Coeur de Hérisson 2& 3

La suite de Coeur de Hérisson, un manga shôjo plus doux qu’il n’y paraît !

Cœur de hérisson - Tome 2Coeur de Hérissoncoeur de hérisson

Tomes 2 & 3

de Nao Hinachi

 

Kazé, 2017
192 pages, 6,79€

Coeur de Hérisson est un shôjo manga japonnais en 5 volumes. Je vous ai présenté l’adorable Kii et son copain un peu bourru, un peu hérisson, lors de ma lecture du premier tome. L’ensemble très kawai, avec pas mal de hérissons, avait su me séduire… et la suite alors ?

Dans les tomes 2 et 3 la relation entre Kii et Hozuki évolue très rapidement, en bien comme en mal. On assiste toujours à des incompréhensions et une difficulté à dialoguer entre eux. Pour autant l’histoire avance réellement et ne se contente de rester bloquer sur une jeune Kii trop timide qui se cache derrière Hozuki sans oser lui parler. Ils vont tous les deux évoluer, faire des rencontres, et peu à peu on va voir se nouer leur relation. Une relation loin d’être simple et lisse !

Les personnages secondaires sont beaucoup plus les lycéens que dans le premier tome, ce qui est à la fois dynamique… et peu original. Si l’histoire est très adolescente, stéréotypée parfois, elle n’en reste pas moins intéressante. On va peu à peu découvrir un peu plus la vie de Hozuki. J’ai apprécié que Kii se tourne un peu vers d’autres personnes, même si finalement elle en revient toujours à Hozuki.
Haruki est un personnage secondaire qui sème le doute dans l’esprit de Kii, et j’ai aimé son rôle, mais aussi son personnage… que j’ai presque tendance à préférer à celui de Hozuki, qui m’insupporte un peu dans ses réactions.

L’histoire de ces deux tomes permet de découvrir l’origine de ce surnom Hérisson pour Hozuki, avec un flash back pour découvrir sa rencontre avec Yukino. Et forcèment dès que cela touche aux hérissons je fonds… et j’ai très envie de découvrir Harry le Hérisson moi aussi.

Pour les plus curieux, sachez qu’il y aura un baiser… mais entre qui et qui, je vous laisse le découvrir !

Coeur de hérisson continue d’entraîner le lecteur dans un univers doux et kawaii dans ces deux tomes, réussissant à maintenir l’attention. Si Coeur de hérisson reste un shôjo scolaire assez classique, les illustrations soignées et les petits hérissons apportent une petite touche supplémentaire de douceur, et ça, ça me plait !

***

+ sur le site de l’éditeur KAZE

+ L’avis de Hina, si vous voulez plus de détail sur l’histoire de ces deux tomes (attention spoiler!) – avec de jolies photos

Ange ou démon ? Album de sagesse

démonange ou démon ?

Michel Boucher
Éditions du Rouergue (2009)

^^^^^^^^^

Ce petit garçon qui parle à sa maman, est-ce un ange ou un démon ? Tout dépend en fait si vous lisez ce livre de gauche à droite (petit diable) ou de droite à gauche (petit ange).

Un album donc, qui se lit dans un sens ou dans l’autre (sens de lecture) pour des sens (signification) différents ! Quelle est donc la vraie personnalité de ce petit garçon ? Ange ? Ou démon ?

^^^^^^^^^

Un petit album carré (17,5 x 17,5 cm) que j’aime beaucoup et que je pensais vous avoir déjà présenté… Il semblerait que non ! Puisqu’il repasse aujourd’hui entre mes mains, j’en profite pour vous dire tout le bien que je pense de ce petit livre plein d’humour. Une histoire que j’adore, c’est vraiment très bien fait, l’histoire a du sens… dans les 2 sens.

Les illustrations sont simples, mignonnes et jouent aussi avec les mots (mots : « tu te trompes » / illustration : « trompe » de l’éléphant)

A mettre entre toutes les petites mains dès 4 ans ! Parents et enfants s’amuseront ensemble à cette lecture.

^^^^^^^^^

Cet album a fait partie de la sélection du 22ème prix des Incorruptibles pour l’année 2010/2011.

Le site de l’auteur

Les éditions du Rouergue

 

challenge albums 2017

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La meilleure nuit de tous les temps

NuitLa meilleure nuit de tous les temps

Séverine Vidal
Éd. du Rouergue (2012)
* * * * *

Le jour de sa rentrée au collège, en 6ème, Raphaël voit devant lui des boucles rousses qui virevoltent. Il double cette fille sans oser se retourner, mais plus tard, la voyant dans la cour, il se dirige vers elle comme tiré par un fil invisible. Le soir même, il s’aperçoit qu’il ne pense plus qu’à elle, à tel point qu’à table, tout le monde s’en aperçoit et le mitraille de questions. Colombe -c’est son prénom- et Raphaël vont vivre ensemble leur première histoire d’amour : échange de textos, rendez-vous secrets… Pas un jour sans qu’ils ne se voient, se parlent. Jusqu’au jour où…

* * * * *

Ce roman est une histoire d’amour. Histoire d’amour pour pré-ados, donc un amour « platonique ». N’allez pas mettre ce livre dans les mains de votre ado de 14/15 ans, ce n’est clairement pas la cible ! mais une fois que l’on connaît le public visé, pas de soucis, tout le monde peut le lire, car c’est une belle histoire, simple, réaliste, pleine de fraîcheur et de candeur.

Bon ceci dit, si mon fils m’avait fait un truc pareil, je l’aurai massacré avant de le serrer de toutes mes forces dans mes bras !!! S’il avait fait quoi ? Hé ho, je ne vais pas tout vous raconter, faut pas exagérer !!

Une jolie histoire, des chapitres courts, beaucoup de dialogues et peu de pages (à peine 90) font, qu’à mon avis, on peut le mettre dans les mains d’enfants qui ont parfois du mal à lire.

Un petit livre lu avec beaucoup de plaisir !

 

***

Le micro-avis de Sophie Hérisson et ses élèves de 6ème :

Ce livre étant dans la sélection du prix des Incos, je l’ai lu à l’époque (2013/2014), avec mes élèves. Un petit livre sympathique à lire, malgré la place un peu à part des parents à mon goût. Les élèves avaient apprécié ce récit d’aventure à leur auteur, qu’ils pourraient eux aussi vivre ! Un petit roman qui avait su leur parler, mais pas suffisamment pour qu’ils choisissent ce titre pour le prix !

* * * * *

Le blog de l’auteure, Séverine Vidal (qui va avoir un été très studieux !!)

Une petite bio chez l’éditeur

Ce roman a fait partie de la 25ème sélection des Incorruptibles en 2013/2014.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sous la grande vague – Album

SousSous la Grande Vague

K. Hokusai & H. Kérillis
Léon Art & stories (2014)

^^^^^^^^

A la suite d’un tsunami, un pêcheur fait naufrage loin du Japon et son fils se retrouve seul. Traumatisé, il a oublié jusqu’à son nom. Il se retrouve à l’orphelinat, et après un rêve qui lui montre le Mont Fuji, il part vers la montagne, dans l’espoir de retrouver son père.

^^^^^^^^

Au départ, je voulais parler de cet album au mois d’Avril, pour le mois du Japon, mais il a mis un certain temps à arriver de la Médiathèque Départementale… Du coup, ça tombe bien, il ouvrira le Challenge Albums du mois d’août, dont le thème est « Mers et Océans » !

Je connaissais déjà cet éditeur, pour avoir vu passer sur les blogs plusieurs albums de leur collection mini Léon (livres sur l’art et bilingues à partir de 3 ans) ou encore de la collection Art-Fiction dont cet album fait partie et qui s’adresse aux plus grands (à partir de 6 ans). Mais je n’avais jamais eu l’occasion d’en lire un. C’est chose faite.

A partir d’une douzaine d’estampes de Katsushika Hokusai, Hélène Kérillis a construit une histoire. Mais elle a fait plus encore, car elle a écrit son histoire sous la forme de Haikus (petits poèmes japonais en 17 syllabes). C’est tout à la fois étonnant et très réussi ! Cela donne un rythme très particulier à l’histoire.

A la fin, deux double-pages nous présentent les estampes avec quelques renseignements, puis la dernière double-page apporte quelques réponses aux questions que les enfants pourraient se poser (différence entre tableau et estampe / qui est Hokusai / les enfants japonais ont-ils peur des tsunamis…)

^^^^^^^^

Un album qui participe à démocratiser l’accès à « l’Art », moi je dis bravo !! Et je vais en acheter plusieurs pour la bibli…

sous

Le site d’Hélène Kérillis

De cette auteure, nous vous avons déjà présenté « Un noël en noir et blanc – Sur les traces de Claude Monet » (4ème album présenté)

Et sur Hokusai, « le vieux fou de dessin » de François Place

L’éditeur Léon Art & stories

D’autres avis : celui de Bidib (Ma petite Médiathèque),  ainsi que celui de Blandine (Vivrelivre)

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer