite de l’Album 2012 du Salon du Livre et de la Presse jeunesse en Seine-Saint Denis.

challenge albums 2018

Cet album participe au Challenge « Je lis aussi des albums 2018

Flamingo – Album rigolo et très beau ! ♥

flamingo

FLAMINGO ♥

Molly Idle
Seuil jeunesse (2013)
oo oo oo oo

Flamand est seul. Vraiment seul ?

Arrive une petite baigneuse chaussée de palmes, qui se met à imiter le flamand rose.

Celui-ci enchaîne les poses, de plus en plus compliquées, jusqu’à ce que… Patratras ! Serait-ce la fin du jeu ?

oo oo oo oo

flamingo

oo oo oo oo

Un album qui raconte un jeu d’imitation, la petite fille imitant la belle chorégraphie du flamand. Imitation pour cause d’admiration, de ressemblance (la fillette porte un maillot rose et des palmes) ou d’envie de jouer/de danser ?

On ne sait pas, mais cela débouche sur une jolie histoire d’amitié.

Une histoire toute simple, avec très peu de texte, mais graphiquement c’est superbe ! Avec des volets à soulever, dévoilant de nouvelles poses, de nouvelles mimiques… Toutes les pages sont très joliment bordées de fleurs roses (fleurs de péchés ou de cerisiers ?)

En faisant des recherches sur l’auteure, j’ai vu qu’en fait il s’agit d’une série. La petite fille s’appelle Flora et elle danse aussi avec un pingouin sur la glace ou encore avec deux paons ou même une autruche !

Le blog de l’auteure

oo oo oo oo

Une très jolie découverte faite grâce à Lucie, du blog « La souris des champs » avec qui j’ai eu le plaisir de faire le swap album cette année.

challenge albums 2018

Cet album participe au Challenge « Je lis aussi des albums 2018 (quel numéro ? Heu…)