Centaurus – Série SF en cours

Centaurus

Centaurus

Centaurus

Centaurus

Leo – Rodolphe – Janjetov

Delcourt

^^^^^

T1 : Terre promise (2015)

T2 : Terre étrangère (2016)

T3 : Terre de folie (2017)

^^^^^

June et Joy Osmond sont jumelles. June est un peu spéciale mais je vous laisse découvrir en quoi (la réponse est dans les premières pages présentées ci-dessous). Les deux sœurs ont un chevalier servant fort comme un bœuf, mais un peu inculte, Bram. Les 3 jeunes gens, qui habitent le même village, sont recrutés pour faire partie d’une expédition de reconnaissance sur une planète, Vera, dont on ignore tout, sauf qu’elle pourrait être une « nouvelle » Terre… (je n’en dis pas plus, j’ai horreur de dévoiler des éléments de l’histoire que j’ai aimé découvrir)

^^^^^

Le premier tome, « Terre promise » nous permet de faire connaissance avec le contexte, le lieu, les personnages. Mais de nombreuses questions restent posées à la fin de ce tome. Qui est responsable du trou dans la coque ? Que craint June ? Et qu’est-ce qu’il y a dans la dernière case de ce tome 1 ??? Bref, un tome d’introduction.

Dans « Terre étrangère », le tome 2, avec la visite de la planète de nouveaux dangers apparaissent, mais de nouvelles questions également, comme par exemple celle concernant les jumeaux ou encore les étranges créatures rencontrées en chemin… Avec là encore, une dernière case surprenante !

Quand au tome 3, « Terre de folie », loin d’apporter des explications, il apporte encore et toujours de nouvelles questions. Avec , une fois de plus, une dernière case (Mais où va June ??) qui donne, bien sûr, envie d’avoir la suite ! Que je n’ai pas bien évidemment…

^^^^^

Un petit bémol : Janjetov fait parfois plein de petits traits sur les visages, pour marquer la barbe, les rides, les ombres… J’aime pas, je trouve ça moche. Heureusement, il n’a pas fait ça sur toutes les têtes ! Et c’est surtout très visible dans le tome 1, ça se « calme » un peu dans les suivants. Par contre, les différentes « bestioles » sont bien flippantes !

Sinon, j’ai bien aimé l’histoire, il y a pas mal de surprises et beaucoup de questions ! Certains passages de l’histoire m’ont fait penser à un film, la suite dira si je me suis trompée (probablement !) ou non.

Bref, même si ça ne vaut pas ma série préférée de Leo « Aldébaran + Bételgeuse + Antarès » (que je dois relire/terminer maintenant que je les ai tous !), j’ai lu ces 3 premiers tomes de Centaurus avec beaucoup de plaisir et j’attends le tome 4 avec impatience, même si, à mon avis, il y aura plus de 4 tomes (Bon, je viens de voir que c’est un cycle prévu en 5 tomes…) ;)

Mon Homme a bien aimé également (et ce n’est pas un grand lecteur de bd, il en est resté aux « classiques » Astérix ou Lucky Luke » de son enfance).

En bref, si vous aimez l’aventure + la SF, Centaurus pourrait bien vous plaire !

^^^^^

Pour lire les premières pages du tome 1

Centaurus

 

 

Le tome 4 « Terre d’angoisse » est paru le 13 juin (et je ne l’ai pas !!! Sniff…)

 

 

De Rodolphe et Leo, Sophie vous a déjà présenté des tomes de Namibia et Survivants

Cette semaine nous nous retrouvons chez

Le bidule – Album jeunesse au charme « rétro » !

bidule

Le bidule

Corinne Boutry & Toni Demuro
Coll. Rêves bleus
Éd. D’Orbestier (2015)
*****

« Monsieur Banal ne faisait jamais rien d’extraordinaire ». Ainsi commence cet album de petit format (14,5 x 21 cm).

Et en effet, chaque jour ressemble au précédent, Mr Banal a une vie très bien réglée. Jusqu’au jour où… Il trouve quelque chose par terre, un « bidule ». Quelque chose de tout petit, mais qui, progressivement, va prendre une grande place dans sa vie jusqu’à la chambouler totalement.

*****

La jolie histoire que voilà ! Comment, grâce à un petit déclic, un petit « bidule », un homme jusque là réservé et sans aucune fantaisie, va, petit à petit, s’ouvrir aux autres…

Une histoire simple, mais très agréable, avec même une pointe de suspense puisqu’on met un certain temps à nous dire ce qu’est ce fameux bidule ! (non je ne vous dirai pas ce que c’est, vous n’avez qu’à lire l’album et pis c’est tout !)

C’est la couverture de cet album qui m’a tout d’abord attirée. Je trouve le point de vue original. Pas vraiment une « contre plongée », mais plutôt un point de vue qui part presque à ras du sol, à hauteur des yeux d’un chat… (Et puis la bagnole est super belle !) J’ai aimé aussi le dégradé du ciel en grandes bandes. Bref, je trouve cette couverture très jolie !

Et j’ai également beaucoup aimé les illustrations intérieures et la façon, très originale, qu’à l’illustrateur « d’apposer » la couleur en larges bandes (ce qu’on ne voit pas, bien sûr, sur l’image que j’ai choisi ci-dessous…) pour le ciel, la végétation, le sol… Une histoire avec un petit air rétro puisque je pense qu’elle se passe dans les années 40/50 si l’on en croit les meubles et les voitures, mais qui aurait pu se dérouler à n’importe quelle époque.

bidule

Un ♥ pour ce très bel album dont j’ai bien aimé l’histoire et adoré les illustrations !

***

Le nom de l’auteure ainsi que celui de l’illustrateur ne me disaient rien à priori… Erreur ! En cherchant un peu, je me suis aperçue que Corinne Boutry avait adapté le conte « La légende du papier découpé de Yangzhou » (très joliment illustré par Isaly) que je n’ai pas encore lu mais que j’avais noté en le voyant passer sur un blog… (j’ai retrouvé, c’est sur celui de Blandine Vivrelivre).

Et en ce qui concerne l’illustrateur, Toni Demuro, j’ai été attirée à de nombreuses reprises par des couvertures d’albums qu’il a illustré : Je ne les ai pas encore lus, mais ça viendra !

    

*****

Le blog de l’auteure Corinne Boutry

Celui de l’illustrateur Toni Demuro

C’est ma   participation au challenge albums 2018

challenge albums 2018

Black Beauty -Album – Mois Anglais

 

Black

Black Beauty

D’après le roman d’Anna Sewell (1877)
Adapté et illustré par Ruth Brown
Gallimard Jeunesse (2015)
******

Black Beauty est le premier roman a avoir été écrit en se mettant à la place d’un animal. Anna Sewell, souvent malade, se promenait en calèche tirée par des chevaux. Témoin de certains mauvais traitements, elle écrivit ce roman pour essayer d’améliorer les conditions de vie et de travail des chevaux.

******

Cet album vaut surtout pour ses jolies illustrations. L’histoire est en fait une succession de choses vécues par le cheval, sans forcement de liens entre elles, ce qui donne l’impression de quelque chose de très décousu. Et, sans avoir lu le roman, je pense que c’est dû à l’adaptation, au fait d’avoir réduit fortement le nombre de pages (de 270 pages pour l’édition Folio, on passe à une dizaine ici…)

De plus, d’après ce que j’ai pu lire ici ou là, le roman d’Anna Sewell dénonçait les mauvais traitements faits aux chevaux et proposait de possibles améliorations. Ici, rien de tout ça. Il y a de bons ou de mauvais maîtres, c’est tout.

Bref, j’avoue avoir été un peu déçue par cette adaptation, malgré de belles illustrations.

******

Parmi ses ouvrages les plus célèbres de Ruth Brown, il y a : «Une histoire sombre très sombre» présenté ici par Sophie, «Le voyage de l’escargot», «Dix petites graines», «Le visiteur de Noël»…

Cet album participe au Mois Anglais chez Lou & Cryssilda,

ainsi qu’au Challenge je (re)lis des classiques

et, bien sûr, au Challenge Albums !

classiques

challenge albums 2018

Hyver 1709 – BD Aventure historique

Hyver Hyver

Hyver 1709

Sergeef & Xavier

Glénat (2015/2016)

****

Aventure historique en 2 tomes

****

Quand l’hiver est très froid, le gel peut tuer.

Mais quand l’hiver s’éternise, c’est pire encore car les grains semés meurent sous la terre et la famine frappe aux portes.

En cette période de guerre, le grain qui nourrit les soldats devient plus précieux que l’or et une cargaison de blé peut attirer bien des convoitises…

****

J’aime les bandes dessinées historiques, et la couverture de celle-ci me tentait beaucoup. Le titre aussi, avec son « y » à Hyver, qui lui donne un air vieillot. Mais… Car il y a un gros « mais » :

J’ai trouvé le scénario plutôt léger, et au final, pas très original. A réserver peut-être aux connaisseurs de cette époque ou aux férus d’Histoire de France ?

Par contre, le dessin m’a beaucoup plu, même si j’ai une ou deux réserves là aussi : j’ai trouvé les coloris un peu ternes, tristes, manquant de contrastes. Et j’ai parfois eu du mal à reconnaître les personnages, ce qui n’aide pas à la lecture !

Bref, arrivée à la fin du tome 1, j’étais très déçue. Et bien que j’ai trouvé le tome 2 légèrement meilleur, le scénario est toujours un peu maigre et le dessin pas assez précis (personnages).

Dommage…

Mais tout le monde n’est visiblement pas de cet avis, puisque cette bd a reçu 2 prix !

****

http://www.yozone.fr/IMG/jpg/hyver_1_centre.jpg

Le blog de Philippe Xavier, l’illustrateur

Prix du Meilleur dessin, Chambéry BD 2017

Prix du Patrimoine (Corse-Matin), festival de la BD d’Ajaccio 2016

Le blog de Nathalie Sergeef

Sur la page de Glénat dédiée à Philippe Xavier, vous pourrez voir plusieurs « teasers »

Cette semaine nous sommes chez Moka, Au milieu des livres