Quart de frère – Quart de sœur Case 11

Quart de frèreQuart de sœur

Sophie Adriansen

Illustré par Maurèen Poignonec

Éditions Slalom (2017)

* * *

     Quart          Quart Quart

T1 : Une rivale inattendue

Arthur, qui est élu « élève le plus cool de l’école » depuis des années, voit d’un très mauvais œil l’arrivée de Viviane, une fille souriante, originale et amusante. En effet, il a peur de se faire voler la vedette…

T2 : Mon pire anniversaire

Arthur et Viviane n’ont plus trop le choix… Leurs parents emménageant ensemble (et eux aussi du coup !) ils vont devoir se supporter. L’occasion d’apprendre à mieux se connaître et même s’apprécier peut-être ?

T3 : Mission spectacle

C’est la rentrée ! Arthur, Viviane et Gaëtan (le grand frère de Viviane) partent tous les 3 pour le collège. Ils vont se retrouver ensemble dans le spectacle de fin d’année. Viviane est ravie, Gaëtan et Arthur beaucoup moins…

* * *

Cette série est très amusante, même si elle aborde des sujets tels que la jalousie, les familles recomposées, la différence. A tour de rôle, Arthur et Viviane nous racontent leurs journées, leurs vacances ou bien leurs soucis. Le tout sur un ton gai et enjoué. Gaité que l’on retrouve dans les jolies illustrations de Maurèen Poignonec, toujours pleines de pep’s ! J’adore la bouille de la petite Viviane, elle est adorable !

En bref, vous n’allez pas vous ennuyer en compagnie de Viviane et d’Arthur, je vous l’assure !

Et comme c’est bientôt Noël, les éditions Slalom vous offrent le premier tome de la série :
« Une rivale inattendue »

Bravo à Audrey (Light and Smell) qui remporte cette case 11 du calendrier de l’avent !

* * *

D’autres livres du même auteur : J’ai passé l’âge de la colo et Je vous emmène au bout de la ligne (témoignage)

Le  site de Sophie Adriansen
Son blog
Sa page Facebook

Illustré par Maurèen Poignonec, nous vous avons déjà présenté : La classe de mer de Monsieur Ganèche

Le blog de l’illustratrice

La vérité vraie : road trip & ascension

Mark s’engage dans un road trip fascinant mais dangereux, comme une dernière chance.

la vérité vraie***

La Vérité Vraie

de Dan Gemeinhart

traduit par Fabien Le Roy

Robert Laffont jeunesse, 2016
9782221190319, 14,90€
disponible en epub 9,99€ gratuit

***

 

Mark prend son petit chien dans son sac et ensemble ils prennent la route. 263 kilomètres à parcourir pour atteindre le sommet de cette montagne, le Mont Rainier. 263 km, à fuir la nouvelle des médecins. 263 km de rencontres, des bonnes, des mauvaises. De la pluie, des tempêtes de neige, le froid, la solitude. Une marche vers le mont.

Il faudra à présent que je supporte la douleur. J’en mourrai pas. Enfin si, mais c’est un peu le but après tout. C’est ça, la vérité.

Mark est malade, très malade, on l’apprend rapidement. Sa fuite est d’autant plus touchante, mais c’est aussi une quête d’aventures, une envie de se sentir vivant, sans peur de la mort. On le suit dans sa fugue avec Beau, son chien, et on découvre le monde par ses yeux.

Mark est attachant et l’émotion étreint souvent le lecture, mais la narration est entrecoupée par le point de vue de Jessie, sa meilleure amie. Une alternance qui permet de mieux comprendre les raisons de cette fugue.

Dan Gemeinhart propose avec La vérité vraie un road trip touchant, un récit accessible dès 10 ans qui saura séduire aussi les plus grands.

Seul je disparais.
Voyage neuf, chemin neuf.
Vers le blanc sommet

Outre son beau personnage principal ce récit tire sa force de la vision du monde qu’il propose à travers les rencontres de Mark. La vérité vraie est un roman très poétique, notamment grâce aux haïkus des deux personnages principaux, qui ponctuent le récit. Une façon courte, mais puissante, touchante, de dire leurs sentiments. Dans la mouvance de la sick-lit, à la mode suite à Nos étoiles contraires, mais qui tire son épingle du jeu avec un personnage plus jeune, loin des préoccupations adolescentes.


+ Le site de l’auteur 

+ C’est quoi la sick-lit ou sick-litt ? littéralement La littérature de malades. Dans la mouvance des dénomination Chick-lit (romance) et Bit-lit (vampire), ce nom est apparu après le succès de Nos étoiles contraires de John Green. Il regroupe les romans dont le héros est généralement malade. Le terme semble surtout employé en littérature jeunesse / Young Adult.
Des exemples de Sick-lit :
* Nos étoiles contraires de John Green ♥
* Everything Everything de Nicola Yoon ♥
* Dieu me déteste de Hollis Seamon
* La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder

Pensez-vous à d’autres beaux titres de Sick-lit ?

La fille qui navigua autour de FÉÉRIE…

FéérieLa fille qui navigua autour de FÉÉRIE dans un bateau construit de ses propres mains

Catherynne M. Valente

Ana Juan (ill.)

Balivernes éditions (2015)

* * * * *

Résumé de l’éditeur : Septembre est une jeune fille qui aspire à l’aventure. Quand elle est invitée en Féérie par le Vent Vert et le Léopard des Petites Brises, bien sûr, elle accepte. Qui ne le ferait pas à douze ans ? Mais Féérie est dans la tourmente, sous le règne écrasant d’une Marquise maléfique.

Cheminant en compagnie d’un vouivre amoureux des livres et d’un étrange garçon bleu, presque humain nommé Samedi, elle perdra : son ombre, sa chaussure, son cœur et bien sûr son chemin. Mais dans l’aventure, elle trouvera le courage, l’amitié, une cuillère un peu spéciale et bien plus encore. Elle seule détient la clef qui rétablira l’ordre et le bonheur en Féérie…

* * * * *

J’ai été très attirée au départ par cette magnifique couverture rouge brique et or, mais contrairement aux blogs Afleurdemots ou Accrodeslivres qui l’ont beaucoup aimé ou encore au blog « Avides lectures » qui l’a carrément classé dans sa catégorie « nuit blanche », j’ai eu du mal à me plonger dans cette histoire, qui me faisait trop penser à « Alice aux pays des merveilles » qui n’est pas vraiment ma tasse de thé, voir ici

Pourtant, si le début à été laborieux, (le « trait » me paraissait un peu forcé, comme si l’auteur avait écrit son histoire « normalement » et l’avait ensuite traduite pour copier le style d’Alice au pays des merveilles… ), j’avoue avoir finalement pris plaisir à lire cette histoire totalement absurde et décalée !

* * * * *

Ce roman a reçu le Prix Imaginales – Catégorie Jeunesse en 2016 et en 2017 pour le tome 2

Et pour ceux qui ont lu le tome 1, le tome 2 est sorti, voir ici !

Féérie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La meilleure nuit de tous les temps

NuitLa meilleure nuit de tous les temps

Séverine Vidal
Éd. du Rouergue (2012)
* * * * *

Le jour de sa rentrée au collège, en 6ème, Raphaël voit devant lui des boucles rousses qui virevoltent. Il double cette fille sans oser se retourner, mais plus tard, la voyant dans la cour, il se dirige vers elle comme tiré par un fil invisible. Le soir même, il s’aperçoit qu’il ne pense plus qu’à elle, à tel point qu’à table, tout le monde s’en aperçoit et le mitraille de questions. Colombe -c’est son prénom- et Raphaël vont vivre ensemble leur première histoire d’amour : échange de textos, rendez-vous secrets… Pas un jour sans qu’ils ne se voient, se parlent. Jusqu’au jour où…

* * * * *

Ce roman est une histoire d’amour. Histoire d’amour pour pré-ados, donc un amour « platonique ». N’allez pas mettre ce livre dans les mains de votre ado de 14/15 ans, ce n’est clairement pas la cible ! mais une fois que l’on connaît le public visé, pas de soucis, tout le monde peut le lire, car c’est une belle histoire, simple, réaliste, pleine de fraîcheur et de candeur.

Bon ceci dit, si mon fils m’avait fait un truc pareil, je l’aurai massacré avant de le serrer de toutes mes forces dans mes bras !!! S’il avait fait quoi ? Hé ho, je ne vais pas tout vous raconter, faut pas exagérer !!

Une jolie histoire, des chapitres courts, beaucoup de dialogues et peu de pages (à peine 90) font, qu’à mon avis, on peut le mettre dans les mains d’enfants qui ont parfois du mal à lire.

Un petit livre lu avec beaucoup de plaisir !

 

***

Le micro-avis de Sophie Hérisson et ses élèves de 6ème :

Ce livre étant dans la sélection du prix des Incos, je l’ai lu à l’époque (2013/2014), avec mes élèves. Un petit livre sympathique à lire, malgré la place un peu à part des parents à mon goût. Les élèves avaient apprécié ce récit d’aventure à leur auteur, qu’ils pourraient eux aussi vivre ! Un petit roman qui avait su leur parler, mais pas suffisamment pour qu’ils choisissent ce titre pour le prix !

* * * * *

Le blog de l’auteure, Séverine Vidal (qui va avoir un été très studieux !!)

Une petite bio chez l’éditeur

Ce roman a fait partie de la 25ème sélection des Incorruptibles en 2013/2014.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer