Noé Nectar et son voyage étrange de John Boyne

« Noé Nectar et son voyage étrange » est un roman magnifique offrant une belle leçon de vie!

Roman fantastique de 9 à 14 ans

Noé Nectar et son voyage étrange de John Boyne

Gallimard Jeunesse, 2012, 256 pages

Genre: Contes, fables

Illustrations d’Oliver Jeffers

 

Présentation de l’éditeur: «Noé Nectar partit de chez lui de bon matin, avant l’aube, avant que les chiens ne se réveillent et que la rosée cesse de mouiller les champs.»

Le plus simple quand on a des problèmes, c’est de ne pas y penser. Alors Noé, huit ans, quitte la maison. Le voilà bientôt qui traverse la forêt et découvre un étrange magasin de jouets, peuplé d’une myriade de pantins étonnants. Le vieil homme qui les sculpte a une histoire à raconter à Noé, une histoire où il est question de promesses qu’on ne tient pas. Il embarque Noé pour un voyage qui pourrait bien changer sa vie.

Par l’auteur du garçon en pyjama rayé, un conte pétillant de fantaisie qui aborde des sujets graves avec grâce.

 

Mon avis

Je connaissais John Boyne entre autres grâce à son célèbre roman (d’ailleurs adapté au cinéma) «Le garçon en pyjama rayé» mais j’avais envie de découvrir une autre facette de l’auteur. En effet, jusqu’à présent je n’avais lu de lui que des histoires réalistes sur fond de guerre. Bien que ce soit de superbes récits, j’ai profité de sa venue à la foire du livre de Bruxelles pour découvrir «Noé Nectar et son voyage étrange».

 

Noé Nectar et son voyage étrange est superbe, j’ai plus d’une fois eu les larmes aux yeux en le lisant tant la plume de l’auteur parvient à retranscrire avec exactitude un panel d’émotions. C’est une œuvre empreinte de mélancolie, de tristesse et surtout de tendresse. Ce récit d’une grande beauté est un vibrant hommage à la Vie.

 

Dans cet univers, il est normal de croiser un teckel et un âne qui parlent ainsi qu’un porte-manteau qui se déplace pour vous rendre votre veste. J’ai beaucoup aimé la réécriture d’un conte connu (je ne dévoilerai pas lequel ;)) et les personnages principaux sont très attachants. Bien que court, ce livre destiné à la jeunesse ravira également les adultes grâce à des messages forts et à ses thèmes universels. Relevant du parcours initiatique, l’histoire du jeune Noé Nectar trouvera écho aussi bien dans le cœur des petits que des grands.

 

Vous trouverez plus d’informations sur le site de l’éditeur et si le travail de l’illustrateur vous intéresse voici une petite présentation d’Oliver Jeffers

 

~Melissande~

Maman – Album à lire et à offrir !

Un superbe album à offrir à toutes les mamans, les nouvelles comme les autres !

Album dès 3/4 ans

Maman

Maman

Hélène Delforge

Quentin Gréban

Mijade (2018)

*****

Ce n’est pas une histoire, mais un recueil de textes plus ou moins longs, plein d’amour, de poésie et de tendresse, très joliment illustré par Quentin Gréban.

Les mamans sont tour à tour impatientes, émerveillées, nostalgiques, protectrices, inquiètes ou encore guérisseuses… Mais toutes emplies d’amour pour leur nouveau-né, leur tout-petit, leur enfant grandissant.

Des mamans qui sont aussi des femmes, même si elles l’oublient un peu parfois (mais les papas n’oublient pas, eux !). Il y a là toutes sortes de mamans. Des mamans de l’ancien temps à qui on enlevait leurs enfants… Des mamans d’aujourd’hui, qui vivent autrement, dans d’autres pays. Il y a des « grand » mamans aussi.

Chaque maman se retrouvera, je crois, dans une de ces pages, sans doute dans plusieurs. Voici le premier de ces textes :

« Il y aura ton premier pas,

Ton premier livre,

Ton premier dessinMaman

Il y aura ta première brasse,

Ta première chanson,

Ta première bougie.

Il y aura ton premier film,

Ton premier « Maman »,

Ton premier « je t’aime ».

Il y aura ta première blague,

Ta première cuillère de miel,

Ta première pâquerette.

Bon.

Tu te réveilles ?

On a un sacré programme ! »

*****

Un album à feuilleter, avec ou sans son enfant. Un album pour se rappeler, pour prendre le temps, pour s’émerveiller, pour se faire plaisir !

Un recueil qui m’a beaucoup plu, tant pour la beauté, la poésie et l’amour qui se dégage de chacun des textes d’Hélène Delforge, que pour les magnifiques illustrations de Quentin Gréban. Je n’ai malheureusement pas trouvé mention d’autres livres d’Hélène Delforge.

*****

De cet illustrateur, nous vous avions déjà présenté : Zéphir

Son site par ici

N’hésite pas à aller voir sa page Fb : on peut le voir dessiner.

challenge albums 2018

Un album qui participe au challenge album 2018

♥ Le livre de perle de Timothée de Fombelle – 1er article de Melissande

Roman pour adolescents – À partir de 13 ans – 

Pépite du roman adolescent européen 2014

le livre de perle

Le livre de Perle

de Timothée de Fombelle

Gallimard jeunesse, 2014
Illustrateur de couverture: Jeffrey Fisher

304 pages – 155 x 225mm

ISBN 9782070662937

Présentation de l’éditeur: « Il vient d’un monde lointain auquel le nôtre ne croit plus. Son grand amour l’attend là-bas, il en est sûr. Pris au piège de notre histoire, Joshua Perle aura-t-il assez de toute une vie pour trouver le chemin du retour? Un grand roman d’aventure entre réel et féerie, une éblouissante ode à l’amour et aux pouvoirs de l’imaginaire. »

Lire la suite

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Octobre, un crime – Roman jeunesse Argentin

Octobre, un crime, une enquête originale qui nous emmène dans le passé…

octobre

A partir de 11/12 ans

Octobre, un crime

Norma Huidobro

Maximax
École des Loisirs (2017 / EO 2004)
*****

1998, Buenos Aires. Inès doit se rendre à un bal costumé organisé par sa cousine. Elle ne s’entend pas vraiment avec elle, mais elle n’a pas le choix, elle doit y aller. Le seul point positif de cette histoire, c’est qu’elle peut s’acheter un costume, en l’occurrence une robe. Et il y a justement une boutique d’occasion, là, au coin de la rue, qui la fait rêver à chaque fois qu’elle passe devant. Après de multiples essayages, elle trouve une robe d’organdi jaune, datant des années 50, qui lui plaît beaucoup. En défaisant l’ourlet pour raccourcir la robe, elle trouve une étrange lettre, un appel au secours qui émane d’une jeune fille, Elena… Suite à cette découverte, elle va mener l’enquête.

*****

Encore un roman récupéré tout spécialement pour le Challenge Amérique Latine, trouvé dans une boite à livres, et j’ai de la chance parce que c’est encore une découverte sympathique !

Cette enquête dans le passé est joliment menée par Inès et on ne s’ennuie pas à la suivre dans ses pérégrinations. Elle va bénéficier du soutien d’Amparito, une vieille femme qui était bonne dans la maison d’Elena. Celle-ci va l’aider dans son enquête. Au passage, elle lui apprend le triste sort des personnes âgées du quartier. Sinon, le livre pourrait se dérouler n’importe où en fait, je n’ai pas trouvé ça très « couleur locale »… Les frères d’Inès font leur part de cuisine et de tâches ménagères (dans un pays qu’on a tendance à voir comme une nation de machos…)

Bref, pas un livre dépaysant, contrairement au dernier lu dans le cadre de ce challenge (roman adulte : la femme feuille, que j’ai beaucoup aimé et que je vous présente bientôt) mais une enquête bien ficelée et très agréable à suivre.

*****

Extrait P.17 (lettre trouvée dans la robe en 1998)

Le 22 octobre 1958

Chère Malu,

J’ai peur. Mes soupçons étaient fondés. Tout ce que je t’ai raconté dans ma lettre précédente était vrai. Hier soir, je suis montée sur la petite terrasse de la coupole et je les ai entendus.

Ils ont évoqué le poison, les doses, et ils ont précisé qu’il restait peu de temps.. Je n’entendais pas tout, tu sais comme il est dangereux de s’approcher de la fenêtre. D’ailleurs, je crois que je me suis un peu trop avancée, j’ai failli tomber. J’ai fait un faux pas, mais j’ai pu m’agripper au rebord de la fenêtre. Tu n’imagines pas ma peur. Je te promets de ne plus y aller. De toute façon, ça ne sert plus à rien : maintenant, je sais tout.

S’il te plait, je te demande encore une fois de m’aider. Aujourd’hui même. Je veux qu’il hospitalise papa. J’ai l’espoir qu’il le sauve. Mais il faut qu’il vienne, et vite. S’il te plaît Malu, je compte sur toi pour m’aider. Ne m’abandonne pas.

Ton amie pour la vie,

Elena.

PS : je sais très bien que si mon père meurt, je serai la prochaine victime.

*****

C’est ma 3ème participation au Challenge Amérique Latine chez Bidib Ma petite Médiathèque

Challenge Amérique Latine