Petite poche chez Thierry Magnier

PETITE POCHE

http://www.editions-thierry-magnier.com/css/img/logo.png

Petite poche, c’est une collection de petits romans : « des romans comme les grands« 

proposée par l’éditeur Thierry Magnier depuis déjà quelques années (2002 ?)

Ces petits romans sont adaptés aux enfants dès qu’ils aiment lire tout seuls, à partir de 6/7 ans (parfois plus).

Les histoires sont courtes (40 pages environ), la police de caractères assez grosse, il n’y a pas d’illustration (dans ceux que j’ai lu en tous cas) et les livres sont de petit format (10 x 15 cm – on peut les mettre dans la poche !) .

petite

Le neveu de mon oncle de Véronique M. Le Normand (2006)

Tel est pris qui croyait prendre, où les affres de la jalousie…

Un jeune garçon qui vit avec sa mère et n’a jamais connu son père, nous raconte la visite de son oncle Boris, qu’il adore. Là où ça se corse, c’est que l’oncle Boris va se marier, et que sa future femme a également un neveu. Avec lequel l’oncle Boris s’entend très bien…. Alors, lorsque Boris lui demande son avis pour faire un cadeau à Brad, le neveu de sa femme, notre jeune narrateur a une drôle d’idée.

Une petite histoire avec une chute amusante, même si on se dit que le pauvre gamin devait se sentir très mal… 

*****

petite

Le rêve de Rahim de Sabine du Faÿ (2006)

Si l’on croit très fort à un rêve…

Rahim habite dans un petit village d’Afghanistan, et il a un rêve : aller au cinéma. Le jour où son oncle lui propose d’aller en ville avec lui, à Kaboul, il est surexcité ! C’est la première fois qu’il quitte son village. Une fois arrivés, ils font le tour du marché. Puis l’oncle de Rahim lui demande de garder le camion, ce que Rahim fait bien volontiers jusqu’au moment où son regard est attiré par une grande enseigne : CINÉMA.

Là aussi, c’est une petite histoire de vie toute simple, très mignonne et qui finit bien.

*****

petite

Jack est là de Mikaël Ollivier (2005)

Hugo est un jeune garçon de 4 ans dont les parents viennent de se séparer. Pour se rassurer, Hugo s’invente un ami imaginaire, Jack. C’est bien pratique en plus. Car c’est toujours Jack qui fait les bêtises… Mais Hugo grandit. Qu’adviendra-t-il de Jack ?

Une histoire très mignonne sur les peurs nocturnes et les amis imaginaires !

*****

En bref : de petites histoires faciles à lire et à comprendre et qui finissent bien.

Nous avons beaucoup de titres de cette collection à la bibliothèque et elle a énormément de succès auprès de nos jeunes lecteurs !

*****

Sophie vous avait déjà présenté Nulman et Romain Desbois Prince des menteurs.

Blandine vous présente d’autres titres ici.

Les grandes années – Premiers romans

grandes Les grandes années

Gaël Aymon & Élodie Durand
Nathan (2017)
*****

Voici une nouvelle série de premiers romans pour les jeunes lecteurs à partir de 7 ans. Comme souvent dans les romans pour les lecteurs en herbe, la police de caractère est assez grosse, les chapitres sont courts (4/5 pages grand max) et il y a encore beaucoup d’illustrations. Le petit plus dans ceux-là, c’est une double page en début de roman qui présente les personnages. Il y a également une table des matières et une présentation de l’auteur et de l’illustratrice.

*****

Le philtre d’amour : Ysée est amoureuse. Mais elle est amoureuse d’un « grand ». Ses copains, d’abord un peu interloqués, décident de l’aider. Tous ensemble, ils entreprennent la fabrication d’un philtre d’amour…

*****

Le vide-grenier : Ness est un peu jalouse. Certains de ses copains ont des baskets lumineuses, d’autres de grandes télé et elle, elle trouve toutes ses affaires nulles ! grandes

Sa mère lui propose donc de trier ses affaires et de donner ce dont elle ne veut plus à des enfants qui ont encore moins qu’elle. Mais en triant ses affaires, elle s’aperçoit que finalement, elle n’a pas très envie de s’en débarrasser.

*****

De petites histoires qui parlent de façon simple des choses de la vie : la jalousie, l’amitié, l’amour, la solidarité, les copains… le tout avec beaucoup d’humour !

D’Élodie Durand, l’illustratrice, nous vous avons récemment présenté le très intéressant roman graphique « la parenthèse »

Son blog

Celui de Gaël Aymon

Le site de l’éditeur

Mars 2017, j’ai lu aussi…

Mars 2017, j’ai lu aussi… des albums, des petits romans…

Mars

Le petit chaperon Père Noël rouge de Muriel Zürcher & Deborah Mocellin (ill.) aux éd. Lire c’est partir (2010)

Dans cette nouvelle version du conte, le grand-méchant loup a vieilli et il s’ennuie… Il n’y voit plus grand-chose, il a le nez bouché et ses dents sont usées, mais il aime toujours faire peur aux gens ! En regardant au loin, que voit-il ? Cette tâche rouge dans la forêt, mais oui ! C’est le petit chaperon rouge !! (Avec un gros ventre et une longue barbe blanche… Effectivement, le grand méchant loup a besoin de lunettes…)

Une version que j’ai trouvé très drôle que ce soit le texte ou les illustrations !! (la tête du loup page 25 vaut le coup d’œil !)

De Muriel Zürcher nous vous avons présenté « Toile de dragon »

* * * * *

MarsL’apprenti Chevalier : Au feu, un dragon ! de Christophe Nicolas et Rémi Chaurand, illustré par Bérengère Delaporte – Nathan (2016)

Le chevalier Bernard et son fidèle écuyer Solal mangent tranquillement au soleil, quand ils sont alertés par des cris. Le terrible dragon rouge est réveillé ! N’écoutant que leur courage, ils partent le combattre (avec un coq, parce que c’est dans la légende…) Vous pourrez feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur.

Pour les apprentis lecteurs qui veulent avoir un peu peur (mais pas trop), qui aiment les histoires de chevalier (sans cheval), de dragon (rouge !) et qui aiment aussi rigoler !!

* * * * *

MarsCœur Piment (Les filles au chocolat Tome 6 1/2) de Cathy Cassidy aux éditions Nathan (2017)

Voici le dernier sorti de la série « Les filles au chocolat » qui est très demandé en bibliothèque et en CDI !

Dans ce tout petit roman (une centaine de pages et c’est un petit format 15 cm x 10,5 cm) on voyage à travers l’Europe avec Ash, 18 ans, qui a pris une année sabbatique pour voyager, réfléchir à son avenir et trouver ce qu’il veut vraiment faire.

Un petit livre agréable qui se lit très vite avec beaucoup moins de personnages que le premier de la série, puisqu’il n’y a pour ainsi dire que Ash tout le long…

Sophie vous avait présenté toute la série ainsi qu’un autre roman de cette auteur : Miss Pain d’épices (les concours ne sont bien sûr plus valides)

* * * * *

MarsL’anniversaire d’EdmondAstrid Desbordes et Marc Boutavant (ill.) – Nathan (2016)

Ce matin, en se levant, Edmond est bien content : en une nuit, il a gagné un an, puisque c’est son anniversaire aujourd’hui ! Il s’habille rapidement et file retrouver tous ses amis. Mais personne n’a l’air de se souvenir que c’est son anniversaire…

Un album très coloré et amusant, avec une fin très joyeuse ! Les pages épaisses et aux coins arrondis ne craindront pas les petites mains… J’ai vraiment beaucoup aimé les couleurs pleines de pep’s !

Sophie vous avait déjà présenté « Edmond : la fête sous la lune« 

N’hésitez pas à aller feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur pour voir les illustrations. Cet album fait partie d’une série, Lylou, du blog Livres et merveilles vous en présente d’autres !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Contes de notre enfance (ou presque)

3 contes détournés par René Gouichoux et relookés par Rémi Saillard

Une collection « Premières lectures » faites pour les enfants qui commencent à lire. On partage le plaisir de lire : Papa ou Maman lit l’histoire et l’enfant lit les bulles…

O O O O O

ContesLe Petit Poucet (ou presque) – 2016

L’histoire se passe dans une colonie de vacances. Les enfants sont à la cantine pour le petit déjeuner mais le boulanger n’a pas livré le pain… « On a faim ! », « C’est nul » hurlent les enfants (Mon homme a bien aimé le « c’est nul ! ») Le directeur organise un jeu pour calmer tout le monde, mais l’équipe du Petit Poucet fini par se perdre dans la forêt. Ils arrivent devant une maison « ohhhhh un ogre ! » En fait, pas du tout, c’est le boulanger. Sa femme est parti en voyage en lui laissant leurs 7 petites filles et il est un peu dépassé… Bref, tout finira par s’arranger !

C’était le livre du concours Plumes en herbe CP-CE1 pour l’année 2016 (on donne aux enfants les illustrations avec les cases pour le texte, ils doivent inventer l’histoire d’après ces illustrations, dessiner la couverture et trouver un titre – Concours réservé aux classes)

*

Contes

Blanche-Neige (ou presque) – 2016

Melle Neige est chanteuse et sa chanteuse préférée, celle qu’elle écoute en boucles, c’est la diva Reine Noire. Ce que Melle Neige ignore, c’est que Reine Noire a un miroir. Un miroir magique qui lui dit qui a la plus belle voix… ça vous rappelle quelque chose ?

Ici aussi, beaucoup d’humour !

*

Contes

Le Petit Chaperon rouge (ou presque) – 2016

Rosette Chaperon doit traverser le parc pour apporter une galette et un petit pot de beurre à sa grand-mère qui tient une boutique de bonbons. En chemin, elle rencontre… Le loup bien sûr ! Un loup très très gourmand…

Là encore, la fin est plutôt drôle et très éloigné de celle du conte originel !

 O O O

Des histoires assez courtes, une police de caractères très grosse, des bulles comme dans les bd, de l’humour et des images omniprésentes et très colorées : tout est fait pour attirer le jeune lecteur !

 O O O

Pour feuilleter quelques pages du petit chaperon rouge

Il y a deux autres titres dans cette série de contes détournés, Cendrillon et le Vilain petit canard (ou presque) sortis en janvier 2017.

Page de la collection Premières lectures chez Nathan

De l’illustrateur, Rémi Saillard, nous vous avons présenté : Ni oui, ni non : les couleurs

De l’auteur, René Gouichoux, Tituce vous avait présenté « La cuillère amoureuse » (3ème album de l’article)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer