Enquête est le thème de juillet !

Une enquête dans un album pour les plus petits, je n’y croyais pas trop… Et pourtant, j’en ai déniché un !

EnquêteQui a pris mes bonbons verts ?

Fabienne Teyssèdre

Éd. du Seuil (2009)

∞ ∞ ∞ 

Livre cartonné

∞ ∞ ∞ 

Quelqu’un a pris les bonbons verts de petit Mouton Blanc. Il mène l’enquête aidé par la petite souris grise qui ramasse tous les papiers qui traînent par terre. Il interroge les uns après les autres tous les animaux tout en suivant la trace des papiers (verts et très brillants !). Mais le panda n’aime que les sucettes jaunes, le loup polaire préfère les chewing-gums roses…

∞ ∞ ∞ 

Une histoire simple, rythmée et drôle, il suffit de mettre le ton et de froncer les sourcils en disant « C’est TOI qui a pris mes bonbons verts ? » pour captiver l’auditoire (bon en tous cas, quand ils ont 2 ans, ça marche très bien !) Je l’ai lu à la crèche dans le cadre d’une lecture sur les couleurs et les petits ont vraiment bien aimé (même pas peur de la fin !!) et moi j’ai bien aimé la raconter !

∞ ∞ ∞ 

Le côté négatif ? Je n’aime pas trop les dessins (surtout le vert plus ou moins fluo des papiers de bonbons, berk !) mais ça… Par contre j’avoue que je ne trouve pas franchement utile d’apprendre aux tout-petits le nom des bonbons, ou même de leur en parler… Il découvre généralement ça bien assez tôt !

Pourquoi leur avoir lu alors ? J’avoue que j’ai trouvé ce petit livre cartonné au dernier moment et que je l’ai ajouté à ma pile sans l’avoir lu parce qu’il parlait des couleurs et qu’il était cartonné (et puis en vrai, moi, j’aime ça les bonbons…)

∞ ∞ ∞ 

A priori il s’agit d’une série et ce pauvre petit mouton à l’air d’avoir beaucoup d’ennuis… « Qui a croqué mon goûter ? », « Qui a écrasé mon pâté ? » (de sable), « Qui a pris ma laine ? », « Qui a volé ma fusée ? »… Vous le connaissez ?

Cet album participe au Challenge Album

challenge albums 2017

Cet abEnregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Juin – La musique : 4ème partie, le blues

Blues  Blues Bayou

Texte de Benjamin Lacombe

Illustrations de Daniela Cytryn

Ed. Milan Jeunesse (2009)

§ § § § §

James et Amy sont deux amis qui aiment par dessus-tout partir à l’aventure en barque dans le Bayou. Leur dernière idée ? Attraper un bébé jaguarondi* pour l’apprivoiser… Hum, pas une très bonne idée, la mère n’était pas bien loin ! Leur mésaventure les conduira à leur plus grande frayeur : la maison aux pieds rouges, celle de l’ogre !

*Jaguarondi : petit félin également appelé « Chat loutre »

§ § § § §

Une très belle histoire qui parle de différence, de solitude, d’amitié, et bien sûr, de musique ! J’ai adoré les illustrations qui non seulement sont très belles mais en plus donnent envie de bouger ! Les deux enfants ont des bouilles toutes rondes, vraiment adorables. Et les pages de garde sont également splendides avec toutes ces affiches de jazzmen. Il n’y a pas de CD avec cet album (et c’est bien dommage, ça aurait été super chouette !), mais sur le site de Benjamin Lacombe, vous trouverez la playlist écoutée par Daniela Cytryn pendant qu’elle réalisait les illustrations (voir en bas de l’article).

Blues

Est-ce qu’elle ne vous donne pas envie de danser cette illustration ?

§ § § § §Blues

De l’illustratrice, Daniela Cytryn, nous vous avons déjà présenté : Coppélia

Et du même auteur, Benjamin Lacombe, nous vous avons présenté : Ondine, Blanche-NeigeLes super-héros détestent les artichauts, Swinging Christmas

Site de Benjamin Lacombe, vous pourrez feuilleter le livre et écouter la playlist (en bas, juste au dessus des commentaires)

Site de Daniela Cytryn

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

C’est à moi, ça ! Album humoristique

C’est à moi, ça !

Michel Van Zeveren

Pastel

L’école des Loisirs (2009)

*****

A partir de 3 ans

*****

« Dans la jungle, terrible jungle…Une grenouille trouve un œuf ! C’est à moi, ça ! se dit-elle »

Elle est très contente, mais elle se fait piquer l’œuf par le serpent, qui se fait piquer l’œuf par l’aigle et ainsi de suite, jusqu’à la chute, toujours très drôle dans les albums de Michel Van Zeveren !

*****

Une histoire toute bête, la loi du plus fort (ou pas !) avec des animaux plutôt lâches et une chute amusante et inattendue… Si vous regardez bien sur la couverture, une partie des « personnages » de l’histoire est cachée dans le feuillage. Les illustrations, simples et efficaces (voir ci-dessous), montrent bien les émotions des différents protagonistes. Ici, la joie de la petite grenouille qui vient de trouver l’œuf !

moi

Illustration empruntée sur le blog « Contes à rêver » qui présente l’histoire complète (voir lien plus bas)

Si vous ne connaissez pas encore cet auteur, je ne peux que vous encourager à le lire, et surtout, à le lire à vos enfants ! Il y a souvent des choses qui se répètent (ici, c’est « c’est à moi, ça ! », dans un autre album, c’est « Et pourquoi ? » c’est aussi le titre) les enfants comprennent très vite ce comique de répétition et ils adorent ça ! Ces histoires sont un vrai régal à raconter à haute voix à des petits…

*****

(hop hop, petite incursion de Sophie Hérisson sur l’article de Nathalie, car C’est à moi ça est un livre que nous lisons tous les jours en ce moment avec Mini Hérissonne, grâce à Blandine)

Ce petit album fonctionne très bien avec les enfants, et notamment avec mini hérissonne, car elle est en plein dans la phase du « c’est à moi »… et tout est à elle : la voiture, le verre de papa, mes chaussures… Alors ce petit livre permet de jouer de cette notion avec beaucoup d’humour et aussi de débloquer quelques « situations de crise » en reprenant les situations du livre. Elle est encore un peu petite pour comprendre toutes les nuances de l’humour, notamment le passage avec l’éléphant, mais elle adore cet album… et nous aussi car il est intéressant, même à relire 10 fois de suite.

Un superbe album jeunesse avec plein de lectures selon les âges, mais toujours beaucoup d’humour !


Et si vous voulez voir toute l’histoire (y compris la chute, attention) c’est par ici.

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté : « Et pourquoi ? » (Conte détourné du Petit Chaperon Rouge, très drôle !!), Je tu il m’embête, et Raoul

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Avril – Albums jeunesse toujours…

avril

avrilavril

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

Le dompteur de ventBernard Villiot & Thibault Prugne (ill.) – Éd. Gautier Languereau (2016)

El Loco, le vieux chinois, est mort. Dans la grange où il vivait, Sam, un jeune garçon curieux, trouve des tas de cerfs-volants multicolores. Sam se rend compte qu’El Loco n’était pas fou et qu’il avait un rêve. Un rêve que Sam se met en tête de réaliser, mais ne maîtrise pas le vent qui veut…

Si l’histoire ne m’a pas totalement convaincue (mais je ne saurais pas expliquer pourquoi !) les illustrations de Thibault Prugne sont toujours aussi magnifiques ! Rien que pour ça, ça vaut le coup d’œil !!

illustration empruntée au site de l’illustrateur

Blog de Thibault Prugne

De ces deux auteurs, nous vous avons déjà présenté :
Le souffleur des rêves qui, lui était un coup de cœur total ! 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

Le conte chaud et doux des chaudoudouxClaude Steiner & PEF (ill.) – InterÉditions (2009)

Dans des temps très anciens, les gens vivaient heureux. Chaque enfant, à sa naissance, recevait un sac de chaudoudoux. Lorsque quelqu’un mettait la main dans son sac, il trouvait toujours un chaudoudoux. Chaque fois que quelqu’un recevait un chaudoudoux, il se sentait chaud et doux de partout. Mais un jour, une sorcière vint semer la zizanie. Elle fit croire que les chaudoudoux n’étaient pas inépuisables, qu’il ne fallait pas trop en distribuer… Du coup, les gens devinrent radins et jaloux…

avril

Ils ne sont pas mignons ces chaudoudoux ?

Quand on finit ce conte, on se dit : « si seulement ça existait ! » Un truc tout doux, qui vous réchauffe et vous réconforte… Une très jolie histoire que je vous invite à écouter ci-dessous. Mais le mieux, bien sûr, est encore de se le procurer. Vous profiterez ainsi des chouettes illustrations de Pef, toutes en rondeur et douceur !

Sur le site de Claude Steiner, vous pourrez lire le texte intégral, et ci-dessous, vous pourrez l’écouter.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

Le parapluie de monsieur Roland Ariane Duclert & Aude Léonard (ill.) – La marmite à mots (2016)

Illustration empruntée au site de l’illustratrice

Monsieur Roland vit dans la rue, sous le regard pas toujours aimant des passants. Souvent, il se met à l’abri sous son grand parapluie. Mais un jour, en catimini, quelqu’un a volé son parapluie !

Une histoire sur l’exclusion, la vie dans la rue, racontée avec douceur, poésie et rêverie… Pour porter un autre regard sur celles et ceux qui vivent dans la rue ? Les illustrations, des photos mises en scène et « trafiquées » sont étonnantes !

Le tout forme un  joli album, très original dont la fin ne peut que faire penser à la chanson de Brassens « Un p’tit coin d’parapluie »

Blog d’Aude Léonard

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :