Balade au bout du monde – Makyo

Balade au bout du monde est une histoire fantastique composée de 4 cycles de 4 bandes dessinées + un épilogue (soit 17 bd au total !!). Un seul scénariste, Makyo, mais plusieurs dessinateurs, un par cycle. Elle a commencé avec « la prison » en 1983 et s’est achevé avec « l’épilogue » en 2012.

Balade BaladeAuBoutDuMonde2_1 BaladeAuBoutDuMonde3_1 BaladeAuBoutDuMonde4_1

1er cycle : T.1 : La prison / T.2 : Le Grand Pays / T.3 : Le bâtard / T.4 : La pierre de folie

Laurent Vicomte a dessiné les 4 premiers tomes, remplacé ensuite par Eric Herenguel pour les 4 tomes suivants, lui-même remplacé par Michel Faure pour les 4 tomes suivants et enfin Laval NG pour les 4 derniers. Le tout dernier tome, le n°17, l’épilogue, est une collaboration des dessinateurs ayant réalisé la série, à l’exception de Vicomte, remplacé par Claude Pelet.

J’ai commencé à lire « Balade au bout du monde » il y a bien des années. Mon collègue ayant les deux premiers cycles me les a apportés et je les ai relus avec beaucoup de plaisir, surtout le premier cycle, il est vrai.

Dans le premier cycle, Arthis, un jeune photographe en mal d’inspiration, va la chercher dans la brume des marais… Mal lui en prend, il se retrouve enfermé, sans savoir comment ni pourquoi, dans une geôle digne du Moyen-âge…

Ces 4 premiers tomes, je les ai lus plusieurs fois, et toujours avec le même plaisir ! L’histoire est géniale et les dessins, parfois très sombres, vont très bien avec. Il y a une vraie atmosphère dans cette bd, on sentirait presque l’humidité des marais… Un vrai coup de cœur pour ce premier cycle !

Le deuxième cycle nous transporte en Inde, l’histoire est sympa, les dessins aussi, mais, je ne sais pas trop pourquoi, j’ai tout de même été déçue… Peut-être parce que j’attendais une suite au premier cycle et que c’est une histoire qui n’a absolument rien à voir ! Le seul lien est le personnage principal, Arthis.

Je serai d’ailleurs curieuse de voir quel lien ils ont trouvé pour ces deux séries dans l’épilogue !

La bd de la semaine

Pour voir tous les albums, c’est par ici.

Une autre bd d’Herenguel présentée sur le blog : Lune d’argent sur Providence

Challenge RE    Et la bd de la semaine, c’est chez Noukette

Cette série participe aussi au challenge des RE de Blandine

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Wizards 1 L’initiation de Diane Duane

Wizards, Diane DuaneRoman fantastique pour adolescents

Wizards

Tome 1 :  L’initiation

de Diane Duane

traduit par Mathilde Bouhon

Lumen, 2014
9782371020009, 15€

***

Derrière l’oeil qui nous regarde en couverture se cache un véritable roman d’aventure et de magie !

***

Nita découvre, dans la bibliothèque dans laquelle elle s’est réfugiée pour échapper à son ennemie jurée, un livre intriguant qu’elle n’a jamais vu. Comment devenir un sorcier en 10 leçons ! Impossible de passer à côté, elle commence à le lire, puis l’emporte chez elle. Après tout, elle aurait bien besoin d’un tour ou deux pour échapper à ses tortionnaires ! Rapidement pourtant, elle se rend compte que ce livre l’entraine dans un véritable monde où la magie est partout !

Si le début est très adolescent et prend le temps de nous présenter et faire apprécier les personnages on assite ensuite à un véritablement basculement vers un monde obscure et dangereux où l’aventure prend la première place ! Bien qu’Harry Potter soit cité en 4ème de couverture, c’est ici un roman beaucoup plus sombre. Moins de personnages pour se centrer sur l’essentiel mais aussi plus de dangers ! Dans l’Initiation Nita et son jeune ami Kit vont découvrir la magie mais aussi apprendre rapidement à la maîtriser pour sauver leur vie et la planète entière ! Manipulation, psychologie et grandes batailles se côtoient donc dans ce livre qui est mené à 100 à l’heure !

Nita et Kit sont des adolescents attachants que l’on apprend à découvrir au fur et à mesure de leurs aventures, mais c’est surtout Fred, le trou blanc, qui apporte l’originalité du livre. Ce personnage atypique que l’on a du mal à se représenter, est véritablement un des trois héros et permet de nombreuses situations humoristiques au fil des pages. Enfin le traitement des déboires de Nita avec une jeune fille de son école qui la harcèle est intéressant, même si sans la magie il semble qu’elle n’aurait pu s’en sortir !

Un roman d’aventures et de magie qui condense de nombreuses aventures mais où il manque un petit rien pour que la magie se transmette au lecteur… A noter tout de même que ce roman date de 1983, bien avant Harry Potter donc, ce qui explique sans doute aussi qu’il n’y ait pas comme dans la mouvance young adult actuelle de triangle amoureux et autres histoires d’amour à n’en plus finir!

+ Une nouvelle maison d’édition, Lumen, qui se lance notamment dans le Young Adult… à suivre !
+ L’avis de Liloulala, conquise et celui de Sophie

+ Paru en VO, il existe actuellement 10 tomes !

cadeaumaestro

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Des albums à croquer, toucher, regarder pour les tout-petits

On mange !

Tous les bébés mangent les livres quand ils commencent à les appréhender. Pour eux, la connaissance du monde passe par le goût tout autant que le toucher. Ils ont besoin de ce contact pour découvrir l’objet avant de pouvoir l’apprécier comme objet livre, à regarder. Ce petit livre cartonné part de ce constat pour proposer un album à manger, littéralement !
En effet les coins du livre sont réhaussés de plastique orange à mâchouiller sans manger le papier. Des coins ergonomiques et atypiques donc, mais aussi une petite histoire… autour de ce qui se mange ou non justement !
Petit lapin goûte à tout dans la maison et le jardin, mais son papa veille pour lui expliquer pourquoi il ne faut manger ni les chaussures, ni les pommes de pin, … ni son livre ! Quelques pages seulement, mais une petite histoire sympathique pour aborder le thème avec les tout-petits et un brin d’humour à la fin du livre.

Une jolie trouvaille que ces coins, pour ce livre à dévorer !

Dans la même collection des Petit Nathan vient de paraître On joue !, sur le même principe l’album propose une petite histoire et l’accompagne d’une roue à tourner par les petits doigts et qui fait du bruit. Cependant ce livre s’adresse aux lecteurs un petit plus grands car la roue est assez difficile à tourner.

Denolle, C., illustré par Hayashi Emiri.- Nathan, 2014.- 9782092549551, 9,95€ – imprimé en Malaisie

Une fois le premier album dévoré, on passer à la suite : un album à toucher !

Barri joue avec Papa

de Marc Clamens

Barri, petit éléphant et personnage que l’on retrouve dans plusieurs albums, joue avec son papa. Dans l’univers très humain et pourtant animalier de Barri, on découvre des textures ! Un album qui joue sur le principe de surprises, de questionnement, et qui incite l’enfant à participer ! Qui pique autant que la barbe de papa ? Le  papa hérisson bien sûr ! Qui est aussi moelleux que sa mousse à raser ?

Barri est un petit personnage au graphisme très simple, mais qui ressort très bien en noir sur les couleurs, ce qui permet aux petits de bien le repérer.

Un livre qui invite les papas dans les albums pour les tout-petits avec un joli jeu de surprise et des textures à toucher, ce qui plait toujours aux enfants! C’est presque trop court finalement !

+ Totem Hérisson
+ Les avis de  Gabriel, Pépita et Liyah

Hatier, 2013.- 9782218958571,9,99€ – imprimé en Chine

On a dévoré, on a touché, place aux jeux !

Mon imagier de la famille

Dans ce Kididoc pour les tout-petits on va découvrir toute la famille, à travers des illustrations très classiques et des petits jeu de tirettes, adaptées aux petits doigts un peu brutaux. Plutôt que les tirettes et volets extérieurs au livre, en carton souple, comme dans les albums pour les plus grands, on a ici du carton épais, coincé dans l’épaisseur de la page, elle-même très épaisse, et juste un petit trou pour que l’enfant puisse faire glisser les détails cachés. Une très bonne idée, mais qui malheureusement selon l’ergonomie de la partie à faire glisser est parfois difficile pour les petits doigts.

Pas d’histoire dans cet album, mais un vrai imagier avec les parents, les enfants, les grands-parents, les cousins… de quoi tenter de comprendre les liens de famille, surtout quand celle-ci vit loin et qu’on ne la voit pas souvent!

Le texte s’adresse plusieurs fois au petit lecteur, pour lui poser des questions sur sa famille, ouvrant les discussions. Un album intéressant pour comprendre ce vocabulaire compliqué des liens familiaux, même si rien ne vaut de les voir en vrai!

+ L’avis de  Gabriel,

illustré par Nathalie Choux, Nathan, 2013.- 9782092543498, 6,90€ – imprimé en Chine

Les joujoux de Ploum

Pour terminer une réédition d’un album sorti en 1983 et que j’ai découvert quand j’avais l’âge des lecteurs actuels ! Ploum est un petit ours jaune avec des illustrations faites d’épaisses lignes noires et d’aplat de couleurs, assez caractéristiques de ces années-là. Un plaisir pour moi de redécouvrir ce petit ours, d’autant plus que Nathan les réédite en gardant le dos en tissu rouge !

Ploum dans cet album (c’est un personnage récurrent qui aborde beaucoup de thèmes de la vie quotidienne des enfants) nous présente ses jeux favoris : cubes, lapin, panda, voiture à friction, téléphone rouge… des jouets de l’époque bien sûr, loin des tablettes actuelles, mais des jeux que les enfants connaissent encore et que les parents prendront plaisir à leur faire découvrir le cas contraire !

Avec Ploum, c’est simple, direct, sans personnage secondaire. Pas de trace des parents, juste Ploum et son quotidien !

+Les avis de Mya Rosa, Gabriel et Drawoua

Lise Martin, Micheline Bertrand.- Nathan, 1983-2013.- 9782092547168, 6,90€

Rendez-vous très vite pour parler de nouveaux d’albums pour les tout-petits, avec Ploum, T’choupi, Kola… mais aussi le samedi 1er février avec le premier rendez-vous du Challenge Je lis aussi des albums, autour du thème de l’amour !

 Challenge Je lis aussi des Albums
+
 Challenge Petit Bac

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :