Petit Becs du Québec de Marie Rougemont

Petits becs du Québec

 


petitsbecsduquebec.gif
Auteur : Marie Rougemont

Editeur : Les soleils
bleus

Date :  juin 2010
Pages : 106 p.
Prix : 15 €
ISBN
  978-2-918148-02-9
 

 


  Roman (adolescent dès 12 ans)

 

 

Thèmes : Adolescence, Famille, Musique, la Réunion, Québec

 

 

 

Présentation de l’éditeur :
« Juillet 2008, fin d’année scolaire pour Céline, 15 ans, qui mène une vie bourgeoise et très cadrée entre des parents affectueux
et unis, dans l’île de la Réunion.

L’arrivée de sa tante Caroline, figure pétillante du show-biz au Québec, va troubler ce quotidien tranquille et solitaire…
Pourquoi cette hostilité entre ses parents et cette tante d’Amérique un peu surprenante mais si attachante, si généreuse ?

Moments  merveilleux, tensions et conflits se succèdent sous la plume de Céline. De vieilles plaies sont mises à nu mais
ces épisodes douloureux vont faire évoluer les rapports dans la famille et dessiner pour Céline, les jours à venir sous d’autres couleurs. »

 

 

Avis :

Ce petit roman se lit très vite, et nous plonge dans une histoire qui sonne juste. Céline, adolescente, se
retrouve coincée entre des parents aimants mais très exclusif. Alors forcément quand sa tante délurée débarque, et l’entraine dans des endroits merveilleux, Céline apprend à vivre autant… et
découvre des secrets de famille !

Un roman qui se déroule sur l’île de la Réunion, et nous en apprend donc plus sur la vie là bas, et sur ses
expressions, mais avec une autre pointe d’exotisme, le Québec. C’est ce que j’ai beaucoup apprécié dans ce livre, la découverte de dizaine d’expressions québecoises, certaines déjà croisées grâce
à Abeille, GeishaNellie et Karine:) principalement. C’est un véritable dépaysement que ce roman, dont l’histoire plaira aux adolescents. Malheureusement le vocabulaire étant toujours traduit,
cela amène à de nombreuses notes de bas de page, qui ne m’ont pas génées, mais risque de perturber parfois dans la lecture les plus jeunes lecteurs.

L’ensemble du roman est convainquant, avec une histoire heureuse à tout les points de vue, et même une belle
histoire d’amour, sans tomber dans le roman trop « fleur bleue ».

Il faut aussi vous avouer que j’ai aimé un autre détail du livre, la relation de Céline avec la documentaliste de
son établissement… parce que j’ai aussi des élèves qui sont revenus les derniers jours, juste pour m’aider, alors que mes collègues jouaient tranquillement au foot ou à la pétanque… Alors à
eux – qui ne liront pas ce lignes – Merci ! Et merci bien sûr à Marie Rougemont, enseignante, de l’avoir écrit :)

 

Un roman agréable, dépaysant, qui laisse un petit goût de vacances, malgré l’été qui touche à sa
fin!

 

Merci à Philippe Lorenzo !

 

 

Mon bel amour… de Jacqueline Woodson

monbelamour.gifMon bel amour…

(autre titre : Mon bel amour, ma déchirure)

Jacqueline Woodson

Traducteur : Luc Riqoureau

Hachette

juin 2010 (janvier 2004)

186 p.

12 €

ISBN 978-2-01-202082-5

Roman d’amour (adolescent dès 9-10 ans)
Thèmes : Adolescence, Amour, Racisme, New York,

Présentation de l’éditeur :

Au premier regard, ils s’aiment.
Lui, Jeremiah, le garçon noir de Brooklyn, fils unique d’un réalisateur et d’une romancière. Elle, Ellie, la jeune fille juive
du quartier huppé, petite dernière de la famille. Tout les oppose mais ils fréquentent le même lycée, et reconnaissent chacun la lueur du grand amour dans les yeux de l’autre. Mais le bonheur est fragile…

Avis :

J’ai été ravie de trouver ce livre dans ma boite aux lettres, d’autant plus que je ne m’y attendais pas. Belle couverture,
collection grand format très grands ados… Malheureusement après le premier chapitre il a bien fallu me résoudre à l’évidence… L’histoire me disait vraiment quelque chose, et quelques chapitres plus loin, je n’avais plus aucun doute… Quelques recherches sur Internet plus tard, j’ai compris que ce livre était déjà paru chez Hachette en 2004, au livre de poche jeunesse. Légère déception donc, mais passagère. En relisant le livre j’ai retrouvé l’émotion de ma première lecture, les mêmes larmes aussi d’ailleurs!

Quelle belle histoire d’amour ! Miah et Ellie ont une force qui m’a beaucoup plu, du caractère, de la vie, de l’amour. C’est un plaisir de les suivre, de les voir se découvrir… on aimerait tellement que cette histoire finisse bien… ah vraiment il faut le lire pour comprendre. Un peu de Roméo et Juliette dans cette histoire d’amour qui ressemble beaucoup à un combat !

Une fois sortie de cette belle histoire d’amour, il n’y a pas grand chose, et on est presque triste de voir que les préjugés
restent. Les relations parents enfants sont tout de même intéressantes…  J’aurais aimé un peu plus d’originalité, mais peut être cela est il du aussi à une plus grande exigence lors de ma deuxième lecture !

Un roman idéal en collège, plutôt fille bien sûr, et qui plaira à n’en pas douter !

monbelamourpoche.gif

Une petite critique quand même. Oui la couverture de la version poche n’est vraiment pas moderne, et attire un lectorat plus jeune… mais c’est quand même dommage je trouve de passer d’un livre à 5 euros à un livre à 12… je préfère quand c’est dans l’autre sens ! Cependant niveau commercial, c’est évident que cette nouvelle couverture est nettement plus vendeuse, et que le grand format attire plus facilement des ados, qui se rapproche ainsi des livres adultes !

D’autres avis :

Clarabel, Adalana, Stephie, Lael et Neph, qui a elle aussi pleuré !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Le plus jeune des templiers : La flêche du destin de Michael Spradlin

 Le plus jeune des templiers : la flêche du destin

leplusjeunedestempliers.jpg

 

Auteur : Michael Spradlin
Traducteur : Stan Barets

Editeur : Tourbillon
Date : 17/06/2010
Pages : 272 p. 


ISBN
978-2-84801-519-4

 


Thèmes :
Graal, Templiers,

Présentation de l’éditeur :
« 
Rejeté sur un rivage de France, Tristan a survécu à la tempête et au naufrage. Cela tient du miracle. Mais le saint Graal, que cache le jeune Templier, lui a sans doute sauvé la
vie.

À présent perdu, seul en terre étrangère, Tristan ignore le sort de ses amis, Robard Hode, le jeune archer intrépide, et Maryam,
la belle sarrasine.

Bientôt, il est entraîné malgré lui dans le conflit qui oppose les Cathares à Philippe Auguste, le roi de France. Tristan a le
chic pour s’attirer des ennuis !

Alors que son devoir lui impose de rapporter le Graal en Angleterre, il est attiré par Célia, la troublante jeune fille à la
tête des Cathares. Il décide de l’aider, dans ce moment périlleux, et se met terriblement en danger. Cette quête, qui risque de se transformer en désastre, ne menace-t-elle pas aussi le
Graal ?

Déchiré entre son désir de protéger le saint Graal et celui de défendre un peuple opprimé, les Cathares,
Tristan est confronté à son destin.
« 

 Avis :
Le premier tome de Le plus jeune des templiers se terminait sur une histoire prenante. Tristan avait échappé à la mort de justesse, pour tenter de réaliser sa quête, apporter le Graal en
Angleterre. On attaque ici tout de suite après la tempète et le naufrage du bateau qui amené Tristan en France.

L’écriture de ce deuxième tome est toujours aussi agréable, légère, facile et pourtant pleine de détails. Un
deuxième tome donc qui est à la hauteur de mes attentes… et même plus, puisque dans ce tome, non seulement l’histoire de fond se poursuit, mais une deuxième histoire a lieu en parallèle, celle
qui va unir Célia, une cathare et Tristan, provoquant ainsi de nombreuses péripéties, mais aussi, cela va sans dire, de l’amour.

 

J’ai beaucoup apprécié la lecture de ce livre, pour la vision de la France notamment, que nos jeunes héros
traversent, mais aussi pour cette fluidité dans l’écriture, et dans la traduction selon moi, qui permet de dévorer le livre… et d’en redemander, puisqu’un autre tome est prévu ! Le plus jeune
des templiers tome 3 sortira en octobre en anglais… il ne reste plus qu’à attendre !

 

A lire dès 10 ans, mais aussi pour les adolescents qui apprécient cette période !


 

Le site officiel, en anglais :

http://www.theyoungesttemplar.com/

Et un extrait du tome 3 sur le site de l’auteur




L’île au trésor de Robert Louis Stevenson, ill. par Vincent Dutrait

L’île au trésor



ileautresor.gif

Auteur : Robert Louis Stevenson

 Traducteur : Déodat Serval

Adaptateur : Thomas Leclere
Editeur : Tourbillon
Date : mai 2010
Pages : 215 p.
Prix : 13,95€
ISBN
9782848015293

 
 
Album – Roman d’aventure (jeunesse)

Thèmes : trésor, île, pirate, aventure

Présentation de l’éditeur :
« Un vieux marin à l’air louche a pris une chambre à l’Amiral Benbow. Pour Jim Hawkins, le fils des aubergistes, la grande aventure
commence. Le voici parti sur la piste d’un trésor caché sur une île lointaine, à la rencontre de Long John Silver, pirate fabuleux autant que terrifiant. « 

Avis :

L’île au trésor est un très bon roman d’aventure, mais qui en prenant de l’âge devient difficilement accessible pour les jeunes.
Bien difficile en CDI d’en vanter les mérites et d’être écouté. Cette nouvelle adaptation est parfaite pour cela.

Une couverture attrayante, un texte aéré, des illustrations, et même un format près de l’album qui attirera les plus jeunes
!

L’adaptation m’a semblée cohérente, elle laisse ressortir les idées essentielles de l’histoire, tel que je m’en souvenais.
L’histoire est toujours trépidante, un vrai bon roman de piraterie, qui plaira tant aux garçons qu’aux filles.

Une version qui me semble idéale pour permettre à tous de découvrir cette belle histoire.

 


Extraits :
« Tout laconique qu’il était, ce document remplit de joie le chevalier et le docteur Livesey.

– Livesey, s’exclama le chevalier, vous allez nous lâcher tout de suite votre stupide
clientèle. Demain je pars pour Bristol. Dans quinze jours, que dis-je…, dans huit jours, nous aurons le meilleur bateau d’Angleterre et la fleur des équipages. Hawkins nous accompagnera comme
garçon de cabine. Vous, vous êtes le médecin de bord, et moi, je suis l’amiral. Nous emmènerons Redruth, Joyce et Hunter. Nous aurons de bons vents, pas la moindre difficulté à trouver l’endroit
et de l’argent à gogo ! »

 

en image :

 

L’avis d’Edelwe : « Une très belle adaptation
permettant à tous de découvrir ce chef d’oeuvre de la littérature. Un véritable plaisir de lecture. »

et celui de Karine :) : « J’ai été totalement
embarquée dans l’aventure! »

 

Une très belle collection aux éditions Tourbillon, qui comprend de nombreux titres :

http://www.editions-tourbillon.fr/IMG/cache-241x282/ALICE_couv-241x282.gif

http://www.editions-tourbillon.fr/IMG/cache-330x370/couv-LIVRE-JUNGLE-330x370.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 http://www.editions-tourbillon.fr/IMG/cache-320x370/couvpetites-filles-modeles--320x370.jpg

http://www.editions-tourbillon.fr/IMG/cache-250x289/couv-16-250x289.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais aussi : L’appel de la fôret, Robinson Crusöe, La case de l’oncle Tom, Sans famille, Les malheurs de Sophie, Les Trois
mousquetaires, Sinbad le marin.

 

Je vous conseille particulièrement le magnifique Alice aux pays des merveilles, illustré par Arthur Rackham :

image7.jpg

image2.jpg

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :