365 activités scientifiques : expériences ludiques

365 activités scientifiques – blog littérature jeunesse

365 activités scientifiquesLivre d’activités pour enfants dès 6 ans

365 activités scientifiques

Collectif

Usborne, 2015
9781409577386, 14,95€

 

365 activités scientifiques est un gros livre à la couverture cartonnée avec une reliure à anneaux, qui propose des activités scientifiques pour les enfants tous les jours de l’année. Inutile bien sûr de suivre le calendrier, il suffit de feuilleter ce livre au gré des envies, et de son matériel.

La plupart des activités sont de niveaux primaire, mais certaines peuvent être réalisées plus tôt, en étant accompagnés.
Des exemples d’activités pour vous donner envie de tester :
* Comprendre et créer des systèmes de leviers et poulies
* Tester si des substances sont acides ou basiques (citron, coca…) à base d’un indicateur fabriqué.
* Fabriquer de la pluie
* Mesurer la gravité
* Fabriquer de l’encre invisible
* Faire de grosses bulles de savon… et même les colorer et dessiner avec !

De nombreuses activités ludiques donc, mais toujours avec un fond et des explications scientifiques : idéales pour les petits curieux. La plupart du matériel utilisé est vraiment simple et se trouve facilement à la maison ou en grande surface, et dans quelques rares cas à la pharmacie, ce qui permet aux enfants de toujours trouver de nouvelles choses à faire par eux-mêmes, avec ce qu’ils ont sous la main.

Le livre est illustré et accompagné de beaucoup de schémas pour guider dans la réalisation. La mise en page, très classique mais colorée, permet de rapidement comprendre le fonctionnement du livre.

Un livre utile, à commencer pendant les vacances pour prendre le rythme et continuer au fil de l’année ! 365 expériences scientifiques est un  ouvrage ludique et pédagogique, à offrir aux petits curieux. Mini hérissonne est encore trop petite pour ce titre mais c’est le genre de livre que j’adorais petite et j’ai hâte de le partager avec elle.


 

Extrait : (Feuilleter le livre)

 

+ Des liens vers des activités supplémentaires proposées par Usborne.

+ d’autres livres d’activités :

activités pâques  

.

Juin – La musique : 5ème partie, conte du Québec

Québec Le loup de Noël

Un conte du Québec de Claude Aubry

Illustré par Pierre Pratt

Lu par Michel Faubert

Suivi d’un réveillon musical avec le groupe « Bon débarras« 

Éditions La Montagne secrète (2015)

* * * * *

Maître Griboux était un vieux loup. Un vieux loup empêché de chasser par ses rhumatismes, la faiblesse de ses pattes et un odorat défaillant… A tel point qu’en cette nuit de Noël, il ne peut rien attraper, rien se mettre sous la dent. En désespoir de cause, affamé, il décide de se rendre au village le plus proche, pour essayer de récupérer les restes des hommes. Mais hélas, même là, rien à se mettre sous la dent… Rien de rien. Attiré et fasciné par la barre de lumière chaude qu’il voit sous la porte de l’église, Griboux s’approche, glisse son museau dans la fente, pousse la porte et …

* * * * *

Québec

* * * * *

Une belle histoire raconté avec l’accent québecois, ce qui, pour moi, lui donne un charme supplémentaire. Un conte de Noël que j’ai bien apprécié, même si la dernière phrase ne m’a pas vraiment plu. Le style des illustrations ne m’a pas vraiment conquise non plus… J’ai bien aimé certaines des chansons présentées à la suite du conte, pas toutes, mais là encore, tout est affaire de goût.

Sinon, le livre en lui-même est solide, le papier épais, la mise en page soignée, comme tous ceux de cette maison d’édition que j’ai pu voir d’ailleurs !

* * * * *

Le disque inclut 13 enregistrements sonores d’une durée d’environ 53 mn ainsi qu’un fichier imprimable avec le conte illustré et les paroles des chansons.

Le blog de l’illustrateur

Une petite bio du conteur Michel Faubert

Site du groupe « Bon débarras »

Les éditions de la Montagne secrète

Un spectacle a été réalisé d’après ce livre cd, dont vous pourrez voir des extraits ci-dessous

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les royaumes de feu : Dragons et aventure

Les Royaumes de feu est une série entraînante de fantasy avec pour personnages principaux cinq dragons plein de courage.

Les royaumes de feuRoman jeunesse dès 9 ans

Les royaumes de feu

1. La Prophétie

de Tui T. Sutherland

Gallimard Jeunesse, 2015
traduit par Vanessa Rubio-Barreau
400 pages
9782070661831, 16€
disponible en epub et pdf

Les Royaumes de feu est dans la droite ligne des romans animaliers d’aventure comme La Guerre des Clans, avec cette fois ci le thème porteur des dragons. L’intrigue est prenante, et les enfants comme les adultes se laissent prendre à cette aventure fantastique.

Dans un monde en guerre, Pyrrhia, qui semble dominé par les dragons, une prophétie sème le trouble : seuls cinq jeunes dragons nés lors de la Nuit-la-plus-Claire pourront mettre fin aux combats et apporter la paix. Mis en sécurité alors qu’ils n’étaient encore que des oeufs, Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny  ont grandi enfermé dans une grotte. Ils rêvent maintenant de voler de leurs propres ailes plutôt que d’accomplir leur destin…

Ils vont donc tous les cinq partir à l’aventure, et surtout à la découverte du monde qui les entoure. Une découverte du monde extérieur pleine de surprises et de rebondissement, avec beaucoup de violence et de combats.

Argil, dragon de boue et héros du premier tome, nous permet de découvrir au fil des pages l’univers très riche, fantasy, créée par Tui T Sutherland. Les premiers pas sont aussi difficile pour les jeunes dragons que pour nous tant il faut essayer d’appréhender de nombreux personnages secondaires. L’intrigue est très riche, et les pages se tournent rapidement. 5 autres tomes suivent, qui ne perdent rien du côté prenant. Le deuxième tome, La princesse disparue, va permettre de découvrir les dragons des mers avec Tsunami. Ce deuxième tome est plus posé, plus facile à appréhender grâce à une intrigue plus concentrée mais tout aussi intéressante. On continue l’histoire avec Au cœur de la jungle, qui nous entraîne dans le royaume de la pluie. Gloria et ses amis se retrouvent une fois de plus confrontés à de nombreux dangers… Dans le quatrième tome, Comète est capturé par son clan, au royaume de la Nuit, et va enfin pouvoir montrer sa vraie valeur. Le premier cycle s’achève avec La-Nuit-la-plus-claire. Sunny, la dragonette des Sables, compte bien arrêter la guerre… même seule !

Les royaumes de feu à tous les atouts pour plaire aux jeunes adolescents, et elle réussi pleinement son pari : malgré de gros tomes, mes élèves se conseille beaucoup cette saga. Ces héros dragons sont de vrais personnages attachants, avec une sensibilité, des points faibles et forts, bref on en oublierai presque que ce ne sont pas des humains. Ce caractère bien tranché des 5 dragons, assortis de personnages secondaires redoutables contribuent à créer une atmosphère de fantasy très intéressante. Les héros sont personnifiés dans leur pensée, leur organisation, mais permettent aussi des aventures bien plus dangeureuses et violentes qu’avec des adolescents. Une belle façon de créer une distance avec la violence pour les jeunes lecteurs.

Les Royaumes de feu est une saga bien menée et aux personnages inoubliables : les dragonnets les plus intrépides que l’on connaisse !


+ D’autres histoires de Dragons :
Dragons    Résultat de recherche d'images

+ Sur le site de Gallimard jeunesse avec la possibilité de télécharger un joli fond d’écran !

+ Challenge YA#6

Voyage, voyage, dans le temps ! bd jeunesse

Voyage

Le Pass’Temps

Les joyaux de la couronne

Carbone & Ariane Delrieu (ill.)

Jungle (2016)

* * * * *

Marie et Léo cherchent des idées de déguisement pour le carnaval. Et quel meilleur endroit pour ça que le grenier de leur grand-mère, une ancienne costumière ? Léo trouve un costume de chevalier, Marie une belle robe. Mais quand ils se regardent dans le miroir, il se passe quelque chose d’étrange et ils se retrouvent projetés dans le passé, en mai 1514…

* * * * *

Une jolie aventure historique ! J’ai bien aimé l’histoire, mais aussi les dessins (malgré les « nez » des personnages que je trouve très bizarres), j’ai également apprécié la mise en pages sans « cadres » juste des vignettes aux bords arrondis (ça donne une certaine douceur !) et il y a en plus à la fin un supplément historique sur les personnages, l’époque, la culture ou encore l’architecture de l’époque à laquelle se déroule cette histoire.

* * * * *

Vous pourrez voir les 5 premières planches sur le site de l’éditeur

Le site de Carbone, la scénariste

Ariane Delrieu : son blog, son book

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Le jardin de Minuit

Edith

D’après le roman de Philippa Pearce

Coll. Noctambule

Éd. Soleil (2015)

^ ^ ^ ^ ^

Le frère de Tom ayant la rougeole, celui-ci est envoyé chez son oncle et sa tante pour le début des vacances. Il n’est pas ravi, d’autant plus que c’est une maison de ville sans jardin et qu’il y a des barreaux à la fenêtre de sa chambre… Tom n’a pas le droit de sortir (au cas où il serait contagieux) il s’ennuie, il écrit à son frère, lui raconte qu’il y a peu de livres et que ce sont des livres « de filles », que la nuit il n’arrive pas à dormir et qu’il se promène dans la maison pour passer le temps et bouger un peu. Mais une nuit, alors qu’il compte les coups de la vieille horloge pour savoir l’heure, il compte « 13 » coups ! Et décide d’aller voir quelle heure peut bien indiquer une horloge qui sonne 13 fois… Pour y voir clair, il entrouvre la porte de la maison, et là, contrairement à ce que lui ont dit son oncle et sa tante – « Il n’y a rien derrière la maison Tom, juste une cour exiguë où  l’on met les poubelles« , il y a un jardin immense !! Dans ce jardin, il rencontrera Hatty, une petite fille qui semble ne pas vivre à la même époque que lui…

^ ^ ^ ^ ^

Hatty est-elle un rêve, un fantôme ? Imaginaire ou réalité ?  Les deux sont si bien mêlés que rapidement on ne se pose même plus la question ! C’est comme ça, c’est tout… Et on se retrouve comme Tom, impatient que la nuit arrive pour aller dans le jardin…

Si j’ai adoré cette histoire, je n’ai pas spécialement apprécié le dessin (surtout les têtes des personnages en fait, j’aime bien le reste) et par contre j’aime beaucoup la couverture qui m’avait fortement attirée !

Et ce qui est sûr, c’est que je ne connaissais pas ce « classique » de la littérature anglaise et que cette bd m’a donné très envie de le lire !!

^ ^ ^ ^ ^

Sophie a beaucoup aimé « le jardin de Minuit« 

Les premières planches sur le site de l’éditeur

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Stéphanie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :