Facteur pour femmes – BD Ado/adulte

Facteur  Facteur pour femmes ♥

Didier Quella-Guyot & Sébastien Morice
Grand Angle
Bamboo (2015)
^^^^^

Quelque part en Bretagne, sur une île. 28 juin 1914, la mobilisation générale est déclarée, tous les hommes valides doivent partir faire leur devoir. Maël ne le sait pas encore, mais c’est une nouvelle vie qui commence pour lui.

Maël a un handicap, un pied tordu. Sa vie jusqu’à présent c’était aider son père à la ferme, se promener en vélo sur les chemins et repeindre les statues de l’église. Tous les hommes étant partis au front, il est le seul à pouvoir faire le facteur, à relier toutes les fermes, à porter à toutes les femmes de l’île des nouvelles de leur père, leur mari, leur frère…

Il va leur apporter des nouvelles, de l’espoir et même un peu plus que ça…

^^^^^

Facteur

C’est une bd qui se déroule pendant la 1ère guerre mondiale, mais pour autant, on ne la « voit » jamais ou presque. Les couleurs sont éclatantes, lumineuses, chaleureuses.

Pas du tout ce à quoi on s’attend dans une bd qui parle de cette période. Le cadre est original, puisqu’il s’agit d’une île bretonne qui ne « subit » donc pas la guerre sur son sol (même si tous les hommes, ainsi que la plupart des bêtes ont été réquisitionnés).

L’histoire est passionnante : on voit ce jeune homme murir, s’épanouir au contact de ces femmes. Il devient plus sûr de lui, peut-être même un peu trop !

 ^^^^^

J’ai aimé : Les illustrations, les couleurs, l’histoire, tout m’a plu !!

Je n’ai pas aimé : que ça se termine ! ;)

Facteur

^^^^^

Feuilleter quelques pages sur le site de l’éditeur

D’autres que moi ont aimé : Jérôme, Le petit carré jaune, Noukette, Les lectures de Caro, Lecturissime, Blandine

parenthèse     

Cette semaine, c’est chez  Moka  / Cette lecture participe aussi au Challenge 1ère guerre mondiale chez Blandine

Les enfants de la résistance – BD jeunesse

enfants  

Les enfants de la résistance

Benoît Ers & Vincent Dugomier
Le Lombard (2015 – 2016 – 2017)

#####

Série en cours – 2nde guerre mondiale

Le tome 1 a reçu le « Prix des collèges » au Festival International de la BD d’Angoulême

#####

Tome 1 : Premières actions (2015)

Été 1940. Deux mois après son entrée en guerre, la France est vaincue. Pétain a signé l’armistice, la France est désormais coupée en deux. François et Eusèbe, 13 ans, vivent dans un village en zone occupée. Eusèbe est un jeune garçon plein de fougue avec une conscience politique bien développée pour son âge mais pas forcement toujours conscient des répercussions de ses actes ou bien tout simplement même du danger ! Il entraîne dans ses aventures son ami François, ainsi que Lisa, une jeune orpheline recueillie par les parents d’Eusèbe…

Tome 2 : Premières répressions (2016)

Lisa est officiellement recueillie par les parents d’Eusèbe et les 3 enfants continuent leurs actions. Mais ils sont parfois imprudents (ils n’ont que 13 ans !), et pas toujours conscients des risques. Autour d’eux, la résistance s’organise dans le village.

Un second tome qui permet de comprendre comment est née et surtout comment s’est organisée la résistance.

Le tome 3 : Les deux géants est sorti en février 2017 – Je ne l’ai pas encore lu… (En fait si, c’est fait depuis hier !!)

C’est toujours aussi intéressant, sauf que je trouve vraiment que les gamins comprennent beaucoup de choses très vite (voir l’histoire du cuivre !). Alors soit c’est pour les besoins de l’histoire (ce que je peux comprendre, même si ça me perturbe un peu) soit les enfants grandissent vraiment très très vite en temps de guerre (ce qui est malheureusement fort possible).

Je pense malgré tout que c’est une série indispensable pour les CDI et les bibliothèques…

#####

On peut apprendre des tas de choses en lisant ces bd, il y un côté très didactique. Un dossier documentaire de 7 pages clôt chaque tome. Les dessins sont assez « classiques » mais les visages très expressifs.

Cette histoire d’enfants résistants ne m’a pas parue trop crédible… Jusqu’à ce que justement je lise la dernière page de la partie documentaire !

Une phrase de la partie documentaire que je trouve très importante « Ce drame (l’exode) a touché, de près ou de loin, chaque famille de France. À l’heure où le nombre de réfugiés n’a jamais été aussi important dans le monde, il est utile de se souvenir que nos grands-parents ont aussi été un jour des réfugiés. »

En bref, une bd qui m’a bien plu pour son côté pédagogique et ses illustrations « vivantes et énergiques ».

#####

Le mini-site de l’éditeur avec carte interactive, infos sur la série et les auteurs et un espace pédagogique (avec prêt gratuit d’une expo sous certaines conditions)

Autres bd présentées sur ce blog, sur le thème de la seconde guerre mondiale : Le sursis, Dent d’ours, Maus, L’enfant cachée, Résistances, La mouette, L’envolée sauvage

14

Cette semaine nous sommes reçus par Noukette

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La gloire de mon père et …

Gloire  le château de ma mère

Serge ScottoÉric Stoffel (Scén.)
Morgann Tanco (ill.)
D’après l’œuvre de Marcel Pagnol
Coll. Grand Angle

Ed. Bamboo (2015 et 2016)

Ω Ω Ω Ω Ω 

Le roman de Marcel Pagnol, « la gloire de mon père », premier volet de ses souvenirs d’enfance, date de 1957.

Mais c’est d’une telle fraicheur qu’on a vraiment du mal à le croire !

Gloire

Il s’agit d’une autobiographie romancée, de souvenirs d’enfances remodelés -et probablement embellis- par le temps. Un « classique » toujours aussi frais, toujours aussi vendu et adapté aussi, que ce soit en bd comme ici, ou en films.

Ω Ω Ω Ω Ω 

Dans le premier tome, « La gloire de mon père« , le jeune Marcel, alors âgé d’une dizaine d’années, découvre, lors de vacances familiales, la chasse, la liberté, la garrigue et le massif du Garlaban.

Dans le second volet, « Le château de ma mère« , les enfants ont poussé, la famille s’est agrandie mais les aventures dans la garrigue sont toujours aussi pleine de vie et de surprises !

A la fin de chacun des 2 tomes, une petite partie documentaire avec photos apporte un nouvel éclairage sur cette œuvre.

Ω Ω Ω Ω Ω 

Si vous avez lu les romans, ou vu les films, ces bd vous plairont également. Et si vous ne connaissez pas, mais, mais, qu’attendez-vous ? Il est grand temps de rencontrer Pagnol et ses souvenirs… (plus ou moins enjolivés, ok, mais on s’en fiche !! C’est chouette et pis c’est tout !)

TOUT ! Je pense que tout m’a plu dans ces deux bandes dessinées !!

Le fabuleux texte de Pagnol bien sûr, lu il y a déjà bien des années et dont j’ai retrouvé ici toute la fraîcheur et l’humour. Même si cela se passe dans les années 1900, les thèmes de ces bd sont intemporels : L’enfance, la famille, la fratrie, l’amitié, les vacances, la Provence !

Le dessin aussi m’a enthousiasmée, avec ces personnages aux bouilles expressives et naïves, ces paysages secs, écrasés par la chaleur et néanmoins si plaisants…

Un gros coup de cœur pour ces deux magnifiques bd.

Gloire

La bd de la semaineChez Steph Ft 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bulle et Bob

Découvrez Bulle et Bob, deux enfants qui vont découvrir aujourd’hui le jardin, et faire des gâteaux en cuisine. Deux héros récurrents, doux comme les illustrations d’Ilya Green.

Bulle et Bob

Albums pour enfants dès 2 -3 ans

Bulle et Bob  dans la cuisine

Bulle et Bob au jardin

de Natalie Tual

illustré par Ilya Green

Didier Jeunesse, 2016
Les P’tits Didier, 32 p.
9782278084517, 5€

 

Bulle et Bob se sont de petits albums souples et carrés (pour cette réédition poche), au charme très classique. Vous pouvez les retrouver en grand format accompagnés de douces chansons sur CD, dans la collection Polichinelle.

Malgré ce petit format, ce n’est pas album pour les tout tout petit, mais bien une véritable histoire. Bulle et Bob sont des histoires assez complexes, qui alternent récits et dialogues. Il y a un côté très pédagogique, malgré l’absence des adultes. Avec Bob et Bulle ont apprend à planter des végétaux dans le jardin, mais on croise aussi du persil, des tomates, des fraises… et un ver de terre !

Bulle et Bob sont deux enfants comme les autres, avec leurs caractères et leurs jeux. Simplicité est vraiment le terme qui les définit le mieux… ce qui n’empêche pas que leurs histoires allient douceur et découverte.

Les dialogues entre les deux enfants, qui se chamaillent toujours doucement, assortis des douces illustrations et de l’absence des adultes, me font penser à des histoires Montessori, entre autonomie et apprentissage de ce qui nous entoure. Dans la cuisine comme dans le jardin, les enfants sont seuls et Bob, plus grand, accompagne Bulle pour faire des gâteaux. Seule l’utilisation du four requiert l’intervention de Miette, leur grand-mère.

La série Bulle et Bob offre de jolies histoires, calmes et réfléchies, pleines de libertés et de découvertes simples.


+ Le site d’Ilya Green

+ En savoir plus sur Natalie Tual

+ D’autres albums de Natalie Tual :

Et d’autres d’Ilya Green :
Ilya Green - Voilà voilà.Berceuses