Blacksad – Bd Ado/Adulte

Blacksad  Blacksad

^ ^ ^ ^ ^

BLACKSAD

Canales Juan Diaz & Juanjo Guarnido (dessin)

Dargaud

^ ^ ^ ^ ^

Série en cours : le tome 6 n’est pas encore annoncé… :(

Tome 1 : Quelque part entre les ombres (2000) ♥ ♥ ♥

La journée commence mal pour Blacksad, qui se retrouve face au cadavre d’un grand amour passé. Une actrice, qui fut d’abord une cliente avant de devenir une amante. Une époque heureuse. Le commissaire Smirnov lui a expressément recommandé de ne pas se mêler de cette affaire…  Mais Blacksad veut savoir. Qui a fait ça ? Et pourquoi ?

En lisant ce tome, j’ai eu l’impression de regarder un film noir des années 40/50 (avec Bogart si possible !). Le héros est sombre, l’ambiance aussi. Un tome avec beaucoup d’action, filmé dessiné de façon dynamique avec des découpes de cases originales. Page 38 par exemple, on a une vue sur le salon de Blacksad depuis le plafond (pleine page). Voir aussi la vignette ci-dessous. Une histoire relativement simple, un détective mène l’enquête, mais avec une ambiance et des couleurs tout à fait spéciales !

J’ai adoré ce 1er tome ! Pourtant ce n’était pas gagné, l’anthropomorphisme, ce n’est pas vraiment mon truc (quoi que j’ai plusieurs contre-exemples en tête, tels que la magnifique série bd « De cape et de crocs » ou encore, lu plus récemment, « Saga »  ou « Abélard » que j’ai adorés également !)

Tome 2 : Arctic-Nation (2003) ♥ ♥ ♥

Blacksad est embauché par une institutrice, inquiète de la disparition d’une de ses petites élèves. Dans ce quartier, il y a beaucoup de tension et de nombreux crimes racistes sont perpétrés. Un groupe de « blancs » mélange de nazis et de Ku Klux Klan fait régner l’ordre et la loi à sa façon…

Là encore, l’ambiance « film noir » est très présente. Un tome très sombre, qui se terminera par un éclat de rire, grâce à un nouveau personnage, qui va devenir l’ami de Blacksad et dont on fait la connaissance en début d’histoire. Pour écouter la chanson qu’on entend à la radio vers la fin de l’histoire, et qui illustre bien cet épisode, c’est ici.

Tome 3 : Âme rouge (2005) ♥ ♥

Échoué à Las Vegas pour tenir une promesse (voir tome précédent), Blacksad a trouvé un travail de garde du corps qui ne lui apporte guère de satisfactions. Une rencontre inattendue avec un vieil ami va changer ça.

Un tome sur fond de Maccarthysme et de guerre froide, que j’ai trouvé un peu plus « fouillis » que les précédents, beaucoup de personnages et d’histoires qui se croisent et un fond politique qui m’a moins plu que celui du tome précédent. La chanson qu’écoute les deux tourtereaux pages 40 et 41, c’est « That old black magic » (ici la version de Carmen McRae, mais il en existe beaucoup d’autres !)

Tome 4 : L’Enfer, le silence (2010) ♥ ♥

La Nouvelle Orléans, son blues, ses musiciens, ses soirées chaudes et ses croyances vaudou… Embauché pour retrouver un musicien mystérieusement disparu, Blacksad va mettre ses pattes dans une vieille et sombre histoire…

Un tome un peu différent qui m’a bien plu aussi, l’atmosphère est un peu moins sombre, les couleurs sont plus gaies et plus lumineuses (Nouvelle Orléans oblige !) et les fans de blues aimeront comme moi l’ambiance musicale…

Tome 5 : Amarillo (2013) ♥ ♥

Réclamé par la rédaction de son journal, Weekly doit quitter la Nouvelle Orléans. Blacksad est un peu démoralisé mais ne veut pas rentrer en avion. Il a envie de trouver un boulot pépère, où les balles ne voleront pas autour de lui. On lui confie une voiture à rapatrier, un boulot peinard, croit-il…

Un road movie sympathique et plein de surprises… On fait notamment connaissance avec une partie de la famille de Blacksad ! Un tome bien coloré aussi, moins « film noir » que les tomes du début, mais j’aime aussi !

^ ^ ^ ^ ^

Blacksad a été récompensé à une quinzaine de reprises : je vous laisse aller voir la page wikipédia qui en parle (en fin de page).

Ne faites pas l’impasse sur les pages de gardes, à partir du tome 2 notamment, ça apporte des petits plus à l’histoire !!

J’ai emprunté « Blacksad » à la bibliothèque, mais cela fait partie des séries que j’achèterai, pour pouvoir la relire, la prêter…

^ ^ ^ ^ ^

Une lecture commune avec Blandine (Vivrelivre)

Site de l’éditeur Dargaud

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Lion Boy – aventure pour jeunes ados !

Lion Boy ♥

Zizou Corder
Coll. Wiz
Albin Michel
* * * * *

Lion             LIon                  Lion

Tome 1 : Lion Boy (2004)
Tome 2 : Les fugitifs (2005)
Tome 3 : La poursuite (2006)

* * * * *
Zizou Corder est le pseudo utilisé par le binôme Louisa Young, (une auteure anglaise) et sa fille Isabel (10 ans !) pour écrire ce roman.
* * * * *

En rentrant chez lui un soir après avoir passé sa journée chez frère Jérôme, son précepteur, Charlie trouve la maison vide… Ses parents ont disparu ! Charlie essaie de leur téléphoner, sans succès. Mais Charlie a un secret, un vrai secret : il sait parler le « félin ». Ce qui lui permettra d’être rapidement sur une piste pour retrouver ses parents grâce aux chats qu’il rencontre et qui le renseigne.

* * * * *

Voici une aventure originale avec des personnages principaux qui sortent de l’ordinaire ! En effet, Charlie va être aidé dans sa quête par un groupe de… lions ! Des chapitres assez courts et de nombreux rebondissements font qu’on avance rapidement dans l’histoire. Charlie est un gamin attachant et débrouillard, et, même s’il est jeune, il a été habitué à réfléchir par lui-même.

Lion Boy est un roman qui aborde de nombreux sujets : Les façons de faire parfois sujette à caution des laboratoires pharmaceutiques (à travers le problème de l’asthme et des allergènes), comment on traite les animaux et ce qu’ils ressentent (ici dans un cirque), les problèmes de pollution, d’écologie, de racisme… Tout cela apparaît à travers l’histoire qui est très prenante et reste avant tout une belle aventure. J’ai lu les 3 tomes en 2 jours, ça m’a bien plu !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les enquêtes de Lady Souris, détective

Lady Lady Souris

Le mystère du frigidaire

Gwénaëlle Boulet & Régis Faller

Bayard Jeunesse (2005)

* * * * *

Il neige. Au fond de son lit, Lady Souris grelotte. Pour se réchauffer, elle veut aller se préparer un grand bol de lait chaud. Mais quand elle ouvre le réfrigérateur, le lait a disparu…

* * * * *

Lady Souris mène l’enquête et trouve rapidement des indices qui vont la conduire tout droit au voleur avec en prime une drôle de surprise !

Une enquête toute simple qui plaira sans nul doute aux plus jeunes. Quand à moi, non seulement j’ai bien aimé cette histoire, mais j’aime beaucoup la maison de Lady Souris, pleine de tapis et de vieux livres ! Et il y a même un fauteuil Voltaire, comme il y avait chez ma grand-mère…

Une jolie histoire et de belles illustrations font de cet album un agréable moment de lecture !

* * * * *

Lady

Du même auteur que celui présenté ci-dessus, mais avec un illustrateur différend : Roland Garrigue – Bayard Jeunesse (2008)

Dans ce recueil, il y a 5 enquêtes de Lady Souris.

Le piano fantôme : Mister Platine, le meilleur ami de Lady Souris, l’appelle à la rescousse. Il y a un fantôme dans son piano !

Le tableau de Bonito : Le voisin de Lady Souris, Bonito, est peintre. Mais quand il veut montrer son dernier tableau à son ami, il s’aperçoit que celui-ci est plein de trous ! Qui a osé faire ça ?

Alerte dans la forêt : Lady Souris et son amie Miss Miny se promènent tranquillement dans la forêt quand elles entendent un cri horrible. Quelqu’un serait-il en danger ?

Vol mystérieux dans le Tchouk-Tchouk Express : Pendant le voyage en train couchettes de Lady Souris, la chanteuse d’opéra Lady Casbonbon s’est fait voler ses bijoux… Heureusement, Lady Souris est là !

Un inconnu dans la maison : Pour cette dernière enquête, Lady Souris se fait une belle frayeur, car c’est chez elle qu’il y a un intrus !!

Déterminée, n’écoutant que son courage, Lady Souris trouvera naturellement la solution à tous ces mystères !!

Les illustrations, sans cadre et de forme parfois irrégulières sont amusantes, colorées et « collent » bien aux histoires. Des petites enquêtes très sympathiques qui amuseront, je le crois, les plus jeunes à qui on les lira, comme les jeunes lecteurs qui pourront les lire tout seuls sans difficultés.

* * * * *

De l’illustrateur Roland Garrigue, nous vous avons déjà présenté : « Le livre des superpouvoirs« , « Au secours un fantôme« , « Au secours ! Une sorcière aux doigts crochus »

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mois anglais : Charlie et la chocolaterie

Charlie et la chocolaterie Charlie 

Roald Dahl

Folio junior

Gallimard jeunesse (2005)

Roald Dalh a écrit ce texte en 1964, Quentin Blake l’a illustré en 1995.

* * * * *

L’année dernière, j’ai participé à un challenge organisé par Chicky Poo pour les 100 ans de la naissance de Roald Dahl. J’ai lu ou relu plusieurs œuvres de cet auteur, mais je n’avais pas relu « Charlie et la chocolaterie ». C’est maintenant chose faite !

* * * * *

Charlie vivait dans une famille qui était très pauvre. Ils étaient six, mais seul le père de Charlie, Mr Bucket, travaillait. Il vissait les capuchons de tubes de dentifrice à l’usine. Et il avait beau travailler très dur, il ne gagnait jamais assez pour avoir de quoi nourrir correctement cette nombreuse famille…

Le reste de cette famille était constitué par :

  • les parents de Mr Bucket, grand-papa Jo et grand-maman Joséphine (d’un côté du lit),
  • les parents de Mme Bucket, grand-papa Georges et grand-maman Georgina (de l’autre côté du lit)
  • Mme Bucket, qui s’occupait de tout ce petit monde…

Ils ne mourraient pas de faim bien sûr, mais tous passaient souvent la journée avec un gros creux du côté de l’estomac… Charlie ne se plaignait pas, mais parfois, il aurait aimé manger autre chose que des choux ou de la soupe aux choux. Il rêvait surtout de… CHOCOLAT ! Une fois par an, il avait droit à une petite barre de chocolat Wonka pour son anniversaire. Ce que j’ai oublié de vous dire, c’est que la famille de Charlie habitait près d’une chocolaterie. Mais pas n’importe quelle chocolaterie, la célèbre chocolaterie, celle de Willy Wonka, le génial inventeur !

Un jour, Mr Wonka décida d’inviter 5 enfants à venir visiter son usine. Pour cela, il mit 5 tickets d’or dans ses fameuses barres chocolatées…

* * * * *

Si vous n’avez jamais lu ce roman, que vous soyez gourmands ou non, faites-vous plaisir, lisez-le ! C’est devenu un classique de la littérature jeunesse. Je n’ai pas vu le film (et ne souhaite pas le voir) préférant garder mon « film intérieur » pour cette fabuleuse histoire. Car Charlie va vivre une aventure unique, extraordinaire, totalement folle et farfelue, et nous avec ! Et si vous êtes gourmand… Mettez votre bavoir avant de commencer cette lecture !

* * * * *

De Roald Dahl, nous vous avons déjà présenté : « Bizarre, bizarre » (nouvelles/litt. ad), « Matilda » et « Le bon gros géant », « L’énorme crocodile » et « le doigt magique », « Fantastique Maître Renard » et « Sacrées sorcières »

Sophie, qui aime aussi beaucoup ce roman, vous l’a présenté ici.

* * * * *

C’est une Lecture Commune faite avec Blandine pour le Mois Anglais ! (Hum hum…. Blandine est un peu « à la traîne », son lien arrivera plus tard…)

Et c’est aussi une Re-lecture !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer