Mémoires de jeunesse – film

Mémoires

Un film à la fois féministe et pacifiste

Mémoires de jeunesse

De James Kent

Mars Films

Réalisé en 2014

Date de sortie en France : Septembre 2015

Sortie DVD : 2016

Avec Alicia Vikander et Kit Harington dans les rôles principaux

*****

Synopsis : Printemps 1914. Jeune femme féministe à l’esprit frondeur, Vera Brittain est résolue à passer les examens d’admission à Oxford, malgré l’hostilité de ses parents particulièrement conservateurs. Décidée à devenir écrivain, elle est encouragée et soutenue par son frère et sa bande d’amis – et notamment par le brillant Roland Leighton dont elle s’éprend. Mais les rêves de Vera se brisent au moment où l’Angleterre entre en guerre et où tous les jeunes hommes s’engagent dans l’armée. Elle renonce alors à écrire pour devenir infirmière. Tandis que la jeune femme se rapproche de plus en plus du front, elle assiste avec désespoir à l’effondrement de son monde.

*****

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/1c/Vera_Brittain.jpg/260px-Vera_Brittain.jpg

Vera Brittain (1893-1970)

Ce film est tiré du roman autobiographique de Vera Brittain (1893-1970) « Testament of youth » (apparemment non traduit en français).

Il montre une jeune fille de bonne famille (Vera) qui choisit de devenir infirmière pendant la 1ère guerre mondiale parce qu’elle refuse de rester inactive pendant que son frère et ses amis sont partis au front.

Et cela, alors même qu’elle s’était battue pour aller étudier la littérature à Oxford, à une époque où les filles devaient surtout apprendre à tenir une maison pour leur futur mari…

L’histoire n’est pas très gaie vous vous en doutez, tous ne reviendront pas de la guerre… Un très beau film (tant pour la photographie que la musique ou le jeu des  acteurs) qui montre bien toute la bêtise de la guerre…

J’ai trouvé très intelligent et très émouvant le passage où Vera soigne des prisonniers allemands blessés.

Une histoire d’amour, de choix et de vies bouleversées.

Un film qui m’a beaucoup plu ! ♥

*****

Bio de Vera Brittain

Ce film est ma 1ère participation au Challenge Première Guerre Mondiale 2019 chez Blandine

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
0

Sortie en famille à la Cité des Sciences et de l’Industrie (Paris)

Lors de notre week-end parisien, nous avons profité d’une journée complète à la Cité des Sciences et de l’Indutrie. Entre musée et espace d’activité, la Cité des Sciences est un lieu en perpétuel changement grâce aux expositions temporaires. Impossible de s’en lasser !

Cité des Sciences et de l’Industrie

visite fin octobre 2018

Expositions temporaires : Corps & Sport, Feu, Il était une fois…

Ce séjour parisien avait pour but principal de faire plaisir à mini hérissonne, presque 4 ans. Après Paris à pied le samedi (Notre Dame, tour Eiffel, quais…), nous souhaitions rester dans un même lieu le dimanche et en intérieur, car micro-hérisson était aussi de la partie, du haut de ses 4 mois ! La Cité des Sciences et de l’Industrie, j’en garde un super souvenir de mes visites étant enfant, je voulais donc faire découvrir ce lieu à ma fille.

Planétarium

Nous avons commencé par une séance de cinéma dans le planétarium, avec un film pour enfant Polaris.

James, un manchot voyageur du pôle Sud, et Vladimir, un ours rigolo du pôle Nord, se rencontrent sur la banquise arctique. Apprentis astronomes, ils se demandent pourquoi la nuit est si longue aux deux pôles de la Terre. Une aventure scientifique extraordinaire va les mener de la construction d’un observatoire à celle d’un vaisseau spatial de fortune. Au cours d’un voyage autour de la Terre puis vers Mars et Saturne, ils répondront à leur interrogation et découvriront que les planètes ont des points communs mais aussi des différences !

Je n’ai pas assisté à la projection, les enfants de moins de 2 ans ne pouvant pas entrer dans la salle, mais ma mini hérissonne, son papa et sa tante sont ressortis ravis. Ma fille a été impressionné par ce film à 360 degré, tant qu’elle n’a pas forcément tout suivi, plus captivée par les images que la narration.

Un drame et une lèvre ouverte plus tard, nous sommes partis à la Cité des Enfants.

La Cité des Enfants

La cité des enfants c’est un incontournable si vous vous rendez à la Cité des Sciences avec des enfants. Cet espace spécifique, adapté à leur âge, leur permet de toucher à tout et de découvrir de façon ludique les sciences. Deux espaces sont proposés : 2-7 ans et 5-12 ans. Dans celui des 2-7 ans, que nous avons fait, il s’agit surtout de découvrir son corps, d’apprendre à se repérer et à coopérer avec les 5 espaces : Je me découvre, Je sais faire, Je me repère, J’expérimente, Tous ensemble.

 

Le billet pour la cité des enfants (il faut réserver son horaire à l’avance, surtout pendant les vacances scolaires), permet d’accéder pendant 1h30 à cet espace. Un temps appréciable, mais un peu frustrant pour une première fois, car il n’est pas possible de tout faire tant les activités sont variées. Les jeux d’eau ainsi que le chantier à taille d’enfants sont les coups de coeur de ma mini hérissonne. De mon côté j’ai trouvé très intéressant le parcours de motricité qui change des jeux habituels.

De nombreux parents viennent avec des poussettes, si vous pouvez éviter je vous le conseille, car on était proche de l’embouteillage. Nous avions de notre côté choisi de passer la journée sans poussette, étant 3 adultes pour se relayer avec le porte-bébé. Micro hérisson a passé la journée sur nous, avec des avantages et des inconvénients, notamment de ne pas pouvoir facilement réguler sa température car il a eu de la fièvre :/

Explora

Le billet Explora est celui qui permet d’accéder à toutes les expositions, permanentes et temporaires (ainsi qu’au Planétarium). Bien que les expositions soient à destination d’enfants plus grands et d’adultes, nous avons choisi de prendre le temps de les découvrir aussi. Nous avons cependant du faire des choix, car il faut au moins deux jours pour tout explorer calmement, avec des enfants.

Il était une fois… est une exposition temporaire qui allie contes et sciences. Dans cet univers continue de mini hérissonne, nous avons trouvé peu d’activités adaptées à son âge, et qui soit en état de marche. En effet, malheureusement, cette exposition temporaire qui s’arrête ces jours-ci était en fin de vie : pièces manquantes, objets cassés… Je vous conseille vivement de faire les expositions temporaires dès le début ! C’est ce que nous avons fait avec Corps et Sport, et là nous avons été séduit !

Corps et Sport est donc la nouvelle exposition temporaire de la Cité des Sciences. Elle a débuté le 16 octobre et offre, jusqu’en 2020, des activités ludiques pour découvrir notre corps et l’importance du sport. Si la cité des sciences offre toujours des expositions ludiques c’est ici pleinement le cas avec de nombreux ateliers et animations, et un matériel sportif important. Mur d’escalade, jeux de foot, tennis, basket, boxe, escrime, gym interactive, cabine de chronophoto… tout est fait pour divertir les enfants à partir de 6/7 ans, tout en mettant leur performance en perspective. Apprentissage ludique, entrainement sportif, moment de jeux, l’exposition corps et sport est vraiment divertissante… voire épuisante quand il s’agit de suivre ses enfants ! Il est possible d’y passer la demi-journée sans problème tant il y a de choses à tester.

Epuisés par tout ce sport, nous avons pris la direction du E-lab, afin de découvrir quelques bornes d’arcades, des jeux vidéos panoramique et de la réalité augmentée. Une salle sympathique mais peu adaptée aux jeunes enfants.

Enfin les expositions Patate et Objectif Terre ainsi que l’aquarium ont complété notre visite. Nous avons dû laisser de côté presque la moitié des expositions donc, et nous sommes pourtant partis à la fermeture ! Aucun regret puisque le but était de faire découvrir la Cité des sciences à mini hérissonne, à son rythme et en fonction de ses envies.

 

Un bilan super positif tant pour les adultes que mini hérissonne puisque chacun a pu y trouver son compte, avec des activités ludiques mais aussi plein d’informations scientifiques ! Une sortie incontournable, que vous habitiez les environs ou que vous fassiez un séjour à Paris.

Nous avons complété notre séjour parisien par une visite du Muséum d’histoire Naturelle, là aussi un gros succès avec tous les squelettes d’animaux ! Il y a plein d’autres choses que nous aurions aimé faire découvrir à mini hérissonne, mais 3 jours c’était déjà pas mal avec un bébé… nous reviendrons pour la Géode, le Louvre, le Palais de la Découverte… et pourquoi pas Disneyland, car aucun de nous n’y est jamais allé !

Quels sont vos incontournables parisien avec des enfants ? Vos enfants ont-il déjà été à la Cité des Sciences ?

 

Nous suivre et partager :
0

Hira Gasy #spectacle

hira gasy

HIRA GASY

L’opéra des champs. Madagascar

Théâtre Claude Lévi-Strauss – Musée du Quai Branly – Paris

Samedi 10 novembre et dimanche 11 novembre 2018

 » Propre aux plateaux centraux de la Grande Île, le hira gasy est une forme d’expression populaire associant la musique, le chant, la danse, le kabary (art oratoire) et le mime. « 

 

La compagnie Rasoalalao Kavia est originaire du village d’Ampahimanga, dans la province d’Antananarivo où elle est très populaire et fait de nombreuses représentations. C’est la première fois qu’elle se produit hors de Madagascar, et grâce au Collectif 12 où ils sont actuellement en résidence, les représentations de ce week-end seront une occasion unique de découvrir leur art.

 

J’ai eu la chance d’assister hier à la générale de ce spectacle mêlant danse, chant et musique de façon très harmonieuse. Les musiques et danses assurent un dépaysement total tandis que les paroles des chansons, chantées en malgache mais surtitrées en français, appellent à réfléchir sur les traditions, les religions mais aussi et surtout des sujets d’actualité. Il y a en effet des références aux élections présidentielles qui ont eu lieu cette semaine, mais aussi à la santé, l’environnement, la corruption, la société…

Leur joie d’être devant ce public à chanter et danser est communicative et nous fait passer un très bon moment.

 

Je vous recommande vivement ce spectacles si vous voulez découvrir un peu de la culture malgache ou juste passer un bon moment.

À noter également que le billet du spectacle (entre 10 et 20€) donne accès aux expositions en mezzanines et aux collections du musée le jour de la représentation, et qu’il y a une exposition en cours sur Madagascar Arts de la Grande Île.

+ Informations et réservations 

Nous suivre et partager :
0

Memory Montessori de Balthazar – Le jeu du dimanche

Jeu de société dès 3 ans, le Memory Balthazar offre un très bel univers vintage. Le titre de cet article comporte Le jeu du dimanche, car je compte régulièrement le dimanche vous parler un peu de jeux, pour enfants ou ados ou adultes… mais pas tous les dimanches, aucune chance que je trouve le temps ;)

memory balthazar

jeu de société

Memory Montessori de Balthazar

de Marie-Hélène Place

et Caroline Fontaine-Riquier

Hatier Jeunesse, 2016
978-2-401-02176-1, 11,50€

 

Mini hérissonne aime bien le petit personnage de Balthazar, qu’elle retrouve dans plusieurs livres, comme Le livre des Merci, offert par Petite Noisette. Le Memory Balthazar est donné à partir de trois ans, mais nous l’avons testé à 2 ans et demi, et même si mini hérissonne n’était pas très fan des memory, plusieurs jeux étaient facilement accessibles. Des jeux pour travailler le langage, car même si j’ai une petite bavarde à la maison, ça ne fait jamais de mal de voir un peu plus de vocabulaire, et des jeux pour stimuler sa mémoire. Pour le côté concentration, par contre, c’est encore un peu difficile pour elle, elle a besoin de bouger, sauter, parler, tout en jouant…

Le Memory Balthazar est en premier lieu un objet magnifique. Avec ses teintes vintages et son joli coffret, il permet de retrouver le petit Balthazar (et Pépin!) et des objets du quotidien. Rien que pour jouer avec les cartes, en les nommant, ce jeu est intéressant. Une première approche pour les plus petits, et pour se familiariser avec l’univers de Balthazar. Ensuite, on peut jouer à retrouver les paires, en étalant les 24 cartes au sol, et en donnant les double un par un à l’enfant. Ce jeu était le préféré de mini hérissonne  (à 2 ans et demi), puisqu’il lui permettait de bouger tout autour pour trouver les paires. On en profite pour nommer les cartes.

memory balthazar

Trois autres jeux sont proposés dans le livret d’accompagnement :

memory balthazar

un memory classique. Nous y jouons maintenant (3 ans) mais avec parfois un nombre réduit de carte,. Au départ le principe de jouer chacun son tour était assez difficile à intégrer pour mini dans ce jeu, car quand elle a une idée, elle veut jouer… mais avec l’école elle a pris l’habitude et on peut maintenant faire de belles parties. Nous avons essayé avec toutes les cartes, mais le jeu est alors un peu trop long pour ma petite impatiente !
un jeu de classification pour trouver dans quelle pièce de la maison on peut retrouver les objets de Balthazar. On y joue assez peu.
un jeu de mémoire à distance : l’enfant doit trouver la carte identique à celle qu’on lui a présenté, à l’autre bout de la pièce. Tout à fait le genre de jeu que ma mini adore, puisqu’elle peut faire un « parcours aventure » sur le trajet !

Ce coffret Memory de Balthazar s’inspire de la pédagogie Montessori avec ce principe de cartes à découvrir, classer… C’est un très joli jeu, aux cartes solides, qui permet grâce aux différentes règles de plaire aux enfants, quelque soit leur caractère. Le côté très vintage des illustrations plait quand à lui plus aux adultes qu’aux enfants, mais cela en fait un très bel objet !

 


+ Dans la même collection il existe aussi le Mémory Montessori des lettres de Balthazar et le loto des animaux !

Vos enfants aiment bien les memory ? Quel titre  a votre préférence ?

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
0