Le grimoire maléfique de Béatrice Bottet

Le grimoire maléfique

de Béatrice Bottet

Roman adolescent

Casterman, mars 2011
344 pages, 15 €
ISBN 978-2-203-03669-7

Thèmes : Magie, Chevalier, Moine, Amour

Présentation de l’éditeur :
Il existe un livre maudit, écrit par le diable en personne. Sa couverture est plus noire que la nuit la plus sombre. Les mots y sont écrits en lettres de sang. Ce grimoire maléfique est caché dans une abbaye où des moines le maintiennent prisonnier. S’il en sort un jour, les pires catastrophes pourraient s’abattre sur le monde…

Mon avis :
Encore un magnifique livre de Béatrice Bottet, qui nous plonge au Moyen Age. Une abbaye, des moines, des sœurs promises à un homme qu’elles n’aiment pas, un jeune chevalier, des magiciens, et un grimoire, maléfique cette fois. Ce roman, sorte de cross-over de la série du grimoire au Rubis (9 tomes passionnants -en partie en poche-) est digne de son prédécesseur.

Aventure, Amour, Magie, tout est réuni dans ce roman pour nous subjuguer et nous entrainer dans un bon moment de lecture. J’ai tout simplement tout aimé dans ce roman, et avant tout les personnages! Ils sont tellement vivants, on passe du temps à leur côté, on apprend à les connaître, on les accompagne et on a envie de les aider, de les pousser. Le contexte historique n’est que peu abordé, mais finalement cela ne manque pas, tant l’histoire est déjà dense! Ah Audoin… le chevalier parfait! De nombreux déboires l’attendent, pourtant il n’abandonne pas, et cela en fait un personnage principal très convainquant, et très touchant! Quant à la demoiselle, elle semble sensible mais elle cache une vrai force de caractère!

Un ensemble vraiment saisissant, qui m’a réellement plu. J’aime décidément beaucoup les romans qui se déroulent à cette époque! Il n’y a pas un challenge pour ça?

Les avis de Sophie, Catherine, Anne Sophie,

Challenge Magie et Sorcellerie 2/5

Challenge Moyen Age 1/5

Nous suivre et partager :
0

Humaine de Rebecca Maizel

 

Humaine

de Rebecca Maizel

Roman adolescent

Albin Michel Wiz, avril 2011
9782226220011, 16€
453 pages

Thèmes : Vampire, Amour, Campus

 

Présentation de l’éditeur :
Lenah n’est plus la vampire cruelle et sanguinaire qu’elle fut pendant plus de cinq cent ans. Aujourd’hui son vœu le plus cher vient de se réaliser. Elle est redevenue humaine, grâce à un rituel pratiqué par Rhode, son âme-sœur depuis des siècles. Mais comment vivre dans la peau d’une jeune fille de 16 ans quand on a presque tout oublié de l’amour et de l’amitié ? De plus, même sous l’apparence d’une lycéenne ordinaire, Lenah doit rester sur ses gardes : le clan de vampires sur lequel elle a autrefois régné est prêt à tout pour faire revenir sa souveraine…

Mon avis :

Une histoire de vampire, encore oui ! … Pourtant vous devriez lire encore un peu cet article, car le point de vue adopté dans ce roman a un petit truc en plus, qui a fait que je l’ai lu d’une traite.

Ça fonctionne bien en fait ! J’ai beaucoup apprécié le personnage principal, ses découvertes, ses sensations. L’histoire n’a rien d’un secret, on la découvre même sur les affiches dans le métro. Lénah est un vampire de plusieurs centaines d’années. Elle va devenir humaine! Non seulement elle va devoir s’adapter à cette nouvelle vie, dans un siècle qu’elle ne connaît pas, mais en plus d’autres vampires, ses anciens amis, risquent de venir la chercher…

C’est un roman pour adolescent… et plus si affinités! Il y est beaucoup questions d’amour… pour notre plus grand plaisir puisqu’il y a un jeune garçon, beau comme un dieu… bon malheureusement pour moi il n’est pas du tout mon style, mais je me suis rattrapée sur les autres hommes qui croisent la vie de notre héroïne… un vampire sexy, un artiste adorable… ça me convient mieux qu’un riche sportif, même s’il est beau et gentil !

Bref mon avis sur ce livre ? Bon, plutôt bon, parce que j’ai un cœur de midinette, et que tout cela a bien fonctionné avec moi, larmes comprises, mais je conseille tout de même de réserver ce roman à un public féminin, adolescentes et autres lectrices qui ont aimé Damnés et Hush Hush par exemple… Un très bon roman pour faire fondre nos cœurs, qui nous entraine complètement dans son monde, nous fait prendre conscience de la chance qu’on a de vivre et ressentir et que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire!

Ce premier tome d’une trilogie nous laisse en plein suspense, et j’attends donc impatiemment la suite! Le tome 2 sortira en anglais le 22 juin 2011.

 

D’autres avis enthousiastes : Leiloona, Solenn, Lilie, Clarabel ou un peu moins chez Bladelor

Nous suivre et partager :
0

L’atlas d’Emeraude

Les livres des origines

tome 1 L’atlas d’Emeraude

de John Stephens

Roman adolescent (dès 10/12 ans)

Milan, sortie le 11 mai 2011
440 pages, 14,90 euros

Thèmes : Aventure, Famille, Fantasy, Photographie

 

Présentation de l’éditeur :

« Mes amis, nous avons toujours su que ce jour viendrait. »

Par une froide nuit d’hiver, trois jeunes enfants sont séparés de leurs parents, pourchassés par des forces maléfiques. Dix ans plus tard, Kate, Michael et Emma n’ont toujours pas trouvé d’indices pouvant expliquer cet étrange événement. La réponse se trouve dans un atlas enchanté…

Mélangeant action et humour, L’Atlas d’Émeraude est le premier volet des aventures qui feront voyager Kate, Michael et Emma dans les contrées les plus lointaines ainsi qu’au plus profond d’eux-mêmes. Cette histoire est celle de trois enfants prêts à tout pour sauver leur famille et qui se retrouvent à devoir sauver le monde.

Mon avis :

Trois enfants enlevés à leur famille, cachés dans un orphelinat pour lui échapper. A qui ? Il faudra attendre presque la fin de ce tome pour l’apprendre. Trop long ? Non j’ai aimé avancer doucement dans ce mystère, pour avoir le temps de tout comprendre, appréhender tout le coté fantastique du livre. Nous sommes en effet plongés au coeur de la magie… mais je ne peux pas vous en dire plus.

Les photos, il faut quand même que je vous parle des photos ! Les clichés photographiques (polaroid ou autres) ont une importance particulière dans cette histoire. Une importance qui donne envie de faire des photos. Beaucoup. Tout le temps… et de les garder, pas loin. Au cas où…

J’ai trouvé ce roman agréable, très facile à lire, pour un public assez jeune. Car même s’il y a quelques passages inquiétants l’ensemble est tout de même assez édulcoré. Les bons VS les méchants, et c’est tout. On limite un peu trop les drames et les morts je trouve, mais à part ce petit écueil, c’est un roman charmant qui pose les bases d’un monde et d’aventures qui me tentent bien !

J’ai beaucoup apprécié les personnages de ce roman, notamment la plus petite fille : un vrai courage, du caractère, et je trouve qu’elle pimente bien l’ensemble du roman !

Un gros avantage aussi pour ce roman, c’est que bien que ce soit un tome 1, la lecture peut presque s’arrêter là. Presque évidemment, car on a encore des choses à découvrir mais l’intrigue propre au tome est résolue, et on ne s’arrête pas au milieu d’une phrase !

Au final un roman charmant, avec une aventure bien écrite et qui donne envie de poursuivre avec le tome 2, afin de retrouver ces personnages attachants.

En plus :

Le très beau site officiel : http://www.atlas-emeraude.com/
La page Facebook  : http://www.facebook.com/atlasemeraude

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
0

RDL Spéciale albums cartonnés

Après LD pour les Lundi découverte, voici RDL pour la ronde des livres…. oui je suis feignante!

Pour cette Ronde des Livres en commun toujours avec Liyah et Noukette, un petit article vite vite rédigé de chez Liyah en attendant que le biberon d’Adam soit prêt et qu’il finisse de manger, mais avant qu’il en soit à regarder Petit Ours Brun avant de dormir ;)

Du coup ce sont aussi des livres lus chez elle dont je vais vous parler aujourd’hui! C’est plus facile puisque je les ai sous la main !

Chez Nathan la collection Petit Nathan m’a attiré l’œil (dans les étagères donc) avec ces deux titres paru en avril 2011 :

Mes animaux en noir et blanc et Mes véhicules en noir et blanc.

Même fonctionnement pour ces deux albums cartonnés : Un petit format, des bords droits arrondis, des contrastes forts et des matières intéressantes.


A chaque double page on retrouve :
– sur la page de gauche un élément sur fond noir : nature pour le livre sur les animaux, environnement plutôt pour le livre sur les véhicules.
– sur la page de droite un animal ou un véhicule, sur fond blanc, avec la reprise de l’élément de gauche. Par exemple pour les animaux on commence par la pluie, et on complète avec l’animal qui aime la pluie, l’escargot.

Le tout fonctionne bien car si le noir et le blanc sont prédominants il y a aussi une couleur fluo dans chaque livre pour agrémenter le tout et le rendre plus gai.

Illustrés par Emiri Hayashi ces livres sont réalisés avec les conseils d’une pédopsychiatre. Cependant il faut prendre ces livres comme des livres jeux tout simples, car c’est avant tout les différentes matières et les contrastes qui vont attirer l’enfant, avant de servir d’imagier je pense.

Concernant les matières, elles sont bien différentes entre les pages, mais je trouve qu’elles sont plus pertinentes pour les animaux; surtout le hibou que j’ai beaucoup aimé!

Deux petits livres vraiment sympathiques pour les petits avec un petit plus pour les animaux, mais les petits garçons préfèreront sûrement les voitures, bateaux… préjugés? Non juste l’expérience d’une après midi avec Adam ;)

 

Nous suivre et partager :
0