Les éveilleurs : livre 1 Salicande de Pauline Alphen (+info tome 2)

eveilleurs1.gif

Roman fantastique, adolescent / adulte

Les éveilleurs

Livre 1. Salicande

de Pauline Alphen

Hachette, 2009
522 p., 14,00 €
9782012021150

Présentation de l’éditeur :

 » Claris a 12 ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile.
Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre.
Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage… »


coeur.gif 

Mon avis :

Attention coup de coeur !

500 pages, c’est la taille ce premier tome… de quoi en décourager certains! Pourtant vous auriez bien tort car ce livre est une vraie merveille !

            J’ai été subjuguée du début à la fin, par l’histoire bien sûre, mais surtout par les personnages. Une galerie magnifique de personnages complexes, secrets, passionnés, charismatiques, presque magiques! Claris avec son caractère bien trempé nous entraîne dans l’histoire, nous permet de rencontré Jad, son jumeau, et de rencontres en rencontres, le monde que construit Pauline Alphen est apparue devant mes yeux.

        L’histoire se déroule dans le futur, mais pas de voitures volantes ni de téléportation… Cela ressemble même plutôt à un retour dans le passé, sans technologie… Tout se passe dans un monde très différent du nôtre ! Les allusions aux oeuvres littéraires et cinématographies permettent des ponts agréables avec notre époque… Harry Potter, Ewilan, mais aussi l’Odysée, Mary Poppins, La guerre des étoiles ou le Hussard sur le toit sont autant de références qui parsèment le livre!

           Un roman où la nature est subjuguée, la nature qui nous entoure, les secrets que la nature cache, et même la nature humaine, tout semble tellement plus puissant dans leur monde, plus beau aussi, plus calme souvent. Je suis tombée amoureuse de cet univers,
j’aurais voulu partager leurs soirées au coin du feu dans la maison de la montagne, errer sur les marchés, et tenter ma chance au jeu des Mille Chemins… Jad est sans doute le personnage qui par sa force mentale et son calme apparent m’a le plus séduite ! Pourtant ce sont les Nomades de l’Ecriture et les mots de Sierra plus particulièrement qui ont résolument fini de me convaincre :

« Le Vrai Lecteur écrit le livre en le lisant.
Le Vrai Lecteur est à la fois l’auteur, les personnages, et
l’histoire.
Le Vrai Lecteur est le livre. »

Une écriture toujours simple et pourtant poétique laissant la part belle aux dialogues, des mystères qui se dévoilent peu à peu, des réponses que l’on devine, d’autres que l’on attend, pour un roman majestueux, plein de charme.

Pour ceux qui ont encore besoin d’être convaincu :

– le tome 2 sort aujourd’hui même, vous ne risquez pas comme moi d’attendre impatiemment!

– la couverture du tome 1, l’ancienne, étant représentative mais peu vendeuse, sort aussi ce jour la nouvelle version du tome 1,
avec une nouvelle couverture (celle présentée sur cet article), et moins cher!

– Si vous ne tombez pas amoureuse de Jad, c’est sans doute que Ugh aura votre préférence… :)

– Ce livre a remporté le prix Elbakin.net du Meilleur roman fantasy français Jeunesse.


eveilleurs2.gif

 9782012021143 (livre 2)

La couverture du tome 2 >>>

Pour lire un extrait, direction Lecture Academy !

Vous y trouverez aussi un concours de fan-fiction

Concours Les Eveilleurs

   Passez voir aussi le blog de Pauline Alphen, sur lequel vous découvrirez

notamment tous les titres cités dans le tome 1 des Éveilleurs .

Merci Cécile d’avoir partagé ce coup de coeur!

 A bas les PP (Princesses Passives!) ;)

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Lundi découverte : Point de suspension / Véronique Vernette

Éditions Points de suspension

 

http://www.pointsdesuspension.com/img_nav/logo.gif


« Chaque livre que j’ai publié est le fruit d’une rencontre et à travers elle, la découverte d’une personne et de son univers créatif.
Cela me permet de saisir la nécessité pour l’auteur de mener à bien son projet, de manière sincère.
Mon but est que chacun puisse trouver sa place, l’auteur, l’illustrateur et bien sûr le lecteur. Mon catalogue se construit ainsi petit à petit avec des albums tous différents, je ne suis
là que pour créer le lien comme une sorte de chef d’orchestre.
Loin de refuser l’appellation de « petit éditeur » par laquelle je suis identifiée sur le marché de
l’édition, je la revendique dans le sens d’une véritable manière de faire, à la fois artisanale et amateur au sens noble du terme. Ma structure est organisée pour faire paraître quatre
ouvrages par an et mon catalogue compte à ce jour une quinzaine d’albums pour les enfants de cinq à dix ans.
Je souhaite continuer dans ce sens afin de définir mes choix éditoriaux de manière authentique et offrir ainsi au public des livres de qualité. »

Brigitte Cazeaux

 

 

 

Points de Suspension, c’est donc une petite maison d’édition qui édite des albums de qualité pour les enfants
de 5 ans à 10 ans depuis 1997. (Attention le site n’est pas à jour)

 

Dans leur catalogue d’une vingtaine de titres, j’ai repéré trois titres de Véronique Vernette, une auteur
intervenue il y a peu pour un atelier à la médiathèque :)

Tous les trois sont des albums souples !

 

moi-j-attendais-la-pluie.gifMoi j’attendais la pluie

Un album aux dessins très colorés, dans une Afrique urbaine. Une jeune fille décrit tout simplement la vie auteur d’elle, et
nous permet donc de la découvrir, en attendant la pluie… Pourquoi attend elle la pluie ? Il faudra lire le livre pour le savoir ! J’ai beaucoup les illustrations en forme de plan dans lesquels
les personnages prennent place. Des couleurs chaudes, une écriture sympathique, peu régulière mais aisée à lire ! Un petit plus pour le joli manguier ! Pourquoi ? Parce que nous avons planté un
manguier à la maison depuis peu, qu’il fait déjà près de 30cm, mais qu’on a hâte qu’il soit comme ça (sauf qu’on a pas de jardin ;)


Pour les 4-6 ans, 12€


 

 

Si le caïman silecaiman.gif

Un tout petit album, souple encore, mais pour un public plus jeune que le précédent. Très coloré là encore, et avec des animaux
africains.

Caïman, éléphant, girafe… les animaux sont expliqués les uns après les autres, d’une façon originale et peu scientifique, qui
fait penser aux contes étiologiques (contes des pourquoi et des comment), en très court.

Une écriture artistique (comme sur la couverture). Très joli même si j’aime un peu moins :)

 

Pour les 3-5 ans, 8€

cocoricopouletpiga.gif

 



 

Cocorico poulet piga

Rien que le titre déjà m’a fait rire, c’est donc avec le sourire que j’ai découvert cet album. Présenté un peu comme un récit de
voyage, mais avec une histoire, une belle histoire, celle de Piga, un poulet ! A découvrir absolument, pour les illustrations, pour l’histoire, pour l’ensemble et surtout pour Piga !

 

Pour les 3-6 ans (et plus!), 11,50 €

 

 

 

 

 

 

En résumé, le premier est le plus poétique, le deuxième le plus drôle, et le troisième fait voyager (tout en étant
drôle)

 

 

Véronique Vernette

« Véronique Vernette est née en 1972 à
Marseille.
Elle ne se souvient pas n’avoir jamais dessiné. C’est donc tout naturellement qu’elle entre aux Beaux – Arts de Saint-Etienne et en ressort cinq ans plus tard avec son diplôme… pour partir en
voyage au Burkina Faso. Ses albums ont la particularité de présenter une Afrique urbaine et actuelle. Pas de savane, pas de lion, mais des poulets, des vélos, du bruit, des gens dans leur
quotidien tels qu’elle les côtoie.
Très souvent à Ouagadougou, Véronique observe, se nourrit de la vie qui l’entoure et emplit peu à peu de collages, notes et croquis des petits carnets. De retour en France, elle défait ses
valises et dans un autre quotidien, ressurgissent ses carnets avec lesquels elle prépare des histoires pour nous faire partager le Burkina Faso dans lequel elle aime déambuler. »

Présentation de l’éditeur

 

 

Les lundis découvertes, vous pouvez vous aussi y participer, il suffit de rédiger un
article de découverte à dominante culturelle (maison d’édition, salon, spectacle, auteur, réalisateur, musicien, évènement…) et de me le signaler ! Si ce n’est pas le lundi, ce n’est pas grave,
ce n’est pas forcément chaque semaine non plus, ça peut être juste une fois! Je mets dans l’article du lundi les participants de la semaine et le lien vers leur
article!

 

Ils participent cette semaine :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Ker-is de Jean-Pierre Kerloc’h et Jérémy Moncheaux

Ker-Is la légende de la ville au milieu des flots


 
keris.gif

Album jeunesse, à partir de 8 ans.

Thèmes : Légende celte, mer, princesse

 

 

Auteur : Jean Pierre Kerloc’h

Illustrateur : Jérémy Mncheaux

Éditeur : Albin Michel Jeunesse

Paru le 01/10/2010

 ISBN  978-2-84865-391-4

Nb. de pages 40 pages
Prix 13,50€ 

Présentation de l’éditeur :

Pour sa fille la fière et farouche Dahud, le roi Gradlon fit bâtir une ville au milieu des flots. On l’appela Ker-Is. Protégée
par de hautes murailles, elle était comme une couronne de lumière posée sur l’écrin de la mer. Marins et aventuriers venaients de tous les horizons pour l’admirer.

Un jour le prince de l’Au Delà du Monde accosta…

 


 

Avis :

Je viens de vous copier la 4ème de couverture de l’album, car la présentation que j’ai d’abord trouvé sur différents sites ne se
contente pas d’ouvrir l’histoire, elle la raconte dans son intégralité… Cela a beau être un album, l’histoire propose un suspence certain, alors autant le respecter ! J’ai souvent remarqué ce
phénomène avec les albums ou romans jeunesse (plutôt pour les petits) et je peux comprendre que cela permet aux adultes de se faire un avis plus complet, mais dans des histoires aussi belles que
celle de Ker-Is, c’est vraiment dommage de ne pas la découvrir par la lecture… et la contemplation des peintures brumeuses de l’illustrateur !

 

Car cet album est un très beau livre, grand format, avec des illustrations pleines pages (et même parfois double page) tout à
fait dans le style de la couverture, avec des visages anguleux, marqués, pleins d’ombres et de lumières. Les peintures de Jérémy  Moncheaux mettent en effet très bien en valeur l’histoire de
Jean Pierre Kerloc’h, une légende celte, adaptée pour les enfants. Des peintures qui jouent surtout sur les lumières, et font ressortir de magnifiques batiments, mais aussi la mer et son
mouvement. J’adore pour ma part les habits que portent les habitants, et surtout la princesse !

 

Un magnifique album, aux illustrations fortes et à la fin poétique comme je les aime!


 

 

  Un article pour la ronde des livres, avec Noukette et Liyah ! Oui un seul album, je suis feignante ce week end, et j’avais beaucoup à dire sur cet album
!

 

Chez Noukette vous trouverez L’histoire de toutes les histoires et le collectionneur d’instants,

tandis que chez Liyah Sur les genoux de maman, 36 papas et Nous, les enfants!


N’oubliez pas de lire la suite de la roulotte juste ici !

 

 

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Hex Hall de Rachel Hawkins Tome 1 + info Tome 2

hexhall.gif

Hex Hall

Auteur : Rachel Hawkins

Editeur : Editions Albin Michel

Collection : Wiz

22/09/2010
304 p.
13,50 €
ISBN
978-2-226-20962-7


Roman de fantasy pour adolescent(e)s

Thèmes : Sorcières, Famille, Pouvoir, Démons, Ado

Présentation de l’éditeur :

Quand on est expédiée à Hex Hall pour usage inapproprié de la magie, qu’on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangereuses que des top modèles en manque de magazines et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n’a aucun besoin qu’une élève soit retrouvée vidée de son sang. C’est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu’il ne faut surtout pas énerver…

Avis :

Ce roman à la couverture attirante m’a tout d’abord semblé mièvre, pourtant passé l’épisode d’ouverture, les découvertes mystérieuses s’accumulent et les protagonistes deviennent de plus en plus intéressants.

Brun ténébreux, mystérieux (ni plus ni moins très attirant….!), vampirette lesbienne, fantôme, mais avant tout sorcières, puisque c’est là le thème principal du livre.

Sophia/Sophie est une sorcière qui à force de se servir de ses pouvoirs dans la vie quotidienne est envoyée à Hex Hall, une sorte de pension pour créatures fantastiques adolescentes qui mettent en danger leur monde secret et la vie de leurs congénères. Bien que certains humains (telle la mère de Sophie) soient au courant, les sorcières, vampires, elfes… restent cachés aux yeux du monde, bien que vivant au milieu d’eux. Sophie a 17 ans, sorcière inexpérimentée, elle va apprendre à Hex Hall bien des secrets sur sa famille et sur elle-même. Elle tombera aussi amoureuse de notre brun ténébreux et se fera des amies et des ennemies… Pourtant à Hex Hall tout est loin d’être rose. Oeil de Dieu
qui menace les sorciers, élèves vidés de leur sang, prof de sport intraitable, fantôme et voisine de chambre qui boit du sang la nuit… tous ne sont pas aussi dangereux qu’il n’y parait, mais il est bien souvent difficile de savoir qui oeuvre pour le bien et le mal.

Un roman qui se lit très vite et à la fin très ouverte qui amène à un tome 2.

Un roman agréable, avec des surprises qui permettent de relancer sans cesse l’intérêt !

Facile à conseiller aux fans de Twilight, bien que différents, car ce roman reprend le milieu ado / école en le transposant ici encore dans un monde fantastique. Je passe par contre sur l’écriture très simple qui m’a parfois un peu exaspérée..

Le tome 2 de Hex Hall sortira en anglais le 15 février, donc en avance puisqu’il était annoncé en mars.

Le titre de ce deuxième tome sera Demonglas, et la couverture reprend le principe du tome 1. J’aime bien même si cela n’aide pas à savoir ce que sera le deuxième tome.

Demonglass_JKT.JPG

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k