Série « Les Rois les Reines »

Série « Les Rois les Reines »

Alex Sanders

Collection Giboulées

Gallimard Jeunesse

 

Roi HardiHardi Le Roi Hardi ! Hardi ! (2002)

Messire Hardi! Hardi! était un bon roi, noble et courageux. Il ne se séparait jamais de son cheval ni de son armure. Jamais il n’avait enlevé son masque de fer car il se trouvait trop laid. Le jour ou il perdit son heaume le révéla roux, avec des taches de rousseur. C’était de cela dont il n’était pas fier, alors que toutes les reines lui trouvèrent un charme fou…

Le Roi NonNon (2003)

Sur l’austère château du roi des grincheux, il pleuvait de jour comme de nuit. Sa Majesté NonNon y régnait avec une permanente mauvaise humeur. Il reRoi NonNongardait avec envie briller le soleil sur les royaumes voisins. Un jour, après avoir reçu une goutte de trop au beau milieu de son château, il prit enfin la décision d’en sortir et de se faire déposer au milieu d’un pré ensoleillé. À l’endroit même où l’armée de la Reine PanPanCuCu défiait celle de la Reine GuiliGuili ! Ce fut l’occasion d’une rencontre entre la Reine PanPanCuCu et le Roi NonNon… 

La Reine BisouBisou (1997)

Tout lReine BisouBisoue monde aimait la douce, la gentille Reine BisouBisou. Elle-même était tout le temps amoureuse : le matin du Roi DoDo, à midi du Roi BoumBoum ou du Roi MiamMiam. Un jour, cependant, il n’y en eut plus qu’un dans son cœur : c’était le Roi ZinZin. Lui ne comprenait pas bien ce qu’elle lui voulait et elle, aveuglée, n’avait pas vu qu’il était le roi des dingos. Comment allait-il résister aux petits baisers en forme de cœur de la Reine BisouBisou?

Roi ZinZinLe Roi ZinZin (2004)

Sa Sérénissime Altesse Impériale le Roi ZinZin était un grand roi. Il avait peint lui-même son château et tout le monde le trouvait affreux. Un jour, il tomba amoureux d’une horrible sorcière qu’il trouvait plus ravissante qu’une fleur. Celle-ci lui proposa en ricanant de lui préparer une de ses spécialités…

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Autant vous le préciser tout de suite pour le cas où vous vous poseriez la question, les enfants adorent cette série !! Ils aiment aussi beaucoup retrouver les personnages d’un livre à l’autre…

Le côté répétitif du nom les amuse aussi énormément ! Au dos de l’album « La Reine BisouBisou » il y a les vignettes de plein d’autres livres de la collection… Il a fallu que je les lise tous et pour certains, plusieurs fois… Non, non, je ne vous dis pas lesquels, vous allez tout de suite comprendre en voyant les titres !

Si l’on regarde sur de nombreux sites, ces albums sont conseillés à partir de 3/4 ans. Mais je les ai testés avec une petite fille de 2 ans (qui parle bien et a l’habitude des histoires) et son grand-frère de 5 ans et ils ont beaucoup aimé !

+ Sophie a déjà présenté Le roi Foot Foot

SignatureNat

La souris et le voleur #album

La souris et le voleur POCHE_SOURIS VOLEUR_COUV.indd

Jihad Darwiche & Christian Voltz

Ed. Didier Jeunesse (2002)

Collection « A petits petons »

Thèmes : Animaux, argent, ruse, justice, humour

L’auteur : Jihad Darwiche est né en 1951 au Liban. Il est d’abord journaliste, puis professeur d’arabe avant de devenir conteur.

L’illustrateur : Christian Voltz est né à Strasbourg en 1967. Affichiste et illustrateur, il collabore également à la presse jeunesse.

L’histoire :  Quelle veinarde cette souris ! En faisant le ménage, elle a trouvé un sou. Mais pendant la nuit, un voleur lui dérobe la moitié de la viande qu’elle a achetée. Un conte drôlissime, d’origine libanaise.

 Ce que j’en pense : Je peux difficilement être très objective, d’une part parce que j’adore cette collection (non, non, je ne suis pas payée par Didier Jeunesse !), d’autre part, j’adore les contes et pour finir, les illustrations de Christian Voltz, si je ne les trouve pas « belles », me font beaucoup rire… (il y a plein de détails qu’on ne voit pas forcement au premier coup d’oeil : par exemple, dès qu’il y a une fenêtre, il y a quelqu’un qui regarde derrière…) et puis, vous avez vu la tête des différents personnages ??

En plus, les polices de caractères, de différentes tailles et différentes couleurs, facilitent la lecture à voix haute et permettent de donner du rythme au texte, même si l’on n’est pas un « pro » de la lecture à haute voix…

N’hésitez pas à aller voir les autres titres de cette collection !

SourisVoleur

Conte, à partir de 5 ans.

SignatureNat

Challenge Albums – les sentiments dans les albums

Aujourd’hui premier rendez-vous de 2015 dans le cadre du Challenge Je lis aussi des albums, autour des sentiments ! Et c’est Nathalie qui vous propose aujourd’hui 4 albums autour de ce thème (et retrouvez en fin d’article les liens vers les articles des autres participants)

Peur et colère, deux émotions « négatives »

La colère

grosse-colereGrosse colère

Mireille d’Alancé

Ecole des loisirs (2004)

Robert a passé une très mauvaise journée. Il n’est pas de bonne humeur et en plus, son papa l’a envoyé dans sa chambre. Alors Robert sent tout à coup monter une Chose terrible. Une Chose qui peut faire de gros, gros dégâts… si on ne l’arrête pas à temps.

Un album que j’ai lu et relu avec mon fils (qui était plus boudeur que colérique d’ailleurs !) et qui nous faisait bien rire ! La colère semble vraiment « vivante » tellement la couleur est « chaude« . Et on comprend facilement comment chacun peut se laisser « déborder » par sa colère… Un classique à mettre entre toutes les mains !

 

Et aussi déjà présenté :

JeDéteste

 

Je détesteici

 

Pour en voir d’autres, une bibliographie sur les sentiments et émotions dans les albums réalisée par la Médiathèque de Malakoff.

 

La peur

 ♥ Scritch scratch dip clapote ! ♥

Kitty Crowther

Ecole des loisirs (2002)Scritch

Comme chaque soir, la nuit se couche sur l’étang. Et, comme chaque soir, Jérôme a peur. Papa lui lit une belle histoire puis l’embrasse. Maman vient lui faire un dernier câlin. Jérôme se retrouve tout seul dans sa chambre. Tout seul dans son lit, tout seul dans son coeur. Je crois que j’ai entendu un bruit… Qui fait « scritch scratch dip clapote » sous mon lit ?

Comme le raconte cette gentille petite histoire, la peur nait souvent de l’ignorance…
Cette petite grenouille entend le soir dans son lit, des bruits qu’elle ne reconnait pas, et du coup, elle a peur !
Le papa, venu, en désespoir de cause, dormir dans la chambre de son fils, comprend enfin ce qui effraie le petit : il l’emmène donc dehors pour lui montrer cette « bête terrible » qui fait « Scritch Scratch Dip Clapote » !!
Très drôle et très intelligent (et sans doute un moyen très efficace de rassurer un petit enfant….)

♥♥♥

Loup

Olivier Douzou

Editions du Rouergue (2000)

A partir de 3 ans

loup C’est l’histoire d’un loup qui met son œil, puis son autre œil, ses oreilles, son nez, ses dents puis sa serviette et…………… GRRGRR GRRRGRRRGRRR.  

Une toute petite histoire dont la chute fera rire les petits (et les grands !) après la « tension » de l’histoire… Qui ne se souvient pas de ce jeu « Loup y es-tu ? » Le loup met sa chemise, puis ses chaussettes… jusqu’à être totalement vêtu et il va se jeter sur quelqu’un pour le manger.

Ici on joue sur le même suspense, le loup met un oeil, puis l’autre puis une oreille… pour finir par manger… Qui ? ou Quoi ? Je ne vous le dirai pas !!

Mais lisez-le, c’est très drôle et les petits en redemandent !

 ♥ 4 albums que j’ai vraiment beaucoup aimé ! 

SignatureNat

*************************

Place aux liens des autres participants du Challenge Je lis aussi des Albums :

Je déteste…

Je déteste…

de Steven Kroll

Ill. Christine Davenier

Ed. Pêche Pomme Poire (2002)

Dès 3 ans

JeDéteste

L’histoire : Julie est une petite fille adorable, mais il faut dire qu’il y a certaines choses qu’elle déteste. Être punie pour quelque chose qu’elle n’a pas fait, se coucher tôt alors que son émission préférée passe à la télévision ou entendre dire qu’elle aime le poisson alors qu’elle en a horreur… Heureusement, il existe un remède miracle pour désamorcer la pire des colères.

Mon avis : J’aime beaucoup les illustrations, très douces et colorées (plutôt pastel). On dirait de la peinture à l’eau passée au dessus d’un brouillon au crayon ! J’aime aussi qu’il y ait des polices de caractère de tailles différentes. Ce genre de choses facilite beaucoup la lecture à voix haute. A chaque double page, la petite fille, Julie, annonce ce qu’elle déteste : puis on comprend pourquoi ! Mais il y a une chose qu’elle aime bien : c’est quand sa maman la laisse lui dire à quel point elle est en colère !

Un album plein de tendresse et d’humour…