RDV Albums #Halloween

En ce 1er novembre, le rendez-vous albums vous entraîne dans le monde effrayant d’Halloween !
Frissons garantis !
Et c’est avec Loup Noir qu’on commence cette plongée dans le noir !

Loup Noir

d’Antoine Guillopé

Antoine Guillopé, c’est cet artiste reconnu pour ses découpages magnifiques dans Pleine lune, puis Plein soleil et Ma jungle. Cet album est ressorti en 2014 dans une magnifique version luxe qui rend hommage à son travail. Un album sans texte, tout de noir et blanc. Ce loup noir, que l’on suit, est un héros traditionnel des contes effrayants pour enfants, mais est-ce vraiment juste cela ?

La fôret est sombre, les yeux du loup, dès la couverture, inquiétants. Il fait nuit, il neige. Et le loup noir est là. Mais il n’est pas seul, une ombre, une petite ombre humaine, passe aussi par là. Celle d’un enfant… L’inquiétude grandit…

Cet album est à la fois effrayant, idéal pour Halloween donc, mais aussi surprenant et d’un magnifique travail graphique. Un album à découvrir, à lire, pour Halloween ou à tout moment, pour parler de la peur du noir, de la peur du loup…

Casterman, réed. 2014

Place aux liens des autres participants à ce rendez-vous spécial Hallloween, participants du Challenge Je lis aussi des Albums ou du Challenge Halloween de Hilde et LOu !

Albums poétiques…

Il fait beau ? Les petits oiseaux chantent ? C’est le printemps ?

Je ne sais pas, mais en tout cas j’avais envie de vous parler de 4 albums que je trouve plein de poésie (une fois n’est pas coutume, je ne suis pas très calée en poésie, mais bon, je me lance !)

Il s’agit de 4 albums que vous connaissez peut-être, certainement même pour au moins l’un d’entre eux :
Gilberto et le vent / Frédéric et compagnie / Empreintes et ombres / Un noël noir et blanc

 

Gilberto et le vent 

 Marie Hall Ets

Ed : L’école des Loisirs (1982)

Gilberto-et-le-vent

 

 Gilberto s’amuse dans le vent taquin qui souffle, secoue le linge mis à sécher et couche l’herbe de la prairie.

Une histoire toute simple, illustrée avec fraîcheur.

Les dessins sont très doux et les couleurs le plus souvent pastel.

Ce qui m’a le plus plu dans ce livre : sa grande douceur (même quand le vent souffle fort !).

Ce livre (malheureusement épuisé) est un vrai coup de cœur !

Thèmes : Enfance / Vent / Jeux / Album

 

 

Frédéric et compagnie 

Léo Lionni

L’école des loisirs (2002)

 

 

C’est l’été et les petits mulots travaillent dur en prévision de l’hiver, ils ramassent des noisettes, du blé, toute sorte de nourriture.

 Seul Frédéric semble se prélasser au soleil : en fait, il fait lui aussi des provisions, elles sont juste un peu différentes…

Un album également très doux et très poétique ! Les dessins sont très simples (on dirait des collages) et le texte très mignon. J’adore !

 A partir de 4/5 ans –  Ce titre est malheureusement épuisé, si vous en avez un, gardez le précieusement !

Thèmes : Mulots (souris) / Poésie / Album / Couleurs

 

Empreintes et ombres

 Anne Wescott Dodd

Ill. : Henri Sorensen

 Ed. F. Deflandre (1994)

«Les traces de pas se dessinent, puis s’effacent. (…)

Les empreintes se dessinent, puis s’effacent. (…)

Les ombres se dessinent, puis s’effacent. (…)

 Plus les heures passent, plus elles deviennent petites. (…)

Les ombres se dessinent, puis s’effacent, mais elles ne laissent jamais d’empreintes… »

 Encore un album que j’ai trouvé plein de poésie et de douceur

 Il n’y a pas d’histoire à proprement parler, juste le temps qui passe, mesuré par les ombres… Des jeux d’ombres et de lumière, des empreintes qui s’effacent…

J’adore les illustrations, on dirait de la peinture, elles sont très belles et très douces (et accompagnent parfaitement le texte !).

 Pour ceux qui voudraient s’amuser : Un pdf spécial jeux d’ombres

Thèmes : Empreintes / Ombres / Album / Lumière / Poésie

 

Un Noël noir et blanc

 Sur les traces de Claude Monet

Hélène Kérilis

 Ed. Magnard (2004)

« C’est le soir. Assise par terre devant la cheminée, Camille s’inquiète. Son vieux chien Sasko a disparu. Il a dû partir loin, très loin dans la forêt. D’habitude, il rentre bien avant la nuit… »

  Une très jolie histoire (même si elle est un peu triste car cela parle de la perte d’un animal familier) construite à partir d’un tableau de Claude Monet « La pie ».

Ce sont des morceaux du tableau qui illustrent le récit, qui peut convenir à de jeunes lecteurs (peu de texte par page et une écriture assez grosse).

  Thèmes : Peinture / Enfance / Album / Deuil / Neige

 

 

 

 

+ Challenge Je lis aussi des albums 

+ Si vous appréciez ce blog, vous pouvez voter pour les trophées influenceurs ! Merci

cadeaumaestro

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

RDL# Petits Romans

Ronde des Livres, de courts avis sur des petits romans pour les enfants !

La sorcière le prince et le crapaud

de Clobulle

Une adorable histoire de sorcière pour les petits, sur l’acceptation de soi, l’amour, et les apparences… Barbichette est une sorcière avec 3 poils au menton et elle est bien seule! Heureusement, Mambo son crapaud est toujours là pour la distraire. Malgré tout elle aimerait bien trouver un prince charmant… un peu de magie, et la voici transformée en princesse Séréna… Direction le grand bal du prince Fripouille!

Avec des illustrations de Nadine Van der Straeten vives et colorées.

Petit Roman – Rageot, 2012

Un pirate à l’école

de Christine Palluy 

Une histoire un peu loufoque mais qui permet de parler de l’école et des pirates. C’est simple, assez court, mais drôle et cela permettra aux enfants de rêver. Le vocabulaire compliqué est expliqué et on donne même la prononciation de certains mots.

Les illustrations d’Yves Calarnou s’adaptent parfaitement à l’ensemble puisqu’on découvre avec plaisir ce professeur pirate!

Mes premiers j’aime lire – Bayard poche, 2004

Suzanne est à la hauteur

de Fred L.

Un album sur la différence et l’acceptation de soi. Suzanne est très grande, vraiment très grande avec ses immenses jambes qu’elle a bien du mal à caser… Un voyage initiatique lui permettra de s’accepter et de se faire accepter.

Le vocabulaire est assez compliqué, il ne faut donc pas se laisser tromper par le petit format presque album du livre, c’est presque un petit roman, à réserver aux enfants à partir de 8-9 ans, avec accompagnement. Ca vaut le coup pourtant car l’histoire est prenante et intéressante.

Une collection que je découvre chez Talents Hauts : les Papareils, une collection à conseiller !

Talents Hauts, 2011 – 13€

Nulman

Christophe Lemoine 

L’histoire du cousin de Superman. Ce garçon pas bien doué accumule les chutes… Pas facile à l’école, surtout quand on tombe amoureux de GénialGirl! Un roman franchement barré, bourré d’humour avec une morale plutôt sympa, mais qui risque d’avoir du mal à trouver son public…

Thierry Magnier – Petite Poche, 2005

On zappe la télé

de Nathalie Charles

Un petit roman très sympathique sur un groupe d’ami qui se lance le défi de ne pas allumer d’écran pendant une semaine. pas de télé, de console, d’ordinateur. L’ennui ? pas du tout car ils en profitent pour se voir, organiser des jeux, des sorties… et tout le monde se prend au jeu. Sympathique message pour rappeler qu’il ne faut pas devenir des légumes devant l’écran… au risque d’être une courgette moisie ;)

Les illustrations de François Foyard sont très vives et colorées, un peu trop peut être, mais comme un  petit hérisson se cache au détour d’une page, c’est parfait!

Petit roman, Rageot, 2011

+ Challenge YA#2

Les pirates – 3 documentaires

Documentaire 6/8 ans

Les pirates

de Pat Jacobs

Nathan, octobre 2012
9782092542873, 6,30€

Les enfants aiment souvent beaucoup les pirates, alors en plus des nombreux romans sur le thème, voici un documentaire.

Les documentaires de cette collection fonctionnent sous forme de questions / réponses, et c’est ici près de cinquante questions qui permettent d’aborder le thème de la piraterie sous tout ces angles. Des questions qui vont forcément interpeller les enfants comme par exemple : Avaient-ils des perroquets ? ou encore Existait-il des femmes pirates ?

Grâce au sommaire qui présente les questions l’enfant peut piocher ce qui l’intéresse, ou lire l’intégralité. L’histoire et la vie des pirates est détaillée mais avec des textes qui restent simple, de nombreuses illustrations et des encadrés explicatifs pour compléter les informations.

Donné dès 6 ans ce documentaire sera assez difficile d’accès tout de même pour un jeune lecteur seul, mais dès que l’enfant se débrouille avec la lecture, pas de problèmes de compréhension majeur, surtout si le thème le passionne. J’avoue que j’ai moi même appris des choses avec ce documentaire, sur les grands pirates mais aussi sur des détails comme les pavillons ou la vie quotidienne à bord des bateaux.

Je n’oublie pas de vous donner la réponse aux deux questions ! Les pirates avaient des perroquets mais c’était surtout au retour des Antilles pour les vendre en Europe! Quant aux femmes, il y en avait effectivement, mais le plus souvent déguisées en hommes.

Si j’ai trouvé l’ensemble convainquant pour des enfants quelques détails m’ont gênés et cette question des femmes pirates montre bien cela. En effet à cette question des femmes pirates, le livre répond en citant l’exemple de deux femmes, déguisées en homme, qui ont échappé à la pendaison car elles étaient enceintes. On peut donc croire si on arrête ici la lecture qu’il n’y a eu que ces deux femmes. Pourtant à la question des bébés, puis de la férocité des femmes pirates on cite d’autres exemples de femmes pirates… Il faut donc lire les double pages dans leur intégralité pour bien comprendre les thèmes dans la plupart des cas, les questions n’étant pas réellement indépendantes les unes des autres.

 A l’abordage !

Rapidement deux autres documentaires autour des pirates !

Docu-fiction pour enfants

Prisonnier des pirates :
Gabriel Les Antilles 1720

de
Sandrine Mirza,
François Place
et  Erwan Fagès

Gallimard Jeunesse, 2004
Collection Journal d’un enfant,
9782070559466, 13,10€

J’avoue que si j’apprécie généralement les docu-fiction c’est ici une déception. Le principe est de découvrir la vie d’un enfant pirate. Nous suivons donc Gabriel qui raconte sa vie au fil des jours à bord d’un bateau pirate, en 1720. Le récit est certe vivant mais le vocabulaire et le ton de l’histoire font plus penser au récit d’un enlèvement avec syndrome de Stockolm qu’autre chose. Alors je ne connais pas très bien les Antilles à l’époque, et peut être est-ce une réalité mais je pense que l’ensemble risque de décevoir.

Le principe cependant d’une histoire avec des encarts et rabats documentaires est intéressante et le tout est soulignée par un très beau travail d’illustration.

 Un autre documentaire pour la même tranche d’âge, les 6/9 ans.

L’aventure des pirates

Gallimard jeunesse, 2007
Mes grandes découvertes
9782070614325, 7,65€
48 page
s

Ce documentaire propose dès la couverture un site Internet exclusif pour télécharger des photos, ce qui m’a fait tiquer légèrement car les photos n’existaient pas à l’époque…

Malgré cela le documentaire est très intéressant, bien construit avec une présentation claire dans l’ensemble. Le vocabulaire est parfois un peu complexe, mais là encore un enfant passionné n’aura aucun mal avec le texte et les informations apportées. Si la présentation est très soignée quelques textes demeurent superposé aux illustrations, rendant la lecture délicate, mais j’ai l’oeil très sensible à ce genre de détail, que je n’apprécie souvent pas non plus dans les albums où le manque de contraste est dommageable.

J’ai par contre beaucoup aimé la dernière double page qui nous propose quelques informations sur les pirates actuels, cela permet de rattacher ce thème qui relève souvent de l’imaginaire pour les enfants à la réalité.

Encore plus de pirates sur ce blog :

Pas rigolo – album jeunesse

Encore plus de pirates sur d’autres blog jeunesses :

 Jo l’éléphant est un pirate, un album pop-up chez Sophie LJ
Les aventures de Jonhy Jane, un roman enfant chez Sophie LJ
Mervyn Peake, le Capitaine Massacrabord chez Za

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :