Les royaumes de feu : Dragons et aventure

Les Royaumes de feu est une série entraînante de fantasy avec pour personnages principaux cinq dragons plein de courage.

Les royaumes de feuRoman jeunesse dès 9 ans

Les royaumes de feu

1. La Prophétie

de Tui T. Sutherland

Gallimard Jeunesse, 2015
traduit par Vanessa Rubio-Barreau
400 pages
9782070661831, 16€
disponible en epub et pdf

Les Royaumes de feu est dans la droite ligne des romans animaliers d’aventure comme La Guerre des Clans, avec cette fois ci le thème porteur des dragons. L’intrigue est prenante, et les enfants comme les adultes se laissent prendre à cette aventure fantastique.

Dans un monde en guerre, Pyrrhia, qui semble dominé par les dragons, une prophétie sème le trouble : seuls cinq jeunes dragons nés lors de la Nuit-la-plus-Claire pourront mettre fin aux combats et apporter la paix. Mis en sécurité alors qu’ils n’étaient encore que des oeufs, Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny  ont grandi enfermé dans une grotte. Ils rêvent maintenant de voler de leurs propres ailes plutôt que d’accomplir leur destin…

Ils vont donc tous les cinq partir à l’aventure, et surtout à la découverte du monde qui les entoure. Une découverte du monde extérieur pleine de surprises et de rebondissement, avec beaucoup de violence et de combats.

Argil, dragon de boue et héros du premier tome, nous permet de découvrir au fil des pages l’univers très riche, fantasy, créée par Tui T Sutherland. Les premiers pas sont aussi difficile pour les jeunes dragons que pour nous tant il faut essayer d’appréhender de nombreux personnages secondaires. L’intrigue est très riche, et les pages se tournent rapidement. 5 autres tomes suivent, qui ne perdent rien du côté prenant. Le deuxième tome, La princesse disparue, va permettre de découvrir les dragons des mers avec Tsunami. Ce deuxième tome est plus posé, plus facile à appréhender grâce à une intrigue plus concentrée mais tout aussi intéressante. On continue l’histoire avec Au cœur de la jungle, qui nous entraîne dans le royaume de la pluie. Gloria et ses amis se retrouvent une fois de plus confrontés à de nombreux dangers… Dans le quatrième tome, Comète est capturé par son clan, au royaume de la Nuit, et va enfin pouvoir montrer sa vraie valeur. Le premier cycle s’achève avec La-Nuit-la-plus-claire. Sunny, la dragonette des Sables, compte bien arrêter la guerre… même seule !

Les royaumes de feu à tous les atouts pour plaire aux jeunes adolescents, et elle réussi pleinement son pari : malgré de gros tomes, mes élèves se conseille beaucoup cette saga. Ces héros dragons sont de vrais personnages attachants, avec une sensibilité, des points faibles et forts, bref on en oublierai presque que ce ne sont pas des humains. Ce caractère bien tranché des 5 dragons, assortis de personnages secondaires redoutables contribuent à créer une atmosphère de fantasy très intéressante. Les héros sont personnifiés dans leur pensée, leur organisation, mais permettent aussi des aventures bien plus dangeureuses et violentes qu’avec des adolescents. Une belle façon de créer une distance avec la violence pour les jeunes lecteurs.

Les Royaumes de feu est une saga bien menée et aux personnages inoubliables : les dragonnets les plus intrépides que l’on connaisse !


+ D’autres histoires de Dragons :
Dragons    Résultat de recherche d'images

+ Sur le site de Gallimard jeunesse avec la possibilité de télécharger un joli fond d’écran !

+ Challenge YA#6

Voyage, voyage, dans le temps ! bd jeunesse

Voyage

Le Pass’Temps

Les joyaux de la couronne

Carbone & Ariane Delrieu (ill.)

Jungle (2016)

* * * * *

Marie et Léo cherchent des idées de déguisement pour le carnaval. Et quel meilleur endroit pour ça que le grenier de leur grand-mère, une ancienne costumière ? Léo trouve un costume de chevalier, Marie une belle robe. Mais quand ils se regardent dans le miroir, il se passe quelque chose d’étrange et ils se retrouvent projetés dans le passé, en mai 1514…

* * * * *

Une jolie aventure historique ! J’ai bien aimé l’histoire, mais aussi les dessins (malgré les « nez » des personnages que je trouve très bizarres), j’ai également apprécié la mise en pages sans « cadres » juste des vignettes aux bords arrondis (ça donne une certaine douceur !) et il y a en plus à la fin un supplément historique sur les personnages, l’époque, la culture ou encore l’architecture de l’époque à laquelle se déroule cette histoire.

* * * * *

Vous pourrez voir les 5 premières planches sur le site de l’éditeur

Le site de Carbone, la scénariste

Ariane Delrieu : son blog, son book

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Le jardin de Minuit

Edith

D’après le roman de Philippa Pearce

Coll. Noctambule

Éd. Soleil (2015)

^ ^ ^ ^ ^

Le frère de Tom ayant la rougeole, celui-ci est envoyé chez son oncle et sa tante pour le début des vacances. Il n’est pas ravi, d’autant plus que c’est une maison de ville sans jardin et qu’il y a des barreaux à la fenêtre de sa chambre… Tom n’a pas le droit de sortir (au cas où il serait contagieux) il s’ennuie, il écrit à son frère, lui raconte qu’il y a peu de livres et que ce sont des livres « de filles », que la nuit il n’arrive pas à dormir et qu’il se promène dans la maison pour passer le temps et bouger un peu. Mais une nuit, alors qu’il compte les coups de la vieille horloge pour savoir l’heure, il compte « 13 » coups ! Et décide d’aller voir quelle heure peut bien indiquer une horloge qui sonne 13 fois… Pour y voir clair, il entrouvre la porte de la maison, et là, contrairement à ce que lui ont dit son oncle et sa tante – « Il n’y a rien derrière la maison Tom, juste une cour exiguë où  l’on met les poubelles« , il y a un jardin immense !! Dans ce jardin, il rencontrera Hatty, une petite fille qui semble ne pas vivre à la même époque que lui…

^ ^ ^ ^ ^

Hatty est-elle un rêve, un fantôme ? Imaginaire ou réalité ?  Les deux sont si bien mêlés que rapidement on ne se pose même plus la question ! C’est comme ça, c’est tout… Et on se retrouve comme Tom, impatient que la nuit arrive pour aller dans le jardin…

Si j’ai adoré cette histoire, je n’ai pas spécialement apprécié le dessin (surtout les têtes des personnages en fait, j’aime bien le reste) et par contre j’aime beaucoup la couverture qui m’avait fortement attirée !

Et ce qui est sûr, c’est que je ne connaissais pas ce « classique » de la littérature anglaise et que cette bd m’a donné très envie de le lire !!

^ ^ ^ ^ ^

Sophie a beaucoup aimé « le jardin de Minuit« 

Les premières planches sur le site de l’éditeur

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Stéphanie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2017 : ce mois-ci, j’ai lu aussi…

201720172017

* * * * * * * * * *

Les filles au chocolat T.1 : Cœur cerise : Bd fidèle au roman

De Raymond Sébastien et Anna Merli – éd. Miss Jungle (2017) – Adapté par V. Grisseaux d’après le roman de C. Cassidy

Cherry et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre enfants. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais à peine arrivée, elle va craquer bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles sœurs et le charme irrésistible de Shay…

J’ai lu le premier tome de cette série en roman et je dois dire que, selon mes souvenirs, cette bd est tout à fait fidèle au roman. Par contre j’avoue ne pas avoir tellement accroché aux dessins (un peu trop style « manga ») et couleurs (trop sirupeuses pour moi !! Et pourtant, j’aime le rose.)

* * * * * * * * * *

Manga : Les aventures de Tom Sawyer

De Mark Twain & Aya Shirosaki (ill.) – Éd. Nobi Nobi ! (2015)

Garnement espiègle, Tom Sawyer n’a rien contre l’école, surtout quand on y croise de jolies filles comme Becky Thatcher. Seulement, à choisir, il préfère de loin faire les 400 coups et partir à l’aventure avec son ami Huck le vagabond pour jouer aux pirates ou aux bandits. Mais un soir, dans un cimetière désert, les deux compères sont les témoins d’un crime bien réel ! Cette expérience va bouleverser leur quotidien, car le terrible Joe l’Indien, avide de vengeance, court toujours…

Si je ne suis pas fan de manga (j’essaie pourtant, mais rien à faire, je bute sur le sens de lecture et sur le style des dessins !), j’adore, par contre, les aventures de Tom Sawyer ! Mais j’avoue que je préfère de très loin la version roman… Tant mieux si cette version permet de faire connaître cette jolie histoire !

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez voir les premières pages.

* * * * * * * * * *

Ourse et lapin T.1 : Drôle de rencontre

De Julian Gough & Jim Field – Éd. Flammarion Père Castor (2017)

En plein hiver, Ourse se réveille en sentant l’odeur du miel, du saumon et des larves de hanneton. Elle est surprise de voir qu’il neige et que le printemps est encore loin, mais décide de profiter de l’occasion pour faire un bonhomme de neige. En roulant une boule de neige, elle rencontre un lapin grincheux et savant.

J’ai bien aimé cette petite histoire d’amitié qui est fraîche, tendre et très drôle ! Les illustrations sont, de plus, très originales (N & B et vert) et donnent une grande impression de douceur.

Sur le site du magazine « petit quotidien » vous pourrez faire défiler les premières pages.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

No longer héroïne : shojo manga

no longer héroïneLe shojo manga No longer héroïne est un manga avec, évidemment, une histoire d’amour, mais surtout beaucoup de bonne humeur et un brin d’humour !

Manga, dès 10 ans

No longer héroïne

de Momoko Kôda

traduit par Yuko K.

Delcourt, 2013-2015
6,99€

No longer héroïne est un shojo manga plein de bonne humeur, avec, évidemment, une histoire d’amour contrariée. Notre héroïne Hatori est la meilleure amie depuis toujours du garçon qu’elle aime : Rita, un coureur de jupon sympathique, qui ne s’attache à aucune de ses petites copines. Elle s’adresse à nous, en nous expliquant que c’est elle l’héroïne de l’histoire d’amour de Rita, et qu’il va bientôt s’en rendre compte. Sauf que celui-ci rencontre une autre fille, une intello un peu coincée, à laquelle il s’attache. Hatori ne sait plus quoi faire : on est en train de lui voler la vedette de son manga !

Ce manga est très sympathique à lire, à l’image de son héroïne. Ses interventions, un peu naïves, donnent du peps au récit. L’humour n’est jamais bien loin, avec du comique de situation, tant notre héroïne ne sait plus comment attirer l’attention de Rita. Elle tente de s’immiscer entre les deux amoureux, mais toutes ses tentatives se retournent finalement contre elle. Au cours des 10 tomes que dure ce manga, Hatori va évoluer, et va notamment rencontrer un autre garçon, au point de ne plus être sûre de ses sentiments pour Rita.

Les illustrations sont sympathiques et on repère plutôt bien les personnages, même si les couvertures sont souvent peu représentatives des personnages que l’on retrouve à l’intérieur du manga. Couverture que je trouve par ailleurs vraiment très sympathiques, car elles mettent vraiment en avant les personnages principaux.

Un shojo sympathique, qui plait aux élèves (surtout les filles), avec une histoire qui ne traîne pas trop en longueur (pour un shojo…), c’est frais et divertissant !


+ Un manga pour le mois japonnais chez  Hilde et Lou. (1 sur toute la série de livres et mangas que j’avais prévu Résultat de recherche d'imagespour ce mois d’avril, j’ai été comme d’habitude trop rapide sur les lectures, et pas assez sur les articles !)

+ Adapté en film, en 2015, au Japon (je ne l’ai pas trouvé en France, à voir en Vostfr en streaming, donc…) >
Le trailer : https://youtu.be/8ebyrObQVFA
+ titre VO : Hiroin Shikkaku

+ D’autres Shojo à découvrir et faire découvrir aux ados :
Coeur de Hérisson
– Un amour de Bentô
Courage Nako