Batapuzzle – Jeu de bataille dès 4 ans

batapuzzleJeu de société pour enfants

Batapuzzle

jeu de bataille

4-8 ans

Djeco

Dans les petites boites Djeco se cachent toujours des jeux qui plaisent à ma mini hérissonne. Batapuzzle ne fait pas exception. Dans ce jeu de bataille, il faut que l’enfant sache lire les chiffres de 1 à 6 (il n’y a rien à compter sur les cartes), et comprendre l’ordre de grandeur, puisque comme dans un jeu de bataille classique, il faut avoir la plus grande carte pour gagner le pli.

Le jeu se compose donc de 6 * 6 cartes de 1 à 6, que l’on divise entre les joueurs. Chaque joueur a donc des cartes, mais aussi un véhicule, et c’est là l’originalité du jeu. Ce véhicule représente un dessin, qu’il va falloir reconstituer à l’aide des cartes que l’on gagne, comme un puzzle. Il faut 6 cartes, numérotées de 1 à 6 pour reconstituer le dessin. Et c’est seulement en gagnant des cartes dans les plis de bataille qu’on peut les ajouter à notre puzzle.

Est-ce vraiment utile de compliquer la bataille ? Et bien oui, car cela donne un but beaucoup plus visible aux enfants, mais en plus cela permet des parties beaucoup moins longues, car dans la bataille, il est souvent bien dur d’arriver à la fin de la partie ! Là les parties durent 10 – 15 minutes, une durée parfaite pour les enfants de 4 ans, car au delà la concentration, au moins pour ma mini hérissonne, devient difficile et les défaites sont plus dures à encaisser (mauvaise perdante ma fille ? pas-du-tout !)

Batapuzzle est un petit jeu simple, dont les règles sont faciles à intégrer, surtout si l’enfant connaît déjà la bataille. La seule difficulté reste la lecture des chiffres, pas toujours complètement acquise à 4 ans (mais du coup c’est un bon exercice!)

Nous suivre et partager :
0

BLACKkKLANSMAN J’ai infiltré le Ku Klux Klan

Klan

Un film basé sur une histoire vraie !

BLACKkKLANSMAN
J’ai infiltré le Ku Klux Klan
Un film de Spike Lee

Avec John David Washington, Adam Driver, Topher Grace

*****

Ce film est inspiré de la vie et du début de carrière de Ron Stallworth, le premier officier de police afro-américain à avoir infiltré le Ku Klux Klan. Contre toute attente, l’agent Stallworth (John David Washington) et son partenaire Flip Zimmerman (Adam Driver) vont infiltrer les plus hautes sphères du Klan, afin de l’empêcher de prendre le contrôle d’une petite ville du Colorado…

*****

Ce film est une adaptation du livre du même nom, écrit par Ron Stallworth, et qui raconte son expérience de premier policier afro-américain dans un commissariat d’une petite ville des États-Unis.

Aussi étrange que cela puisse paraître avec un tel sujet, il y a beaucoup d’humour dans ce film et le personnage principal du film, Ron Stallworth (le policier noir) est éminemment sympathique. Les adhérents du Ku Klux Klan sont montrés comme de parfaits abrutis, dangereux parce qu’armés, mais pour la plupart totalement idiots. Je pense, hélas, que ce n’est pas forcement le cas pour tous…

Les critiques

contre Trump ou contre les groupes racistes ne sont pas forcement très « fines », on sent la volonté d’avoir un film engagé, mais grand public ! J’ai adoré les costumes des années 70 (et la coupe de cheveux de J. D. Washington, on en parle de sa coupe de cheveux ???) et la musique.

Les passages qui font le plus peur dans le film et nous font comprendre que la menace existe toujours sont les 5 minutes du documentaire final, des images d’archives montrant ce qui s’est passé à Charlottesville*en août 2017.  Après avoir bien rigolé, on redescend sur terre.

Et j’avoue qu’après avoir vu ce film, je suis très admirative face au travail des policiers qui font de l’infiltration !

En bref : un film qui dure 2h09, mais je vous garantie que vous ne les verrez pas passer !!

J’ai adoré ! ♥ 

*****

*Article du Monde du 12/08/2017 qui explique ce qui s’est passé

Qui est Ron Stallworth ? (Merci Wiki)

Bande annonce du film

Grand Prix du Festival de Cannes 2018

Ce film a reçu 2 prix et 25 nominations

*****

au Challenge African American History Month chez Enna – 5ème participation

*****

Nous suivre et partager :
0

Mémoires de jeunesse – film

Mémoires

Un film à la fois féministe et pacifiste

Mémoires de jeunesse

De James Kent

Mars Films

Réalisé en 2014

Date de sortie en France : Septembre 2015

Sortie DVD : 2016

Avec Alicia Vikander et Kit Harington dans les rôles principaux

*****

Synopsis : Printemps 1914. Jeune femme féministe à l’esprit frondeur, Vera Brittain est résolue à passer les examens d’admission à Oxford, malgré l’hostilité de ses parents particulièrement conservateurs. Décidée à devenir écrivain, elle est encouragée et soutenue par son frère et sa bande d’amis – et notamment par le brillant Roland Leighton dont elle s’éprend. Mais les rêves de Vera se brisent au moment où l’Angleterre entre en guerre et où tous les jeunes hommes s’engagent dans l’armée. Elle renonce alors à écrire pour devenir infirmière. Tandis que la jeune femme se rapproche de plus en plus du front, elle assiste avec désespoir à l’effondrement de son monde.

*****

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/1c/Vera_Brittain.jpg/260px-Vera_Brittain.jpg

Vera Brittain (1893-1970)

Ce film est tiré du roman autobiographique de Vera Brittain (1893-1970) « Testament of youth » (apparemment non traduit en français).

Il montre une jeune fille de bonne famille (Vera) qui choisit de devenir infirmière pendant la 1ère guerre mondiale parce qu’elle refuse de rester inactive pendant que son frère et ses amis sont partis au front.

Et cela, alors même qu’elle s’était battue pour aller étudier la littérature à Oxford, à une époque où les filles devaient surtout apprendre à tenir une maison pour leur futur mari…

L’histoire n’est pas très gaie vous vous en doutez, tous ne reviendront pas de la guerre… Un très beau film (tant pour la photographie que la musique ou le jeu des  acteurs) qui montre bien toute la bêtise de la guerre…

J’ai trouvé très intelligent et très émouvant le passage où Vera soigne des prisonniers allemands blessés.

Une histoire d’amour, de choix et de vies bouleversées.

Un film qui m’a beaucoup plu ! ♥

*****

Bio de Vera Brittain

Ce film est ma 1ère participation au Challenge Première Guerre Mondiale 2019 chez Blandine

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
0

Sortie en famille à la Cité des Sciences et de l’Industrie (Paris)

Lors de notre week-end parisien, nous avons profité d’une journée complète à la Cité des Sciences et de l’Indutrie. Entre musée et espace d’activité, la Cité des Sciences est un lieu en perpétuel changement grâce aux expositions temporaires. Impossible de s’en lasser !

Cité des Sciences et de l’Industrie

visite fin octobre 2018

Expositions temporaires : Corps & Sport, Feu, Il était une fois…

Ce séjour parisien avait pour but principal de faire plaisir à mini hérissonne, presque 4 ans. Après Paris à pied le samedi (Notre Dame, tour Eiffel, quais…), nous souhaitions rester dans un même lieu le dimanche et en intérieur, car micro-hérisson était aussi de la partie, du haut de ses 4 mois ! La Cité des Sciences et de l’Industrie, j’en garde un super souvenir de mes visites étant enfant, je voulais donc faire découvrir ce lieu à ma fille.

Planétarium

Nous avons commencé par une séance de cinéma dans le planétarium, avec un film pour enfant Polaris.

James, un manchot voyageur du pôle Sud, et Vladimir, un ours rigolo du pôle Nord, se rencontrent sur la banquise arctique. Apprentis astronomes, ils se demandent pourquoi la nuit est si longue aux deux pôles de la Terre. Une aventure scientifique extraordinaire va les mener de la construction d’un observatoire à celle d’un vaisseau spatial de fortune. Au cours d’un voyage autour de la Terre puis vers Mars et Saturne, ils répondront à leur interrogation et découvriront que les planètes ont des points communs mais aussi des différences !

Je n’ai pas assisté à la projection, les enfants de moins de 2 ans ne pouvant pas entrer dans la salle, mais ma mini hérissonne, son papa et sa tante sont ressortis ravis. Ma fille a été impressionné par ce film à 360 degré, tant qu’elle n’a pas forcément tout suivi, plus captivée par les images que la narration.

Un drame et une lèvre ouverte plus tard, nous sommes partis à la Cité des Enfants.

La Cité des Enfants

La cité des enfants c’est un incontournable si vous vous rendez à la Cité des Sciences avec des enfants. Cet espace spécifique, adapté à leur âge, leur permet de toucher à tout et de découvrir de façon ludique les sciences. Deux espaces sont proposés : 2-7 ans et 5-12 ans. Dans celui des 2-7 ans, que nous avons fait, il s’agit surtout de découvrir son corps, d’apprendre à se repérer et à coopérer avec les 5 espaces : Je me découvre, Je sais faire, Je me repère, J’expérimente, Tous ensemble.

 

Le billet pour la cité des enfants (il faut réserver son horaire à l’avance, surtout pendant les vacances scolaires), permet d’accéder pendant 1h30 à cet espace. Un temps appréciable, mais un peu frustrant pour une première fois, car il n’est pas possible de tout faire tant les activités sont variées. Les jeux d’eau ainsi que le chantier à taille d’enfants sont les coups de coeur de ma mini hérissonne. De mon côté j’ai trouvé très intéressant le parcours de motricité qui change des jeux habituels.

De nombreux parents viennent avec des poussettes, si vous pouvez éviter je vous le conseille, car on était proche de l’embouteillage. Nous avions de notre côté choisi de passer la journée sans poussette, étant 3 adultes pour se relayer avec le porte-bébé. Micro hérisson a passé la journée sur nous, avec des avantages et des inconvénients, notamment de ne pas pouvoir facilement réguler sa température car il a eu de la fièvre :/

Explora

Le billet Explora est celui qui permet d’accéder à toutes les expositions, permanentes et temporaires (ainsi qu’au Planétarium). Bien que les expositions soient à destination d’enfants plus grands et d’adultes, nous avons choisi de prendre le temps de les découvrir aussi. Nous avons cependant du faire des choix, car il faut au moins deux jours pour tout explorer calmement, avec des enfants.

Il était une fois… est une exposition temporaire qui allie contes et sciences. Dans cet univers continue de mini hérissonne, nous avons trouvé peu d’activités adaptées à son âge, et qui soit en état de marche. En effet, malheureusement, cette exposition temporaire qui s’arrête ces jours-ci était en fin de vie : pièces manquantes, objets cassés… Je vous conseille vivement de faire les expositions temporaires dès le début ! C’est ce que nous avons fait avec Corps et Sport, et là nous avons été séduit !

Corps et Sport est donc la nouvelle exposition temporaire de la Cité des Sciences. Elle a débuté le 16 octobre et offre, jusqu’en 2020, des activités ludiques pour découvrir notre corps et l’importance du sport. Si la cité des sciences offre toujours des expositions ludiques c’est ici pleinement le cas avec de nombreux ateliers et animations, et un matériel sportif important. Mur d’escalade, jeux de foot, tennis, basket, boxe, escrime, gym interactive, cabine de chronophoto… tout est fait pour divertir les enfants à partir de 6/7 ans, tout en mettant leur performance en perspective. Apprentissage ludique, entrainement sportif, moment de jeux, l’exposition corps et sport est vraiment divertissante… voire épuisante quand il s’agit de suivre ses enfants ! Il est possible d’y passer la demi-journée sans problème tant il y a de choses à tester.

Epuisés par tout ce sport, nous avons pris la direction du E-lab, afin de découvrir quelques bornes d’arcades, des jeux vidéos panoramique et de la réalité augmentée. Une salle sympathique mais peu adaptée aux jeunes enfants.

Enfin les expositions Patate et Objectif Terre ainsi que l’aquarium ont complété notre visite. Nous avons dû laisser de côté presque la moitié des expositions donc, et nous sommes pourtant partis à la fermeture ! Aucun regret puisque le but était de faire découvrir la Cité des sciences à mini hérissonne, à son rythme et en fonction de ses envies.

 

Un bilan super positif tant pour les adultes que mini hérissonne puisque chacun a pu y trouver son compte, avec des activités ludiques mais aussi plein d’informations scientifiques ! Une sortie incontournable, que vous habitiez les environs ou que vous fassiez un séjour à Paris.

Nous avons complété notre séjour parisien par une visite du Muséum d’histoire Naturelle, là aussi un gros succès avec tous les squelettes d’animaux ! Il y a plein d’autres choses que nous aurions aimé faire découvrir à mini hérissonne, mais 3 jours c’était déjà pas mal avec un bébé… nous reviendrons pour la Géode, le Louvre, le Palais de la Découverte… et pourquoi pas Disneyland, car aucun de nous n’y est jamais allé !

Quels sont vos incontournables parisien avec des enfants ? Vos enfants ont-il déjà été à la Cité des Sciences ?

 

Nous suivre et partager :
0