Sally Jones – Roman d’aventure ado

SallySALLY JONES

Jakob Wegelius

Éditions Thierry Magnier (2016)

* * * * * *

Sally Jones, comme on l’apprend dès le 1er chapitre, est un singe anthropoïde. C’est à dire un grand singe. Un gorille. Elle vit depuis toujours au milieu des hommes dont elle commence à bien connaître les qualités et les défauts, et l’un d’entre eux lui a donné ce nom de « Sally Jones ». Au moment où débute cette histoire, Sally Jones travaille comme mécanicien sur un cargo, le Hudson Queen avec celui qu’elle appelle le « Chef », mais qui est son ami, Henry Koskela.

* * * * * *

Sally Jones, c’est tout à la fois une histoire de marins, une enquête policière, l’histoire d’une belle amitié et un grand roman d’aventures…

« L’objet » livre déjà, est très beau. Sur la couverture sont représentés plusieurs objets qui ont une importance au cours de l’histoire, et les rabats cachent deux magnifiques cartes qui retracent les voyages. Jakob Wegelius est non seulement auteur, mais également illustrateur et il commence ce roman en dessinant pour nous les personnages principaux rencontrés au fil de l’histoire.

J’étais un peu sceptique au départ (toujours cet à priori sur l’anthropomorphisme je pense !) mais j’ai vite changé d’avis. C’est un roman tout à fait passionnant que j’ai lu en 3 jours ! On ne peut qu’être touché par ce singe intelligent (elle sait lire et écrire entre autres !) gentil et courageux qui cherche à aider son ami.

Et il ne faut surtout pas se laisser impressionner par le nombre de pages (561 p.) car une fois qu’on est dedans, on n’a vraiment plus envie de sortir de cette histoire pleines de péripéties ! Pour vous en convaincre, allez donc lire l’extrait proposé par l’éditeur (voir ci-dessous).

Un très beau roman qui va vous emporter dans une étonnante aventure autour du monde…

* * * * * *

Sally Jones a remporté le prix August en 2014, prix prestigieux en Suède, le Nordic Council Children and Young People’s Literature Prize en 2015, ainsi que le Prix Sorcières 2017, catégorie Roman Junior.

Lire un extrait sur le site de l’éditeur Thierry Magnier

Sally

♥ ♥ ♥

Gros coup de cœur !!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le mystère Blackthorn – Roman jeune ado

BlackthornLe mystère Blackthorn

Kevin Sands
Bayard Jeunesse (2015)
* * * * *

Nous sommes en Angleterre, au printemps 1665. Christopher Rowe a 14 ans, il est orphelin et employé depuis 4 ans comme apprenti chez Maître Benedict Blackthorn, un apothicaire. Celui-ci lui a déjà appris à concocter de nombreux remèdes. Mais en cette année 1665, une mystérieuse organisation menace les apothicaires de la ville. Un jour, Christopher reçoit un message codé de la part de son maître, message qui se termine par ces terribles mots : « N’en parle à personne »…

* * * * *

Commencé ce matin, fini cet après-midi (il fait un peu plus de 500 p., écrit gros il est vrai !) Tout ça pour dire que c’est assez addictif ! On a envie d’aider ce jeune homme à trouver ce qu’il cherche, à décrypter les symboles, à démasquer les meurtriers…

Bref, une « enquête » passionnante, qui nous plonge dans les secrets du métier d’apothicaire. Il y a un petit côté historique forcement, puisque ça se passe en Angleterre en 1665, mais c’est distillé au fil de l’histoire et ne nuit en aucun cas à la fluidité du récit.

Blackthorn

Sorti en Juillet 2017

C’est aussi une histoire d’amitié, parce que Christopher est secondé dans ses recherches -et souvent aussi dans ses bêtises !- par le fils du boulanger, le fidèle Tom, qui, on le verra, manie fort bien le rouleau à pâtisserie, et pas toujours pour faire des gâteaux !

Et comme nous avons de la chance, un deuxième tome vient de sortir, « Le trésor Blackthorn » !

* * * * *

Vous aimez l’aventure, le mystère, le suspense et les énigmes ? Le mystère Blackthorn est fait pour vous !!

Kevin Sands est un scientifique canadien. Le mystère Blackthorn est son 1er roman.

Bayard jeunesse

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les chiens – Thriller ado/jeune adulte

chiensLes chiens

Allan Stratton
Milan (2015)
* * * * *

22h. Je joue à Zombie Attack (sans le son) au sous-sol. Dans le noir, c’est encore plus sinistre. Maman a tout éteint pour que personne ne la voit. Elle est à la fenêtre et surveille une voiture garée en face. Soudain elle n’en peut plus, elle appelle la police, mais je sais très bien que ça ne servira à rien. Quand ils arriveront, « il » sera parti depuis longtemps. « Il », le type de la voiture, c’est Papa. Et voilà. Une fois de plus, il nous a retrouvé et il va falloir re-déménager, se refaire des copains, une vie. C’est le 5ème grand départ depuis que Maman a quitté Papa. J’avais 8 ans à l’époque. Je ne me souviens pas de grand-chose, des images m’arrivent parfois par bribes…

* * * * *

J’avoue que je n’ai pas mis bien longtemps à dévorer ce roman (bon 2 jours en fait, mais il m’arrive de travailler aussi…) J’avais lu au moins une bonne critique (celle de Lirado je crois) et la couverture m’attirait vraiment beaucoup, je la trouve très réussie, à la fois mystérieuse et un peu flippante. Elle résume bien l’ambiance de ce roman plutôt noir. Tout au long de l’histoire, on se demande ce qui est réel et ce que le jeune garçon, Cameron, imagine. Il trouve sa mère parano, mais il a parfois des flashs, des souvenirs (?) qui font frémir ! Son père lui manque (qu’a t-il fait réellement ? Cameron se le demande souvent et sa mère ne répond pas franchement à ses questionnements) , leur nouvelle maison est plutôt moche (une vieille ferme plus ou moins à l’abandon dans un petit bled) et les élèves de son nouveau collège par très sympa… En plus, on lui apprend qu’il y a eu une mort violente dans la maison où il habite… Pour calmer son imagination, il va mener l’enquête.

Bon, avant de commencer, assurez-vous d’avoir 2/3 heures de tranquillité : il ne fait que 317 pages, c’est écrit assez gros et en plus c’est tellement stressant que vous ne voudrez plus le lâcher !

* * * * *

Site de l’auteur Allan Stratton (en anglais)

Ce roman fait partie de la sélection des incorruptibles 2017/2018 (sélection 3ème-2nde)

D’autres avis : Lirado, Bob, Gwenlan, Mylène, Kobaitchi

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Emmy & Oliver : l’amitié 10 ans plus tard

Emmy & Oliver est un roman pour adolescents autour d’une histoire d’amitié, d’amour, mais surtout sur le temps qui passe et qui sépare les gens…

emmy oliverEmmy & Oliver

de Robin Benway

traduit par A. Delcourt

Nathan, 2017
978-2-09-256470-7, 15,95€

 

Emmy & Oliver sont inséparables. Voisins, copains d’école, ils sont toujours ensemble. Pourtant alors qu’ils ont 7 ans, Oliver est enlevé par son père. Emmy reste seule, et à l’adolescence elle est toujours très entourée par ses parents qui la couvent un peu trop, de peur qu’elle aussi disparaisse.
10 ans plus tard, Oliver réapparait. Comment reprendre leur histoire après tout ce temps ? Qu’est-il arrivé à Oliver ?

Emmy & Oliver est un roman assez prévisible mais qui touche par la belle histoire d’amitié qui lie les deux protagonistes. Emmy, la narratrice, est touchante et il est facile, pour le lecteur, de s’identifier à elle. Les thématiques principales renforcent ce lien avec le lecteur, traitant des relations familiales et amicales, et de la difficulté de faire accepter ses envies et ses rêves à son entourage.
Les parents sont relativement présents dans ce roman, avec un rôle très réaliste contrairement à beaucoup de romans pour ados. Ils ne sont ni idéalisés, ni diabolisés, et ne sont pas non plus complètement absents. Il y a une certaine justesse dans les sentiments, un équilibre général du roman et entre les protagonistes qui crée un univers doux malgré le drame de départ.

Emmy & Oliver sont tous deux des adolescents simples, bien dépeints, et qui sont confrontés à la réalité. La thématique de l’enlèvement d’Oliver et de ses rapports avec son père apporte un coté dramatique qui permet de créer une certaine tension narrative au fil des pages. Malgré tout c’est réellement la relation entre les deux adolescents qui est au coeur du récit.

Un beau récit, léger et réaliste malgré le drame qui lance l’histoire. Emmy & Oliver est un roman pour adolescents qui tient ses promesses et offre un beau moment de lecture… Vous pouvez l’emporter sur la plage pour accompagner votre adolescent, puisque le surf et la plage font partie de l’histoire… mais n’oubliez pas de le lui piquer pour le découvrir vous aussi !

+ D’autres romans de Robin Benway, eux aussi légers et agréables :
Robin Benway - La pire mission de ma vie Tome 2 : La pire mission de ma vie n'est pas finie.