Les enquêtes de Sherlock Holmes – Album

SherlockLes enquêtes de Sherlock Holmes
Le diadème de Béryls

Arthur Conan Doyle
Blandine Longre (Trad.)
Christel Espié (Ill.)

École des Loisirs (2012)

*****

Texte intégral (1892)

*****

En ce jour de février ensoleillé et malgré les rues encore couvertes de la neige tombée la veille, Watson et Holmes voient arriver chez eux un homme dans tous ses états. Il s’agit d’Alexander Holder, associé principal de la Banque Holder & Stevenson, 2ème banque privée de la City de Londres. Il a consenti la veille un prêt de 50 000 livres Sterling, contre une garantie solide, un des joyaux de la couronne, un diadème serti de 39 béryls (pierre précieuse). Malheureusement, le diadème, qu’il avait rapporté chez lui, a été abimé et il manque 3 béryls. Il a fait appel à la police et son fils a été arrêté. Mais celui-ci refuse de parler et personne ne comprend ce qui s’est passé. Bref, un travail parfait pour Sherlock Holmes !

*****

J’ai lu avec plaisir cette nouvelle d’une cinquantaine de pages, l’histoire est simple, mais joliment racontée. Et je l’ai lu avec d’autant plus de plaisir que les illustrations à la peinture à l’huile sont tout simplement magnifiques !  Les numéros de page sont ornés de pipe  Sherlock et les têtes de chapitres de dessins au crayon

Sherlock

représentants des personnages ou des objets liés à l’histoire.

Sherlock
Un très bel album !!

 

*****

Voir aussi l’avis de Blandine

Brève biographie de l’illustratrice sur le site de Sarbacane

Pour en savoir plus sur Sir Arthur Conan Doyle (en anglais)

Sherlock encore : en bd (3ème bd présentée), en film, en bd jeunesse

Lire cette histoire en pdf

Cet album participe au Mois Anglais, organisé par Lou et Titine.

https://thecanniballecteur.files.wordpress.com/2019/05/union_jack-9.jpg?w=584&h=365

Et merci à Belette pour le choix de logos !!

Voir par ici l’article des lectures prévues de Sophie pour ce mois anglais

Un album qui participe aussi au challenge « Je lis aussi des Albums » ainsi qu’au challenge « Cette année je (re)lis des classiques »

  Classique

Nous suivre et partager :
error0

Conte du Japon : Le chat bonheur

conte

Conte à partir de 6 ans

LE CHAT BONHEUR
Un conte raconté et illustré par Qu Lan

Flammarion (2011/ rééd. 2018)

*****

Echigoya est un très jeune homme le jour où il se retrouve à la tête des célèbres ateliers de teinture familiaux. Il ne sait pas gérer ses affaires, préférant passer son temps à rêver, à s’occuper de lui ou de son chat Tama, ou encore à jouer à des jeux d’argent. Hélas, il finira par tout perdre. Se souvenant d’une ancienne légende, il va demander à son chat de l’aider. Quand il découvrira le « prix » de cette aide, il sera trop tard pour faire marche arrière…

conte

illustrations provenant du site de l’illustratrice

*****

J’ai adoré les illustrations, très belles (le chat est vraiment adorable) et les couleurs, très douces. Je trouve la couverture magnifique (et l’illustration ci-contre également).

Par contre, l’histoire n’est pas très gaie… Faut-il donc tout perdre pour acquérir un peu de sagesse ? Mais bon, c’est un conte et les contes ne sont pas toujours drôles, ils sont même souvent très cruels !

Je ne savais pas du tout d’où venait cette légende du chat bonheur. Sur ce site « Le grenier de Clio » vous trouverez plein d’autres légendes sur ce Maneki Neko ou chat bonheur.

*****

Le blog de l’autrice-illustratrice Qu Lan (Allez voir, il y a beaucoup d’autres belles illustrations !)

Qu Lan est également l’illustratrice de « Toile de dragon »

*****

C’est ma 3ème participation au challenge « Un mois au Japon 2019 » chez Lou & Hilde

http://www.lelivroblog.fr/media/00/01/2537231035.jpg

Nous suivre et partager :
error0

Martin Luther King expliqué aux enfants – Bis

Un homme courageux et décidé qui a fait évoluer son pays

Documentaires et romans, de 10 à…100 ans !

Martin Luther King

2 livres qui expliquent sa vie et son combat aux enfants

*****

Luther

Je suis un homme ♥

MARTIN LUTHER KING

Éric Simard

Coll. Histoire et Société (présenté par Histoire d’en lire)

Oskar éditeur (2011)

*

Nous sommes aux États-Unis en 1955. Et plus précisément à Montgomery capitale de l’état d’Alabama. Mike est « né dans la haine » car ses parents, son oncle font partie du Ku Klux Klan

Pour lui, les noirs sont des « sous-hommes » et les humilier ou les pendre est une chose normale. Au fil des ans, Mike va rencontrer des gens, faire la guerre, devenir alcoolique et perdre son boulot. Jusqu’à être obligé de travailler avec des noirs ! Et sa vision des choses va changer…

L’histoire de Martin Luther King vue par un adepte du Ku Klux Klan, il fallait oser !

 

Un livre qui m’a beaucoup plu. Il montre bien que les hommes apprennent les uns des autres et peuvent changer. Les 80 premières pages sont une fiction, un roman (qui conserve toutefois les « vrais » évènements et dates) puis il y a un glossaire et enfin un dossier documentaire d’une dizaine de pages.

Le fait que ce soit romancé rend l’histoire plus accessible je trouve. Et il est original de se retrouver du côté du « méchant »… A partir de 11/12 ans.

*****

Luther

Martin Luther King ♥

J-M Billioud & Judith Gueyfier (ill.)

BD : Denise et Claude Millet

Coll. Libre de croire

Bayard (2006)

*

Celui-ci s’adresse plutôt aux ados. Il commence avec une bande dessinée d’environ 10 pages, allant du refus de Rosa Parks de céder sa place dans le bus jusqu’à la fin du boycott des bus, 382 jours plus tard.

Puis 24 double pages racontent sa vie et son combat de manière chronologique ou expliquent la ségrégation ou le racisme. Enfin, une dizaine de pages donnent des phrases fortes extraites de ses discours.

Pour l’illustration, il y a un mélange de photos et de dessins qui est plutôt réussi. Les photos rendent les choses plus « réelles ». Je trouve par contre la couverture complètement ratée ! Les couleurs sont tristes et le dessin pas ressemblant. Dommage, c’est bien souvent ce que les ados regardent en premier…

Il n’empêche que c’est un documentaire très complet, qui fourmille d’informations et que je vous recommande chaudement !

*****

Sur le thème de la ségrégation, voir aussi :

En roman ado : En gras ceux que j’ai lus mais pas présentés.

  • Francie de Karen English
  • Sweet Sixteen d’Annelise Heurtier
  • Le rêve de Sam de Florence Cadier
  • Les larmes noires de Julius Lester
  • La tétralogie « La couleur de la haine » de Malorie Blackman
  • La case de l’oncle Tom d’Harriet Beecher Stowe
  • Le swing des Marquises de Muriel Bloch
  • Bluebird de Tristan Koëgel
  • The hate U give d’Angie Thomas (lecture prévue prochainement)

En roman adulte :

  • La couleur des sentiments de Kathryn Stockett
  • Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee
  • Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage de Maya Angelou (Je veux le lire depuis longtemps !!)
  • Tant que je serai noire de Maya Angelou (le précédent raconte son enfance, celui-ci sa vie d’adulte)
  • La couleur pourpre d’Alice Walker (j’ai vu le film, pas encore lu le livre, mais ça venir)

 

En bandes dessinées :

au Challenge African American History Month chez Enna – 4ème participation

Nous suivre et partager :
error0

A-A-A-A Atchoum! de Philip et Erin Stead

Un album poétique et sensible, un bel hommage au monde animal!

Album pour la jeunesse à partir de 3 ans

A-A-A-A Atchoum!
de Philip et Erin Stead 

Editions Kaleidoscope, première parution en 2011, illustrations d’Erin Stead, texte de Philip Stead,
40 pages, 13 euros

Thèmes : amitié – complicité – 05

 

Présentation de l’éditeur:

« Amos travaille au zoo.

Malgré des journées bien remplies, il trouve toujours le temps de passer voir ses vieux amis.

Mais, ce matin, atchoum! Amos se réveille enrhumé, et il doit rester au lit.

Que vont faire ses amis sans lui? »

 

 

Magnifiquement illustré par Erin Stead, cet album tout en douceur raconte une belle histoire d’amitié entre un vieil homme gardien de zoo et les animaux dont il s’occupe. Grâce à son dévouement, le jour où il doit s’absenter à cause d’un mauvais rhume, Amos recevra tout le réconfort qu’il mérite pour avoir si bien pris soin de ses amis pendant toutes ces années.

Cette histoire toute simple m’a beaucoup touchée, c’est un très bel hommage à l’intelligence relationnelle des animaux. Chacun d’entre eux a le petit geste qui change tout. Il faut dire que leur ami fait la même chose pour eux chaque jour, sans se lasser et toujours avec bienveillance.

~Melissande~

 

+ Le site de l’illustratrice

+ Le site de l’éditeur

+ D’autre livres de Philip et Erin Stead : L’enlèvement du prince Oléomargarine

Nous suivre et partager :
error0