La passe dangereuse – Somerset Maugham

passeLa passe dangereuse
Somerset Maugham

éd. 10/18 (2008)

*****
Édition originale 1925
*****

Kitty Garstin, 25 ans, ne s’est mariée avec Walter Lane que pour une seule raison : sa sœur Doris, de 7 ans sa cadette, risque d’être mariée avant elle ! Et aussi parce que sa mère la presse de quitter le nid familial…

Elle a donc épousé Walter et l’a suivi à Hong-Kong. C’est un médecin bactériologiste terne et timide. Très amoureux de sa femme, il est émotif et attentionné. Mais elle n’est pas amoureuse de lui et s’ennuie vite en sa compagnie. Lors d’une soirée, elle rencontre Charlie Townsend, dont elle va tomber follement amoureuse.

*****

Le roman s’ouvre sur les deux amants, Kitty et Charlie.

Ils viennent d’avoir une grosse frayeur, quelqu’un vient d’essayer de rentrer dans la chambre de Kitty, alors que personne n’est censée la déranger à cette heure-ci. Si au départ, tout tourne autour des affres de la passion vécue par Kitty, l’histoire se transforme habilement en autre chose au fur et à mesure du récit.

Somerset Maugham a une façon de raconter qui m’a beaucoup plu. Son héroïne, plus qu’agaçante au début, se transforme tout au long du roman au fil des coups que la vie lui assène. Elle finira par trouver ce qui est le plus important pour elle.

Une très belle histoire que j’ai lu d’une traite !

*****

Ce roman a été adapté plusieurs fois en film (merci Wikipédia)

*****

Il participe à 3 challenges : au Mois Anglais, chez Lou et Titine.

https://thecanniballecteur.files.wordpress.com/2019/05/union_jack-9.jpg?w=584&h=365  à l’objectif PAL d’Antigone :

et Classique au challenge Je (re)lis des classiques !

Et pour le plaisir…

Nous suivre et partager :
error0

Holmes – T2 Les liens du sang – BD

HolmesHOLMES (1854/ †1891 ?)

Livre II : Les liens du sang

De Cecil (ill.) & Brunschwig

Éditions Futuropolis (2008)

*****

Il y a environ 4 ans, grâce aux 48h de la BD, je découvrais le tome 1 de Holmes (dernière bd présentée).

Le tome 5 (sur 9 prévus) sort en septembre 2019.

****

La première partie de cet album se déroule en 1844 (illustrations couleur ocre jaune) puis on passe en 1891 et les tons deviennent gris, légèrement bleutés. C’est toujours aussi intéressant, mais aussi très frustrant, car chaque tome n’est qu’un chapitre de l’histoire, oscillant entre passé (1844) et présent (1891), et nous n’en apprenons que très peu à la fois !

La partie grise (1891) c’est donc l’enquête de Watson sur les circonstances de la mort de son ami Sherlock Holmes. Watson s’est marié, il a fait tourner son cabinet médical, il a continué à écrire les aventures de Sherlock, mais du coup il a été moins présent auprès de celui-ci. Il s’en veut et a du mal à croire au « suicide » de Sherlock. Il cherche donc à comprendre, mais les fausses pistes et les mensonges s’accumulent…

Dans ce tome 2, plusieurs personnages font leur apparition. Siger Holmes, le père de Sherlock Holmes, que l’on voit relativement jeune en 1844, alors qu’il vient voir sa promise. On le voit ensuite vieux (sénile ?) en 1891… On entend également parler d’Horace Vernet, le grand oncle de Sherlock, un peintre.

Et Watson, malgré l’aide de sa femme et d’un jeune détective, Wiggins, à qui Sherlock a appris quelques « trucs », a bien du mal à faire la lumière sur certaines choses.

*****

Pour résumer, l’histoire est très intéressante, mais j’ai vraiment hâte d’avoir tous les tomes en main !! Et les illustrations sont très belles, les « arrière-plans » (pas sûre que ce soit le bon terme !) sont soignés et pleins de détails (moulures de tableaux ou d’escaliers, dessins de tapisseries ou de rideaux…)

La mauvaise surprise de ce tome 2, c’est que j’en avais déjà lu presque la moitié dans ce tome 1 spécial 48h de la BD (les 15 premières pages du tome 2 avaient été ajoutées à la fin du 1er tome…) Alors vivement que je mette la main sur le tome 3

*****

Cette semaine nous sommes chez Moka Au milieu des livres

Cette BD participe aussi au Mois Anglais, organisé cette année (la 8ème !) par Lou et Titine.

https://thecanniballecteur.files.wordpress.com/2019/05/union_jack-9.jpg?w=584&h=365

Merci à Belette pour les logos.

Les lectures prévues de Sophie pour ce mois anglais

Nous suivre et partager :
error0

Les gens honnêtes – Tranche de vie – BD

 

honnêtes Les gens honnêtes

 Gibrat & Durieux

Coll. Aire libre

Dupuis

***

Première partie (2008) / Deuxième partie (2010)

***

Le tome 1 débute avec l’anniversaire de Philippe. Il a 53 ans, sa famille est avec lui pour fêter l’évènement et ils se sont cotisés pour lui offrir un beau vélo. En un coup de fil, l’ambiance tombe : Philippe vient d’apprendre qu’il est viré. Et ce n’est que le début d’une longue descente aux enfers… La situation de Philippe se détériore tellement qu’il fini par baisser les bras et se laisse totalement aller.

Tome 2 : Après la chute, le fond du trou, c’est bien connu on ne peut que remonter. L’espoir revient pour Philippe et il fait de nouvelles rencontres qui vont changer sa vie.

honnêtes

***

Sans que ce soit un coup de cœur, j’ai passé un agréable moment avec cette bd. J’avoue qu’ayant vu le nom de Gibrat, j’ai pensé qu’il avait réalisé les illustrations (si j’avais mieux regardé les couvertures…) Bref, je ne connaissais pas Durieux, mais j’aime beaucoup ce que fait Gibrat et c’est essentiellement pour ça que j’avais emprunté cette bd. De là provient peut-être ma légère déception.

Une tranche de vie agréable à suivre, Philippe est un personnage sympathique mais avec un penchant un peu trop prononcé pour la bouteille à mon goût. Qu’importe. La vie de lui a pas fait de cadeaux, il s’en sort comme il peut. Dans le tome 2, d’autres personnages, plus atypiques (le libraire ou la barmaid…) vont apporter un peu d’originalité, de piquant à l’histoire.

Je n’ai pas adoré le dessin (mais pas détesté non plus, hein, faut pas exagérer !) mais l’histoire m’a suffisamment plu pour que je lise la suite ! Ah, je ne vous ai pas dit ? Il y a encore 2 tomes après ces deux là !

***

De Gibrat, nous vous avons présenté : Le sursis

D’autres avis : Mo’, Moka, Stephie, Le petit carré jaune, Lasardine

 

est en congé pour la période estivale !

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis.

Nous suivre et partager :
error0

WEST – BD Western ado/ adulte

WEST   WESTWEST

WEST     WEST     WEST

 W.E.S.T

Weird Enforcement Special Team

Rossi – Dorison – Nury
Dargaud
^^^^^

Série terminée : Les dates indiquées sont celles de la première édition, mais c’est une série qui a été rééditée.

Une série en 6 tomes, qui se décompose en 3 cycles, chaque cycle étant une histoire différente.

T.1 : La chute de Babylone (2003) / T.2 : Century Club (2005) //  T.3 : El Santero (2006) / T.4 : Le 46è état (2008) //  T.5 : Megan (2009) / T.6 : Seth (2011)

^^^^^

WEST, c’est une équipe de mercenaires au service de la Maison Blanche. Ils sont chargés de résoudre les problèmes délicats dont ne peut se charger la police.

Dans le 1er cycle (T 1 et 2), l’équipe se forme sous la direction de Morton Chapel, grand amateur de thé « Foo Long » spécialisé dans l’étude des sciences occultes et le maniement du Smith et Wesson. Avec son équipe, ils vont devoir démanteler un complot visant à déstabiliser la Maison Blanche…

Le cycle 2 (T 3 et 4) se déroule à Cuba. Entre les partisans de l’annexion aux USA et les indépendantistes, tous les coups sont permis… Pour l’équipe de Morton Chapel, il va falloir faire la part des choses entre leur mission et leurs convictions personnelles.

Cycle 3 (T5 et 6) : On fait connaissance avec le passé de Morton Chapel. Ce qui est arrivé à sa femme et à sa fille Megan. Fille qui est mutique et internée dans un asile. Kathryn Lennox, psychiatre, va réussir à la « réveiller », mais hélas, Megan n’est pas seule…

^^^^^

WEST est une série étiquetée « Western », mais qui a aussi un côté politique / historique / policier et surtout fantastique et qui m’a beaucoup plu tant pour les histoires que les illustrations.

Une série pleine d’action que je vous recommande chaudement !

^^^^^

D’autres bd « Western » présentées sur ce blog : UndertakerL’odeur des garçons affamésLune d’argent sur ProvidenceSykesStern

Et même un « comics » : Copperhead

Cette semaine, c’est chez

Nous suivre et partager :
error0