Faits d’hiver – roman pour adolescent

FaitsDeux visions d’une même chose…
Roman à partir de 12/13 ans

FAITS D’HIVER

Cathy Ribeiro

éd. Le Muscadier (2017)

*****

Faits d’hiver ou faits divers ? Un peu des deux. Elie, un vieil homme, vit seul dans sa maison landaise depuis qu’il a perdu sa femme, Marcelle, trois ans auparavant. Les jumeaux, Tony et le narrateur, sont arrivés du Nord avec leur mère et les « petits » Ludo, Lola et Jimmy. On les a logé dans une maison où ils ont juste des matelas par terre pour dormir. Pas de meubles. Et pas d’argent pour en acheter ou même payer le chauffage. Et c’est avec cette histoire de bois de chauffage que vont se croiser les deux histoires.

*****

Une histoire plutôt triste

il faut bien le dire mais dans laquelle on s’attache beaucoup aux deux narrateurs. Alternativement, on entend les voix d’Elie ou d’un des jumeaux (on ne peut pas se tromper, les polices de caractères ainsi que le langage sont différents).

Elie vit seul avec son vieux chien et ses souvenirs.

Les jumeaux s’occupent de leur mère et de leurs frères et sœur.

Les deux ont des raisons pour agir comme ils le font. Et on les comprend, même si on ne les approuve pas. Les deux sont à plaindre. Ils se débattent pour « survivre », même si ce n’est pas pour les mêmes raisons. J’ai bien aimé suivre les deux façons de penser.

*****

Biographie de l’auteur sur le site des Incos

Éditions Le Muscadier

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté de nombreux titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (nouvelles), 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Phobie, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de ZagapoïEmma, La peau noire des anges, Plastique apocalypse, Dysfférent, jours de soleil (nouvelles) Sur le dos de la main gauche (nouvelles), Les murs bleus, Trouver les mots et Pipriat Paradise.

*****

Ce livre participe à l’Objectif Pal chez Antigone

Nous suivre et partager :
error0

Keep Hope de Nathalie Bernard

Keep Hope est un roman policier pour adolescent qui suit tous les codes du polar adulte.

 

Roman policier / suspense, pour adolescents dès 13 ans

Keep Hope

de Nathalie Bernard

et Frédéric Portalet

Ed. Thierry Magnier, janvier 2019
9791035202224, 14,80€
284 pages

***

Thèmes : policier, enquête, suspense, adolescence

***

 

 

Deux ans après Sept jours pour survivre, Valérie Lavigne, enquêtrice spécialisée dans les disparitions d’enfants est devenue serveuse. Installée dans une petite ville québécoise, au bord du St Laurent, elle vit tranquillement, entre son chat, son jardin et son petit boulot. Traumatisée par son travail, elle s’est coupée de ses anciens collègues… Pourtant en croisant le regard d’une adolescente dans une station essence, elle replonge. Persuadée d’avoir déjà vu ce regard dans ceux des photographies d’enfants disparus, elle fait appel à son ancien coéquipier pour enquêter.

En parallèle on suit l’histoire de Hope, une adolescente qui suit son père dans ses déplacements professionnels, coupée des autres adolescents. Alors qu’elle rencontre un skateur dans un parc, son père s’énerve sans raison… Elle décide de chercher à en savoir plus sur ses origines, sur sa mère…

Deux points de vue différent pour une histoire qui se rejoint rapidement, et qui fait froid dans le dos !

Un thriller entre psychologie et action qui met brillamment en scène une flic en dépression et une adolescente pleine de question. Si certains aspects de Keep Hope sont assez évidents, ce roman réserve de belles surprises, des rebondissements et une tension  dramatique très réussie.

La noirceur générale du roman rend parfaitement l’ambiance des thrillers pour adulte, et le fait que l’un des deux personnages principaux soit une adulte renforce cette impression. Comme Caroline Terrée le fait si bien dans sa série CSU (qui se passe aussi au Canada d’ailleurs), Keep Hope est un roman qui accompagne le lecteur vers le polar adulte. Nathalie Bernard, accompagnée pour ce tome de Frédéric Portelet, met en scène une héroïne récurrente adulte, avec sa propre histoire et ses secrets. Ce parti pris réussi de ce roman (et de son précédent), est très proche finalement de ce qui fait le succès des séries télévisées policières : une enquête forte par épisode, et un fil rouge autour des personnages récurrents.

Un roman pour adolescents comme je les aime, à la fois accessible et véritablement prenant, qui fait frissonner et laisse un goût amer…

 

+ pour découvrir les autres romans de Nathalie Bernard chez Thierry Magnier

+ le site de Nathalie Bernard

+ des policiers pour adolescents à découvrir :
la série CSU, Décollage immédiat , Peur express…

Nous suivre et partager :
error0

Le labyrinthe de Pan – Roman ado ♥

panCroyez-vous encore aux contes de fées ?
Roman 14 ans et +

Le labyrinthe de Pan

Guillermo Del Toro

Cornelia Funke

Michel Lafon (2019)

*****

Espagne, 1944. Ofélia aimait les livres. Elle adorait tout particulièrement les contes. Et contrairement à ce que pensait sa mère, les contes lui permettaient de comprendre le monde. La première fois qu’Ofélia vit la fée, c’était lors de leur trajet en voiture vers le moulin, lorsqu’ils furent obligés de s’arrêter parce que sa mère, enceinte, était malade. Elles se rendaient dans leur nouvelle demeure, celle du Capitan Vidal, le nouveau mari de sa mère et père de l’enfant qu’elle portait. Sa mère voulait qu’Ofélia appelle le Capitan « Père ». Or non seulement il n’était pas son père, mais Ofélia le détestait. Elle avait tout de suite sentit que c’était un homme mauvais, une créature maléfique et dans sa tête, elle l’appelait « le loup« . Et effectivement c’était un homme cruel. Un soldat qui pourchassait les résistants cachés dans la forêt. Mais il ne se contentait pas de les attraper…

*****

  • Pour une fois, le film a été réalisé avant le livre
  • L’histoire est conforme à mes souvenirs du film… Mais il faudrait que je le revoie pour être sûre !!
  • Je trouve la couverture magnifique ! Illustrations d’Allen Williams
  • L’ambiance est un mélange entre contes de fées et film d’horreur (quoi que ce soit un peu pareil si on réfléchit bien !!)
  • Tantôt on rêve avec Ofélia, ses livres et ses aventures dans le labyrinthe de Pan, tantôt on tremble pour Ofélia, sa mère ou encore Mercedes, la servante.

C’est un roman composé de 40 parties. Suivant les chapitres, nous sommes au moulin, avec Ofélia, sa mère, le Capitan, le médecin ou les soldats et c’est la guerre. Ou alors, nous sommes dans le monde souterrain découvert par Ofélia en passant par le labyrinthe. Mais parfois, s’ajoutent ici et là de petits contes, des histoires du temps jadis. Pas d’inquiétude cependant, tout est lié ! Il suffit de se laisser guider…

Une lecture qui m’a beaucoup plu et que je vous conseille vivement

et tout spécialement si vous aimez les contes de fées ou si vous avez aimé le film !

D’ailleurs, si vous ne l’avez pas vu, je vous conseille également le film.

♥ ♥ ♥

De Cornelia Funke également : Le prince des voleurs

Son blog (en anglais/allemand ou espagnol)

Guillermo Del Toro est un réalisateur mexicain (il est aussi écrivain, producteur et scénariste !). Il a réalisé de nombreux films d’horreur ou films fantastiques.

*****

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Au-delà de la Lumière – Roman Ado

LumièreJusqu’où irez-vous par amour ?
A partir de 14/15 ans

AU-DELÀ DE LA LUMIÈRE

Daniel Mat

ScriNeo (2019)

*****

David et Théa sont amoureux. Ils sont tous deux originaires de Boréal, une ville plutôt pauvre. Théa est l’étoile montante d’un nouveau sport, la métamachie. Quelque chose entre le jeu vidéo, la réalité virtuelle et le rêve. Les candidats sont plongés dans une sorte de « mort » et s’affrontent dans un combat virtuel sous les yeux de millions de spectateurs. Ce soir, Théa combat pour le titre de Champion de l’EMC, elle qui était une parfaite inconnue un an auparavant. Tout se passe bien, sauf que Théa, à la fin, ne se « réveille » pas. David, de retour à Boréal, ne se remet pas de cette perte. Il a dû mal à avoir de ses nouvelles, il sait juste qu’elle est dans une sorte de coma, mais n’arrive pas à en savoir plus. Pourtant, il est prêt à tout pour avoir de ses nouvelles, pour la voir, pour comprendre…

*****

Je ne doute pas que ce livre plaise aux adeptes de romans comme « Hunger games » par exemple. Il y a un mélange de compétition, de combats, de rivalités entre adolescents. Et puis aussi l’amitié, l’amour et tous les secrets que chacun garde. Les motivations, plus ou moins avouées. Le fait d’avoir confiance ou non dans l’autre. Savoir demander (et accepter !) l’aide des autres. Grandir. Mûrir. Accepter.

C’est un roman qui se lit très facilement, plutôt voracement même. L’écriture est fluide et il y a beaucoup d’action. On tourne donc très vite les pages. Mais alors que les « arènes » créées par les joueurs sont bien décrites, j’aurai aimé en savoir un peu plus sur ce monde et sur les deux villes dont on nous parle. Et sur les personnages aussi, qui auraient pu être un peu plus « profonds » à mon goût.

Mais je pense qu’il plaira beaucoup au public auquel il est destiné, c’est à dire les ados !

*****

Lire un extrait + la bio de l’auteur sur le site de l’éditeur

Un avis plus enthousiaste : Les lectures de Mylène

*****

Ce roman participe au Challenge Lire 1% de la Rentrée Littéraire

Nous suivre et partager :
error0