L’oracle della Luna – BD ado/adulte

Oracle OracleL’oracle della luna

* * * * *

T1 : Le maître des Abruzzes
Frédéric Lenoir & Griffo (ill.)
Glénat (2012)

* * * * *
Adapté du roman de F. Lenoir (Chez Albin Michel)

* * * * *

Italie, XVIème siècle, massif des Abruzzes. Des paysans, prêts à brûler la maison d’une soi-disante sorcière, trouvent dans sa cave un homme dans le coma et couvert de tatouages. Persuadés que c’est là l’œuvre du Diable, ils l’emmènent au monastère le plus proche. Là, d’étranges faits se produisent : Deux moines sont assassinés en voulant protéger l’homme, qui a fini par se réveiller, mais ne parle toujours pas. Il se révèle aussi être un peintre de talent. Quand enfin il retrouve la parole, c’est pour raconter une bien étrange histoire…

* * * * *

Pour commencer, j’adore cette couverture et sa couleur magnifique. J’aime beaucoup le dessin -assez « classique »-, et surtout les couleurs employées, le plus souvent assez vives et très lumineuses, mais parfois plus sombres pour les scènes intérieures ou encore la nuit. Grâce à elles, on ressent très bien l’ambiance moyenâgeuse !

Quand à l’histoire, je regrette amèrement de ne pas avoir les autres tomes sous la main car elle est pleine de rebondissements et d’aventure ! Et l’on referme ce premier tome avec tout un tas de questions qui restent, bien sûr, sans réponses pour le moment… Un très bon moment de lecture !

Si vous aimez les bandes dessinées avec un fond historique, vous devriez apprécier celle-ci.

* * * * *

Le tome 4 est paru en 2016

Pour feuilleter les 10 premières pages sur le site de l’éditeur

Le site de Frédéric Lenoir

Griffo, sa bio et sa bibliographie sur BdGest

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Moka

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Juin – La musique : 1ère partie, le rock’n’roll !

Et pour ce thème de la musique, j’ai écouté plein de livres-cd très sympa !! Le premier, sur le Rock’n’roll, avec le fameux Elvis Presley !

Rock’n’roll

ς ς ς ς ς

Rock'n'rollElvis Presley dans la collection « découverte des musiciens » chez Gallimard Jeunesse (2012)

Texte écrit par Stéphane Ollivier – Illustrations de Rémi Courgeon – Raconté par Éric Caravaca

ς ς ς ς ς

Un mot tout d’abord de cette collection : elle s’adresse aux enfants de 6 à 10 ans et présente aussi bien de la musique classique, que du jazz, du rock ou de la variété (même s’il y a beaucoup plus de musique classique). Chaque livre-cd raconte l’enfance du musicien et la façon dont ce qu’il a vécu a « nourri » sa musique. Tout au long du livre, des questions sont posées à l’enfant pour l’inciter à réfléchir à ses propres désirs.

ς ς ς ς ς

La première partie relate l’enfance, très pauvre, d’Elvis et sa découverte de la musique quand ses parents lui offre une guitare. La deuxième partie est plus documentaire et parle de sa carrière avec beaucoup de photos, d’Elvis bien sûr, mais également de pochettes de disques, d’affiches de films. Quelques repères historiques très intéressants sont également donnés.

En plus de l’histoire, agréablement racontée par Éric Caravaca, il y a une ou deux chansons par double page. Certaines chantées par Elvis, d’autres non. Une légende en bas de page indique le nom du chanteur et le titre de la chanson. J’ai beaucoup aimé le mélange d’illustrations colorées et un peu « vieillotes » avec les photos en noir et blanc.

ς ς ς ς ς

N’étant pas spécialement « fan » de rock’n’roll, même si j’aime bien, je n’avais pas écouté de chansons d’Elvis depuis fort longtemps. J’avoue que j’ai passé un très bon moment à écouter l’histoire pas toujours très drôle, du King ! Un moment sympa à partager avec son/ses enfant(s).

N’hésitez pas à aller écouter un extrait sur le site de l’éditeur, Gallimard.

Le site du King

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Quelques albums pour les 3/4 ans

Quelques albums édités au fil des ans par les éditions « Lire c’est partir »

0_0_0_0

L’imagier des contraires – Judith Pincemin & Andrea Petrlik (2013)

J’aime beaucoup les illustrations de cet imagier. Elles sont très colorées, naïves, amusantes et on voit les coups de pinceaux, je les trouve très chouettes ! Celle du milieu (Immense/minuscule) est dans le sens de la hauteur, j’ai bien aimé le changement et c’est bien trouvé.

Le texte est simple, mais rythmé, poétique et plein d’humour, tout ce que j’aime. Ci-dessous le premier « contraire » présenté (Doux/Piquant) Spécial Sophie Hérisson bien sûr !!!

Le site de l’illustratrice (en anglais, mais pour voir les illustrations ce n’est pas très gênant !)

QuelquesHistoire des Walimous – Judith Pincemin & Corinne Degorre (2012)

Du même auteur, mais avec une illustratrice différente.

Dame Girafe rencontra Mr Éléphant. Elle se dit « comme ses oreilles sont belles, comme il a l’air gentil ! » et l’éléphant se dit « Comme son cou est long et fin… » Et les yeux dans les yeux, ils tombèrent amoureux… Ce qui donna un petit « Walimou » (plusieurs couples au fil de l’histoire et une fin plutôt drôle !) Les illustrations sont des « montages ». Des animaux en pâte à modeler photographiés sur des fonds dessinés. C’est très coloré et très joyeux !

L’histoire quand à elle est pleine d’amour et de tolérance, c’est une vraie ode à la différence !

Ces deux albums m’ont beaucoup plu !!

0_0_0_0

Quelques

Le grand embouteillage – Thierry Laval (2014)

Plus d’illustrations par ici

Dans sa voiture, son camion, le bus, sur la mobylette tous s’impatientent et se demandent la raison de ce gigantesque embouteillage !! Et la réponse, bien sûr, n’arrive qu’à la dernière page (et je pense qu’elle ne manquera pas de vous surprendre !!)

Le texte est amusant et les illustrations, gaies et colorées avec des personnages et des animaux aux bouilles toutes rondes ! Les couleurs ont vraiment beaucoup de « pêche » comme vous pouvez le voir sur la couverture.

 

Quelques

Zoé et les doudous – Thierry Laval (2011)

Zoé farfouille dans son coffre à doudous. Elle a décidé qu’il lui fallait un doudou préféré. Oui mais voilà, c’est compliqué ! L’un est trop grand, l’autre trop petit, trop mou, trop vert, rien ne va ! Zoé est dépité et se met à pleurer…

Là encore, le texte est simple mais amusant et les illustrations toutes en rondeurs. Très coloré également, mais les couleurs sont bien plus douces que dans l’album précédent.

De cet auteur, Sophie vous a déjà présenté « Cherche et trouve géant parmi les animaux »

0_0_0_0

Quelques

Mon premier alphabet – Agnès Rosenstiehl (2007)

Après avoir cherché tout ce qui commence par la lettre concernée à chaque page, vous pourrez vérifier que vous avez tout trouvé à la fin de l’album. Et il y en a des mots à chaque page !!

De très jolies illustrations, fines, délicates, pleines de détails et de douceurs.

De cette auteure, la maman de « Mimi Cracra » entre autres, nous vous avons déjà présenté un autre imagier « Les machins qui roulent » (2ème album présenté)

0_0_0_0

Nous vous avons déjà présenté ici cet éditeur pas comme les autres.

Lire Éditions Lire c’est partir

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La ruée vers l’ or – Klondike 1897 – BD

   Or Or

L’ or sous la neige

Éric et Jean-Marc Stalner

D’après le roman de Nicolas Vanier

Éditions 12 bis & XO

* * * * *

T.1 : Klondike / T.2 : Mersh / T.3 : Ici, tu es ce que tu fais

* * * * *

Or

Chilkoot Pass – Alaska – 1897   

1897. Matt, un jeune américain alléché par les annonces des journaux (Gold ! Gold ! Gold !) débarque en Alaska au milieu de milliers d’autres personnes, des hommes pour la plupart. Tous viennent dans l’espoir de faire fortune rapidement. Quelques-uns réussiront (entretenant ainsi cette ruée vers l’or), certains pas assez ou mal équipés, mourront (de froid, de faim) et d’autres, dépités, dégoûtés, fatigués, repartiront.

Matt, lui, va tomber amoureux. De l’Alaska. Il va continuer à chercher de l’or bien sûr, mais loin des hommes, des bars avec filles et alcool, des bagarres… Seul avec ses chiens, en pleine nature, il va finir par trouver la liberté et une sorte de paix.

* * * * *

En  lisant cette bd, on sent que le livre qui en est à l’origine a été écrit par quelqu’un qui aime le Grand Nord. Moi qui suis plutôt casanière (j’adore l’aventure dans les livres, on a tous les avantages sans les inconvénients style moustiques, araignées et autres serpents !) je me prenais à rêver à aller vivre comme Matt dans sa cabane avec ses chiens (pas d’odeur non plus dans les livres, c’est parfois un très gros avantage !)

Bon, j’avoue, je n’ai pas vu la neige depuis longtemps et ça me manque un peu !!

Le dessin est assez « classique », mais les paysages donnent vraiment envie d’aller se balader là-bas… (il fait juste un peu trop froid pour moi !) J’ai bien aimé aussi le côté « écolo » (les chercheurs d’or détruisaient beaucoup sur leur passage…)

Une bd dépaysante et très agréable !

* * * * *

En lisant cette bd, j’ai repensé à cette bd de Chabouté « Construire un feu » adaptée d’une nouvelle de Jack London (que l’on croise dans le tome 1 de « l’or sous la neige ») Je ne l’avais pas présentée, mais Noukette en parle très bien !

* * * * *

Pour feuilleter les premières pages du tome 3, c’est par ici (pas de « spoil » !)

D’Éric Stalner, nous vous avons déjà présenté : Blues 46 et la zone

Site de l’auteur : Les carnets d’Éric Stalner

* * * * *

La ruée vers l’ or – Charlie Chaplin (1925)

Si jamais ce petit bijou du cinéma muet vous avait échappé, regardez-le d’urgence !!

La bd de la semaine

Cette semaine, ça se passe chez Stephie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer